Carrefour en tête du CAC, porté par sa publication

 |   |  574  mots
Carrefour accuse une baisse des ventes en France, mais les pays émergents soutiennent son chiffre d'affaires. (c) Reuters
Carrefour accuse une baisse des ventes en France, mais les pays émergents soutiennent son chiffre d'affaires. (c) Reuters (Crédits : Reuters)
Les bons résultats du groupe Carrefour, n°2 mondial de la distribution, font bondir le titre de 4,65% à 23,84 euros...

MonFinancier

Le géant français de la distribution Carrefour (CA.FR) vient de publier des résultats de bonne facture, applaudis par le marché. Le numéro deux mondial de la distribution a en effet dégagé un résultat net de 902 millions d'euros au premier semestre, comparé à 3 millions d'euros au premier semestre 2012 et confirmer ses objectifs sur l'ensemble de l'exercice.
En termes de ventes, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 1,4% à 36,5 milliards d'euros au premier semestre. "En prenant en compte les effets de changes, la variation est de -0,8%", a précisé le groupe dans un communiqué

Concernant la rentabilité, le résultat net des activités poursuivies s'est inscrit à 519 millions d'euros, contre 231 millions d'euros un an plus tôt.

Recul des ventes en France

Parallèlement au premier semestre, le résultat opérationnel courant de Carrefour s'est inscrit à 766 millions d'euros, en hausse de 7,7% à taux de changes constants par rapport à la période correspondante de 2012. En prenant en compte les effets de change, le ROC est en hausse de 4,9%.

Au final au premier semestre, et par région, les ventes hors taxes du groupe ont reculé de 0,3% en France et de 4,6% en Europe, "reflétant un environnement économique toujours difficile en Europe du Sud", alors qu'elles ont progressé de 13,3% en Amérique latine et de 2,7% en Asie.
De l'avis des analystes, les chiffres publiés pour la France sont impressionnants, avec un résultat opérationnel de 482 millions d'euros contre 339 millions d'euros anticipés par Société Générale. En revanche, la performance enregistrée en Europe est inférieure aux attentes de la banque, avec une chute de 76% du résultat opérationnel due en grande partie à une très faible performance en Italie.

La société résiste en Amérique du Sud

Ailleurs, "Au cours du deuxième trimestre, les ventes en Chine et à Taiwan retrouvent une tendance positive. La marge commerciale se tient bien. Le résultat opérationnel courant a été impacté par l'inflation des salaires et par les coûts liés à l'expansion en Chine", a précisé Carrefour.

En Amérique latine, "l'effet de changes est très défavorable sur le semestre", a souligné le groupe. "La marge commerciale se tient bien. La rentabilité au Brésil continue de progresser. En Argentine, où la société résiste bien, le gel des prix réglementaire et la hausse des salaires ont impacté le résultat", a ajouté Carrefour.

Carrefour se concentre sur ses marchés acquis

Enfin les perspectives sont confirmées. Le résultat opérationnel courant (ROC) devrait être de l'ordre de 2,2 milliards d'euros pour l'ensemble de l'exercice 2013, à condition que le real brésilien et le peso argentin ne se déprécient pas davantage au second semestre.

Numéro deux mondial de la distribution après l'américain Wal-Mart (WMT), le groupe, procède actuellement à une vaste transformation et a vendu des activités en Indonésie et au Moyen-Orient au premier semestre. Carrefour, qui entend consacrer ses ressources financières à son développement en Europe, en Chine et au Brésil, pays où il détient une position forte, a réduit sa dette nette à 5,9 milliards d'euros, en baisse de 3,7 milliards d'euros par rapport au 30 juin 2012. La publication est saluée par le marché. Le titre bondit de 4,65%, à 23,84 euros.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct
MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :