Retraites : la réforme de Jean-Marc Ayrault dévoilée

 |   |  846  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Anticipant la mobilisation du 10 septembre et l'université d'été du Medef qui ouvre ses portes mercredi, le gouvernement accélère son calendrier. Alors que Matignon doit révéler la future réforme des retraites en Conseil des ministres le 18 septembre, le Premier ministre a décidé d'en dévoiler les grandes lignes ce mardi soir.

Après deux journées de consultation des partenaires sociaux qui semblent s'être déroulées sous de bons auspices, le gouvernement a décidé de dévoiler les grandes lignes de la future réforme des retraites.

Le gouvernement renonce à augmenter la CSG
La réforme des retraites sera financée notamment par une hausse des cotisations patronales et salariales de 0,15 point en 2014. Le gouvernement a finalement renoncé à augmenter la CSG "qui pèserait sur l'ensemble des ménages", pour financer le déficit des régimes de retraite, qui aurait atteint 20 milliards d'euros en 2020 en l'absence de mesures a indiqué Matignon.

>> Réforme des retraites: la hausse de la CSG reste en suspens

Les cotisations salariales et patronales augmenteront de 0,15 point en 2014
La hausse des cotisations patronales et salariales sera progressive sur quatre ans : 0,15 point en 2014, puis 0,05 en 2015, 2016 et 2017, soit au total 0,3 point pour les actifs comme pour les employeurs en 2017.

>> Pour Laurent Berger (CFDT), une augmentation des cotisations patronales et salariales serait "plus logique" qu'une hausse de la CSG pour financer les retraites

La durée de cotisation passera de 41,5 ans à 43 ans en 2035
La durée de cotisation requise pour une retraite à taux plein, qui s'élèvera à 41 ans et trois trimestres en 2020, sera ensuite portée à 42 ans en 2023, 42 ans et un trimestre en 2026, 42 ans et demi en 2029, 42 ans et trois trimestres en 2032, et 43 ans en 2035.

"A partir de 2035, il n'y aura plus d'allongement de la durée de cotisation, pour la retraite. La démographie permettra au système des retraites de s'équilibrer", a précisé le Premier ministre.

Le compte pénibilité lancé en 2015 sera financé par les entreprises

Comme il l'avait confié lundi à Laurent Berger, le leader de la CFDT, et ce mardi à Jean-Claude Mailly, le leader de Force ouvrière (FO), le Premier ministre a donc confirmé la création d'un compte-temps "pénibilité". Ce qui permettra aux travailleurs ayant connu des conditions particulièrement éprouvantes pour la santé (travail de nuit, conditions sanitaires dangereuses) de partir à la retraite de manière anticipée.

>> Retraites: le gouvernement confirme le compte-temps "pénibilité"

Le futur compte pénibilité, mis en place à partir du 1er janvier 2015, sera financé par les entreprises, a indiqué mardi Matignon. Ce compte personnel de pénibilité sera "financé par une cotisation des employeurs : une cotisation minimale de toutes les entreprises et une cotisation de chaque entreprise tenant compte de la pénibilité qui lui est propre", a-t-on précisé de même source.

"Près de 20% des salariés du privé auront vocation à détenir un compte pénibilité", a précisé Jean-Marc Ayrault. Selon lui, un tel compte coûterait 1 milliard d'euros en 2020, et 2 à 2,5 milliards d'euros à l'horizon 2035.

Le coût du travail sera allégé
Le Medef s'était réjoui lundi d'une "ouverture intéressante" présentée par Jean-Marc Ayrault, à savoir la baisse du coût du travail. Une possibilité que vient de confirmer le Premier ministre en annonçant ce mardi une réforme sur le financement de la protection sociale, pour alléger le coût du travail. Cette réforme concernera la "branche famille", en particulier, a-t-il précisé, ajoutant que "cette évolution serait engagée dès 2014, de sorte qu'il n'y ait pas de hausse du coût du travail l'année prochaine".

Ces réformes rapporteront 7,3 milliards d'euros au régime général en 2020

La fiscalisation du bonus de 10% pour les parents de trois enfants rapportera 1,2 milliard d'euros dès 2014. Au total, les mesures annoncées rapporteront 7,3 milliards d'euros en 2020 au régime général (salariés du privé), selon un document présenté à Matignon. Cet apport, assuré en grande partie par la hausse des cotisations vieillesse (4,4 milliards d'euros) permettra de compenser le déficit du régime général, évalué à 7,6 milliards d'euros en 2020.

L'indexation sur l'inflation du barême de l'impôt sur le revenu va être rétablie

"Je vous annonce ce soir que l'indexation du barème de l'impôt sur le revenu sera rétablie, alors qu'elle avait été supprimée par nos prédécesseurs", a déclaré mardi Jean-Marc Ayrault lors d'une conférence de presse. "Plus largement, les efforts d'économies engagés et qui se poursuivent permettent de tendre en 2014 vers une quasi-stabilisation des prélèvements obligatoires", a-t-il assuré.

Indexer le barème de l'impôt sur le revenu sur l'inflation signifie prendre en compte la hausse des prix pour le calcul de l'impôt. Ce mécanisme permet d'éviter qu'un contribuable ne paie plus d'impôts par le seul jeu de l'inflation. Cette indexation avait été levée par le gouvernement de François Fillon pour l'impôt sur les revenus 2011, payé en 2012.


Par ailleurs, le Premier ministre a également annoncé qu'il souhaitait rendre le système de retraite "plus simple et plus lisible". Jean-Marc Ayrault a notamment promis une structure inter-régimes pour améliorer l'information des Français sur le sujet.

Pour aller plus loin: Pierre Gattaz : il faut "une vraie réforme structurelle" des retraites sans "demi-mesure"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/08/2013 à 20:46 :
Enfin une vraie réforme.
a écrit le 28/08/2013 à 19:52 :
On se félicite d'être les champions de la natalité en Europe, mais en France quelle couche sociale fait des enfants ? assurément la classe moyenne voire la classe la plus défavorisée - c'est à dire la population favorable au PS - c'est cette population que M. HEYRAULT entend appauvrir plus encore en fiscalisant le seul petit avantage qui leur restait - à savoir la bonification de retraite accordée au titre des enfants élevés (pendant au moins 16 ans) qui n'était jusqu'à cette année pas fiscalisée - cette mesure va creuser la tombe du PS je vous prie de me croire - elle n'est pas digne d'un gouvernement de gauche - les municipales sont pour bientôt
Déjà on avait plafonné les avantages fiscaux octroyés au titre de la 1/2 part accordée aux parents divorcés ayant eu les enfants - puis on a baissé discrètement d'année en année ce plafond (sur cinq ans) - à tel point qu'en 2014 cet avantage aura totalement disparu..... mesure imaginée par la droite certes mais dont le PS s'est très bien accommodé - bravo c'est ça l'alternance ??
a écrit le 28/08/2013 à 19:03 :
augmentation des cotisations patronales ou salariales , pas de soucis pour les patrons , ils vont répercuter la hausse sur leur produits , donc , au final , c'est nous qui allons payer , comme d'habitude .
a écrit le 28/08/2013 à 18:09 :
Le/la gagnant(e) des prochaines élections sera celui (celle) qui proposera l'égalité des retraites du privé/public ! (COPÉ doit mal dormir)
a écrit le 28/08/2013 à 18:02 :
Bon ! l?euthanasie pour les gens du privé à 70 ans ... pour le public à 80 ans !
a écrit le 28/08/2013 à 17:01 :
C'est la qu'on voit la nullité de Hollande et sa clique
a écrit le 28/08/2013 à 14:19 :
Comme d'habitude, les électeurs de droite et les ultra-libéraux ne proposent qu'une solution : l'exploitation toujours plus accrues du peuple par le capital, refusant, par avarice, de financer le système de solidarité nationale. Ces gens là ne méritent vraiment pas d'être français.
Réponse de le 28/08/2013 à 16:33 :
@ Gauche toute : ouais, tous ensemble, tous ensemble, ouais !! C'est qu'ils refuseraient presque de payer pour nous ces cons ! les gens de droite, ils n'ont vraiment aucun coeur !!
Réponse de le 28/08/2013 à 16:53 :
Depuis 30 ans, les socio-traitres de la CGT et CFDT alliés obectifs du MERDEF envoient la facture sur les gosses et sur le petit privé et tu oses parler au nom des "français"....
Réponse de le 28/08/2013 à 16:56 :
Privilégier le capital par rapport au travail est d'abord un choix de société plus que de gouvernement. Et notre société globalement fait ce choix, en acceptant de grever toujours plus le travail par des prélèvements obligatoires et en pénalisant l'activité productive. A leur niveau, tous les acteurs économiques (chefs d'entreprise, salariés, artisans commerçants, consommateurs, contribuables) font des choix économiques pour vivre en fonction des règles qui leur sont données, même s'il s'agit de ne rien faire ou de s'exclure du système. En ignorer les conséquences économiques et sociales à long terme est puéril...
Réponse de le 28/08/2013 à 16:58 :
SOLIDARITE = ESCROQUERIE
Réponse de le 28/08/2013 à 17:02 :
Renseignez vous donc sur le nombre de chefs d'entreprise qui ne prennent pas de vacances et qui gagnent moins de 20000? par an!!!! moi je travaille dans le conseil et je ne vois que des situations catastrophiques de gens qui ont eu le courage de créer leur boite, de créer des emplois et qui gagnent moins que leurs employés pour trois fois le nombre d'heures et pas de vacances!!!!!! pas question de verser des larmes mais vous comme le gouvernement etes en train d'achever le peu de ressources qu'il reste à la nation!!!
Réponse de le 28/08/2013 à 18:39 :
"A gauche toute" ... tu me donnes ta montre ... je te donnerai l'heure !
a écrit le 28/08/2013 à 14:14 :
Réforme des retraites ? Surtout ne touchez pas au grisbi !! La belle vie des administrateurs doit continuer... «24jours de RTT, plus tous les jours fériés et tous les ponts», ajoute cet ancien cadre. Les effectifs augmentent régulièrement (+ 20 % en cinq ans à l'Agirc-Arrco). Chez les cadres dirigeants, les salaires tournent autour de 200 000 euros. Un président de caisse émarge souvent à 300 000 euros. Et que dire des voyages d'études au bout du monde ? Allez les enfants !! passez la monnaie...passez la monnaie !!!
http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2011/12/03/01006-20111203ARTFIG00614-retraites-par-ici-la-caisse.php
http://www.sauvegarde-retraites.org/article-retraite.php?n=571
a écrit le 28/08/2013 à 13:14 :
Encore de la com a 2 sous. Il manquait 20 milliards d après le rapport remis au gouvernement résultat 7 millards de taxe et pour le reste On verra un autre jour les fonctionnaires peuvent voter PS le populisme fonctionne bien pour eux
a écrit le 28/08/2013 à 13:09 :
Trouvez un autre tire. Je ne sais pas, moi ... "L'enterrement des nouvelles generations et des entreprises", par exemple. Et vive les socio-traitres heritier de Belin ené, CFDT, CGT et ces "socialistes". Comme le "socialiste" précédent ; Sarkozy. Allez bonne bourre les boomers et continuez à défendre l'inique.
a écrit le 28/08/2013 à 13:07 :
Avant de nous faire toujours payer que les politiciens PAYENT et RENDENT L ARGENT QUI NOS ONT PRIS DEPUIS DES LUSTRES
a écrit le 28/08/2013 à 12:54 :
Regardez bien ce regard vif perpétuellement en codes, qui inspire le top de l'intelligence..!
a écrit le 28/08/2013 à 12:26 :
Pourquoi mon message n'est pas publié alors qu'il soulève un point dont personne ne parle y compris La Tribune ???
a écrit le 28/08/2013 à 12:19 :
Et les regimes speciaux ?? Et l'alignement Public - Privé ?? On en parle pas de tout ça ?? A vous de montrer l'exemple M. Ayrault en revoyant les retraites des députés, ministres et autres inutiles de l'administration !!! Mais vous n'avez pas baissé vos salaires comme promis donc je doute que vous touchiez à vos retraites (et encore moins aux autres avantages inconnus du grand public...)
a écrit le 28/08/2013 à 12:12 :
Vie ou mort des citoyens, telle est la question. On nous parle survie du système économique français et faillite de l etat comme le sud, est-ce d opportunité et d utilité publique ? L étouffoir poursuit son activité malfaisante de réduction du niveau de vie : retraites et salaires en baisses, le progrès vers le bas ! On s attaque à la société civile des gens qui n ont pas de fortune évadée ou de compte à l étranger. On étrangle les familles et on parle réforme du QF. A venir la TVA compétitivité qui empire. Le pouvoir d achat, en veux-tu en voila ! On annonce des impôts supplémentaires et des charges qui vont peser sur l activité. On annonce un financement des retraites du public par le déficit, donc à charge des salariés précaires. C est un système anti progressiste, du corporatisme dévoyé à la croissance nulle. On parle de croissance verte, donc c est la croissance nulle. On nous annonce aussi un recul de la construction alors qu on compte 2 millions de pénurie de logement. On parle d un simulateur pour le calcul des pensions de retraite? c est en effet du virtuel. La société du non travail n est pas un modèle, sauf de mise en faillite. Il n y a pas de justice quand les salaires baissent au détriment des jeunes et au bénéfice des retraités. On apprend que les violences à l hôpital auraient doublé et qu on passe des mesures contre l avis de la quasi unanimité de la population de suppression des peines de prisons. Si c est de la légalisation du crime, alors les attaques sont-elles légales les citoyens sont-ils en péril ! La société est en danger de mise en faillite par les naufrageurs. On apprend qu une famille a tourné le gaz à Bordeaux cet été, 4 personnes, des jeunes actifs de moins de 50 ans. On apprend aussi qu une postière s est suicidée sur son lieu de travail, ainsi on fait dans l exception sur la destruction des individus et le harakiri national dont on parle en terme économique. N oublions pas que 4 français sur 5 sont contre la politique conduite. Les français parlent aux français : au maquis !
a écrit le 28/08/2013 à 11:40 :
une réforme?
Je ne l'appelle pas une réforme ni une réformettes mais des mesures artificielles afin de passer sans trop de dégâts les prochaines élections. Ce gouvernement, et en particulier son chef F. Hollande, n'a nullement l'intention de gérer le pays dans l'intérêt de la France. Leur seul objectifs est de protéger la carrière politique de ses élus..C'est l'objectif prioritaire.
Réponse de le 28/08/2013 à 15:07 :
C'est légitime !
a écrit le 28/08/2013 à 11:10 :
ha........ enfin une vraie réforme des retraites !
Réponse de le 28/08/2013 à 11:28 :
Moi, je suis moyennement satisfait... il auraient pu nous abaisser l'âge de départ à la retraite à 45 ans.
Réponse de le 28/08/2013 à 11:47 :
réforme?? nous les non socialistes n'avons pas la même notion du mot REFORME. Ce n'est en aucun cas une réforme, c'est simplement une TAXATION SUPPLEMENTAIRE et un vague projet pour 2035.
Réponse de le 28/08/2013 à 11:49 :
Je vis depuis mes 56 ans de mes rentes immobilières défiscalisées au Maroc et j'invite les retraitées RATP encore pimpantes à me rejoindre dans mon Ryad. Avis aux intéressées !
Réponse de le 28/08/2013 à 12:28 :
.... et prime de grève !
Réponse de le 28/08/2013 à 13:13 :
je finis mon mandat et je suis des votres
a écrit le 28/08/2013 à 11:08 :
Si la problématique est que nous vivons plus longtemps, et qu'il faut rectifier cet état de fait, alors dans le même raisonnement :
- les enseignants devraient travailler plus longtemps que les ouvriers...
- les femmes devraient travailler plus longtemps que les hommes...
- les cadres devraient travailler plus longtemps que les employés...
Avec de tels raisonnements on peut aller loin
Réponse de le 28/08/2013 à 11:40 :
Votre propos est EXACT mais je dois rectifier un détail (important...à mes yeux !) les femmes travaillent , en général, davantage que les hommes , chaque jour , si l'on veut bien considérer que le travail de tenir la maison puis de FAIRE les enfants PUIS de les élever etc...etc... est BIEN du TRAVAIL !!! (N B : je suis un homme et je suis d'accord avec ARAGON !)
Réponse de le 28/08/2013 à 15:09 :
Pas tous les cadres vivent plus longtemps. Si on meurt avant l'age espéré, on a droit à un dédommagement ?
a écrit le 28/08/2013 à 11:07 :
Aucune réforme sur les 35 retraites spécifiques de la gauche comme de la droite. La monarchie des parlementaires et ses 5,2 millions de vassaux conservent leurs privilèges en plus d'être surpayés. Le privé continue à payer pour engraisser cette minorité et supporté les réformes structurelles et la crise économique : travaillé plus pour gagner moins, impôts, taxes, tva, chômage... et larmes. La société civile va finir par descendre dans la rue pour se révolter contre cette caste de nababs qui ne participe à aucun effort sur la modernisation de notre pays.
Réponse de le 28/08/2013 à 15:10 :
Moi j'aime les bananes !
Réponse de le 30/08/2013 à 8:43 :
à République bananière!!! Je partage votre analyse . En septembre je vais donc descendre dans la rue pour manifester mon ras le bol.Il n'y a que la rue qui puisse faire plier ce gouvernement . Mais combien de Français sont prêts à perdre des jours de travail ou de leur temps ?D'ailleurs ce ne serait pas une perte à terme .
a écrit le 28/08/2013 à 10:58 :
le mythe rendu ....le miteux rendu ...nous y sommes !!!!
Réponse de le 28/08/2013 à 15:11 :
Bravo Jules ! vous y êtes ! Je suis content pour vous.
Réponse de le 28/08/2013 à 18:59 :
merci tonton
a écrit le 28/08/2013 à 10:49 :
J'ai horreur du bricolage car, en réalité, dès qu'on commence à bricoler, le bricolage ne cessera jamais!
Réponse de le 28/08/2013 à 15:12 :
Vous dénigrez un secteur économique important !
a écrit le 28/08/2013 à 10:22 :
le miteux rendu ...
a écrit le 28/08/2013 à 10:19 :
Quand il y avait la droite vous n'étiez pas contents, maintenant avec la gauche vous n'êtes toujours pas contents. Vous savez on ne peut pas tout avoir et tout savoir
Réponse de le 28/08/2013 à 12:19 :
Merci Ginette .
Réponse de le 28/08/2013 à 13:14 :
peut être qu'ils sont tous incapables ?
Réponse de le 28/08/2013 à 15:13 :
Moi j'ai raté mon RDV
a écrit le 28/08/2013 à 10:17 :
Le godillots de la CFDT sont pour, alors ca passe. Enfin l'essentiel est préservé, les seuls salariés vont être mis une fois de plus à contribution et le pouvoir en place se garde en réserve la cartouche CSG pour après les municipales. Et on nous prends toujours pour des cons !
Réponse de le 28/08/2013 à 11:47 :
Avez-vous déjà vu un syndicat --fut-ce CFDT -- qui ne prenne pas le ""privé""pour des CONS ?????
Réponse de le 28/08/2013 à 15:14 :
@oups : Il faut se rendre à l'évidence : vous sl'êtes
a écrit le 28/08/2013 à 10:06 :
et la retraite des élus bouche cousue l'UMPS la dessus fait vraiment FRONT mais pas FRONT REPUBLICAIN
a écrit le 28/08/2013 à 10:05 :
..NEPOTISME ... quand tu nous tiens !!!
Réponse de le 28/08/2013 à 15:15 :
Il vous tient par où ?
Réponse de le 28/08/2013 à 19:02 :
Les copains d'abord ..tar la tata ...tar la ta ta ..!!!!
a écrit le 28/08/2013 à 10:02 :
tout ça dehors .....au plus vite ...vraiment des ponctionnaires pour des fonctionnaires intouchables .....
a écrit le 28/08/2013 à 9:56 :
Pour une fois que l'on a une réforme intelligente qui cherche à équilibrer le système, plutot que de le subventionner par la CSG ou l'impot,on ne peut que la saluer même si ce n'est certes pas une révolution. En effet ,quand un système d'assurance est déficitaire ,ce serait vrai aussi pour l'assurance auto..,soit .on augmente les cotisations (comme içi),soit on réduit le montant des prestations .La réforme prévoit par ailleurs de confirmer la hausse progressive des durées de cotisation qui avait été initiée par le gouvernement Fillon ,pour influer sur le rapport du nombre de personnes actifs/inactifs
Réponse de le 28/08/2013 à 13:42 :
Nos politiques jouent sur les 2 tableaux. Baisser les pensions est exactement ce qui est fait et, sans le dire, c'est là que réside l'hypocrisie des discours actuels !
Augmenter la durée de cotisation sans relever l'âge légal de la retraite aboutit à cela. Que croyez-vous qu'il se passera quand un maximum de personnes arrivera à l'âge légal de la retraite, sans pour autant avoir cotisé les trimestres permettant de prétendre à une retraite pleine... Ne serait-ce que parce que une période de chômage, dont le taux est si élevé aujourd'hui, les en empêche. En clair cette période sera encore pour certains une calamité 20-25 ans après qu'il l'ont vécue.
a écrit le 28/08/2013 à 9:56 :
bref Jean-Marc HÉRAULT est en campagne pour Marine LE PEN !
Réponse de le 28/08/2013 à 11:10 :
Bonne nouvelle
a écrit le 28/08/2013 à 9:56 :
ça râle !
a écrit le 28/08/2013 à 9:47 :
cette gauche qui ne sait rien faire !!!! Changer de recette c'est quand meme assez simple !! Faire travailler les + de 50 ans que 4 jours par semaine pour permettre aux jeunes d'aller travailler eux aussi .;car toucher de l'argent à rien faire ..du moins les garder en respiration artificiel est idiot car ne leur permet pas d'imaginer un avenir autre .. Et ces gens de + de 50 ans qui pour une grande majorité sont rincé pr le travail..devraient pouvoir ne faire que 4 jours (même avec une petite baisse de revenus..ils resteraient vivant aux sens figuré..) Non décidément cette gauche est dangereuse ..car idiote et hypocrite .
Réponse de le 28/08/2013 à 11:41 :
Le socialisme est une maladie qui nécessite l'ablation des parties génitales du patient pour survivre... Bilan de santé : la pénectomie de mai 2012 s'est bien déroulée, le malade à terminé sa rééducation et il s'est mis au travail...
Putiphar AYRAULT va bien, merci pour lui.
a écrit le 28/08/2013 à 9:34 :
Le changement, c'est pas maintenant !!
Réponse de le 28/08/2013 à 10:14 :
bien dit
a écrit le 28/08/2013 à 9:32 :
Mon précedent commentaire censuré messieurs les modérateurs ???
a écrit le 28/08/2013 à 9:23 :
Tout ça pour cela. De qui se moque t on ?
Réponse de le 28/08/2013 à 9:51 :
Des électeurs... Rien que des électeurs : pourquoi ne s'en moquerait-on pas ? Ils aiment...
Réponse de le 28/08/2013 à 9:54 :
Les Français ont élu des socialobolchéviques depuis plus de 30 ans. La France est cuite. Qu'ils ne viennent pas pigner... Ils ont ce qu'ils méritent... La médiocrité...et la ruine. Il fallait simplement savoir compter...!
a écrit le 28/08/2013 à 9:20 :
A TF1 hier soir, on avait Marisol toute fière de sa méga réforme super courageuse et juste (sauf pour le régime général, les jeunes, les actifs, mais tant que c'est "juste" pour les boomers et la fonction publique, tout est ok). Le présentateur avait un air gêné pendant toute l'affaire ...
a écrit le 28/08/2013 à 9:18 :
une reforme ??? ... pas d'alignement du public sur le privé .... ni de changement pour les régimes spéciaux !!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 28/08/2013 à 9:51 :
Et en plus le MEDEF et la CGPME qui se font encore rouler dans la farine....Il suffisait de baisser les dépenses publiques et de créer un seul et unique régime en France. Bienvenue au Pays de l'intelligence. en outre, où est le plan de baisse des dépenses publiques de 300 milliards par an...??? les Allemands vont encore être pliés en huit... les marchés financiers beaucoup moins...!
Réponse de le 28/08/2013 à 9:55 :
@pmxr : mr Sapin ( enarque haut fonctionnaire) vous l a dit : l alignement du public sur le privé est dogmatisme ..circulez y a rien à voir!
Réponse de le 28/08/2013 à 11:04 :
61 ans toujours en activité attention. ..

l alignement du public sur le privé coûterait cher aux contribuables car l état devrait cotiser plus au régime général et cotiser à l ARRCO et à l AGIRC ce qu'il ne fait pas aujourd'hui il devra également accorder 2 trimestres par enfant élevé contre 1 seulement aujourd'hui. ......qu' on se le dise
Réponse de le 28/08/2013 à 12:14 :
Oui mais le montant des pensions versées seraient aussi beaucoup plus faible car calculées sur l'ensemble de la vie professionnelle et non pas les 6 derniers mois, elles seraient enfin en rapport avec ce que ces categories cotisent vraiment !! Alignement public - privé c'est la base !! et suppression des regimes speciaux (Député en 1er, à vous de montrer l'exemple messieurs!!!)
a écrit le 28/08/2013 à 9:07 :
Voilà des pistes de réformes faisables : rendre obligatoire la mise en place d'un PERCO dans toutes les entreprises, plafonner les pensions de retraites les plus élevées : par exemple plus de 5000 euros. pour quoi, car touché 5000 euros de retraite signifie avoir correctement gagné sa vie et avoir investit ailleurs générant encore d autres revenus supplémentaires. supprimer l'abattement de 10 % de la déclaration d'imposition puisqu'un retraité par définition n'a pas de frais professionnel. enfin mise en place d'une contribution exceptionnelle pour tout ceux partit à la retraite avant 60 ans au titre de la solidarité nationale. Enfin plafonner les reversions pour que le / la veuve n'est pas une retraite supérieur total de 5000 euros par mois. Des idées comme celles-ci j'en ai encore bien d'autres.
Réponse de le 28/08/2013 à 9:53 :
Bonne idée : si on plafonne les retraites, plafonnons aussi les cotisations et versons l'équivalent directement aux intéressés !
Réponse de le 28/08/2013 à 9:59 :
En Suisse le plafond de la retraite c'est environ 2000 euros, pourquoi pas faire de même ?
Réponse de le 28/08/2013 à 12:28 :
Et puis pourquoi ne pas obliger les super riche qui gagne 5000 eur par mois à venir travailler chez des chomeurs le soir et le weekend (faire le menage ou le linge...) parce que la difficulté psychologique d'etre chomeur (ou assisté?) les empeche de se bouger!! Avec vos idees a la con on aura bientot un pays d'assistés, nous serons tous ruiné, il n'y aura plus de boulot... C'est ça que vous voulez pour vos enfants?
Réponse de le 28/08/2013 à 12:31 :
En Suisse les rentes AVS sont entre CHF 1'170 et CHF 2'340 et CHF 3'510 max pour un couple.

Le reste est payé par la caisse de pension par capitalisation et dépend de ce que vous avez versé durant votre vie professionnelle. Le taux de conversation est de 7 %. (Capital x 7 % = Rente annuelle) Ce taux de conversation va passer à 6.7 % dans quelques années, mais dépend de la caisse de pension et peut être plus élévé selon la santé financière de celle-ci.
Réponse de le 28/08/2013 à 13:53 :
je ne savais pas qu'il existait des systeme plafonner concernant les retraites en europe.
@ à Mickador = populisme socialiste je ne vois pas en quoi c'est du populisme. la retraite est basé surun systeme de solidarité, la vrais question est : a t on le droit de s'enrichir sur la solidarité de la nation ? cela parle bien sur pour les retraite mais pour le reste aussi. Le PERCO permettrai de capitaliser une partie rendu disponible à la retraite. et corriger tout à un tas d'abération fiscale, ne pourrait qu'améliorer l'ensemble
a écrit le 28/08/2013 à 9:03 :
Pays incapable de se réformer, je pense que les marchés sauront s'en souvenir...
Cela sent la dégradation de la note à plein nez...
Réponse de le 28/08/2013 à 9:59 :
Le seul service à rendre à la France est de passer le taux des OAT 10 ans à 10 %. pour en finir avec cette gestion calamiteuse.. et repartir SANS PROFS ET ÉNARQUES...
Réponse de le 28/08/2013 à 15:07 :
>TH@Yoyo

Oui! Essayons les libertariens analphabètes, amoureux de sérial killer, comme Ayn Rand.

a écrit le 28/08/2013 à 8:59 :
Au JT de France 2 Mélenchon parlais de l'existence d'une "réserve" qui avait été constituée lorsque le nombre d'actifs était supérieur au nombre de retraités, et qui avait pour but de combler le déficit engendrer par la balance démographique un jour. Comme il l'a dit, pourquoi n'utilisons nous pas cette réserve ? ou est passé cette argent ?
Réponse de le 28/08/2013 à 9:27 :
C'est sur l'initiative de L Fabius que cette réserve avait été constituée .Mais elle a été dépensée par le gouvernement Fillon ,pour,si je me rappelle bien ,financer le "grand emprunt" aux fins d'investissements
Réponse de le 28/08/2013 à 9:38 :
Cette argent a servi aux caisses de chomages il y a quelques années !!!!
Réponse de le 28/08/2013 à 9:49 :
Sarko (dans sa réforme de 2010) avait prévu de la dépenser... A ce jour, pas trace que la décision ait été annulée. Donc... ;-) !
Réponse de le 28/08/2013 à 15:06 :
Mélenchon voulait la donner à Chavez, mais ...trop tard ! Il en est resté frustré. Sarko l'avait réservée à Khadafi
a écrit le 28/08/2013 à 8:59 :
Toujours, rien sur l'harmonisation du régime public privé, à savoir que le public part à la retraite 4 ans en moyenne avant de privé et leur retraite moyenne et de 20% supérieure, sans parler en plus des régimes spéciaux et ça, il ne faudrait pas attendre les calendes Grecques.
Le privé est la seule valeur d'ajustement !!!!!!!!
a écrit le 28/08/2013 à 8:58 :
Des clientelistes et des laches : la "réforme" en deux mots
a écrit le 28/08/2013 à 8:55 :
C'est un scandale, une fumisterie, une imposture de plus à mettre au compte de politiciens à vie, ayant la trouille de ne pas pas prendre les mesures courageuses nécessaires comme dans les autres pays, de peur de ne pas être réélus une énième fois ; vivement que ce soit le FMI ou l'Europe qui imposent des mesures impopulaires à ces bandes d'incapables, c'est la seule condition pour que la France relève la tête!
a écrit le 28/08/2013 à 8:50 :
Pour etre heureux qu'on est patron c'est de ne pas avoir de salariées en ce moment je fais l'experience c'est un vrai bonheur pas de salaire a versées pas de charges sociales a régler tous les trois mois pas de visite médicale ni de cheque a expédier pour la formation plus de cout supplémentaires de comptabilité je travaille en peu plus mais je gagne bien plus qu'avant pour mois c'est le paradis.
Réponse de le 28/08/2013 à 10:12 :
vous payez la TAXE FORMATION .......et vous avez le droit à une formation pour faire ce que vous faites tous les jours !!! ...Et si les gens du privé donnaient des leçons de travail aux agents du public ??
a écrit le 28/08/2013 à 8:50 :
C'est clair que le bilan de ce quinquennat sera...invisible tellement rien ne se passe !
Le monde bouge, les pays s'adaptent mais la France reste inflexible dans sa médiocrité à vouloir faire vivre des hordes de fonctionnaires. Je n'adhère plus à ce système depuis longtemps...donc je reste au chaud à l'étranger :)
Réponse de le 28/08/2013 à 9:41 :
Surtout restez où vous êtes La France peut fonctionner sans vous
Réponse de le 28/08/2013 à 10:18 :
RIEN NE SE PASSE !!! Marchais a dit : NE RIEN FAIRE C'EST DEJA FAIRE QUELQUE CHOSE . Combien coûtent à la nation les assistants des assistés .,,???
a écrit le 28/08/2013 à 8:32 :
Pénaliser les jeunes générations, ; protéger les rentiers, leurs commis et autres factionnaires, voilà la politique des socialistes... Qu'attendre de ces sinistres personnages qui se vautrent dans leurs avantages ...J'ai honte
a écrit le 28/08/2013 à 8:30 :
Après Chirac Super-menteur, Sarkozy Super-baratineur, voila Hollande Super-enfumeur ! Dans la grande lignée des politicards à deux balles, plus doués pour conquérir le pouvoir que pour l'exercer, qui ont laissé couler la France. On sait maintenant ce que l'on peut attendre du quinquennat de Pépère : au mieux cinq ans de perdu pour la France, avec un déclin qui va s'accélérer. Mais je crains que cela soit plus grave que cela. C'est triste de voire la (vraie) politique réduite aujourd'hui à un exercice de communication et d'enfumage, où on ne fait plus mais on fait semblant de faire; où, par manque de courage, on n'affronte plus les problèmes, mais on les escamote ou bien on fait en sorte de convaincre les gens qu'ils n'existent plus. Pour moi, Hollande (mais également Sarko avant lui, qui n'a pas fait le job), c'est le degrés zéro de la politique. Il connaîtra le même sort que Sarko, en pire.
Réponse de le 28/08/2013 à 9:35 :
@coco : enfumage ou foutage de g ..ce qui est pareil également dans la méthode : on convoque syndicats pour concertation et à peine le dernier sorti qu on annonce la réforme .
Réponse de le 28/08/2013 à 10:05 :
Le pire c'est que maintenant le dernier part en guerre puisqu'il n'arrive même pas à dire non aux Américains, n'ayant pas de couilles.
a écrit le 28/08/2013 à 8:04 :
-augmentation des cotisations(une de plus ,en attendant la prochaine..)
-de 2020 à 2035(incapable de tenir une promesse de plus de 3 mois)
a écrit le 28/08/2013 à 7:54 :
Soyez rassurez. Le prochain président (François Copé) va tout remettre en ordre par ordonnance en 2017.
Réponse de le 28/08/2013 à 10:24 :
QUE LES DIEUX NOUS PRESERVENT DE CET INCAPABLE!!!
Réponse de le 28/08/2013 à 13:53 :
+ 1000
Réponse de le 28/08/2013 à 17:28 :
Il manquait plus que ça!!!!
Réponse de le 31/08/2013 à 23:29 :
encore plus drôle , chopé président ? , ah non me faites pas rire , l'ancien président m'a gercé les lèvres tellement j'ai rigolé de son programme économique , mais j'admire votre courage d'y croire a ce point ce ne sont plus des lunettes de soleil mais des oeilleres de première classe , plus sérieusement vous y croyez vous aux ordonnances ? , car de telles méthodes sont dignes d'un despote , donc fini la démocratie parlementaire .. il y'en a eu des président de conseils sous d'autres républiques française qui ont fait la meme chose , la catastrophe est vite arrivée .
a écrit le 28/08/2013 à 7:40 :
Résultante typique de l'enfumage calculé des socialistes ...! ont parle beaucoup avec des grands mots dévalorisés ,puis , l'ont taxe plus et en finalité .... on réforme moins...! moralité, pour les socialistes qui n'ont jamais rien produit de leurs vie...la solution pour financer leurs dogmatisme obsolète ...c'est de toujours prendre l'argent des autres... ! Les Romanov n'ont vraiment pas de chance les socialistes de France , se payent le luxe ...de les assassiner une 2ème fois....
Réponse de le 28/08/2013 à 8:02 :
Et les UMPistes plutôt que de parler du bilan de Sarkozy aussi lamentable sur celui de Hollande continuent à éructer sur LT leurs éléments de langage... buuurps !
Réponse de le 28/08/2013 à 8:20 :
@ Popiloni : Cela devient vraiment fatiguant de s'abriter en permanence derrière le bilan (mauvais) de Sarko. Voire énervant. en fait, c'est le genre de discours débile qui fait monter le FN, car les gens en ont vraiment ras le bol d'écouter ce genre de conneries provenant de gens déconnectés de la réalité et qui s'écoutent pisser.
Réponse de le 28/08/2013 à 8:25 :
Si vous trouvez que le gouvernement à fait une réforme en augmentant les prélèvements, je vous signale que de telles décisions sont à la portée de tout le monde en une heure

Réponse de le 28/08/2013 à 8:45 :
Vous avez des soucis urinaires ?
Réponse de le 28/08/2013 à 8:46 :
"Bilan Sarko aussi lamentable???" développez et comparez aux résultats de l'autre hollande qui en 16 mois a mis la F rance à terre, d'ailleurs la presse étrangère se gausse de notre grassouillet. http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130820trib000780904/la-presse-etrangere-se-moque-gentiment-de-l-avenir-en-rose-que-se-predit-la-france.html et http://actu.orange.fr/france/hollande-pire-homme-politique-au-monde-sipa-media_2513294.html certes les socialos sont naturellement ridicules mais là NOUS 90% des Français n'en voulons plus, de cet incapable.
Réponse de le 28/08/2013 à 9:14 :
@@popiloni : si la réforme des retraite de sarko avait été bonne, il n y aurait pas eu besoin de recommencer deux ans après....
Réponse de le 28/08/2013 à 10:45 :
Je me souviens d'un Hollande qui a été un des premiers a manifesté contre la réforme des retraites prise par l'ancien gouvernement mais on s'aperçoit aujourd'hui qu'il ne fait guère mieux...
Réponse de le 28/08/2013 à 11:17 :
Avec sa relance ratée de 2008 votre petit chéri a porté le déficit à 7,5% et augmenté la dette de 500 milliards. On s'est beaucoup moqué de sa taille et de ses tics, savez-vous, à l'étranger... Le mari de Merkel le comparait à de Funés votre agité chronique ...
Réponse de le 28/08/2013 à 11:53 :
Et dire que vos amis socialistes voulaient un plan de relance encore plus "ambitieux"... Heureusement que le ridicule ne tue pas...
Réponse de le 28/08/2013 à 11:53 :
mais fichtre regardez les résultats de sarko. que ce soit croissance POSITIVE, chômage CONTENU, POUVOIR D'ACHAT et CONSOMMATION en HAUSSE, DETTE publique du même niveau que nos amis allemands, mieux que Italie, Belgique, Grèce, erct...aujourd'hui c'est la CATASTROPHE TOUS les feux sont au ROUGE VIF. quant à votre stupidité MENSONGERE concernant De Funés et Sarko, on voit vraiment que les socialos ne savent plus que dire de leur catastrophique boulet. Pas d'autre mensonge de ce genre par exemple sur M Woerth?? NON LOL les socialos. triste même en arriver à ça, pfffffffffffff
Réponse de le 28/08/2013 à 13:46 :
@pipolino Pourquoi ne pas nous comparer avec Ethiopie ? Le sahel ? Sarkozy était un naze. C'est clair et net sauf pour les pauvres esprits malades drogués à la haine des "communistes" et sous stupefiants, les mêmes qui criaient : "Nicolas , Nicolas, Nicolas !" quand il nous ruinait... Les socialos ? c'est pas une excuse.... Allez nous comparer avec danemark, Suede, Pays bas pour voir si il vous reste une once de lucidité....
Réponse de le 28/08/2013 à 14:05 :
Gonflé de prétendre que le bilan du nabot fut BON ! Il a raté son quinquennat complètement ! Il a tout loupé alors qu'il avait l'occasion de réformer puisqu'on était dans la mouïse en plein et ,S'IL AVAIT EU l'Intelligence et le COURAGE ,il aurait PU ET ,alors, IL SERAIT REPASSE ! IL EUT ETE UN GRAND .... mais .... il ne fut qu'un émule de De FUNES ...Malheureusement !!!!!! Beaucoup de simagrées et son Bilan .... médiocre (pour être poli !!!)
Réponse de le 31/08/2013 à 23:36 :
il faut donner au chat du mou , il faut donc dire que le bilan de l'ancien président en matière économique est une catastrophe absolue , 650 milliards de dettes , une france qui perd 1000 emplois par jour , des taxes a gogo par contre le copinage n'a jamais été a ce point , pire qu'en 81 , là chapeau bas , coté amis qu'il a reçu , syrien et lybien au 14 juillet , quand meme c'était trop fort , en URSS passe encore mais chez nous ? , quand a de funes ah oui il faisait beaucoup rire mes amis allemands avec les tics qu'ils imitaient en plus trop drôle , car coté com quel désastre .. mais bon avec le président du changement c'est pas pour maintenant ce sera guère mieux mais bonjour l'addition du precedent , il avait pas le choix que nous matraquer d'impôts et de taxes ( lui ou un autre ) , non la démagogie marche toujours et n'a jamais autant prospéré merci pour elle ..
a écrit le 28/08/2013 à 7:39 :
En 2020 j'aurai 42 ans cotisés, mais je n'aurais que 58 ans, ce qui me fera 44 ans cotisés à 60 ans Aucun bonus accordé à ceux qui auront trimé plus que les autres. C'est scandaleux;
Réponse de le 28/08/2013 à 8:57 :
si vous aurrez une majoration de votre retraite calculer par trimestre cotisé en plus
Réponse de le 28/08/2013 à 9:00 :
solidarité = escroquerie
Réponse de le 28/08/2013 à 20:18 :
@Mickador : Non. Le bonus n'entre en jeu qu'après 60 ans.
a écrit le 28/08/2013 à 7:29 :
Voila un homme, Monsieur Ayrault avoir critiquait avec véhémence dans l'hémicycle lorsqu'il était dans l'opposition les reformes de ses prédécesseurs, force est de constater que la réforme dévoilée est du degré zéro. Mais le pire dans se scénario de fou, c'est que ces politiques lâchent ne font strictement rien alors que le bateau France est au fond du trou et que ce travail de sape dure depuis plus de 30 ans. Si nos politiques qui trustent les postes depuis des lustres sont incapables de résoudre les défis d'aujourd'hui doivent rembourser les sommes perçues car on ne peut pas bloquer un pays dans le chômage, la dette, l'investissement d'avenir...... sans une sanction pécuniaire !
Réponse de le 28/08/2013 à 7:46 :
Ah, ah, ah,...hi,hi, hi, ...ha, ha, ha, hé,hé, hé...ouarfff ah, ha, ha...
a écrit le 28/08/2013 à 7:15 :
On dépense plus (compte pénibilité,...) et on taxe plus( cotisations,..). Pour toute situation, c'est tout ce que savent faire ces bandes de bon à rien. La France s'enfonce. Vivement qu'elle soit sous tutelle.
a écrit le 28/08/2013 à 6:49 :
Pour ne pas (trop) se mettre à dos le puissant corps électoral des baby boomers, les socialos ont choisi de sacrifier la jeunesse et les PME. Je n'en attendais pas moins de l'apparatchik Hollande ...
Réponse de le 28/08/2013 à 7:23 :
hé, hé, hé....
Réponse de le 28/08/2013 à 7:36 :
Le puissant corps electoral des baby boomers...On croit rever quand on lit ca. Expliquez moi vite d'abord comment vous definissez le terme "baby boomers" c'est a dire qui en fait partie, et ensuite comment ils constituent un puissant corps electoral, enfin qu'est-ce qui vous permet de dire que ces "gens la" votent PS. Je suis impatient de vous lire.
Réponse de le 28/08/2013 à 8:09 :
Les (nombreux) boomers votent massivement quand les jeunes s'abstiennent massivement. C'est un fait. Les boomers s'accommodent fort bien d'un maire socialiste tout en votant plutôt à droite aux présidentielles et législatives. Vous n'avez qu'à consulter la carte électorale . Le message de Ayrault hier était extrêmement clair : dormez tranquilles chers amis boomers, on ne change rien pour vous d'ici 2020. Or devinez qui part en retraite entre 2005 et 2020 ? les gros bataillons du baby boom ! Que ne ferait-on pas pour conserver ses mairies socialistes ! Quant à la définition de "baby boomers" allez consulter le dictionnaire !
Réponse de le 28/08/2013 à 8:32 :
Vous savez très bien de quoi et de qui je parle. Le déni est une autre caractéristique de votre génération.
Réponse de le 28/08/2013 à 8:36 :
Quand vous regardez qui est à la tête des mairies et exécutifs départementaux et régionaux, vous comprenez bien que ce sont les amis de monsieur Hollande. Celui-ci n'est pas fou au point de leur faire perdre tous leurs mandats aux prochaines élections ... Quant aux baby boomers qui sont nombreux et qui votent massivement, c'est un fait démographique et sociologique ... Bref dormez tranquille, les jeunes paieront mon cher ... Enfin tant qu'ils le peuvent !
Réponse de le 28/08/2013 à 8:44 :
@Harakiri - vous le faites exprès ??? Baby boomers = nés dans les années 50 et 60, donc pas impactés par l'essentiel des mesures annoncées. C'est la partie charnue de notre pyramide des âges => l'essentiel des votants, et effectivement la France a voté socialiste aux dernières élections, et ce n'est pas grâce aux votes des vieux (traditionnellement plus à droite).
Réponse de le 28/08/2013 à 9:03 :
Ouaf ouaf, les boomers votent PS aux municipales et a droite aux autres elections et avec ca le PS est peinard. On progresse, on progresse, continuez que je m'amuse encore.
Réponse de le 28/08/2013 à 9:46 :
Que de caricatures je vous invite à bien observer les résultats des prochaines municipales
Réponse de le 28/08/2013 à 10:02 :
Les jeunes talents voteront avec leurs pieds. Les boomers devront payer eux mêmes leur dépendance.
Réponse de le 28/08/2013 à 11:13 :
Ce qui n'est pas anormal
Réponse de le 28/08/2013 à 15:12 :
>@ Harakiri

"Les jeunes talents voteront avec leurs pieds. Les boomers devront payer eux mêmes leur dépendance."

Il va falloir que tu t'accroche si tu veux concurrencer avec tes formidables compétences, les millions de Chinois, d'Indiens, de Brésilliens, de Grecs, d'Espagnol, d'Egyptiens ou de Congolais qui te suivent dans l'exil, qui eux aussi fuient l'incompétence de leur dirigeants...
a écrit le 28/08/2013 à 5:46 :
Ceci n'est pas une réforme, c'est une nouvelle hausse de taxes et d'impôts. La hausse de la durée de cotisation à échéance 2035 est pathétique : heureusement pour le PS, le ridicule ne tue pas . Et pourquoi pas un allongement de durée de cotisation de 41,63426 à échéance 2100 ? Le PS est lâche et irresponsable tout simplement parce que leur discours utopiste se heurte à une réalité financière peu glorieuse (pour ne pas dire catastrophique).
Réponse de le 28/08/2013 à 7:48 :
+ 100
ce n'est pas une reforme, mais une hausse de taxes.
a écrit le 28/08/2013 à 3:56 :
Un MELANGE DES THEORIES DE L' EVOLUTION ET DE LA RELATIVITE ( sans les Grands Hommes ) C'est du niveau de la CONN ITUDE !!!! ( CONNaissance attiTUDE de l'éducation nationale )....... L ' ENFUMAGE des TRAVAILLEURS PRODUCTIFS et le GAZAGE des entreprises sont-ils des solutions ? Pour une Entreprise ou un jeune super diplomé faut -il rester dans notre beau pays ? DES EMPLOIS D ' ASSISTES IMPRODUCTIFS vont - ils relever les finances de la FRANCE ?... Au ramassage des copies des devoirs de vacances , la note c' est ZERO
a écrit le 28/08/2013 à 3:30 :
Depuis la crise financière mondiale de 2007, l'État est appelé à jouer un rôle de plus en plus important dans l'économie. Au cours des dernières années, j'ai suivi attentivement les tempêtes boursières afin d'élargir mes connaissances des marchés. En maintes occasions, j'ai observé qu'un mouvement relativement faible peut engendrer des pertes significatives pour l'investisseur. Je juge nécessaire de mettre en oeuvre un régime de retraite d'État offrant un taux de rendement garanti. La principe sous-jacente serait similaire à celle d'une combine à la Ponzi, mais l'État interviendrait avant que la combine ne s'effondre.
a écrit le 28/08/2013 à 0:16 :
Salariés et employeurs, +0,15 puis +0,05 chaque année pendant 3 ans. Retraités ca a été +0,30 tout de suite après avoir annoncé un étalement sur 2 ans. Idem pour l'ajustement de la CSG (qui est tout a fait logique), c'est tout de suite et pour la disparition de l'abattement de 10% (qui est une farce car si on veut l'équité, l'impôt doit être le même pour un même niveau de revenus). Bref, les mesures correspondent a la distribution sociale de l'électorat.
a écrit le 28/08/2013 à 0:10 :
A contribution égale, prestation égale, euh non la je rêve, désolée, vraiment, ce ne sera pas avant 2072 sans doute dans un souci de justice sociale et d'équité.
a écrit le 28/08/2013 à 0:01 :
C'était pourtant simple, il y a un problème de financement des retraites en france car la génération baby boom ( bien plus nombreuse que les génération précédentes et suivantes) va partir a la retraite entre 2005 et 2035. C'est un fait démographique connu depuis 30ans que les politiques refusent de traiter depuis 30 ans.
Et la mesure la plus importante du PS est d'augmenter la durée de cotisation pour qu'elle atteigne son maxi en .... 2035 justement. Non, pour que la mesure soit efficace il fallait augmenter rapidement la durée de cotisation pour que cela étale le départ à la retraite de cette génération. Quand on a mal au bras on ne se soigne pas les jambes...
De plus les grands épargnés de la mesure sont les retraités et futur retraités, les entreprises et salariés vont supporter de nouvelles cotisations , les jeunes devront travailler plus longtemps , les retraités eux s'en sortent bien. Même des mesures qui tenait plus de la justice intergénérationnelle que de l'effort n'ont pas été retenue (CSG aligné sur celles des actif , suppression abattement de 10% pour frais professionnel) bref il ne participent pas à l'effort. Encore une fois la génération baby boom qui part a la retraite est épargné.
En résumé la génération baby boom n'a pas prévu le financement ses retraites , les génération suivantes devront payer.
On remarquera juste que cette génération laisse un bilan déplorable : Finance de l'état ruinées , sécurité sociale en faillite, chômage record, problème de sécurité et d'immigration qui ne cessent de s?aggraver, transition écologique à faire, fonctionnement de l'économie française pourrie par le lobbying et le clientelisme. Et en récompense le gouvernement ne lui demande aucun effort pour résoudre la merde qu'ils laissent.
Ont ils réfléchi que si les jeunes et les entreprises se barrent qui paiera les retraites !!! D'accord ils ne se barreront pas tous , mais en fait il suffit qu'un faible pourcentage d'entre eux décide d'aller voir ailleurs si on les prend moins pour des cons pour que cela est un effet réel.
Réponse de le 28/08/2013 à 2:31 :
J'ajoute à votre raisonnement auquel j'adhère, un point qui me semble important: les Baby boomers représentent à très court terme une partie de l'électorat dont ils auront besoin dans 4 ans, pas les générations futures.
Réponse de le 28/08/2013 à 3:04 :
Internet n?existait pas encore. Je ne suis pas sûr qu'avec le web, Tonton serait repassé au deuxième mandat, Chirac aurait passé en fanale face à le Pen, etc Par contre, revoter Sarkozy, c'est reveauter l'enterrement collectif. C'est l'ensemble des hommes politiques qui sont à changer dans notre pays. La dictature socio-clientéliste du PS est insupportable, Sarkozy et son copinage MEDEF et sa "gestion" à la Hollande avec pompe à crédits en permanence, c'est insupportable. Insupportable. Triste pays où tu dois "choisir" entre Hollande, Sarkozy, Melenchon, le pen et les autres incapables compromis voire complètement corrompus.
Réponse de le 28/08/2013 à 3:24 :
ces Baby boomers dont je suis HURLENT contre l'injustice de TAXER les emplois productifs . Mes petits enfants trouveront-ils des emplois en France ?...ILS ont fait un trou de plus dans le pédalo Mes enfants en ont MARRE D' ECOPER ..


Réponse de le 28/08/2013 à 5:56 :
@u189290, j?adhère à votre raisonnement mais il faut continuer exemples, l?abattement des 10 pour cent a été mis en place pour compenser les frais kilométriques et les repas donc il faut déduire de l?abattement des salaries les tickets restaurants et les compensations de transports reçus, soit par une ligne sur la fiche de paie soit par le remboursement partiel des cartes de transport. Pour les retraités l?abattement est plafonné à 3660 euros ce qui ne correspond pas pour certains au 10 pour cent. Il faut aligner la CGS des retraités sur celle des actifs. Puis continuons le raisonnement il faut supprimer les alloc pour les enfants car ils ne sont pas encore productifs etc etc j?ai des pistes!!!!! Enfin et non des moindre il faut mettre hors d?état de nuire les jeunes militants des partis politiques qui applaudissent les discours de leur mentor avec beaucoup de joie et donc favorisent selon vous les vieux. Pour info les tranches d?âge de la population française 25 pc pour les moins de 20 ans, 54 pour cent pour les 20/59 et 21 pc pour les plus de 60. Si l?on suit votre raisonnement il y en France, selon vous une partie des 54 pc d'imbéciles qui votent pour les axes politiques des partis et pire certains adhèrent aux syndicats. Toujours selon vous les vieux votent en fonction du discours sur leur retraite et bien sur ils ne pensent pas à leurs enfants et encore moins au reste de la population ah les vieux une "race à part".
Vous partez bille en tête avec des idées toutes faites.
Le pb de la France ce n?est pas les vieux mais cet esprit bien français de refuser de voir les sujets du tenant à l?aboutissant, car dans ce cas chacun serait dans le bain et la peut-être aurions nous soit une révolution ce qui montrerait le corporatisme de ce pays soit plus intelligent une adhésion où chacun accepterait de rentrer dans une économie réelle.
La France est riche, pas politiquement mais de systèmes qui permet à beaucoup
de tirer la couverture vers soi, dire le contraire est se mentir, cela a pour première conséquence d?avoir une partie de notre population fragile, y compris des retraités et des jeunes, car elle n?a pas de couverture à tirer, elle est exclue et se pose la question qu?est ma vie, cela fait réfléchir non??????. Evitez de tomber dans le piège tendu par tous ses petits politiciens polichinelles dont les deux grandes visions de la France sont leur pouvoir et leur magouille financière, bien loin de l?intérêt de la France, car pour un grand nombre «de ces gens là » , ce pays existe pour eux dans une république monarchique. et bananière qui ils ont créé.
Réponse de le 28/08/2013 à 7:07 :
La génération de 68 est en effet constituée d'hédonistes forcenés qui se moquent totalement des générations suivantes, contrairement aux anciens. Et ce sont précisément à ces gens là que le signal électoraliste de Ayrault est lancé. Le PS a choisi de sacrifier la jeunesse et les PME pour de basses raisons politiciennes (les boomers sont bien trop nombreux et assidus lors des élections pour se les prendre de front)
Réponse de le 28/08/2013 à 7:39 :
Definissez la "generation 68" svp ainsi que ce que sont les "boomers". Si vous y arrivez, vous serez peut etre en face de vos propres contradictions.
Réponse de le 28/08/2013 à 8:14 :
Les générations du baby boom sont définies par les démographes. Faites l'effort de chercher. Quant aux 68tards, voici la définition exacte : génération de cigales irresponsables aux manettes pendant les trente piteuses, qui lèguent aux générations suivantes 4.000 milliards de dettes de son état providence à crédit et ses anti valeurs de jouissance sans entraves !
Réponse de le 28/08/2013 à 8:24 :
Hop un petit wikipedia ou un petit livre d'histoire niveau lycee fera l'affaire :
Baby boom : naissances dans les 10ans qui ont suivit la seconde guerre mondiale
Generation 68 : "les memes personnes" autour de 20 ans.
Je n ai rien a dire sur le raisonnement de qui que ce soit mais je ne vois pas de contradiction sur ce point la.
Réponse de le 28/08/2013 à 9:23 :
Mes bons amis, la definition des baby boomers en tant que corps social ou generation je la connais. Mais cette notion est tellement utilisee a tort et a travers en melangeant si possible avec un zeste de 68 que ca en devient comique ou triste, au choix. Definir les baby boomers comme un "puissant corps electoral" est tout simplement une niaiserie. Les boomers en tant que generations se retrouvent dans toutes les categories socio-professionnelles et toutes les sensibilites politiques. Assez d'amalgames reducteurs et vindicatifs. Les jeunes votent a gauche (quand ils votent mais si ils ne le font pas ils n'ont pas le droit de raler alors), pleins d'ideaux genereux, apres ca se calme et quand ils sont vieux ils votent a droite par besoin securitaire, en general ce n'est bien sur pas un fait universel. Que nous reservent la net generation, la X ou la Y ? Le monde evolue en bien et en mal. Personne n'est responsable de sa naissance n'est-ce pas allors arretons de nous reprocher mutuellement d'etre nes au bon ou mauvis moment. A chaque generation de prendre ses responsabilites et essayer de faire de ce monde un monde meilleur si il ne leur plait pas, ou au moins de s'y faire une vie decente. C'est pas facile, mais pas toujours l'horreur non plus, il ne faut ni caricaturer ni generaliser sans reflechir.
Réponse de le 28/08/2013 à 10:07 :
Vous faites financer votre état providence par de la dette gagée sur le travail des générations suivantes et vous voulez que les jeunes renversent la table ? Très logique... Vous croyez que votre génération d'enfants gâtés est tirée d'affaire pour sa retraite avec les réformettes Fillion et Ayrault ? On en reparle dans moins de deux ans !
Réponse de le 28/08/2013 à 12:42 :
Mon lapin, moi tout ca au fond ca m'est égal, j'ai bossé 43 ans, je pars en fin d'année et même sans retraite j'aurais assez pour vivre confortablement. Mais en plus j'aurai une grosse retraite, j'ai cotise pour donc je vais pas m'en priver. Je vais enfin me payer un smartphone pour faire comme le paquet de feignasses des jeunes générations qui regardent le monde évoluer le regard collé a leur ecran en attendant passivement qu' on les appelle pas pour faire quelque chose. Ça vous choque ? Tant qu'a faire des raccourcis stupides et compenser votre incapacité a raisonner ou comprendre par des amalgames réducteurs, allons y, c'est facile et après on se croit intelligent, a défaut de l'être.
Réponse de le 29/08/2013 à 7:29 :
Bien répondu l'iphone. Cas identique 45 ans de boulot. Marre de ces jeunes feignasses que les parents ont trop gâté et qui veulent la retraite sans se fatiguer ni se priver. Guettent l'héritage de leurs grands parents et parents. Génération égoïste et méchante
a écrit le 27/08/2013 à 23:05 :
Une augmentation des cotisation "point final".
Les autres modifications "éventuelles" sont pour après les prochaines élections.
C'est la réforme qui fait "pschitt".
Réponse de le 28/08/2013 à 7:27 :
hé, hé, hé..;-)
a écrit le 27/08/2013 à 22:37 :
pour preserver les injustices en matiere de retraite on augmente les impots
a écrit le 27/08/2013 à 22:37 :
Et l'effort des fonctionnaires dans tout ça ? On leur demande de participer ? Pas vu ce sujet traité dans ces propos...
Réponse de le 28/08/2013 à 2:25 :
Les fonctionnaires partiront après 43 ans de cotisation. La durée de cotisation est la même.


Réponse de le 28/08/2013 à 7:26 :
Désolé; carrière longue. J'ai commencé à travaillé à 15 ans puis à 32 ans j'ai rejoint la fonction publique. Je partirais à 60 ans.
a écrit le 27/08/2013 à 22:13 :
"La durée de cotisation passera de 41,5 ans à 43 ans en 2035". On croit rêver. 2035 ! Le gouvernement a compris l'urgence du problème. Ou plutôt l'urgence de ne rien faire et de le transmettre au suivant.
a écrit le 27/08/2013 à 22:10 :
De Sauvegardes Retraites

Les syndicats annoncent une manif? pour le 10 septembre. Il s?agit d?une manip? : tout est réglé d?avance...

Et c?est reparti pour le bal des hypocrites : les syndicats CGT, CGT-FO, FSU et Solidaires ont annoncé grèves et manifestations dès la rentrée de septembre pour s?opposer au projet de réforme des retraites. A chaque réforme, c?est le même cinéma : le gouvernement fait semblant de réformer et les syndicats se dressent vent debout contre la pseudo-réforme qu?ils savent pertinemment être une coquille vide !
Chacun joue parfaitement son rôle : les syndicats aident ainsi le gouvernement à faire croire à l?opinion qu?il a le courage de réformer malgré la rue ; le gouvernement aide les syndicats à faire gober à leurs adhérents leur combativité pour la défense des droits acquis.

Cette agitation n?est qu?un leurre, une scène en trompe l??il servie en spectacle à l?opinion. Car dans les faits, tout ce petit monde s?est déjà entendu à Matignon les 4 et 5 juillet dernier. Il ne reste que quelques détails à boucler lors de la prochaine rencontre des 26 et 27 août avec le Premier ministre.

Les 4 syndicats concernés peuvent donc faire semblant de protester contre les orientations du rapport Moreau, l?essentiel est déjà acquis pour eux : le gouvernement ne mettra pas en ?uvre la remise à plat du système de retraites, qui est la seule chose qu?ils redoutent vraiment. Le rapport Moreau prépare en effet un lifting a minima qui ne remet nullement en cause les grands avantages de la fonction publique et des régimes spéciaux, dont les bénéficiaires fournissent les gros bataillons de l?agitation syndicale de rue.

Dans le concert syndical, la CFDT se fait discrète. Si la centrale annonce ne pas s?associer aux manifestations du 10 septembre, elle n?a toujours pas fait savoir si elle réitérera sa demande d?une vraie réforme du système de retraites, ligne qu?elle tient désormais depuis quelques années.

Quant aux affiliés et aux retraités du secteur privé, ils s?apprêtent une fois encore à être les grandes victimes de la vraie-fausse réforme et les grands absents du jeu politico-syndical : jamais consultés, jamais pris en compte dans les réformes? et jamais dans la rue? Pour le moment?
Réponse de le 28/08/2013 à 11:12 :
Ce que tu dis a été ecrit par le canard. Et c'est tout à fait ca... Malheureusement, je crois que la tentative d'enfumage général ne passe pas du tout. Y compris avec le carnaval programmé et hypocrite de ces faux syndicats directs héritiers de Belin René.
a écrit le 27/08/2013 à 22:07 :
C'est terminé, je ferme mon entreprise et pars aux US. Marre de se crever et payer pour tous ces fonctionnaires, régimes spéciaux ... Dommage pour mes salariés, surtout pour ceux de la CFDT !
Réponse de le 27/08/2013 à 23:56 :
pas aux US mais sur Mars tu devrais aller !
a écrit le 27/08/2013 à 22:03 :
Il est toujours bon de remettre sur la table quelques chiffres le régime général des retraites, celui concerné par le dicta du politique et des syndicats concerne environ 12 millions de retraités pour un déficit ~ 6 milliards, empruntés sur les marchés emprunt garantie par l?Etat. Pour ce qui concerne les régimes spéciaux, (SNCF, RATP, Industries gaz et élec EDF/GDF, les Mines) qui depuis la dernière loi Fillon, commencent à se mettre au niveau du régime général, le déficit est ~ 5,7 milliards complètement compensés par le contribuable, POUR env. 0,6 millions de retraités. Pour ce qui des fonctionnaires la plus grande opacité AUCUNE donnée sur le plan financier, d?ailleurs l?Etat est incapable de communiquer lorsque l?on sait que la marge d?erreur du nombre de fonctionnaires est à +/- 300000.
Autre point intéressant, qui montre que la justice sociale, mot galvaudé mais non réel dans la bouche du politique autant au plus haut niveau qu?à celui du militant de base mais également dans celui des syndicats , la pension de réversion 54 pour cent dans le régime général mais SOUMIS à plafond soit environ 19000 euros par an alors que dans les régimes spéciaux et la fonction publique la réversion est de 50 pour cent mais NON SOUMIS à plafond. Donc le politique particulièrement le plus menteur sur la justice sociale mais également les syndicats mettent beaucoup de retraités du privé, qui après le décès du conjoint, ne peuvent plus faire face à toutes les charges. Alors Monsieur le premier Ministre cessez de mentir et d?employer un mot pour lequel vous n?avez aucun respect tout comme les représentants syndicaux. Vous êtes dans le fond de petit personnage sans grande envergure pour ceux qui sont dans la difficulté, bien trop occupés par vos petites magouilles de bulletin de vote politique ou syndical seul sujet qui vous intéresse . Vous maintenez votre électorat sur le dos de la misère du veuf ou de la veuve et du contribuable belle mentalité et dire que vous osez encore vous regarder dans une glace et passer dans les médias pour nous parler de la justice sociale mot qui dans votre bouche sonne dans bien des cas comme MISERE. OU IMPOSITION et cela pour votre confort personnel ou pour ce besoin d?ivresse du pouvoir, bien loin des difficultés d?un grand nombre de nos compatriotes.
Je passe sur le plus grand scandale de la caste politique, pour la et les gauches pour toute la et les droites , la retraite des élus mais sont-ils encore crédibles, l'état de notre pays depuis 40 ans, déficit structurel,pour le bon plaisir des seigneurs des assemblées nationales et locales, cette magouille politique et le taux de chômage sont les signes de la médiocrité des nantis de la République bannière qu'ils ont créé et verrouillé pour leur propre compte.
a écrit le 27/08/2013 à 21:57 :
et la semaine prochaine, le mois prochain, l'année prochaine...comment on contredit cela ????
Réponse de le 28/08/2013 à 7:28 :
C'est vous qui voyez !
a écrit le 27/08/2013 à 21:34 :
Et bien voila une reforme qui devait permettre de remettre a plat certaines inegalites, eh bien il faudra attendre 2025 voir plus...
D'apres Mosco on sera au Top donc pas de probleme!
a écrit le 27/08/2013 à 21:09 :
Bon, Ben moi c'est Jean Marc, 68 ans, retraité. Je vous ai bien eu les salariés! Déjà que j'avais les deux tiers du patrimoine de la Nation, que je gagnais plus que vous les salariés depuis 1995, que je polluais à tour de bras la planète en allant babiller de manière imbécile dans les plus beaux coins de la planète sur des casinos flottants, je vous ai en plus fourgué ma dette et maintenant je vous pique votre flouze. Travaillez esclaves, mon bulletin de vote qui les affole tous (sachant que je le donne aux deux tiers à Sarko qui m'envoie de si jolies suffragettes dans mes maisons de retraite) leur a encore fait perdre la raison.

Et voilà comment des soi-disants socialistes réformateurs soucieux des deniers publics ont réussi à prendre à ceux qui travaillent pour donner à ceux qui possèdent.

Ite Missa Est

(Au moins, vous y avez gagné une bonne sieste pendant que j'irais exercer mon droit à vous rincer)
a écrit le 27/08/2013 à 20:57 :
Je trouve nulle cette réforme, en particulier cette usine à gaz de compte pénibilité ! Si des emplois sont RÉELLEMENT pénibles (qui va déterminer les critères ?), il faut éventuellement compenser immédiatement par des repos obligatoires, mais certainement pas par un énième régime spécial ! De plus, si un employeur bénéficie du travail pénible, c'est à lui de cotiser ( ou de faire cesser la pénibilité du poste de travail), mais pas aux salariés ni aux autres employeurs de financer des avantages particuliers !!!
a écrit le 27/08/2013 à 20:56 :
On est les champions, on est les champions, on est, on est, on est les champions ! Les jeunes : 3 zéros !!!
a écrit le 27/08/2013 à 20:44 :
ah, il y a eu une reforme? on est heureux de l'apprendre...
a écrit le 27/08/2013 à 20:35 :
LAMENTABLE QUE VONT EN PENSER LES AUTORITES EUROPEENNES, LES MARCHES FINANCIERS NE VONT CONTINUER A NOUS FINANCER AVEC DES TAUX FAIBLES

c est du replatrage un deni de realite, Ils cherchent a eviter une raclee lors des prochaines elections,
COURAGE ON FUIT !!!!!!!!
a écrit le 27/08/2013 à 20:34 :
Bravo la réforme a été courageuse et bien pensée.
Réponse de le 27/08/2013 à 23:32 :
Tu plaisantes ou t'as été payé pour écrit ça ?
Réponse de le 28/08/2013 à 7:58 :
@RDV : + 1000
Réponse de le 28/08/2013 à 9:00 :
Personne ne m'a payé. Mais apparemment sur ce forum vous n'avez aucun problème d'argent en fin de mois. Les retraités ont été épargnés c'est honorable car eux n'étaient pas concernés par vos prochaines retraites, ils ont déjà traversés ces turbulences. L'âge n'a pas été trop retardé vous pourrez donc dire merci (J'ai 44 annuités de travail). Les prélèvements que vous subirez ne sont pas excessifs. Pour cette période de crise il ne l'ont pas accentué. M. Inventaire (vous savez donc de qui je parle) devrait commencer sa propre auto-critique au lieu d'haranguer les foules. Quant à la CGT elle devrait commencer à demander des excuses au MEDEF pour ses propos sur l'obésité des ouvriers (Medef qui règle ses litiges avec l'agro-alimentaire pendant des discussions sur la retraite des français) au lieu d'enveminer la situation actuelle. Je ne fais pas partie du PS
c
Réponse de le 28/08/2013 à 9:43 :
Pour la fonction publique, ne perdez pas de vue que la plupart gagne un peu plus que le smig. Vous n'allez donc pas les jalouser ! Grâce à Dieu ils ne sont pas au chômage et espérons que l'Etat les gardera le plus longtemps possible car son objectif est de se détacher de beaucoup de choses (ne les aidez donc pas dans ce sens). Des changements ont lieu progressivement dans leurs statut. Les régimes spéciaux (retraite à moins de 55 ans) j'espère qu'il vont s'en occuper prochainement ainsi que des privilèges des hauts fonctionnaires de l'Etat
Réponse de le 28/08/2013 à 13:59 :
+ 10000
a écrit le 27/08/2013 à 20:29 :
mais enfin ce n'st pas une réforme, ce n'est même pas une réformette; on glisse la poussière sous le tapis pour 2035. C'est un gag!!! dites moi que je rêve. Une nouvelle taxation salarié/employeur, mais AUCUNE REFORME, RIEN, NADA. 2035 PTDR pourquoi pas 2050?? ce gus pense que 7mds suffisent mais la réalité tous régimes/an c'est 20 mds. donc les 13 mds d'où les sortent-ils?? c'est une honte, un scandale d'Etat, payés à ne rien foutre, ah si quand je vois hollane grossir à vue d'oeil je me dis la cuisine est bonne, ou Valls brasser du vent SANS AUCUN RESULTAT, des morts chaque jour ou presque, mais que FOUTENT-ILS?? Belkacem qui se dit porte parole, mais qui ne sait autre chose que pote flingue anti droite, payée avec MES IMPOTS, c'est une honte.
a écrit le 27/08/2013 à 20:28 :
Réforme d'une lâcheté impressionante
Uniquement orienté pour l'électorat socialiste
Pas touche aux régimes spéciaux et aux fonctionnaires
Il faudra recommencer en 2018
La France devient le pays des inégalités et des privilèges
Réponse de le 28/08/2013 à 2:28 :
Les fonctionnaires cotisent aussi longtemps que dans le privé et leurs cotisations sont alignées sur le privé (processus en cours).

Il faut arrêter de fantasmer!

Réponse de le 28/08/2013 à 9:29 :
Faut arrêter de"" faire l'âne pour avoir du son "" aurait dit mon professeur ! Arrêter de fantasmer également !!! On ne peut partager QUE les richesses que l'on produit !(...et qui les produit ??? ) Donc .........? ? ? Réfléchissez !!! si cela vous est possible ........
a écrit le 27/08/2013 à 20:13 :
Et qui va financer le manque à gagner par rapport aux cotisations de la branche "famille" ? Et comment on mesure la pénibilité ? Par le nombre de rides ? Comment on convertit une unité de pénibilité en euros ? L'âge légal de la retraite à 43 ans pour ... 2035 ? C'est loin, tellement loin qu'il n'y aura plus de régime de retraites d'ici là. Et les régimes spéciaux ? Que du paramétrage, pourquoi il ne bascule pas vers un régime en points comme les pays nordiques ? A défaut d'avoir fait une vraie réforme il a réussi à se mettre dans la po-poche syndicats ET patronats.
a écrit le 27/08/2013 à 19:59 :
Le cout du travail français est définitivement plombé... Adieu chère industrie française :(
a écrit le 27/08/2013 à 19:55 :
usine a gaz
Réponse de le 28/08/2013 à 7:30 :
Oui, mais cette usine à gaz fera l'objet d'une contribution carbone.
a écrit le 27/08/2013 à 19:44 :
Une réforme ça ? Une mauvaise plaisanterie. Le PS est un super ventilateur qui a brassé de l'air. Les salariés du privé continuent à être sacrifiés. Ce gouvernement grotesque a surtout fait plaisir à ses groupies d'électeurs et aux syndicats (qui votent également PS). Il a fait du clientélisme. Aucune réforme de la retraite de la fonction publique, rien sur cette énorme escroquerie que sont les régimes spéciaux. Je ne m'attendais à rien et je n'ai pas été déçu mais je suis en colère. L'Europe ne s'y trompera pas et nous allons avoir droit aux ricanements de ceux qui ont fait ce qu'il fallait en temps utile et surtout le marché va nous sanctionner.
a écrit le 27/08/2013 à 19:37 :
Ce n'est pas une réforme, c'est un plâtre sur une jambe de bois! cela ne réglera pas le problème. Le système n'est pas pérennisé, ils ont accouché d'une souris. Ou est la justice? l'alignement public privé?
a écrit le 27/08/2013 à 19:30 :
Quel courage ....Augmentation des cotisations pour les Entreprises ...Pénibilité ...financée par ...les Entreprises ...!!!! les Taxes et l'augmentation des prèlèvements continuent !!!!!....Heureusement que nos gouvernants "aiment "les entreprises et veulent les aider a favoriser leur compétitivité et ...l'emploi . En tant que Patron de PME ...pour la première fois de ma vie ...je suis prêt a descendre dans la rue !
a écrit le 27/08/2013 à 19:29 :
Bien, ça continue, donc on en restera à zéro embauche et à zéro augmentation de salaire.
Réponse de le 28/08/2013 à 7:33 :
Patron de PME ? Allons, allons, en tant que micro entreprise ou AE, vous êtes également le seul employé.
Réponse de le 28/08/2013 à 8:33 :
Eh bien non ! 2 sites en France en réduction d'effectifs depuis 2012, 1 site en Allemagne et 1 en Suisse que nous développons pendant ce temps ! et à en croire nos donneurs d'ordre, nous ne sommes pas les seuls ! Ca c'est notre choix souverain et seule une prise en compte des problèmes des employeurs en France pourrait y changer quelque chose.
a écrit le 27/08/2013 à 19:23 :
rien de nouveau les charges des entreprises augmentent (ça fait 30 ans que je le constate )alors qu'elles n'embauchent pas suffisamment pour reduire le chomage
On change pas une politique qui nous amène dans le mur
a écrit le 27/08/2013 à 19:18 :
L'avenir s'annonce radieux avec un taux de chômage au plus haut, les jeunes qui n'arrivent pas à entrer sur le marché de l'emploi, les seniors qui sont mis à la porte à 50 ans, les entrepreneurs et les riches qui devraient quitter le france (en toute rationalité), nous restera quoi, les pauvres, les chômeurs, les immigrés et les malheureux français qui n'ont pas le choix et qui paieront pour les précédents tout en voyant leur condition se dégrader..... radieux je vous dis :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :