Italie : Plus de 90% des villes exposées au risque de catastrophes naturelles, selon la protection civile

reuters.com  |   |  161  mots
Une personne nettoie une rue couverte de boue, suite a un glissement de terrain sur l'ile italienne d'ischia[reuters.com]
(Crédits : Guglielmo Mangiapane)

ROME (Reuters) - Plus de 90% des municipalités italiennes sont confrontées au risque de glissements de terrain ou d'autres catastrophes naturelles, a prévenu le chef de l'Agence nationale de Protection civile dans une interview lundi.

"94% des municipalités sont exposées aux risques d'inondation, de glissement de terrain, d'érosion côtière", a déclaré Fabrizio Curcio au journal La Stampa, ajoutant que "toute l'Italie est à risque".

Ces propos interviennent après qu'une coulée de boue a dévasté samedi l'île touristique d'Ischia, dans le sud de l'Italie, causant la mort d'au moins sept personnes.

Selon Fabrizio Curcio, Ischia est particulièrement exposée à ce risque car beaucoup de maisons y ont été construites illégalement. Mais d'autres régions d'Italie, où les violations des règles d'aménagement du territoire sont moins nombreuses, restent également vulnérables, a-t-il prévenu.

(Rédigé par Alvise Armellini, version française Elena Smirnova, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();