Coronavirus  : près de 5.800 morts au dernier bilan

 |  | 317 mots
Lecture 2 min.
Les pays les plus touchés après la Chine sont l'Italie avec 1.441 morts pour 21.157 cas, l'Iran avec 611 morts (12.729 cas), l'Espagne avec 183 morts (5.753 cas), et la France avec 91 morts (4.499 cas).
Les pays les plus touchés après la Chine sont l'Italie avec 1.441 morts pour 21.157 cas, l'Iran avec 611 morts (12.729 cas), l'Espagne avec 183 morts (5.753 cas), et la France avec 91 morts (4.499 cas). (Crédits : DENIS BALIBOUSE)
Le nouveau coronavirus a fait au moins 5.796 morts dans le monde depuis son apparition en décembre.

Il poursuit son essor. Le nouveau coronavirus a fait au moins 5.796 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 9h. Plus de 154.620 cas d'infection ont été dénombrés dans 139 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'imparfaitement la réalité, les pays ayant des politiques de tests et des critères de comptabilité plus ou moins restrictifs.

Depuis le comptage réalisé la veille à 17h, 32 nouveaux décès et 2.839 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l'épidémie s'est déclarée fin décembre, a dénombré au total 80.844 cas, dont 3.199 décès et 66.911 guérisons. 20 nouveaux cas et 10 nouveaux décès ont été annoncés entre samedi et dimanche. Ailleurs dans le monde, on recensait dimanche à 9h un total de 2.597 décès (22 nouveaux) pour 73.780 cas (2.819 nouveaux).

Les premiers cas en République centrafricaine

Les pays les plus touchés après la Chine sont l'Italie avec 1.441 morts pour 21.157 cas, l'Iran avec 611 morts (12.729 cas), l'Espagne avec 183 morts (5.753 cas), et la France avec 91 morts (4.499 cas). Depuis samedi à 17h, la République centrafricaine et les Seychelles ont annoncé le diagnostic de premiers cas sur leur sol.

L'Asie totalisait dimanche à 9h 91.707 cas (3.317 décès), l'Europe 44.747 cas (1.786 décès), le Moyen-Orient 14.011 cas (625 décès), les Etats-Unis et le Canada 3.128 cas (52 décès), l'Amérique latine et les Caraïbes 448 cas (6 décès), l'Océanie 303 cas (3 décès) et l'Afrique 280 cas (7 décès). Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l'AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2020 à 14:21 :
le Royaume-Uni prend les décisions à l'exact opposé de ce que nous faisons : cela interpelle car qui à raison? leurs experts donc très mauvais ? ou les nôtres très très bons?
Médecin moi-même leurs arguments doivent être pris en considération et discutés avant de les dénigrer ce qui n'est pas le cas dans les médias français qui sont platement uniformes mais à la sortie? nul ne le sait sauf les mesures chinoises draconiennes non prises en Europe depuis janvier
car sous-jacente et non dite reste la facture financière de ces décisions......
avec le Brexit ils ne l'assumeront pas c'est sûr mais nous si..... c'est ce qu'on nous dit.....
est-ce si sûr ? le montant va être pharaonique
et si l'Etat ou les marchés ou les banques ou la BCE ou la conjoncture se dérobaient devant l'énormité de la facture on fait quoi? sans doute un prélèvement exceptionnel et salé? on confisque les assurances vies?
a écrit le 15/03/2020 à 11:39 :
loin de moi l idée de minimiser cette épidémie....et sa potentielle croissance exponentielle.. et je comprends très bien que les gouvernements cherchent tous à éviter un phénomène de saturation absolue du système de santé qui est probablement déjà à la limite....
mais le monde s arrête pour.... 6 000 décès... la grippe "ordinaire" en provoque 600 000 par an...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :