Affaire Bettencourt : Eric Woerth relaxé, Banier écope de la prison ferme

 |   |  227  mots
Eric Woerth était soupçonné d'avoir financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 en profitant de la faiblesse de Lilianne Bettencourt.
Eric Woerth était soupçonné d'avoir financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 en profitant de la faiblesse de Lilianne Bettencourt. (Crédits : reuters.com)
L'ancien trésorier de l'UMP était poursuivi pour abus de faiblesse sur la personne de Liliane Bettencourt, la riche héritère de l'empire L'Oréal.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a relaxé jeudi l'ancien ministre UMP Eric Woerth dans le volet de l'affaire Bettencourt qui concerne l'abus de faiblesse dont aurait été victime l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt de 2006 à 2010.

Eric Woerth était accusé d'avoir obtenu de l'argent de la milliardaire pour le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Le parquet a également requis sa relaxe dans le volet trafic d'influence de l'affaire, où il était soupçonné d'avoir fait obtenir la Légion d'honneur en 2008 à Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de la milliardaire, en échange de l'embauche de son épouse en 2007 dans sa société Clymène chargée de gérer les dividendes des avoirs L'Oréal.

Prison ferme pour Banier et de Maistre

De son côté, François-Marie Banier écopera de trois ans de prison, dont six mois avec sursis pour abus de faiblesse et blanchiment. Il devra régler, en sus, une amende de 350.000 euros et 158 millions d'euros de dommages et intérêts.

Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Lilianne Bettencourt a été condamné, lui, à trente mois de prison, dont douze avec sursis, et 250.000 euros d'amende.

Alors que la relaxe avait été requise pour l'avocat Pascal Wilhelm, lui aussi poursuivi pour "abus de faiblesse", le tribunal l'a condamné à la même peine que Patrice de Maistre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2015 à 8:31 :
c'est beau d'être un politique. Rien ne les égratigne, heureusement ils termineront tous dans une boîte et à poil.
a écrit le 28/05/2015 à 21:33 :
Ca aurait été étonnant qu'un politicien soit condamné. Ils sont soupçonnés, jugés puis "innocenté"... En revanche vous ou moi si ont doit un jour voir le juge, on sera déjà coupable avant d'entrer... Ce doit être ça la même justice pour tous.
a écrit le 28/05/2015 à 20:10 :
Un peu remake de la SG on plante le quidam qui n'a pas de moyens de se défendre les moyens étant toute les ficelles pour que les enquêteurs soient dans la glue lorsque le sujet touche un politique. Notre classe politique est tellement impliquée dans des affaires sales que toute relaxe est suspecte pour ne pas dire plus. Mais que ce Monsieur se tranquillise les français n' ont pas de mémoire et vote toujours pour ceux qui font la Une et rarement une Une de héros ou de serviteur de ce pays. Je trouve que les juges qui ont ce type d'affaire mérite une médaille car les mensonges, les moi je jure un peu comme les voyous doit être leur lot quotidien de réponses. Merci Mme et M. les Juges d'essayer de maintenir un minimum de probité dans ce monde de voyous.
Réponse de le 28/05/2015 à 21:36 :
La politique est comme un végétarien qui vivrait dans un pays où il n'y a que des boucheries pour ces courses... Elles sont remplis de tous ce qu'on ne veut pas, pourtant on est obliger de prendre quelque chose pour manger et ne pas mourir de faim.
a écrit le 28/05/2015 à 18:38 :
Il devrait avoir lieu à faire appel de cette décision d'un petit tribunal correctionnel qui doit subir de grandes lourdes pressions des amis de l'UMP.
Cela parait tellement inévitable.
a écrit le 28/05/2015 à 18:18 :
La justice est faible avec les forts et fort avec les faibles.. les politiques passent systématiquement au travers..
Relaxe ou non lieux au pire une petite amende.. c est la mafia à la française..
les autres eux auront des peines de prison.
Que monsieur tout le monde fasse le quart et la sanction sera tout autre.
a écrit le 28/05/2015 à 16:56 :
C'était couru d'avance cette relaxe de Woerth, sinon comment expliquer le non-lieu de Sarkozy dans cette même affaire ? Et pourtant...fortes suspicions pour le premier et non-lieu à charge pour le second. Mais bon, la Droite va pouvoir crier cocorico et applaudir cette "formidable Justice" qu'elle traîne régulièrement dans la boue...
Réponse de le 28/05/2015 à 17:15 :
ou alors il n'est juste pas coupable... il y a eu soupçon, enquête, et à la fin il se trouve qu'il n'est pas coupable. ça peut aussi être ça la justice.
Réponse de le 28/05/2015 à 21:38 :
Faudrait arrêter de croire au père noël...
Réponse de le 29/05/2015 à 8:29 :
ou d'être parano aussi. au bout d'un moment on peut penser aussi que les enquêtes n'ont pas apporté de preuve de culpabilité. et même si on soupçonnait une influence du gouvernement sur la justice: là le gouvernement est de gauche.. du coup, si un mec de droite est innocenté, c'est qu'il ne doit pas être coupable.
Réponse de le 31/05/2015 à 0:49 :
il est temps pour vous de quitter le monde des bisounours.
a écrit le 28/05/2015 à 16:13 :
On attend les excuses de tous les journalistes à ragots qui l'ont sali.
Réponse de le 28/05/2015 à 17:08 :
Hélas, on peut attendre longtemps, car il n' est pas socialiste et les médias sont à gauche à 90% !!!
Réponse de le 28/05/2015 à 21:41 :
Pourquoi s'excuseraient ils? Dans deux mois une nouvelle affaire et dans 4 il sera à nouveau "innocent"... Avec leur niveau politique la corruption n'est qu'obligatoire. Pourquoi Poutine a acheté deux frégate et qu'il en a rien à carré de les récupérer? Pourquoi tous les grands patrons font toujours partie de l'entourage des politiciens du moment de leur nomination... Tous ce négocie à base de bagchiche.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :