Anne Hidalgo obtient la circulation alternée lundi à Paris

La persistance des pics de pollution à Paris aura eu raison des réticences de Ségolène Royal à appliquer le dispositif de la circulation alternée.

3 mn

La circulation alternée doit permettre de faire passer la pollution en-dessous des seuils d'alerte.
La circulation alternée doit permettre de faire passer la pollution en-dessous des seuils d'alerte. (Crédits : GONZALO FUENTES)

La circulation alternée sera mise en place lundi à Paris en raison de la persistance de la pollution aux particules dans la capitale, a annoncé samedi la maire Anne Hidalgo (PS) sur son compte Twitter.

En outre, la gratuité des transports en commun en Ile-de-France, instaurée samedi, est prolongée pour dimanche et lundi, a annoncé dans un communiqué le président de la région, Jean-Paul Huchon (PS).

Seuls les véhicules ayant une immatriculation impaire pourront donc rouler lundi, ainsi que ceux bénéficiant d'une dérogation (véhicules transportant plus de trois personnes, véhicules propres, ambulances, taxis, auto-écoles, camions frigorifiques, etc).

Troisième fois que la mesure est mise en place

Cette mesure, qui interdit la circulation des véhicules ayant une immatriculation paire les jours impairs et vice-versa, a été mise en oeuvre seulement deux fois: en 1997 lors d'un pic d'ozone et le 17 mars 2014 lors d'une pollution persistante aux particules.

"Je me réjouis que l'Etat ait accepté de mettre en place lundi la circulation alternée, que je demandais depuis plusieurs jours", a écrit Anne Hidalgo sur le réseau social. La décision a été actée lors d'une réunion de travail entre les services de la préfecture et de la ville, selon son entourage.

En fin de matinée samedi, Airparif a annoncé que le seuil d'alerte (80 microgrammes par m3) pourrait à nouveau être dépassé dans la journée. Pour dimanche, la concentration en particules devrait baisser mais encore dépasser le seuil d'information (50 microgrammes), selon l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air.

Transports gratuits jusqu'à lundi

Vendredi soir, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal avait indiqué que "la circulation alternée" serait "mise en oeuvre lundi, sauf s'il y a une baisse manifeste de pollution samedi et dimanche".

De son côté, Jean-Paul Huchon a annoncé dans un communiqué "qu'en prévision du maintien d'un haut niveau de pollution aux particules fines dans les prochains jours", il avait "d'ores et déjà décidé le maintien de la gratuité des transports ce dimanche en Ile-de-France".

"En cas de mise en œuvre de la circulation alternée, ce lundi, la gratuité des transports se poursuivra également, dans le cadre de l'arrêté anti-pollution actuellement en vigueur", ajoute-t-il dans ce communiqué rédigé avant l'annonce de la maire de Paris.

Les deux responsables socialistes ont chacun appelé à une simplification de la procédure sur la circulation alternée.

Fin d'un duel tendu entre Hidalgo et Royal

Dans une lettre adressée vendredi à Manuel Valls, Anne Hidalgo demande que l'arrêté interpréfectoral qui régit la mise en oeuvre de cette mesure exceptionnelle soit "revu afin de rendre automatique la mise en place de la circulation alternée, dès lors que le seuil d'alerte est atteint le jour même avec une nouvelle prévision pour le lendemain, ou bien dès lors que le phénomène de pollution est considéré comme persistant".

De même, dans son communiqué, Jean-Paul Huchon estime "qu'une évolution et une clarification de la réglementation actuelle en cas de pic de pollution atmosphérique apparaît aujourd'hui plus que nécessaire".

"J'ai déjà eu l'occasion d'alerter plusieurs fois la ministre de l'Ecologie, de l'environnement et de l'énergie à ce sujet depuis l'épisode de pollution que nous avions connu en mars 2014", ajoute-t-il.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 22/03/2015 à 14:22
Signaler
Et ailleurs qu'à Paris, on sent le gaz ?

à écrit le 22/03/2015 à 10:10
Signaler
Si tout le monde avait une dose de bon sens , la circulation alternée et l'interdiction des émissions de fumées par cheminées auraient dû être mises en place dès jeudi dernier .Mais comme d'habitude on a tout et son contraire pour empêcher la bonne m...

à écrit le 22/03/2015 à 9:41
Signaler
Telle devrait s'appeler l'Allemagne...un coup le solaire, un coup l'éolien et ouhhhh, méchant Fessenheim !!! Sauf que si on regarde les cartes de la pollution et des vents dominants, on se rend compte qu'une grande partie de la pollution qui étreint ...

à écrit le 22/03/2015 à 9:03
Signaler
La pollution aux particules fines est dans un rapport de 1 à 10 par rapport à celle de la cigarette, elle est donc infime. Par ailleurs il est admis que la pollution à cette époque de l’année vient essentiellement des traitements agricoles, elle n’es...

à écrit le 22/03/2015 à 8:15
Signaler
C'est bizarre ....aucun des ministres socialistes , des ministères responsables au pouvoir , n'a recommandé l'usage massif de masque antiparticules;..??

à écrit le 21/03/2015 à 20:50
Signaler
Rappelons bien qu'AIRPARIF, "organisme de référence", est une association, principalement financée (plusieurs millions d'euros par an) par la région IdF et la ville de Paris. Bonjour l'indépendance, et merci la dictature écolo-bobo.

le 22/03/2015 à 1:43
Signaler
La chape de pollution sur Paris c'est une fabulation de bobo-écologistes? Je sais que la mauvaise foi n'a potentiellement aucune limite, mais nier la réalité c'est simplement irresponsable. Bientôt vous nous direz que Météo France, financée par l'Eta...

le 22/03/2015 à 11:30
Signaler
Il ne faut pas caricaturer ni le point de vue de Boris ci dessus, ni ce qu' est "la pollution de l' air à Paris". Comme pour l' économie, on se rend compte qu' il n'y a pas de science économique, hors de l' économie politique. Il y a toujours une v...

à écrit le 21/03/2015 à 20:50
Signaler
Rappelons bien qu'AIRPARIF, "organisme de référence", est une association, principalement financée (plusieurs millions d'euros par an) par la région IdF et la ville de Paris. Bonjour l'indépendance, et merci la dictature écolo-bobo.

le 22/03/2015 à 8:32
Signaler
pour nous débarrasser de la pollution socialiste sur toute la France ?

à écrit le 21/03/2015 à 20:50
Signaler
Rappelons bien qu'AIRPARIF, "organisme de référence", est une association, principalement financée (plusieurs millions d'euros par an) par la région IdF et la ville de Paris. Bonjour l'indépendance, et merci la dictature écolo-bobo.

à écrit le 21/03/2015 à 20:49
Signaler
Rappelons bien qu'AIRPARIF, "organisme de référence", est une association, principalement financée (plusieurs millions d'euros par an) par la région IdF et la ville de Paris. Bonjour l'indépendance, et merci la dictature écolo-bobo.

à écrit le 21/03/2015 à 20:49
Signaler
Rappelons bien qu'AIRPARIF, "organisme de référence", est une association, principalement financée (plusieurs millions d'euros par an) par la région IdF et la ville de Paris. Bonjour l'indépendance, et merci la dictature écolo-bobo.

à écrit le 21/03/2015 à 20:42
Signaler
Un provincial obligé de venir et/ou circuler à Paris avec des bagages importants fait comment ? Hidalgo paie le taxi et le parking sécurisé en périphérie ?

le 21/03/2015 à 21:09
Signaler
qu'il reste chez lui, merci

le 22/03/2015 à 1:46
Signaler
Il prend un taxi hybride comme il y en a plein dans la capitale. Et il arrête de nous casser les pieds avec ses pleurnicheries. L'IDF c'est 30% du PIB de la France produit pour seulement 18% de sa population. On a quand même le droit de demander à ne...

le 22/03/2015 à 7:54
Signaler
@yoyo...: certes comme provincial, je suis bien mieux en province qu'à Paris. Mais il y a quelquefois des nécessités @@aq: les provinciaux souhaitent ne plus être encombrés par les Parisiens sur les routes et autoroutes, stations de ski et plages, d...

à écrit le 21/03/2015 à 20:19
Signaler
vous avez prévu un repas de famille (communion - banquet ou autre vlan un pic de pollution , vous faites quoi ???? vous jetez la nourriture , vous annulez au dernier moment le restaurant : ils vont etre heureux les restaurateurs A MOINS QUE LA M...

le 21/03/2015 à 22:44
Signaler
on sen fout...

à écrit le 21/03/2015 à 20:09
Signaler
Certains sites de la presse internationale titrent déjà avec force images : "Paris est devenu la ville la plus polluée au monde". Tiens, je ne pourrais jamais imaginer que j'allais lire un jour une telle chose. Et pourtant…. c'est désolant.

à écrit le 21/03/2015 à 18:43
Signaler
Mme Hidalgo devrait peut être s'informer auprès de personnes compétente au lieu de prendre ses informations chez les écolo. L'exposition aux particules n'est en rien comparable au fait de fumer. «C'est peanuts, comparé au tabac! C'est de l'ordre d'un...

le 21/03/2015 à 19:22
Signaler
Très juste. "La pollution de l' air" n' est pas que ce brouillard. Elle est aussi celle que respirent les automobilistes de banlieue coincés dans les embouteillages , ou les usagers des RER bondés. La pollution microbienne dans ces transports n' e...

à écrit le 21/03/2015 à 16:31
Signaler
C'est comme l'interdiction de fumer dans les bars/restaurants : les politiques ont fait la sourde oreille face aux alertes des scientifiques pendant plus d'une décennie, de peur de perdre le vote des fumeurs.

le 21/03/2015 à 18:58
Signaler
Interdiction !!!! ah bon et les terrasses fermées avec les fumeurs et les bars où tirer sa cigarette sent encore bon!!! etc etc. Le politique est incapable de faire appliquer une loi sauf celle des excès de vitesse plus une affaire de sécurité car no...

à écrit le 21/03/2015 à 16:26
Signaler
Paris est elle une ville comme une autre ? Si oui, la (ou le) maire peut prendre naturellement toute décision concernant la vie de ses administrés dans la limite des pouvoirs de sa fonction. Si non, il faut s' s' arrêter et réfléchir un peu. Paris...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.