À quoi pourrait ressembler la phase 2 du déconfinement, présentée ce jeudi ?

 |   |  555  mots
Le premier ministre Édouard Philippe doit présenter les nouvelles modalités de l'acte 2 du déconfinement ce jeudi à 17h00.
Le premier ministre Édouard Philippe doit présenter les nouvelles modalités de l'acte 2 du déconfinement ce jeudi à 17h00. (Crédits : POOL New)
Selon une source gouvernementale, l'exécutif envisage la réouverture le 2 juin des hôtels-cafés-restaurants en zone verte, alors que les conditions sanitaires s'améliorent à l'échelle du pays.

Réouverture des restaurants? Quid des collèges, lycées, parcs ou piscines? Le gouvernement présente ce jeudi après-midi l'acte II du déconfinement, avec des assouplissements attendus à partir du 2 juin au vu d'une situation sanitaire encourageante.

Après le début du déverrouillage, le 11 mai, les nouvelles mesures doivent être tranchées ce jeudi matin, avec en ligne de mire la relance de l'activité économique, mise à l'arrêt par l'épidémie de coronavirus. Le tout sera présenté à 17h00 par Édouard Philippe et plusieurs ministres.

Lueur d'espoir pour l'hôtellerie-restauration

Selon une source gouvernementale, l'exécutif envisage la réouverture le 2 juin des hôtels-cafés-restaurants en zone verte. En revanche, en zone rouge, et donc à Paris, ils ne pourraient rouvrir leurs portes que... le 1er juillet.

Lire aussi : Réouverture des cafés et restaurants : enjeux et modalités

Les collégiens de 4e et 3e et les lycéens sauront eux s'ils seront autorisés à retourner en cours et comment l'oral du bac de français sera organisé. Selon les derniers chiffres du ministère, seuls 20% des élèves d'école primaire et 30% environ des collégiens ont pour le moment repris, rarement à temps plein.

Parmi les bouffées d'air envisagées, la réouverture des parcs et jardins partout mais avec le port du masque en zone rouge. Le sujet est l'objet d'une passe d'armes à Paris entre le gouvernement et la maire socialiste Anne Hidalgo qui plaide ardemment pour leur réouverture.

D'autant que les conditions sanitaires s'améliorent, avec un reflux continu du nombre de malades graves en réanimation (1.501 mercredi, 54 de moins que la veille). Depuis début mars, le virus a tué 28.596 personnes (+66 en 24 heures), dont près de la moitié résidaient en Ehpad et autres établissements.

"La circulation du virus s'est largement ralentie", selon les premières conclusions du dispositif de traçage de la Sécu.

60 millions pour le vélo

Quatre régions (Île-de-France, Hauts-de-France, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté) ainsi que Mayotte sont actuellement en rouge et leurs présidents font pression pour en sortir.

Concernant les déplacements, le secrétaire d'État au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a indiqué que le cercle fixé pour l'heure à 100 km à vol d'oiseau "pourra augmenter de façon concentrique".

Mais dans les transports en commun, le port du masque restera obligatoire "tant qu'on n'a pas un traitement" contre le Covid-19, a prévenu la ministre de la Transition écologique et solidaire Élisabeth Borne, qui a par ailleurs annoncé un triplement du budget dédié au plan vélo. Soixante millions d'euros seront débloqués pour inciter les Français à sa pratique.

Lire aussi : Déconfinement : le retour gagnant des vélos et trottinettes en libre-service

Les clubs de sports attendent aussi un feu vert, alors que plusieurs pays voisins ont rouvert piscines, salles de gym et clubs de fitness sous certaines conditions.

Avec l'éloignement du spectre d'une deuxième vague de l'épidémie, Emmanuel Macron et son gouvernement entendent aussi démontrer la réussite du déconfinement et dépasser les critiques sur les masques et les tests du début de la crise.

Lire aussi : Masques, gel... que devient l'"effort de guerre" des entreprises contre le virus?

Par Laurence Benhamou et Sarah Brethes, avec les bureaux de l'AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2020 à 14:27 :
Il n'y a pas besoin d'être devin... tout va être fait pour que la consommation et la su-consommation puissent repartir. Ceux qui ont espéré qu'il sortirait quelque chose de bien de cette épidémie en seront pour leur frais. Les riches et les ultras riches d'un côté et les hordes d'abrutis qui ne vivent que pour acheter des inutilités sont toujours et vont faire en sorte que rien ne change...
Réponse de le 28/05/2020 à 17:07 :
Parmi les hordes d'abrutis comme vous dites, certains n'ont même pas, ou plus, la possibilité de mettre de la bouffe dans leur gamelle, et celle de leur famille.
Le système capitaliste ultralibéral est fondé sur la consommation (pas la citoyenneté) et la dette, privée ou publique. Comme tout système (pareil qu'un organisme un virus), son but est de se maintenir. Le problème, insoluble, est que ce système a gagné, définitivement. Il n'y a pas d'alternatives, seuls des ajustements. Et les prochains vont être terriblement dramatiques, pour le plus grand bonheur de certains. Une fois qu'on a accepté cette idée, il ne reste plus qu'à vivre, ou à survivre.
Réponse de le 28/05/2020 à 17:21 :
Ce pronostic me fait penser au proverbe chinois, comme le covid : "Il vaut mieux etre assis qu'être debout, il vaut mieux être couché qu'être assis et il vaut mieux être mort que tout cela".
Malheureusement certains grands penseurs dont vous faites manifestement parti n'ont pas profité de la merveilleuse opportunité que leur offrait le covid pour suire ces sages préceptes. Ils préfèrent continuer à vitupérer...
Pathétique !
Réponse de le 28/05/2020 à 19:20 :
Vu les aides pour les plus pauvres en France. Il faut voir ce qu’ils font de ces aides. En plus du rsa, allocation,... les cantines sont gratuites pour leurs enfants
a écrit le 28/05/2020 à 14:24 :
Que vont ils proposer ?
Pour faire durer le suspense ?
En confinant les gens et bloquant les gens et des régions : ils peuvent contrôler les flux de capitaux
Cette «  histoire » de confinement est une histoire d’argent au niveau du gvt, normalement toute la France devrait reprendre le 2 Avril à temps complet et tous les enfants à l’école avec masque obligatoire pour tous en publique .

Rallonger ce confinement et rester au rouge ou au vert sans travailler : c’est du «  f..... de ....g.... ».

Mais imposer le traquage et le flicage des populations : vraiment une atteinte grave à la liberté, à la vie, si chacun porte le masque il faut assouplir , la sensation d’être en prison à ciel ouvert.
a écrit le 28/05/2020 à 13:31 :
Continuons la tristesse de la gestion de la crise. Des masques dans les parcs et jardins.... mais pas dans la rue. Des rassemblements pour jouer au Foot avec 500 spectateurs non sanctionnés par la police qui a peur... Des groupes de jeunes qui se rassemblent partout. Eh oui, l'épidémie est finie et va faire plus de mort par difficulté sociale et tristesse dans les Ehpads notamment (je connais 2 mamies mortes de ne pas avoir pu voir leurs enfants). Alors basta avec le COVID, des précautions mais fini le délire. 100 km avec des cercles concentriques lolllll une blague digne de Philippe, le technocrate droit dans ses bottes. La France a voté pour eux, elle les a.
a écrit le 28/05/2020 à 13:05 :
S'il y a bien un domaine d'activité économique dans lequel 100% des pertes seront sèches c'est bel et bien la restauration et les cafés puisque les gens ne vont pas se mettre à manger trois fois à midi, à boire trois fois plus de demi (même si certains y seraient prêts c'est sûr) ou bien prendre trois cafés au lieu d'un seul. Le confinement leur a retiré toutes leurs rentrées d'argent durant 3 mois qu'ils ne récupéreront jamais.
a écrit le 28/05/2020 à 12:42 :
a ce moment toujours rien sur la reprise économique
ce soir peut être un espoir
ce n'est pas seulement la carte qui doit passer au vert
mais tous pour l'industrie et l'emploi
Réponse de le 28/05/2020 à 13:36 :
Vous croyez dans la capacité de Philippe de gérer quelque chose.?Heureusement, les italiens et les allemands nous aident à prendre les décisions avec retard à l'allumage. Ou sont les 700 000 tests? les restaurants et café vont tous mourir. Les masques sont arrivés le 11 Mai curieux.... avant rien. Aucun communication sur le nombre de test. Et maintenant fini les morts en Ehpad curieux aussi. Des branquignoles qui malheureusement ont tué le pays.
Réponse de le 28/05/2020 à 14:29 :
Youpie !on va pouvoir recommencer à acheter n'importe quoi, polluer et détruire a planète avec la satisfaction que cela va contribuer à enrichir les riches...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :