Migrants : quelque 10.000 personnes accueillies dimanche en Allemagne

 |   |  610  mots
A Munich, à leur descente du train, les migrants étaient dirigés par la police vers des cars et ensuite conduits vers des centres de premier accueil installés dans des bâtiments publics, des hôtels et des casernes.
A Munich, à leur descente du train, les migrants étaient dirigés par la police vers des cars et ensuite conduits vers des centres de premier accueil installés dans des bâtiments publics, des hôtels et des casernes. (Crédits : Reuters)
Berlin et Vienne ont annoncé vendredi l'ouverture de leurs frontières aux migrants bloqués depuis plusieurs jours en Hongrie. Leur arrivée a donné lieu à une mobilisation sans précédent d'une partie de la population allemande.

- Article publié à 11h46, mis à jour à 18h10 -

10.000 migrants dimanche, après 7.000 entrés dans le territoire allemand samedi, selon les estimations de la police fédérale. C'est le bilan de l'ouverture des frontières annoncée par l'Allemagne -avec l'Autriche- vendredi 4 septembre, compte tenu de "la situation d'urgence à la frontière hongroise".

Quelque 6.000 hommes, femmes et enfants, bloqués depuis plusieurs jours en Hongrie, étaient déjà arrivés en milieu d'après-midi dimanche, pour la majorité en Bavière via l'Autriche, et 4.000 autres étaient attendus en fin de journée. Les demandeurs d'asile sont principalement des Syriens fuyant leur pays déchiré par la guerre.

L'Allemagne, pays le plus peuplé d'Europe, s'attend à accueillir cette année le nombre record de 800.000 demandeurs d'asile fuyant la guerre et la pauvreté, soit quatre fois plus que l'an dernier.

Des centaines de personnes pour leur souhaiter la bienvenue

Bien que l'Allemagne ait connu une série de rassemblements et d'attaques xénophobes, l'arrivée des migrants a donné lieu à une mobilisation sans précédent de la part d'une partie de la population, témoigne l'AFP. A Munich, où 6.800 personnes sont arrivées à la gare samedi selon les responsables de Bavière, des dizaines de volontaires, attendant derrière les barrières, applaudissaient et filmaient avec leurs smartphones les nouveaux arrivants qui, à leur descente du train, étaient dirigés par la police vers des cars et ensuite conduits vers des centres de premier accueil installés dans des bâtiments publics, des hôtels et des casernes.

A la gare de Francfort, de la nourriture, de l'eau et des vêtements s'empilaient dans l'attente des nouveaux arrivants, alors que des centaines de personnes s'étaient massées sur les quais samedi soir pour les accueillir. Quand les portières des trains se sont ouvertes, la foule a répété en anglais: "Disons-le haut et fort, les réfugiés sont les bienvenus ici".

Un flux exceptionnel

Cependant, lors d'un entretien téléphonique dimanche matin, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre hongrois Viktor Orban sont convenus "que tant la Hongrie que l'Allemagne devaient respecter leurs obligations européennes", et que le flux observé ce week-end était exceptionnel, a précisé Georg Streiter, porte-parole de la chancelière. Le chancelier autrichien Werner Faymann a pour sa part souligné qu'"une mesure de ce type (l'ouverture des frontières, NDRL) ne peut pas être une solution".

Dimanche, le quotidien conservateur Frankfurter Allgemeine Zeitung évaluait à 10 milliards d'euros le coût de l'accueil des réfugiés en 2015 en Allemagne, un chiffre lui aussi multiplié par quatre sur un an. La Hongrie a vu affluer quelque 50.000 personnes pendant le seul mois d'août.

Les maires de France conviés au ministère de l'Intérieur

En France entretemps, le gouvernement fait appel aux maires. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, leur a adressé hier une lettre les conviant samedi prochain à la place Beauvau. Il s'agit de coordonner l'accueil des demandeurs d'asile par les communes qui ont déjà exprimé leur intention de se porter volontaires, explique le courrier, publié intégralement par le Journal du dimanche (JDD). Le ministre souhaite que cet accueil, qui "s'inscrit dans la tradition française", soit soutenu et organisé par l'Etat.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, doit pour sa part présenter la semaine prochaine à Strasbourg une nouvelle proposition pour "relocaliser" dans toute l'Europe 120.000 réfugiés supplémentaires, actuellement en Italie, en Grèce et en Hongrie. Selon le journal allemand Welt am Sonntag, l'Allemagne devrait en accueillir 31.000, suivie par la France (24.000) et l'Espagne (près de 15.000).

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/09/2015 à 11:04 :
On a tous appris l'histoire de la guerre de Troie, vous savez bien ," le cheval de Troie ", apparemment ceux qui jouent les humanistes et les généreux ( avec notre sécurité et notre argent ) ont surement raté cette leçon de stratégie élémentaire. De Gaulle disait " les Français ont la mémoire courte ", aujourd'hui il ajouterait et en plus certains sont autistes.
a écrit le 08/09/2015 à 5:43 :
La plupart ont autour de 40 ans. Pour 42 ans de cotisation, ça les fait partir à la retraite à 82 ans pour avoir un taux plein. Vous y croyez-vous ?
a écrit le 08/09/2015 à 5:31 :
Ce qui est sûr, c'est que tous ces migrants qui vont arriver en France n'auront pas cotisés suffisamment pour acquérir les droits à la retraite.
a écrit le 07/09/2015 à 17:55 :
Pourquoi ne pas supprimer une journée de RTT a tous les salariés pour l'aide aux réfugiés?On le fait bien avec l'aide a la vieillesse et l'ascension
Réponse de le 08/09/2015 à 5:45 :
Les retraités n'ont que des RTT. Vous en donnez combien vous ?
Réponse de le 08/09/2015 à 6:50 :
Compte tenu qu'une retraite de retraité ratp n'est composée que de RTT, on pensait que tu avais fait le nécessaire.
a écrit le 07/09/2015 à 17:55 :
C'est un fait sans précédent. Beaucoup d'hommes jeunes, qui ont préféré fuir plutôt que de combatre chez nous ils réclament des droits pour lesquels ils n'ont pas voulu lutter. . Devons nous le lutter à leur place, j'en doute.
a écrit le 07/09/2015 à 11:39 :
@ LE DEPUTE P.S. : depuis quant le PARTI SOCIAL TRAITRE fait il de la propagande pour le FRONT NATIONAL ? DEHORS L' INCAPABLE ET SA CLIQUE ELECTIONS ELECTIONS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 07/09/2015 à 11:36 :
L'accueil de réfugiés ne sera acceptable de l'opinion publique que si, dans le même temps, on est intraitable vis à vis des clandestins (en particulier il faudra veiller à ce que des migrants économiques ne cherchent pas à profiter de l'accueil des réfugiés) et d'autre part si on explique clairement que cet accueil n'est pas définitif : quand la situation en Irak et en Syrie finira par se stabiliser, ils devront repartir.
a écrit le 07/09/2015 à 11:25 :
Le modèle actuel, c'est les usa : avoir toutes les nations possibles dans une nation et des minorités qui vivent les unes à coté des autres.
a écrit le 07/09/2015 à 10:47 :
Les afflux de réfugiés dans l’UE sont une stratégie US-américaine » – nous avons expliqué la stratégie de globalisation des quatre soit-disant « flows ininterrompus ». Celle-ci provient du géostratégie militaire US-américain Thomas P.M. Barnett. Je cite Barnett: « Comme condition préalable pour le fonctionnement sans heurts (de la globalisation), nous devons permettre quatre ‘Flows’ durables et sans entraves. » Les afflux actuels, presque surdimensionnés, de réfugiés vers l’Europe, font partie de la stratégie du « Flux sans entraves », qui en l’occurrence vise l’Europe et n’a le droit d’être empêché par aucun gouvernement ou institution selon Barnett.
Réponse de le 07/09/2015 à 11:30 :
Daesh avait annoncé en début d'année vouloir envoyer 500000 migrants en Europe ; apparemment ils tiennent promesse, et même bien au delà... C'est probablement plus une stratégie de Daesh que des USA.
a écrit le 07/09/2015 à 10:45 :
Comment obliger ceux qui veulent aller en Allemagne de rester en France où ils ne sont pas tous"Charlie"?
a écrit le 07/09/2015 à 7:53 :
pourquoi ne pas créer 10000 emplois aidés pour leur permettre de s'intégrer rapidement?ce ne sont pas des sommes considérables pour les collectivités locales.le pays ferait bien de s'inspirer des propos de ses élites artistiques ou intellectuelles(marc lavoine notamment),le repli sur soi n'est pas un bon gage d'avenir!
Réponse de le 07/09/2015 à 8:55 :
@élu ps: et qui paie ? toujours ta solution social-staliniste, c'est le contribuable déjà saigné à blanc qui s'appuie la note :-) combien de migrants as-tu chez toi et à tes frais ?
Réponse de le 07/09/2015 à 9:35 :
Que c'est beau d'etre genereux avec l'argent des autres !!! (Mes excuses pour la ponctuation , j'ai un clavier "querty.")
Réponse de le 07/09/2015 à 9:35 :
Que c'est beau d'etre genereux avec l'argent des autres !!! (Mes excuses pour la ponctuation , j'ai un clavier "querty.")
Réponse de le 07/09/2015 à 12:00 :
Voilà une bonne idée!
Vu de la base par un français: j'ai une fille qui depuis 11ans alterne Cdd et pole emploi ,qui aimerait avoir un cdi pour mieux appréhender l'avenir.
C'est le cas de millions de jeunes et moins jeunes français.
Ne pensez- vous pas que la priorité est la?
Plus le temps passe ,plus la France s'appauvrit.
C'est un constat vu par beaucoup.
Quand aux élites.........on s'en fou!
a écrit le 06/09/2015 à 23:38 :
Pépin la bulle,il fait quoi le monarque ? il va les laisser crever dans la rue cet hivers ???
faut peut être mettre le turbot quand on sait la lenteur administrative du pays.
a écrit le 06/09/2015 à 23:33 :
Il faut des foyers ,des logements ,des écoles ,des infirmeries, des centres de soins psychologiques, il faut tout ça avant l'hivers et personne fait rien de concret ,les réfugiés sont des centaines de milliers et le Gvt fait quoi ??:il faut créer au moins un secrétariat aux réfugiés qui coordonne sinon ça sera la chienlit.
Réponse de le 07/09/2015 à 7:28 :
@yoyo, le gouvernement est moins bete que certains. Ces gens viennent de Syrie et d'Irak. Comment pouvez vous etre sure que des militants de l'ETAT ISLAMIQUE sont cachés derrieres ces chercheurs d'asile? A t on evalué le risque pour la securité des francais? A la sortie, la France se sent obligé d'en acceuillir mais pas a n'importe quel prix. Pour finir, beaucoup de ces migrants sont musulmans et je dois dire que les pays musulmans ont brillés par leur absence.
a écrit le 06/09/2015 à 22:27 :
Pour comprendre il faut savoir qu a la fin de la guerre en 1945 ce sont 10 millions de refugiés qui ont deferlé en Allemagne alors que le pays etait en cendre.
Oui , 10 millions et pas 10.000 !
Le reste de la population qui n avait rien à bouffer a du les acceuillir et s en occuper. Il n y a pas une seule famille en Allemagne qui n´en a pas souffert. Les habitations ont été requisisionnées, les familles qui avaient encore un toit sur la tête ont du accueillir les refugiés de l Est . que cela leur plaise ou non ....
C est la raison pourquoi le droit d asyle est ancré dans la constitution allemande.
Ils sont acceuillis, leur demande sera vérifiée. et ceux qui ne sont pas de vrais refugiés seront renvoyés chez eux. C est tout aussi simple.
Réponse de le 07/09/2015 à 11:06 :
Il eut été préférable de ne pas casser la Lybie et la Syrie et contribuer à FIXER les populations chez elles..
https://youtu.be/-nYUbfpZCkg
a écrit le 06/09/2015 à 22:00 :
Les médias et l'Europe qui louent le geste de l'Allemagne. Qui croit sérieusement que ce pays est devenu philanthropiste du jour au lendemain ? Notre voisin n'a t'il pas un souci démographique, n'a t'il pas besoin d'une main d’œuvre à bas coût ? Se racheter également une bonne conscience vis à vis de son passé ?
a écrit le 06/09/2015 à 20:58 :
C'est totalement faux, ma compagne est Allemande, il s'agit de "REFUGIE" qui repartiront ! le nombre de MIGRANTS dans cette histoire est dérisoire ! Arrêté de nous jouer votre violon et commencé à faire votre job de journaliste comme de dire que l'enfant mort est partie de Turquie avec des parent libres !!! Pas du tout de Syrie et opprimé, la preuve il est rentré tranquille pour les enterrer. Ok pour la compassion mais n'en rajouté pas ! MERCI !
Réponse de le 07/09/2015 à 9:03 :
Vous racontez n importe quoi. Ces gens ne vont probablement jamais rentrer car :

1) la guerre en syrie n est pas prete de s arreter

2) une fois installe, ils vont vite comprendre qu il vaut mieux vivre en allemagne (meme avec un salaire pas terrible) qu en syrie (meme avec un poste bien paye pour le standard local). non seulement materiellement mais aussi psychologiquement. en RFA, vous risquez pas d etre embarque par la police politique de Merkel

3) la difference de reaction entre la france et la RFA s explique par pas mal de raisons. Outre le passe nazi et la situation economique, les allemands n ont pas "beneficie" d immigration de pays comme en france (en RFA c est des turcs, mais des magrebins qui forment le gros des immigres)
a écrit le 06/09/2015 à 20:04 :
Et tout partager, vous allez etre étiquetés.
Et n'oubliez de voter utile en votant pour les forces du progrès : 100% de dette sur PIB, chomage record, prélèvement obligatoire record...
Vous allez l'avoir la France réenchantée par le terrorisme et le chômage 5G.

Vous devez les accueillir, vous n'avez pas le choix. Nous sommes coupables depuis des millénaires de tout.
a écrit le 06/09/2015 à 19:48 :
L'Autriche ouvre ses frontières.... 10'000 migrants accueillis en Allemagne.... l'Italie et l'Espagne accueillent des milliers de Syriens.... et la France, elle fait quoi ? elle rouspète !
Réponse de le 06/09/2015 à 20:38 :
nous nous allons faire mieux nous allons envoyer des troupes au sol annonce du 7 9 15
a écrit le 06/09/2015 à 19:32 :
Chouette : de la main-d'oeuvre pas chère.
a écrit le 06/09/2015 à 17:43 :
Ils ont tort de receuillir des réfugiés qui pourraient contenir des gens dangereux .... la solution c'est qu'ils restent chez eux et qu'on apporte la paix là bas ! chacun chez soi c'est mieux !!
Réponse de le 06/09/2015 à 19:37 :
"qu'on apporte la paix là bas"... Certes. Mais ce sont les us qui se chargent de tout pacifier. Ils lancent même des guerres de religions entre différents courants religiausiques histoire que nous ayons la "paix". Tant qu'ils s'entretuent, ça en fait moins. Te dire le bol qu'on a ...
a écrit le 06/09/2015 à 17:19 :
Voilà ce que Victor Hugo aurait pu en dire :

http://www.poetica.fr/poeme-1277/victor-hugo-enfant/
"Veux-tu, pour me sourire, un bel oiseau des bois,
Qui chante avec un chant plus doux que le hautbois,
Plus éclatant que les cymbales ?
Que veux-tu ? fleur, beau fruit, ou l’oiseau merveilleux ?
- Ami, dit l’enfant grec, dit l’enfant aux yeux bleus,
Je veux de la poudre et des balles."

Du moins, pour ceux qui sont restés à Kobané, pour y défendre leur pays.
a écrit le 06/09/2015 à 17:13 :
Un petit pensum pour aider à la compréhension de ce bazar organisé..
Une injonction:
https://www.facebook.com/39804752934/photos/a.377723477934.156804.39804752934/10153366274207935/?type=1

Le Problème:
https://www.dailymotion.com/…/x1r1ydo_comprendre-la-situati…

Méthode pour une solution:
https://www.youtube.com/watch?v=uz4NaV50wh0
a écrit le 06/09/2015 à 16:59 :
Que serait la France aujourd'hui si en 1940, face à l'invasion Allemande, tous les Français résistants avaient préféré s'enfuir au Canada ou aux Etats Unis au lieu de rester pour défendre leur pays ? C'est aussi cela le devoir de mémoire et comme l'ont fait nos alliés, nous devons aider ces peuples à combattre chez eux et à défendre leur pays.
Réponse de le 06/09/2015 à 18:34 :
Pas mal Robert, pas mal, mais il faudrait commencer par interdire à notre roi mou d'y participer..
Réponse de le 07/09/2015 à 9:06 :
diantre, vous etes en train d ecrire que De Gaulle etait un traitre (parti a Londres) et Petain un heros ...

En general c est plutot l inverse qui est considere comme vrai. Sinon sur un plan purement militaire, si la France a ete libere, c est pas tellement grace aux maquis (les glieres ou le vercors ont ete des echecs sanglants).
Se battre c est bien, mais sans armes modernes, c est du suicide !
Vous voulez fournir avions, chars et armes anti aeriennes aux syriens vous ?
a écrit le 06/09/2015 à 16:27 :
Malgré la machine médiatique, qui tente désespérément de nous convertir au politiquement correct, en nous expliquant où est le bien et le mal, une large majorité de Français reste totalement opposée à une immigration laxiste. Personne n'est dupe, et nous vendre que l'arrivée et l'installation de cette nouvelle population est une chance pour notre pays, relève de la plus grande supercherie que la France n'ait jamais connue. En effet, comment financer le logement, les coûts de santé, de scolarisation, de couverture maladie et de retraite pour ces futurs citoyens français ; alors même que notre pays est sur-endetté depuis 40 ans? Comment expliquer demain à un retraité, qui aura cotisé toute sa vie, qu'on ne pourra pas lui rembourser sa paire de lunettes ; alors qu'un clandestin, qui lui n'aura jamais versé un euro dans les caisses de l'Etat, y aura droit, grâce à l'AME (aide médicale d'Etat)? On peut être à la fois sensible, humain et réaliste. Et la réalité, pour un homme politique, c'est d'agir en homme responsable, c'est-à-dire de décider en fonction de ce qui est possible et de ce qui ne l'est pas. Mais on ne gère pas un pays sous le coup de l'urgence et de la compassion. Quant aux "artistes" donneurs de leçons habituels, qui viennent de signer une lettre ouverte demandant l'accueil davantage de clandestins, ils sont dans leur rôle. Celui de participer à l'endoctrinement des esprits, sachant qu'ils ne seront en aucun cas impactés par cette situation nouvelle, puisque vivant dans des quartiers où les camps de migrants sont inexistants, car indésirables. "Faites ce que je dis, mais ne regardez pas ce que je fais" résume bien leur philosophie.
a écrit le 06/09/2015 à 16:10 :
L'Allemagne pourrait faire un effort de plus , nos banlieues et nos villes sont largement pourvues d'ailleurs pas besoin d'accueil, ils rentrent tous seuls depuis des années .
a écrit le 06/09/2015 à 15:49 :
... et la France va accepter d’accueillir combien de Syrien??
La Syrie a été une colonie française et les français ont en profiter pendant des années en pillant les ressources du pays. Aujourd'hui dans la détresse comment va-t-elle aider son ancien territoire?
C'est toujours plus facile de parler et de donner des leçons aux autres, que de faire mieux soi-même.
Réponse de le 06/09/2015 à 16:49 :
Mais la France accueille déjà depuis longtemps des syriens!
Exemple, pour les protections accordées aux demandeurs d’asile en 2014 par la France:
1ère nationalité, russes, 2 080 accords, soit 10,1%
2ème, syriens, 2 015, soit 9,8%
3ème, sri lankais, 1685, soit 8,2%
Beaucoup de nations accueillent les syriens en 1er, mais nous avons une excuse, nous sommes l'une des seules nations qui accueille des russes en nombre important, avec la Pologne qui les accueille aussi en 1er, mais évidement en nombre moins important, soit 325 en 2014.
Si Bachar porte plainte, nous lui demanderons de s'arranger avec son ami Poutine. Qu'en pensez vous?
Réponse de le 06/09/2015 à 17:19 :
@ TOTA : out d'abord bonjour un peu de politesse ne peut faire de mal........ Avant de dire n'importe quoi relisez attentivement votre livre d' histoire
Réponse de le 06/09/2015 à 18:06 :
Qu'avons nous pillé? Les allemands ont pillé l'Europe par deux et provoqué deux guerres mondiales a la clé entraînant des dizaines de millions de morts. Vous n'êtes pas très bien placé pour nous faire la morale.
a écrit le 06/09/2015 à 15:36 :
Le terme exact est : réfugié, et non migrant. Le choix du bon mot est important à moins que le but soit de créer la confusion chez les Français.
Un expatrié à San Francisco est un migrant. Un Syrien qui fuit les combats et les massacres est un réfugié. La nuance est de taille.
a écrit le 06/09/2015 à 15:23 :
il y a toujours plus de migrants c'est a se demander si on ( un Etat) ne les incite pas a venir en Europe ( si le sujet n'était pas aussi grave je dirais qu'ils sont tous branches sur facebook...).
Ensuite pour faire simple avec plus de 5 millions de chômeurs quelques centaines de milliers en plus en France ca ne changera fondamentalement rien car bien entendu il ne sera pas question de les héberger dans les quartiers bobo .
Pour l'Allemagne ils seront pragmatique dans leur selection .
Au fait honte a la Hongrie pour le mur mais silence pour celui entre USA et Mexique
a écrit le 06/09/2015 à 14:08 :
C est pas la solution pour moi si mon maire accepte des migrants qui les entretien avec son argent je n accepterai pas d impôts de plus
a écrit le 06/09/2015 à 14:08 :
Les allemands vont garder ceux qui ont une certaine compétence et être utile au pays. Les autres partiront en France.
a écrit le 06/09/2015 à 12:54 :
Depuis le début de l'année, la pompe aspirante à immigration est lancée à pleine puissance !
Le nombre d'immigrés avec ses conséquences de morts est en très très très n'être augmentation, mais les angélistes de gauche ne se demandent même pas pourquoi... Qu'est-ce qui est changé depuis, si ce n'est le discours: "ils ont raison de prendre tous les risques et de payer des trafiquants humains, puisqu'ils ont un espoir au bout !"
Au contraire, il faudrait SYSTÉMATIQUEMENT les renvoyer à leur point de départ. Ce n'est pas une fois rentré qu'on demande une invitation !
Parce qu'on est pas inhumain, il faut aider cette population en détresse par des possibilités d'immigration choisie, par l'étude RAPIDE des dossiers qui permettraient à la fois une satisfaction des besoins (et respect des capacités) des villes et villages d'accueil, et une réelle capacité d'intégration, pour le plus grand bien des personnes concernées : pour ceux-là, on leur paye le transport en toute sécurité, les cours de français, et une aide à l'installation. Ça pourrait même aider à apporter des services dans la ruralité française, à satisfaire des besoins non satisfaits en terme d'emplois, etc .Mieux : le cout pourrait être assumé par les pays qui refuse de recueillir ces demandeurs d'asile, USA, Canada en tête !
Pour ceux qui ont forcé le passage: retour à la case départ !
Seule une telle gestion de la crise casserait le marché des trafiquants, tout en arrêtant la prise de risques mortels...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :