Une récession de la zone euro n'est pas une fatalité, estime Knot (BCE)

reuters.com  |   |  176  mots
Klaas knot, membre du directoire de la bce, apparait lors d'une audition parlementaire neerlandaise a la haye[reuters.com]
(Crédits : Eva Plevier)

FRANCFORT (Reuters) - L'économie de la zone euro pourrait se contracter au quatrième trimestre mais une récession n'est pas inéluctable pour autant, a déclaré lundi Klaas Knot, membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), en soulignant les récentes statistiques économiques, notamment allemandes, au-dessus des attentes.

"Si vous regardez l'Allemagne, où l'économie se porte mieux que ce que l'on craignait, une récession n'est pas une fatalité", a déclaré Klaas Knot lors d'une conférence à Paris.

"Nous aurons une croissance plus faible, c'est certain", a ajouté le président de la Banque des Pays-Bas. "Mais nous avons également besoin d'une croissance plus faible pour ramener l'inflation vers l'objectif (fixé à 2%, ndlr)".

D'après les chiffres définitifs du produit intérieur brut allemand publiés vendredi, la croissance de l'économie au troisième trimestre a été légèrement meilleure qu'estimé en première estimation, à 0,4% par rapport à avril-juin et 1,3% sur un an.

(Balazs Koranyi, version française Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();