Déficit commercial trimestriel pour la Chine

 |   |  255  mots
Copyright Reuters
Si les importations ont bondi, davantage en valeur qu'en volume, les exportations progressent aussi.

La Chine a affiché le plus important déficit commercial depuis sept ans, sur les trois premiers mois de l'année. Selon l'administration des douanes, la première économie de l'Asie a enregistré un déficit de 1,02 milliard de dollars (700 millions d'euros) contre un excédent de 13,9 milliards de dollars (9,6 milliards d'euros) sur la même période de 2010. Ce déficit a été creusé en large part par la hausse des importations, + 32,6 %, à 401 milliards de dollars (277 milliards d'euros), soutenue par une forte demande, en particulier de matières premières, qui sur les marchés internationaux ont vu leurs prix s'envoler à des niveaux record. Par exemple, les livraisons de pétrole ont augmenté de 12 % sur un an en volume, et de 39 % en valeur, à 43,7 milliards de dollars (30,8 milliards d'euros).

Hausse des exportations

Pour autant, les exportations continuent à progresser, même si leur rythme ralentit. Pour ce premier trimestre, les entreprises chinoises ont vu leurs ventes à l'international progresser de 26,5 %. Et le mois de mars s'est soldé par un excédent surprise. En 2011, la Chine devrait encore enregistré une excédent commercial autour de 150 milliards de dollars, après 183 milliards de dollars en 2010, et 196 milliards de dollars en 2009. Ce tassement est le signe que Pékin réduit la dépendance de sa croissance économique au seul moteur des exportations au profit de sa consommation intérieure. Ce mouvement devrait réduire les critiques des États-Unis et de l'Europe, stigmatisant Pékin de favoriser les déséquilibres mondiaux en maintenant un yuan faible pour doper ses exportations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :