COVID-19 en 24h : télétravail renforcé, Spoutnik V, marché de la beauté...

 |  | 1128 mots
Lecture 7 min.
(Crédits : REUTERS/Emmanuel Foudrot)
Cherchant à tout prix à éviter un troisième confinement, le gouvernement multiplie les mesures pour limiter la recrudescence de l'épidémie en France. Il appelle notamment les entreprises à renforcer le télétravail, au moment où le sentiment d'isolement et la détresse psychologique augmentent dans la population. Ces annonces suffiront-elles à limiter la propagation du virus ? Voici les informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.
  • L'INFO À SUIVRE - Le gouvernement veut plus de télétravail

Le gouvernement appelle employeurs et salariés à renforcer le télétravail dans les entreprises, alors qu'une étude réalisée par Harris Interactive pour le ministère montre qu'il s'est érodé à 100%.

Il y a une forme d'"érosion du télétravail" contre laquelle "il faut absolument se remobiliser", a déclaré mardi la ministre du Travail Élisabeth Borne, en marge d'un déplacement à Béthune (Pas-de-Calais). Les services du ministère vont se mobiliser pour "conseiller les entreprises" et "le cas échéant sanctionner", a-t-elle précisé.

La ministre a également appelé au "dialogue social" dans les entreprises, ce qui permettra de tenir "compte des difficultés que certains salariés peuvent rencontrer."

Lire aussi : L'Accord national interprofessionnel de 2020, un outil efficace pour gérer les risques en télétravail ?

> DOSSIER - Le télétravail, un progrès pour tous ?

  • LE CHIFFRE - 15 milliards de dollars

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer estime que les ventes de son vaccin, développé en partenariat avec BioNTech, atteindront environ 15 milliards de dollars en 2021, selon un communiqué du groupe.

En plus de cette somme colossale qui pourrait augmenter si le laboratoire signe des contrats supplémentaires, Pfizer s'attend aussi à dégager une marge avant impôt d'environ 25% à 30% sur ce produit.

Ce vaccin serait ainsi un des plus gros "blockbusters" de l'histoire de la pharmacie.

Lire aussi : Covid-19 : le marché des tests rapides aiguise l'appétit des laboratoires pharmaceutiques

  • LA PHRASE - « C'est à notre avis le meilleur vaccin du monde, au niveau efficacité, sécurité, prix et logistique » (Kirill Dmitriev, patron du Fond souverain russe)

Selon une étude publiée ce mardi par la revue médicale The Lancet et validée par des experts indépendants, le vaccin Spoutnik V est efficace à 91,6% contre les formes symptomatiques du Covid-19.

Ils semblent classer à ce stade le Spoutnik V parmi les vaccins les plus performants, avec ceux du duo américano-allemand Pfizer/BioNTech et de l'américain Moderna (autour de 95%), qui utilisent pourtant une technologie différente (l'ARN messager).

Lire aussi : "Spoutnik V", le vaccin russe anti-COVID-19, produit une réponse immunitaire chez 100% des patients testés

  • LE GRAPHIQUE - Face à la crise, les ventes de produits de beauté ont chuté de 20%

Télétravail, port du masque...la crise frappe de plein fouet le secteur de la beauté. Les ventes françaises de produits de beauté haut de gamme ont chuté de 20% en 2020, atteignant 2,4 milliards d'euros contre 3 milliards d'euros en 2019, selon le cabinet d'études NPD Group.

En première ligne, le maquillage a vu son chiffre fondre de 35% en 2020, avec 286 millions d'euros de ventes contre 439 l'année précédente. Port du masque oblige, la chute des ventes de rouge à lèvres est particulièrement brutale, avec un chiffre d'affaires divisé par deux en un an (-53%).

Néanmoins, le segment du parfum, sauvé notamment par Noël, a fait preuve d'une meilleure résistance, avec une baisse de 15%, soit cinq points de moins que le marché global de la beauté sélective. Les fêtes de fin d'année ont en effet été une période dynamique, avec une progression de 17% des ventes de parfums entre le 30 novembre et le 27 décembre 2020, par rapport à la même période en 2019, d'après les chiffres de la société d'étude NPD Group.

Enfin, du côté des produits de soin (visage et corps), tandis que le segment global a enregistré une baisse de 25% en 2020, les ventes de produits contre l'acné et les imperfections ont, eux, bondi de 32% en valeur, en réponse aux nouveaux besoins créés par le port du masque.

Lire aussi : Greentech : Des végétaux au service de la santé et de la beauté

 EN RÉGIONS - Auvergne-Rhône-Alpes

Portrait de sous-préfet à la relance

Samy Sisaid fait partie des 30 nouveaux sous-préfets à la relance, qui seront chargés de mettre en musique, au sein des territoires, les réformes prioritaires du gouvernement et notamment, de faire connaître et traduire l'ensemble des volets du plan de relance de 100 milliards d'euros.

Ces nouveaux postes de sous-préfets, au nombre de trois en Auvergne Rhône-Alpes (Isère, Haute-Loire et Cantal), ont été ouverts pour seconder les préfets actuellement en poste dans le déploiement du plan de relance.

Lire l'article

À L'ÉTRANGER - L'Autriche fait la chasse aux skieurs étrangers

L'Autriche va renforcer ses contrôles pour dissuader les skieurs étrangers de venir profiter de ses pistes. Le pays a fait le choix de garder ses remontées mécaniques ouvertes pendant le confinement, jugeant que les sports de plein air posaient moins de risques de transmission du virus.

"On va intensifier les contrôles" à la frontière et dans les stations, a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur Karl Nehammer devant la presse, alors que le pays ne voit pas significativement baisser le nombre de contaminations au Covid-19.

Lire aussi : Les stations ne ski ne rouvriront pas en février, une « saison blanche » en perspective

La Maison Blanche maintient son plan de soutien à l'économie

Joe Biden a refusé lundi que son plan de sauvetage de l'économie de 1.900 milliards de dollars soit divisé par trois, comme le demandent des républicains modérés qui lui ont soumis un projet alternatif de 618 milliards de dollars.

Joe Biden a en outre "noté de nombreux domaines que la proposition des sénateurs républicains ne traite pas", a indiqué lundi soir Jen Psaki, la porte-parole de la Maison Blanche dans un communiqué. Elle faisait notamment référence à l'absence de mesures en faveur des Etats ou celle concernant le doublement du montant du salaire fédéral minimum.

> DOSSIER - Les 100 jours de Joe Biden

Singapour encadre son application anti-Covid

Le Parlement de Singapour a voté une loi pour limiter l'utilisation des données collectées pour le traçage des cas contacts de coronavirus, après la reconnaissance par le gouvernement que la police pouvait y avoir accès.

Peu adoptée au départ en raison d'inquiétudes sur la confidentialité des données, l'application "TraceTogether" a ensuite été adoptée par plus de 80% des habitants. Le gouvernement avait en effet déclaré à plusieurs reprises qu'elle ne servirait qu'à combattre le virus et l'avait rendue obligatoire pour accéder à certains lieux publics comme les centres commerciaux.

Le royaume-uni signe un accord de libre-echange avec singapour

Lire aussi : Comment le gouvernement manipule les chiffres de Tous Anti-Covid

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2021 à 8:44 :
On suppose que ce ne sont pas les chiffres du rouge à lèvres qui doivent faire augmenter ce business, celui des yeux par contre explose exposant le besoin de séduction de la femme qu'elle fait complètement instinctivement, on lui dit qu'il faut insister sur les yeux elle insiste machinalement sur les yeux.

Nietzsche, qui n'était pas un féministe du tout, disait qu'une belle femme était une femme sans artifice, simple, qui se sait séduisante mais n'en rajoute pas, ne cherche pas à utiliser ce pouvoir, mais que seul quelqu'un de grand pouvait admirer ce qui est grand, plaçant ainsi celles-ci au dessus du lot.
a écrit le 02/02/2021 à 20:00 :
Et si notre président allait faire un tour en Indre et Loire pour voir l'usine de mont spécialisée dans les vaccins et voir quelle aide la France pourrait aider à lancer la production voire la doubler.
Réponse de le 03/02/2021 à 16:56 :
' l'usine de mont spécialisée dans les vaccins '

A une lettre près cela faisait peur

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :