COVID-19 en 24h : « Pour toujours », CES 2021, confinement généralisé...

 |  | 1632 mots
Lecture 10 min.
(Crédits : Reuters)
Alors que le Portugal a choisi l'option confinement généralisé, l'hypothèse a finalement été écartée en France par Jean Castex qui l'a annoncé lors de la conférence de presse jeudi. Au moins pendant quinze jours, et ensuite ? Voici les neuf informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.
  • L'INFO À SUIVRE - Le nombre de tests de nouveau en hausse

Le nombre de tests de dépistage du Covid-19 réalisés en France est reparti à la hausse la semaine dernière. Entre le 4 et le 10 janvier, « 2.041.800 résultats de tests RT-PCR et antigéniques ont été validés par un professionnel de santé », parmi lesquels « un peu plus d'un quart (26,4 %) étaient des tests antigéniques », a indiqué la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) dans un communiqué de presse.

Ainsi, « le nombre de tests validés au cours de cette semaine augmente (+173.200 tests) par rapport à la semaine précédente, où 1.868.600 tests RT-PCR et antigéniques avaient été réalisés, dont environ un tiers étaient des tests antigéniques (36,9 %) », a souligné le service statistique des ministères sociaux.

Toutefois, selon la Drees, "l'essentiel" de cette hausse est attribuable au fait que cette semaine ne comportait pas de jour férié, contrairement à la semaine précédente.

Par ailleurs, « la part des tests validés en moins de 24 heures reste pratiquement stable avec 93% des tests validés au plus tard 24 heures après le prélèvement, contre 94% la semaine précédente ».

Coronavirus: la haute autorite de sante francaise valide les tests salivaires

  • LE CHIFFRE - 28 millions de doses de vaccins injectées

C'est ce qui a été injecté en 36 jours dans 46 pays du monde d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Des campagnes de vaccination menées essentiellement dans des pays riches.

Lire aussi : Course à la vaccination: France et Pays-Bas lanternes rouges, Royaume-Uni et Danemark en tête

« Il y a des populations qui veulent et ont besoin de vaccins et qui ne vont pas les recevoir à moins que, et jusqu'à ce que, nous partagions mieux », a affirmé le directeur chargé des questions d'urgence sanitaire à l'Organisation Mondiale de la Santé Michael Ryan ajoutant que « tout le monde doit faire plus ».

L'OMS et l'Alliance pour les vaccins (Gavi) a mis sur pied le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2021 à 8:33 :
Ben ensuite ça dépendra de ce que nous dirons de faire les médias de masse vu que ce sont eux qui gouvernent visiblement.

Pitoyable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :