Décès du fondateur des piscines Desjoyaux

Jean Desjoyaux est mort à la suite d'un accident de la circulation, lundi 10 août. L'entrepreneur en maçonnerie avait confié la direction de l'entreprise familiale à son fils Jean-Louis.

1 mn

La société Desjoyaux, cotée en bourse depuis 1992, se présente comme le numéro un mondial des piscines enterrées.
La société Desjoyaux, cotée en bourse depuis 1992, se présente comme le numéro un mondial des piscines enterrées. (Crédits : DR)

Jean Desjoyaux, le fondateur du numéro un mondial de la piscine enterrée est décédé, lundi 10 août, à 86 ans des suites d'un accident de la circulation, a-t-on appris mardi 11 août auprès de sa famille.

Jean Desjoyaux avait été conduit lundi au CHU de Saint-Etienne après un accident de la circulation à bord de la voiture qu'il conduisait à la suite, semble-t-il, d'un malaise.

Le numéro un mondial des piscines enterrées

L'accident est survenu sur la commune de La Fouillouse (Loire), où est basée l'entreprise familiale qu'il a créée en 1968. Carreleur de formation et entrepreneur en maçonnerie, le fondateur de la société avait cédé, au bout d'une vingtaine d'années, la direction du groupe à son fils Jean-Louis. La société, cotée en bourse depuis 1992, se présente comme le numéro un mondial des piscines enterrées.

Une entreprise familiale florissante

Piscines Desjoyaux, qui compte 240 salariés, dont environ 180 à La Fouillouse où elle possède une unité de production robotisée, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 70,4 millions d'euros et avec un résultat net de 3,5 millions. En 2015, le groupe possède 300 agences dans le monde.

"Le groupe conserve son caractère familial, car nous sommes trois enfants et cinq petits-enfants à y travailler", a déclaré à l'AFP Jean-Louis Desjoyaux.

Le maire Les Républicains de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a salué de son côté un "travailleur infatigable, véritable visionnaire" qui a fondé "l'une des plus belles réussites d'entrepreneur" de la région.

(Avec AFP)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.