COVID-19 en 24h : étalement du PGE, entreprises zombies, festival de Cannes...

 |  | 1388 mots
Lecture 9 min.
(Crédits : Reuters)
Tandis que de nouvelles restrictions sont encore en discussion au sommet de l'État, la dette française a atteint quasiment 120% du PIB en raison de la crise économique. Cet allongement de l'inactivité forcée pour de nombreuses entreprises et professionnels complique la phase de remboursement des prêts garantis par l'État. Pour financer ces pertes, la France aura-t-elle les ressources nécessaires ? Voici les informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.
  • L'INFO À SUIVRE - Des PGE changés en subventions « au cas par cas » ?

Le gouvernement est ouvert à un étalement plus important du remboursement des prêts garantis par l'État (PGE) pour les entreprises particulièrement touchées par la crise, et même à les transformer "au cas par cas" en subvention, a annoncé mercredi le ministre de l'Économie Bruno Le Maire.

Les entreprises qui ont souscrit un PGE peuvent étaler son amortissement sur une durée de cinq ans, sachant qu'aucun remboursement n'est désormais exigé pendant deux ans.

En cas de report du début du remboursement "cela renforce le poids des échéances", qui sont calculées sur une durée plus courte, et "je suis prêt à regarder pour certains secteurs qui continuent à être les plus touchés par la crise, et pour lesquels les montants des prêts sont les plus importants, si un échéancier plus étendu serait possible", a affirmé Bruno Le Maire devant la commission des Finances du Sénat.

"J'engagerai les discussions avec la Commission européenne pour étudier, dans certains secteurs spécifiques, si cet étalement est envisageable", a ajouté le ministre. Le ministre a notamment cité le secteur de l'aéronautique, dont les perspectives de retour à une activité normale restent éloignées.

Bruxelles doit en effet donner son feu vert à un dispositif qui consiste en une aide d'État.

Lire aussi : Jusqu'à 7% des PGE pourraient ne pas être remboursés

  • LE CHIFFRE - Une croissance inférieure à 6% en 2021

La France ne pourra pas atteindre comme prévu une croissance de 6% cette année si le gouvernement décide de renforcer les restrictions sanitaires, a estimé le ministre de l'Économie Bruno le Maire. Or, cette prévision est celle qui a servi de base à l'élaboration du projet de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/01/2021 à 20:04 :
PS: Ah mince j'ai pas fait le lien avec les "entreprises zombies" et Emma Stone, bien vu... ^^

hou la mais c'est que c'est vachement fin quand même ici... :-)
a écrit le 28/01/2021 à 8:49 :
Qu'elle est belle cette Emma Stone quand même hein, puis en plus elle est généreuse d'emmener ses grand parents se promener en France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :