Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Palme d'or du Festival de Cannes à "Triangle of sadness" de Ruben Östlund

reuters.com  |   |  377  mots
La palme d'or du festival de cannes a triangle of sadness de ruben ostlund[reuters.com]
(Crédits : Eric Gaillard)

CANNES, Alpes-Maritimes (Reuters) - La Palme d'or du 75e Festival du film de Cannes a été attribuée samedi à "Triangle of sadness", du cinéaste suédois Ruben Östlund, un film satirique sur la fin du capitalisme.

Parmi les 21 films en compétition, le jury présidé par l'acteur français Vincent Lindon a récompensé une oeuvre grinçante qui se déroule sur un yacht de luxe.

Cinq ans après "The Square", Ruben Östlund remporte donc pour la deuxième fois la pretigieuse récompense cannoise pour ce film dont le titre français est "Sans filtre".

"Lorsque nous avons commencé ce film, nous n'avions qu'un but: essayer de faire un film qui intéresse le public et qui le fasse réfléchir avec provocation", a déclaré le cinéaste suédois.

Le Prix spécial du jury est allé ex-aequo à la Française Claire Denis pour "Stars at Noon" et au Belge Lukas Dhont pour "Close".

Le Prix du jury a récompensé deux films ex-aequo : "Eo (hi-han)" de Jerzy Skolimowski et "Le Otto Montagne" de Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen.

Le Prix de la mise en scène a été attribué au Sud-Coréen Park Chan-Wook, réalisateur du film "Heojil Kyolshim/Decision to leave".

Le Prix du 75e anniversaire est allé à "Tori et Lokita", un film sur les mineurs isolés écrit et réalisé par les frères belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, déjà lauréats de deux Palmes d'or.

Le Prix d'interprétation féminine a été attribué à l'actrice iranienne Zar Amir Ebrahimi pour "Holy Spider/Les nuits de Mashhad" réalisé par le cinéaste danois d'origine iranienne Ali Abbasi.

Le Prix d'interprétation masculine est allé au Sud-Coréen Song Kang Ho pour "Broker/Les bonnes étoiles" de Kore-Eda Hirokazu.

La Caméra d'or qui récompense un premier film a été décernée à "War Pony", de Gina Gammell et Riley Keough.

Parmi les moments forts de cette 75e édition figurent l'intervention du président ukrainien Volodimir Zelensky lors de la cérémonie d'ouverture et la présence sur la Croisette de la star américaine Tom Cruise, venue présenter le nouveau "Top Gun".

(Reportage Mimosa Spencer et Elizabeth Pineau)

2 mn