Bernard Cazeneuve donne son feu vert pour armer les policiers municipaux

 |   |  307  mots
e Délégué aux coopérations de sécurité Philipp Alloncle a annoncé qu'un décret était finalisé et paraîtra sous peu, permettant aux communes d'acquérir des pistolets semi-automatiques 9mm, probablement des pistolets Sig-Sauer.
e Délégué aux coopérations de sécurité Philipp Alloncle a annoncé qu'un décret était finalisé et paraîtra sous peu, permettant aux communes d'acquérir des pistolets semi-automatiques 9mm, "probablement" des pistolets Sig-Sauer. (Crédits : GONZALO FUENTES)
Le Délégué aux coopérations de sécurité Philipp Alloncle annonce qu'un décret va paraître, permettant aux communes d'acquérir des pistolets semi-automatiques 9mm.

Reçu jeudi par le cabinet du ministre de l'Intérieur, le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux (SDPM), qui revendique être le premier syndicat national professionnel de la profession, a annoncé vendredi dans la nuit que les policiers municipaux seraient armés. Le SDPM qui souhaitait l'évolution des moyens en armement des policiers municipaux, a "obtenu satisfaction à cette revendication", selon un communiqué publié.

Selon le SDPM, le Délégué aux coopérations de sécurité Philipp Alloncle a annoncé qu'un décret était finalisé et paraîtra sous peu, permettant aux communes d'acquérir des pistolets semi-automatiques 9mm, "probablement" des pistolets Sig-Sauer. Une décision qui devrait entraîner un débat national sur l'armement des policiers municipaux ainsi que sur leur formation.

Des missions de sécurité pour les policiers municipaux

Contrairement à l'Association des maires de France (AMF), qui "voudrait faire reculer le rôle et les missions des policiers municipaux comme à Nice et Sceaux pour les réduire à des missions de tranquillité et de gardiens des biens communaux", le SDPM veut participer aux questions de sécurité dans les communes. Selon le syndicat des policiers municipaux, le cabinet du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a affirmé son attachement au principe de coproduction de sécurité, entre l'Etat et les communes.

"Il doit exister un véritable partenariat entre l'ensemble des acteurs de la sécurité, selon le communiqué du SDPM. Il n'est pas envisageable que les maires puissent se désengager de leurs responsabilités en matière de sécurité publique, soulignant que les positions et les déclarations de certains élus devaient être considérées comme personnelles et non comme une position générale des maires. L'Etat n'est absolument pas défavorable à l'évolution de la profession, dans le cadre de discussions entre les partenaires sociaux".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/10/2016 à 23:47 :
Selon le SDPM (syndicat de police municipale dit "professionnel" mais non représentatif au vu de la loi du 20 août 2008 sur la réforme de la représentativité syndicale), le ministère de l’Intérieur prépare un décret qui autorisera les agents municipaux à utiliser un pistolet semi-automatique de 9 mm. Après les vieux revolvers Manurhin de la police nationale (décret n°2015-496 du 29 avril 2015), le gouvernement veut-il refiler aux communes les anciens Beretta 92 (PAMAS G1) de la gendarmerie nationale ? Prochaine étape : doter ces employés de mairie de FAMAS d’occasion ?
a écrit le 27/09/2016 à 12:07 :
Holà! J'ai comme l'impression que certains d'entre vous ne soient pas du tout au fait des modalités de recrutement des Policiers Municipaux et des formations qui nous sont dispensées. J'admets les critiques , mais seulement quand elles sont constructives.
Mesdames et Messieurs les détracteurs, regardez autour de vous , ouvrez les yeux et sortez de votre monde de bisounours.
Bien à vous
a écrit le 25/09/2016 à 21:06 :
Sacré Bernard, rien n'est facile à comprendre, encore moins à décider de bon cœur !!!
a écrit le 25/09/2016 à 13:23 :
Allez ca continue....les gardes champêtres améliorés vont être armés....le temps qu on y est armons les surveillants de college. Les agents de sécurité et les femmes de ménage..... pathétique gouvernement
Réponse de le 05/11/2016 à 14:52 :
Ben au fait si c'est déjà fait... Je m'explique : Les concierges d'immeubles peuvent être dotées d'un tonfa et les agents de sécurité privés vont pouvoir être armés sous certaines conditions, les agents SNCF peuvent être armés, les adjoints de sécurité ( 3 mois d'école ) sont armés en arme de guerre, les cadets de la république peuvent aussi être armés.... Voila, et la liste est longue... je peux continuer.. Faut se renseigner avant de dire n'importe quoi !!!
a écrit le 25/09/2016 à 6:12 :
Même armé, un policier municipal reste un agent municipal ; la décision de l'engager ou de le retirer revient au maire, sur demande éventuelle du préfet.
a écrit le 25/09/2016 à 5:54 :
OPA sur les polices municipales, ou comment accroître les effectifs sans dépenser davantage.
a écrit le 24/09/2016 à 21:31 :
Quelques vérités :

1) Les policiers anglais sont armés et ils ont même des armes automatiques, jetez d'urgences les magazines des années 80 et passez sur internet vous verrez !

2) Les Policiers municipaux sont désormais issus des grandes institutions comme la Gendarmerie et la Police Nationale ainsi que de l'armée ! il y en a même qui sont "civils" et diplômés (je pense que les frustrés anti PM ne le sont pas !) ;

3) Les formations en tir, en pratique juridique et mise en situation sont assurées par des moniteurs formés aux écoles de tir de Police de Montlignon et de Gendarmerie de Montluçon ;

4) Ce sera peut être un jour un PM qui sauvera les miches des quelques grincheux anti Police municipale.
Réponse de le 25/09/2016 à 14:06 :
"issus de" ne veut pas dire qu'ils dépendent de la même hiérarchie et qu'ils ont les mêmes codes à respecter. Le fait que ce soit des "anciens de" est même inquiétant, Qui garantit que ce ne sont pas des frustrés du "tir sur tout ce qui bouge" ou des thèses les plus extrêmes ?

Non, tout cela n'est pas sérieux et présente surtout un grave risque pour la démocratie. Si on continue dans ce sens, on risque d’en venir à recréer des milices, l’histoire a montré où cela menait…

Qui va garantir que la PM ne deviendra pas le bras armé des maires ?
Certes les maires sont élus aussi, mais on constate que des élections locales sont parfois victimes d’une forme d’excès et même d’irrationalité. Sans compter ceux qui votent avec leurs pieds, ou avec leurs chaussettes.
La démocratie nécessite un spectre plus large de gouvernance.
La solution est simple, il suffit de renforcer les effectifs de la VRAIE Police et de la Gendarmerie. Des structures qui sont certes perfectibles, mais qui ont fait leurs preuves. Il faut par exemple remettre en place la police de proximité et les RG.
a écrit le 24/09/2016 à 14:13 :
Vivement un 2ème amendement, modèle USA !
Réponse de le 24/09/2016 à 17:29 :
C'est vrai qu'en France on n'a pas assez de suicides et d'accidents. Vite ! Des armes pour tout le monde !
Réponse de le 24/09/2016 à 17:29 :
C'est vrai qu'en France on n'a pas assez de suicides et d'accidents. Vite ! Des armes pour tout le monde !
a écrit le 24/09/2016 à 13:13 :
Eh ben! Quand je vois l équipe de bras cassés de ma commune, je tremble déjà de les savoir armés un jour
a écrit le 24/09/2016 à 12:55 :
C'est mieux que rien. Mais j'ai pas le sentiment comme qu'une nouvelle couche de délégation de l'autodefense des citoyens d'origine française a ce niveau soit vraiment suffisante au regard de ce qui semble être l'étendue de la menace. On verra, le prochain carnage nous dira si c'était suffisant ou pas. Notez que si j'ai précisé d'origine française, c'est pas pour faire une distinction raciste mais parce qu'il semblerait que ce soit ces citoyens en particulier qui sont la cible prioritaire de ce terrorisme. Il serait interdit de sortir avec ces armes, sauf en cas de force majeure.
a écrit le 24/09/2016 à 11:22 :
C'est un risque énorme et on ne devrait pas tarder à en voir les inconvénients. Ce n'est pas qu'une question de formation mais aussi de déontologie et de risque de dépendance vis à vis des élus locaux.
Ce n'est pas le cas des services de Police et les Gendarmes, dont c'est le métier de veiller à la sécurité et au respect de la loi et dont la hiérarchie est "parallèle" à d'autres institutions. Tout comme la justice est indépendante des forces de police et partiellement de l'Etat
Il est plus facile de veiller au respect de cette indépendance avec des services d’Etat et au niveau des départements ou des régions, que par l’intermédiaire d’élus locaux. Il y a risque d’exacerber le clientélisme.
La solution est donc de renforcer les effectifs et les moyens des VRAIS policiers et des gendarmes.
Ce sont ces contre pouvoirs qui garantissent par une forme de contrôle mutuel, et in fine la DÉMOCRATIE.
a écrit le 24/09/2016 à 11:22 :
Au lieu de désarmer le malfaiteur, on préfère armer le soit disant bienfaiteur! Comme pour le reste, on continue la manipulation par la peur!
Réponse de le 26/09/2016 à 12:16 :
vous faites comment pour desarmer les malfaiteurs ?
Vous faites un texte de loi ?
Un criminel par definition s assoie sur les lois et donc arrivera toujours a se procurer une arme, surtout si le business est rentable comme le trafic de drogue. dans ce cas, l AK47 c est un investissement vite rentablisé
a écrit le 24/09/2016 à 11:21 :
Du grand n'importe quoi, le gouvernement actuel qui se dit de gauche ? Il s'attaque aux pauvres et il arme des citoyens lambdas, parce que les policiers municipaux sont des citoyens lambda et j'en connais trois qui feront forcément des bavures avec des flingues parce qu'ils ont été placés là par le maire qui connaissait les familles qui ne savaient plus quoi en faire tellement incompétents.

Au secours.
Réponse de le 24/09/2016 à 13:46 :
Et donc vous intelligemment vous fait une généralité d'un cas unique d'une petite commune perdue dans le fond de la France ? Vous semblez aussi compétent que ces trois individus pour commenter le sujet...
Réponse de le 24/09/2016 à 18:35 :
"Vous semblez aussi compétent que ces trois individus pour commenter le sujet.."

Peut-être mais au moins je ne suis pas armé, les trois gars eux vont l'être, si les mots vous blessent c'est pas bien grave, une arme par contre c'est fait pour tuer.
a écrit le 24/09/2016 à 10:50 :
VERITE. Soyez sympa, pour la lecture, les MAJ, c'est illisible.
Un effort quoi.
L'orto,a la rigueurre ont sen foud.
a écrit le 24/09/2016 à 9:36 :
bientot des chérifs dans la ville ??
a écrit le 24/09/2016 à 9:31 :
AVEC LES MENACES D ATENTATS DU A LA GUERRE QUE NOUS FONT LES TERRORISTES ET LA MULTIPLICATION DES REGLEMENTS DE COMPTE DANS LES QUARTIERS PAUVRES DU A LA DROGUE ? IL EST TEMPT QUE LES POLICIERS MUNICIPAUX SOIT ARME ? MAIS AVANT ILS FAUT QU IL SOIS BIEN FORME POUR EVITE LES BAVURES INUTILE. COMME EN AMERIQUE QUI FONT TEMPT DE MORTS SURTOUT DANS LA COMMUNAUTE AFRICAINE???
Réponse de le 24/09/2016 à 13:50 :
Il ne faut pas tout confondre. La légitime défense aux Etats-Unis et en France n'a rien à voir donc ce genre de situation ne peut pas arriver.

Pour ce qui est de la formation, la plupart des Polices Municipales armées sont bien mieux formées que la Police Nationale ou la Gendarmerie. Plus de cartouches tirées à l'année à un rythme plus fréquent. Et contrairement à ce que pense la plupart des gens aujourd'hui les Police me Municipales sont composées en grande partie d'ancien Policiers Nationaux, gendarmes ou militaire ayant déjà une connaissance de l'armement dans sa globalité.
a écrit le 24/09/2016 à 9:29 :
Démagogique et électoraliste ! Les policiers britanniques sont ils armés jusqu'aux dents ? Les risques d'attentats sont pourtant les mèmes sur leur territoire ! Espérons que la formation soit au RDV !
Réponse de le 24/09/2016 à 13:51 :
La plupart des Polices Municipales armées sont bien mieux formées que la Police Nationale ou la Gendarmerie. Plus de cartouches tirées à l'année à un rythme plus fréquent. Et contrairement à ce que pense la plupart des gens aujourd'hui les Police me Municipales sont composées en grande partie d'ancien Policiers Nationaux, gendarmes ou militaire ayant déjà une connaissance de l'armement dans sa globalité.
Réponse de le 24/09/2016 à 17:47 :
Pour vous si la compétence entre policiers municipaux et policiers et gendarmes se limitent aux nombres de balles tirées , il va y avoir du mouron a ce faire !
( surtout que tous les policiers municipaux de France n'ont pas forcément une arme ...preuve de l'article )

Puisque vous semblez connaître le sujet , dites moi les critères de sélections entre policiers municipaux et policiers ?
Les policiers ont une réel formation donnée par l'état , qu'elle formation reçoivent les policiers municipaux ?

La plupart du temps , les mairies embauchent les copains a ce genre de poste avec c'est sur d'anciens militaires ...Mais aussi leurs colleurs d'affiches !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :