J'ai fait un rêve

 |   |  398  mots
(Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

Devant le spectacle déchirant des 6 millions de chômeurs qui s'écrasent tous les jours en France sur les rives du monde du travail, le gouvernement a enfin décidé de favoriser leur accueil dans les entreprises en levant toutes les contraintes du droit du travail pour leur embauche. Chaque entreprise s'engage à recueillir un nouvel employé qui pourra retrouver sa dignité et s'occuper de ses enfants

UNE IMMENSE VAGUE DE SOLIDARITÉ

Les artistes de la rive gauche, bouleversés par les images de ces chômeurs agglutinés devant les Restos du cœur ou les bureaux de Pôle emploi, ont signé un appel et s'engagent à donner un de leurs cachets aux chômeurs. À sa conférence de presse hier, François Hollande a pris des mesures fortes: pas de charges sociales et contrat d'emploi flexible pour tous les chômeurs qui seront recueillis par une entreprise, quelle que soit leur nationalité. Un beau pays la France. On peut rêver non ?

COMMENT LIBÉRER LE TRAVAIL?

Les Échos dévoilent ce matin le rapport qui va être remis au Premier ministre sur la réforme du droit du travail. Ce rapport est clair et ce n'est pas une surprise car on sait exactement, depuis longtemps, ce qu'il faut faire pour libérer le travail: permettre aux entreprises et à leurs employés de négocier, directement ou au niveau des branches d'activité, des accords d'entreprise au lieu des blocages nationaux opérés par des syndicats qui ne représentent plus qu'eux-mêmes. Le gouvernement aura-t-il le courage de mener cette réforme (que Sarko n'a d'ailleurs jamais faite) ?

DÉSESPÉRANT

La Loi Macron permet l'ouverture des grands magasins du boulevard Haussmann le dimanche. Seulement voilà: les syndicats, tous unis, peuvent juridiquement s'opposer à sa mise en œuvre même si les salariés sont d'accord. Ils auront en plus le soutien d'Anne Hidalgo, maire de Paris. (Le Figaro).

UNE SEMAINE DÉCISIVE POUR LA GRANDE BRETAGNE

À tout seigneur, tout honneur. Commençons par la reine Élisabeth qui demain fêtera ses soixante-trois ans, sept mois et deux jours sur le trône d'Angleterre et battra le record de sa grand-mère la Reine Victoria. Trois jours plus tard c'est le parti travailliste qui va élire son leader et...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :