En France, le marché de la drogue représenterait 2,3 milliards d'euros

 |   |  376  mots
Le chiffre d'affaires du marché du cannabis a augmenté de 35% entre 2005 et 2010.
Le chiffre d'affaires du marché du cannabis a augmenté de 35% entre 2005 et 2010. (Crédits : REUTERS/Ueslei Marcelino)
Une étude, la première du genre, présente ce "chiffre d'affaires" pour l'année 2010 à partir d'une approche "fondée sur la demande". Le cannabis, dont près de 300 tonnes ont été consommées cette année-là en France, représente près de 50% de cette somme

Le marché des drogues illicites en France pour l'année 2010 est estimé à 2,3 milliards d'euros, dominé par le cannabis (1,1 milliard) et la cocaïne (902 millions), selon une étude de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) présentée mardi.

Calculé à partir de la "demande"

L'étude, une première en France par son ampleur,nn, ont expliqué David Weinberger de l'INHESJ et Christian Ben Lakhdar, enseignant chercheur à l'université de Lille 2, lors d'un colloque de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) à Paris.

     | Lire L'Insee ajoutera le trafic de drogue dans la richesse nationale, mais pas toute la prostitution

Ils ont analysé, à partir d'enquêtes sanitaires et de données de justice et de police, le nombre d'usagers, leur intensité de consommation (régulière, quotidienne, etc.), les quantité consommées, les modes d'approvisionnement, le prix estimé et la pureté du produit.

Voici les principaux chiffres à retenir :

  • 1,1 milliard d'euros : le chiffre d'affaire en moyenne du trafic pour le cannabis, avec un volume de transactions compris entre 163 tonnes et 195 tonnes. Il représente 48% du total du marché de la drogue et son chiffre d'affaires s'inscrit en hausse de 34% par rapport à 2005, ce uniquement à cause de l'augmentation du prix et du taux de THC (principe actif du cannabis). Le volume total de consommation -plus important puisqu'il prend en compte dons et autoproduction- est stable sur la période et s'approche de 285 tonnes.
  • +85% de chiffre d'affaires pour le marché de la cocaïne entre 2005 et 2010. Deuxième marché de la drogue (38%), avec un chiffre d'affaire de 902 millions d'euros, pour 15 tonnes consommées, il a presque doublé en volumes sur la période (8,3 tonnes en 2005). Le marché européen a été inondé par les trafiquants "car le prix y est plus élevé qu'aux Etats-Unis", a expliqué David Weinberger, mais la chute du prix depuis les années 90 (de 150 euros à 65 euros le gramme aujourd'hui) a permis sa "démocratisation".
  • Entre 5,1 et 8,2 tonnes : la consommation annuelle en France de l'héroïne. Le chiffre d'affaires du marché s'établit quant à lui entre 204 et 329 millions d'euros. La difficulté d'estimation de ce marché est due à la concurrence générée par les médicaments de substitution aux opiacées.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/11/2015 à 11:44 :
ben voila un marche prometteur. Emploi des jeunes, commerce de proximite, mixite sociale, integration des banlieues,....a quand la premiere start-up financee par la BPI!
et puis mise en place d'un impot bien sur et - merci madame Sego - ne pas oublier une taxe specifique environnement parce que la fumee des joints participe au rechauffement climatique.
On a meme deja une compagnie aerienne et des pilotes aguerris pour le transport...
On pourra baisser la semaine a 10h et embaucher massivement.
Vive le plein emploi!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :