En 2050, la France comptera plus de 70 millions d'habitants

 |  | 336 mots
Lecture 2 min.
Selon l'Ined, les Européens seront 728 millions en 2050. Mi-2015, l'Europe comptait 742 millions d'habitants, dont 509,6 millions au sein de l'Union européenne.
Selon l'Ined, les Européens seront 728 millions en 2050. Mi-2015, l'Europe comptait 742 millions d'habitants, dont 509,6 millions au sein de l'Union européenne. (Crédits : REUTERS/Eric Gaillard)
Elle se rapprochera ainsi de l'Allemagne, qui comptera alors 76 millions d'habitants, calcule l'Institut national d'études démographiques. Le pays le plus peuplé de l'Union européenne sera néanmoins le Royaume-Uni, avec 77 millions d'habitants.

La population de la France métropolitaine atteindra 72 millions d'habitants en 2050, contre 64,3 millions en 2015, selon une étude de l'Institut national d'études démographiques (Ined) publiée mercredi 9 septembre. La barre des 60 millions avait été franchie en 2004 en France métropolitaine, contre 42 millions d'habitants en 1950.

L'espérance de vie à la naissance y est aujourd'hui de 85 ans pour les femmes et de 79 ans pour les hommes, contre respectivement 69 ans et 63 ans en 1950. L'indice de fécondité français en métropole -stable depuis 2011- est de 2,0 enfants par femme en 2015, contre 2,5 enfants par femme en moyenne dans le monde. L'étude note que le taux de natalité -à savoir le rapport entre le nombre annuel de naissances et la population totale moyenne sur cette année- est de 12 pour 1.000 habitants en France métropolitaine.

En 2050, le Royaume-Uni comptera 77 millions d'habitants

Avec ses 72 millions d'habitants en 2050, la population de la France métropolitaine se rapprochera de celle de l'Allemagne, qui comptera alors 76 millions d'habitants, contre 81,1 millions mi-2015, ce qui en fait le pays de l'Union européenne le plus peuplé aujourd'hui. Mais, d'après ces projections, la population du Royaume-Uni dépassera en 2050 celle de l'Allemagne, avec 77 millions d'habitants (contre 65,1 millions mi-2015).

Selon l'Ined, les Européens seront 728 millions en 2050. Mi-2015, l'Europe comptait 742 millions d'habitants, dont 509,6 millions au sein de l'Union européenne.

La population africaine multipliée par quatre dans un siècle ?

A l'échelle mondiale, la population du continent africain pourrait quadrupler d'ici un siècle, passant de 1,1 milliard d'habitants à 4,4 milliards.

L'Inde devrait voler à la Chine le titre de pays le plus peuplé du monde d'ici à 2030. A ce jour, le pays compte 1,4 milliard d'habitants, mais l'Inde, qui n'est pas loin (1,3 milliard), devrait la dépasser probablement avant 2030, en raison d'une fécondité plus élevée: 2,3 enfants par femme en moyenne en Inde, contre 1,7 en Chine.

La population mondiale en 2015 est estimée autour de 7,3 milliards d'habitants et devrait continuer de croître jusqu'à atteindre "peut-être 11 milliards à la fin du XXIe siècle", selon l'Ined.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2015 à 13:52 :
Mais non, encore un mandat de Hollande et on accueillera 10 millions de migrants. Qui paiera ? Personne. La France sera donc un pays du tiers monde :-) Quelque part tant mieux si vous voulez mon avis, car les politiques haissent les Français, alors mieux vaut que ceux-ci s'expatrient :-)
Réponse de le 09/09/2015 à 16:15 :
L'avantage, si l'on peut dire, c'est que tiers-mondisée, la France ne sera plus guère attirante pour les migrants.
a écrit le 09/09/2015 à 13:00 :
Et l'impot sera payé par 10% des ménages :)
a écrit le 09/09/2015 à 12:44 :
Et selon une étude de PWC, la France aura disparu de 10 plus économies de cette planète. Restera seulement l'Allemagne dans le club. Dommage que l'écart PIB/habitant entre la France et l'Allemagne qui est déjà en train de se creuser, aura pris d'ici là une ampleur conséquente. Selon cette étude, même la plus petite économie des 3, la Grande-Bretagne doublera la France en termes absolus et atteindra finalement un PIB/habitant supérieur aux français. En général, des prévisions à l'horizon de 2050 sont hasardeuses, mais dommage que les vrais perspectives à plus courts et moyens termes semblent être très inquiétantes dans un pays incapable de faire face à son avenir. Dommage que l'avenir démographique de la France soit utilisé comme un moyen de se voiler la face!
a écrit le 09/09/2015 à 12:42 :
Espérons que ce ne sera pas 8 millions de chomeurs en + !!
a écrit le 09/09/2015 à 12:37 :
Cela est bien beau tous cela, mais du travail pour combien de nos enfants.....
a écrit le 09/09/2015 à 12:27 :
Avec l'afflux toujours croissant d'immigrés, on va sûrement dépasser.
..."peut-être 11 milliards à la fin du XXIe siècle".
Le premier mot à retenir, c'est "Peut-être".
Le deuxième, c'est "11 000 000 000"...Excessif, n'est-il point?
Ce qui est sûr, c'est que je vais aller profiter de ma journée pendant qu'il en est encore temps... il passe si vite... le temps, surtout avec la quantité toujours plus importante de fâcheux, d'empêcheurs de tourner en rond. Vite, au soleil.
a écrit le 09/09/2015 à 12:18 :
ces extrapolations n'ont pas de valeur de référence prouvée . en 1900 , les guerres de 14 et 39 qui ont fait des millions de victimes en Europe , les révolutions marxistes en Chine ,au Vietnam ,au Cambodge , qui en ont aussi fait des millions de victimes , n'étaient pas envisagées par les spécialistes des études des populations . le sur-armement actuel de nombreux pays pencherait plutôt vers un risque de conflit majeur voire planétaire qui décimerait des populations entières et ce dans un avenir plus proche que 2050 .
le choc de blocs identitaires- chrétiens contre musulmans - est un risque actuel ou très proche qui mérite plus d'intérêt que des possibles évolutions de populations à l'horizon de 35 ou 70 ans .
Réponse de le 09/09/2015 à 22:55 :
C'est des discutions de comptoirs qui n engagent que ceux qui croient
Il y a trop de paramètres inconnue

Ça fait vendre du papier !!!

Et pendant ce temps on ne parle pas de notre dette qui va finir pas nous envoyer voir les grecs
a écrit le 09/09/2015 à 12:04 :
Quel désastre pour la nature... La maîtrise de la démographie mondiale est urgente.
Réponse de le 09/09/2015 à 12:32 :
@citoyen
"La maîtrise de la démographie mondiale est urgente."
Soyez rassuré, "ON" y pense. Il faudra seulement avoir de la chance le jour de la "maitrisation"... Etre du bon côté, et ça, c'est pas gagné.
a écrit le 09/09/2015 à 10:49 :
Si ces études se confirment l 'Afrique est une bombe nucléaire démographique. Parce que rien que pour maintenir son niveau de vie actuel (loin d'être idéal...) il lui faudrait au minimum 2% de croissance économique par an sans aucun accident, et beaucoup plus pour voir réellement sa situation s'améliorer. Et encore, en admettant que les ressources du continent puissent supporter une telle croissance.
a écrit le 09/09/2015 à 10:42 :
Malgré la croissance démographique, l'économie française ne croît pratiquement pas. Ce qui veut dire que le PIB/habitant (donc le niveau de vie français) diminue depuis quasiment une décennie. Conséquence inévitable de cette croissance démographique sans croissance économique, il faut s'attendre encore à une baisse du niveau de vie en France d'au moins 12-13% d'ici 2050.
Réponse de le 09/09/2015 à 12:41 :
@bruno_bd
"croissance démographique sans croissance économique".
Si on admet que les habitants des pays avec un niveau de vie comme celui que nous avons par exemple en Europe ou aux US ne veulent pas y renoncer, selon le concept de Bush pour qui "Le niveau des vie des Américains ne se négocie pas", (et celui des Occidentaux par extension) que croyez-vous qu'il va se passer? Personnellement, je n'ai plus aucun doute. Et ce sont les plus faibles qui vont en faire les frais...comme d'habitude, mais ça, ça ne change pas.
Réponse de le 09/09/2015 à 16:13 :
@Valbel89 : Je ne parlais que de la seule France qui est vraiment mal en point ; l'Allemagne n'a pas de croissance démographique, n'a donc pas besoin de croissance économique pour stabiliser voire améliorer son PIB/habitant donc son niveau de vie, et peut même se permettre le luxe de n'être pas trop regardante quant à l'accueil de migrants. Le Royaume-Uni a une croissance démographique mais a renoué avec une solide croissance économique aussi. La France, elle, est vraiment dans la seringue : perte de compétitivité donc pas de croissance économique et une population en croissance : les années noires sont donc devant nous.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :