Chine : Record de cas de COVID-19 après un week-end de protestations

reuters.com  |   |  295  mots
Un agent de prevention des epidemies monte la garde a l'entree d'un complexe residentiel a pekin, en chine[reuters.com]
(Crédits : Thomas Peter)

BEIJING (Reuters) - La Chine a enregistré un nouveau record d'infections au COVID-19 lundi, après un week-end de protestations dans tout le pays contre les restrictions liées à la pandémie, dans des scènes sans précédent depuis l'arrivée au pouvoir du président Xi Jinping en 2012.

Les autorités ont fait état d'un nombre de nouvelles infections journalières de 40.052, après 39.506 la veille, soit un niveau record pour le cinquième jour d'affilée. Les villes de Guangzhou et Chongqing, avec des milliers de cas, sont particulièrement affectées.

À Shanghai, des barrières de sécurité ont été installées lundi autour d'une zone du centre-ville où des manifestants et la police se sont affrontés dimanche. La BBC a dénoncé l'arrestation et l'agression par la police chinoise d'un de ses journalistes couvrant une manifestation dans la ville.

Il n'y avait pas pour l'heure de signes de nouvelles protestations lundi à Pékin et Shanghai. Le bureau de la sécurité publique n'était pas joignable dans l'immédiat pour un commentaire.

Cette vague de désobéissance est sans précédent en Chine depuis l'accession au pouvoir de Xi Jinping, la politique de "zéro COVID" imposée par le dirigeant chinois suscitant une frustration croissante au sein de la population près de trois ans après le début de la pandémie.

La situation inquiète les investisseurs, qui redoutent des retombées pour la deuxième plus grande économie mondiale, ce qui pèse ce lundi sur les Bourses et les cours du pétrole.

(Reportage par Martin Pollard et Casey Hall; rédigé par Marius Zaharia, Brenda Goh et Tony Munroe, version française Elena Smirnova, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();