Saint-Gobain plonge en Bourse affecté par l'enquête sur la Tour Grenfell

Le groupe de matériaux de construction chute de plus de 6% à la Bourse de Paris ce vendredi, en raison de l'enquête sur l'incendie de la Tour Grenfell à Londres en 2017.

1 mn

L'enquête sur la Tour Grenfell met sous pression Saint Gobain en raison de son exposition à Celotex
L'enquête sur la Tour Grenfell met sous pression Saint Gobain en raison de son exposition à Celotex (Crédits : Gonzalo Fuentes)

L'action Saint-Gobain chute vendredi en Bourse en raison de son exposition à Celotex, dont les matériaux d'isolation ont été utilisés pour la tour Grenfell à Londres dont l'incendie a fait 72 morts à Londres en 2017, a-t-on appris auprès d'intervenants de marché.

L'action Saint-Gobain perd 6,70% à 36,48% à 11h32, de loin la plus forte baisse du CAC 40, quasiment inchangé au même moment.

Lire aussi : Incendie de la tour Grenfell : les failles des politiques de rénovation urbaine

Interrogation autour de son partenaire Celotex

L'enquête, qui a été suspendue jusqu'au 11 janvier, se penche notamment sur le rôle présumé de Celotex, dont Saint-Gobain est partenaire, et Kingspan, qui produisent tous deux des matériaux isolants utilisés dans la construction de la tour, lit-on dans une note de Jefferies.

"Des fonds se retirent de Saint-Gobain en raison de son exposition à Celotex", explique un trader.

L'impact financier sur les entreprises concernées devrait cependant être limité, l'enquête en cours n'étant pas judiciaire et ne pouvant aboutir qu'à des recommandations mais pas à des sanctions, lit-on dans la note de Jefferies.

L'incendie de la tour Grenfell est survenu le 14 juin 2017 dans cet immeuble de logements sociaux de 24 étages, situé dans le district de North Kensington à Londres. L'enquête tente de déterminer notamment si le bardage apposé lors d'une récente rénovation aurait pu contribuer à la propagation de l'incendie.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 19/12/2020 à 8:12
Signaler
Combien de bâtiments, en Angleterre et ailleurs, ont reçu une isolation extérieure et son potentiellement dans la même situation ?

à écrit le 19/12/2020 à 1:58
Signaler
Encore des matériaux frauduleux surqualifiés tout comme l'acier de Kobe Steel pour lequel aucun rappel n'a été réalisé chez ses clients notamment le groupe Renault-Nissan... un arrangement franco-japonais en haut lieu après l'affaire Ghosn?

à écrit le 18/12/2020 à 15:55
Signaler
C'est pour cela qu'imposer des règles à nos propriétaires d'outils de production et de capitaux et donc aux véritables responsables et non au si pratiques personnes morales que sont les entreprises dans lesquelles on fait sauter deux trois fusibles p...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.