Retraites : réforme ou replâtrage ?

Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...
Marc Fiorentino (c) Reuters
Marc Fiorentino (c) Reuters

MonFinancier

Depuis quelques jours, on ne parle que des mesures qui vont être annoncées pour le financement des retraites. On parle de «réforme des retraites ». C'est un abus de langage, un abus de langage qui dissimule une fois de plus une absence totale de courage politique. Ce qu'on va nous annoncer n'est pas une réforme des retraites, c'est tout simplement un nouveau replâtrage temporaire par une hausse des impôts et des taxes. La pérennité du système de répartition est à nouveau en danger ; les ménages Français vont donc continuer à épargner pour créer leur propre retraite par répartition. Aux dépens de la consommation. Aux dépens de la croissance. Pathétique.


POURQUOI PAS UNE VIGNETTE AUTOMOBILE ?
On prend les mêmes et on recommence. Il n'y aura pas dé réforme des retraites mais une simple hausse des cotisations salariales et patronales. Encore. Alors que l'opinion publique était prête à un sacrifice pour pérenniser notre système de répartition?

UNE VRAIE REFORME DES RETRAITES
c'est un allongement de la durée de cotisation, une suppression des régimes spéciaux et surtout un alignement des retraites du public sur celui du privé. Difficile pour un gouvernement de fonctionnaires.

LA SYRIE, PRETEXTE A LA BAISSE
Cela fait plusieurs jours que les marchés boursiers étaient nerveux à l'approche de la réunion de la FED et d'une possible décision de ralentissement de la planche à billets. Ils ont pris le prétexte de l'intervention imminent en Syrie pour décrocher brutalement.

LE PETROLE FLAMBE
Le pétrole s'est envolé. Le WTI a dépassé les 112 dollars ce matin et le brent les 117 dollars. Ce qui inquiète ce n'est pas tant la réaction de la Syrie à ce qui sera probablement une attaque ciblée et pas une tentative de renversement de régime, mais la réaction de l'allié de la Syrie, l'Iran.

AMENDE RECORD
Aux Etats Unis c'est encore le pragmatisme qui prévaut. Au lieu de se lancer dans des débats sans fin sur la responsabilité dans la crise des subprimes, l'administration Américaine réclame de l'argent aux responsables. Et demande à la banque JP Morgan de payer une amende de ... 6 milliards de dollars pour son rôle dans les subprimes... 

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 29/08/2013 à 5:13
Signaler
Oui Vous avez raison. La prudence et la methode Hollande ont bon dos. Tous comme ses predecesseurs, c'est le manque de courage politique de l'executif qui nous gangraine. Nous avions une chance historique avec cette crise de remettre a plat tout notr...

le 31/08/2013 à 8:01
Signaler
Effectivement nous payons au prix fort l'incurie des politiques qui se succèdent depuis une trentaine d'années . Tous dans le même sac . Heureusement que les Français dans leur ensemble conduisent mieux leur vie .Je pensais aussi que compte tenu des ...

à écrit le 28/08/2013 à 11:23
Signaler
Aucune réforme sur les 35 retraites spécifiques de la gauche comme de la droite. La monarchie des parlementaires et ses 5,2 millions de vassaux avec l'aide des syndicats pro-fonctionnaires conservent leurs privilèges en plus d'être surpayés. Le privé...

le 31/08/2013 à 8:06
Signaler
le seul contre pouvoir c'est la rue . Qu'attendons nous pour manifester ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.