Covid-19 en 24h : Pfizer à conserver un mois, « ils nous entubent ! », pubs anglais...

Alors que la France entame cette semaine un retour à la normale plus concret avec la réouverture de nombreux commerces mercredi, l'Angleterre vient de réouvrir les pubs et restaurants en intérieur. De leur côté, les pays pauvres attendent toujours des vaccins avec le dispositif Covax que pourraient bientôt alimenter le G7 et l'UE... Voici les informations marquantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.

7 mn

L'Angleterre a annoncé la réouverture en intérieur des restaurants, des pubs et des stades pour voir des matchs de foot.
L'Angleterre a annoncé la réouverture en intérieur des restaurants, des pubs et des stades pour voir des matchs de foot. (Crédits : Russell Cheyne)

L'INFO À SUIVRE - De 5 jours à un mois...

L'Agence européenne des médicaments recommande ce lundi l'extension de cinq à 31 jours de la période de stockage du vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 à des températures normales de réfrigération, ce qui devrait faciliter sa distribution dans l'Union européenne, indique l'agence Reuters.

Cette recommandation s'applique aux flacons de vaccin fermés, qui pourront ainsi être conservés à des températures comprises entre 2 et 8 degrés Celsius après avoir été sortis des congélateurs où ils sont initialement stockés.

La décision a été prise après étude de nouvelles données présentées à l'agence par les laboratoires.

La période de stockage au frigidaire pour les flacons non utilisés est ainsi rallongée par rapport aux cinq jours déjà autorisés, a indiqué l'Agence européenne des médicaments (EMA)

De leur côté, les autorités de santé américaines ont approuvé en février dernier le stockage du vaccin Pfizer-BioNtech entre 2 et 8°C pour une période maximale de deux semaines.

Lire aussi : Variants: pas besoin de nouvelle formule du vaccin Pfizer/BioNTech dixit la biotech allemande

L'ema autorise le stockage du vaccin pfizer-biontech a 2-8°c pendant un mois

LE CHIFFRE -  13,9% : les aéroports parisiens encore au ralenti

Le trafic dans les aéroports parisiens est resté faible en avril, toujours victime des restrictions de déplacements, ne représentant que 13,9% du nombre de passagers du même mois de 2019, a annoncé le groupe ADP, gestionnaire de ces équipements.

Et "depuis le début de l'année, le trafic du Groupe ADP est en baisse de 49% par rapport à 2020" (ce qui représente 31,3% du trafic 2019 sur la même période), une chute qui atteint 68,4% à Roissy et Orly.

Un peu moins d'1,3 million de voyageurs ont été accueillis le mois dernier par les aéroports Charles-de-Gaulle et Orly. Dans chacune de ces installations, seuls deux terminaux sont actuellement ouverts.

La fréquentation s'inscrit en très forte hausse sur un an (+1,2 million), mais la comparaison s'avère faussée par un mois d'avril 2020 quasi nul en plein confinement très strict face au Covid-19.

Lire aussi : Les bénéfices ne sont pas encore en vue pour les compagnies aériennes en 2021

LA PHRASE - Des infirmiers anesthésistes « en urgence » manifestent

« On vous intube, ils nous entubent ! »: des centaines d'infirmiers anesthésistes sont descendus dans les rues de plusieurs villes de France pour réclamer une reconnaissance de leur spécialité et des hausses de salaires, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Fonction publique hospitalière, grève, infirmiers anesthésistes, Paris,

« On ne peut pas d'un côté nous appeler du jour au lendemain pour aller en réanimation, aller en évacuation sanitaire, en urgence, en attendant le même niveau d'excellence, et d'un autre côté nous dénier un statut à part », fait valoir Julie, 35 ans, infirmière anesthésiste au CHU de Bordeaux depuis cinq ans.

A Lille, ils étaient aussi une centaine (dont beaucoup d'étudiants) réunis autour d'un faux cercueil « Infirmiers anesthésistes, 1949-2021 ».

Lire aussi : Ségur de la santé: ce texte est une "déception énorme" fustige le rapporteur du Sénat

EN RÉGIONS - Disneyland Paris rouvrira le 17 juin, masque obligatoire dès six ans

Première destination touristique privée en Europe, Disneyland Paris rouvrira le 17 juin après plus de sept mois de fermeture à cause du Covid, avec distanciation physique de rigueur dans les attractions comme dans les files d'attente, et port du masque obligatoire pour tous les visiteurs dès l'âge de six ans.

Reouverture de disneyland paris apres quatre mois de fermeture

« Nous avons tous rêvé de ce moment », a commenté la présidente du site, Natacha Rafalski, dans le communiqué. Le parc qui emploie quelque 17.000 personnes avait cessé son activité entre le 13 mars et le 15 juillet 2020, avant de refermer le 30 octobre. Les restrictions sanitaires l'avaient obligé à repousser ses dates de réouverture, prévues le 13 février puis le 2 avril.

En Californie, le parc Disneyland d'Anaheim a rouvert fin avril avec une jauge limitée à 25% de la capacité d'accueil habituelle.

Lire aussi : Le Puy du Fou España ouvre à Tolède avec une jauge limitée à 30%

À L'ÉTRANGER - Les pays développés pourraient donner 15 millions de doses

Les pays du G7 et des membres de l'UE seraient en mesure de donner plus de 150 millions de doses de vaccins à des pays défavorisés, pour tenter de combler en partie l'inégalité vaccinale face à la pandémie, a affirmé l'Unicef.

Ce nombre pourrait être atteint si le groupe des sept pays les plus riches du monde et des membres de l'Union européenne partageaient seulement 20% des stocks à leur disposition en juin, juillet et août, selon une étude menée par Airfinity.

Les vaccins continuent à faire cruellement défaut, faute de production suffisante et le système international Covax. En juin, il manquera approximativement 190 millions de doses au système Covax - mis en place par l'Alliance du vaccin (Gavi), l'OMS mais aussi la Cepi (Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies) - par rapport aux volumes initialement prévus.

Au Danemark, le PIB recule de 1,5% au 1er trimestre

Le PIB du Danemark s'est contracté de 1,5% au premier trimestre, selon une première estimation de l'institut statistique national, conséquence du semi-confinement dans lequel le pays a été plongé.

« Les secteurs touchés par les fermetures, tels que les restaurants, les services culturels et le commerce de détail, sont les principaux responsables de cette baisse », Danmarks Statistik

Les restaurants avaient fermé début décembre au Danemark, qui avait été plongé dans un semi-confinement à Noël, avec la fermeture des commerces jugés non essentiels.

Danske bank Copenhague Danemark

Le pays nordique de 5,8 millions d'habitants, qui compte parmi les meilleurs bilans sanitaires en Europe, a commencé à lever les restrictions en mars avec la réouverture des commerces.

Lire aussi : Hausse spectaculaire de l'adhésion au vaccin anti-Covid notamment en France (+19%), en Suède (+25%)

Les restaurants et les pubs réouvrent en intérieur en Angleterre

L'Angleterre franchit une étape majeure de son déconfinement, deux jours avant la France : les Anglais pourront désormais dîner à l'intérieur d'un restaurant, aller au pub ou assister à un match de foot au stade. Les retrouvailles à la maison sont de nouveau autorisées - mais limitées à six personnes ou deux foyers maximum -, de même que les vacances à l'étranger, même si seules quelques destinations sont exemptées de quarantaine au retour.

L'angleterre edicte de nouvelles regles pour ses pubs

Pays le plus meurtri d'Europe par la pandémie avec près de 128.000 morts, le Royaume-Uni a vu sa situation sanitaire nettement s'améliorer après un strict confinement durant l'hiver et une campagne de vaccination menée tambour battant, qui a englobé près de 40% de la population adulte.

Lire aussi : L'Angleterre rouvre ses terrasses (pubs et restaurants) ses commerces, zoos, piscines, salles de gym

(Avec AFP et Reuters)

7 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 18/05/2021 à 14:06
Signaler
Comme voulez vous qu'on y comprenne quelque chose avec toutes ces annonces qui se contredisent, et qu'on ne devienne pas paranoîaque (voire complotiste..) Quand le vaccin est sorti , la durée de vie après décongélation était de 5 jours max. Ce qu...

à écrit le 18/05/2021 à 9:00
Signaler
Et pour la généralisation des tests immunitaires il va falloir attendre encore combien de temps ? Celui de la construction d'un huitième étage sous terrain des coffres forts des banques suisses ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.