Disneyland Paris repousse son ouverture au printemps

 |  | 318 mots
Lecture 2 min.
Après avoir cessé son activité entre le 13 mars et le 15 juillet, Disneyland Paris est à nouveau fermé depuis le 30 octobre.
Après avoir cessé son activité entre le 13 mars et le 15 juillet, Disneyland Paris est à nouveau fermé depuis le 30 octobre. (Crédits : Benoit Tessier)
Face au risque de troisième vague de l'épidémie de Covid-19, le parc d'attractions de la région parisienne a annoncé sur son compte Twitter qu'il ne rouvrira pas le 13 février comme initialement prévu et de viser désormais le début avril. Une fermeture prolongée qui menace plusieurs milliers d'emplois.

Alors que la menace d'un troisième confinement plane toujours sur la France, certaines entreprises, touchées de plein fouet par les restrictions, prennent les devants. Disneyland Paris, la première destination touristique privée en Europe, a ainsi repoussé sa date de réouverture au 2 avril, en raison de la crise sanitaire qui perdure en Europe, selon un communiqué publié lundi sur son compte Twitter.

Une réouverture le 2 avril encore incertaine

C'est la deuxième fois que le parc de Marne-la-Vallée annonce décaler une réouverture. En décembre, il comptait alors rouvrir pour les vacances de noël le 19 du mois, mais il avait du finalement repousser "au 13 février". De report en report, la nouvelle date visée de réouverture est désormais au printemps : "si les conditions le permettent, nous rouvrirons Disneyland Paris le 2 avril 2021", précise-t-il. Cette date est toutefois "susceptible d'évoluer" selon le contexte sanitaire, prévient le parc.

Lire aussi : Disney, heurté par la pandémie, met le paquet sur le streaming

Bientôt 7 mois de fermeture

Après avoir cessé son activité entre le 13 mars et le 15 juillet, Disneyland Paris, qui emploie 17.000 personnes, est à nouveau fermé depuis le 30 octobre.

La direction n'envisage pas de retour de l'activité à la normale (équivalente à 2019) avant 2022, avait indiqué en décembre une source syndicale.

Des suppressions d'emplois prévues pour 2021

Au niveau mondial, le groupe Disney prévoit de supprimer 32.000 emplois dans ses activités liées au parc d'attractions d'ici à la fin du premier semestre 2021, dont 28.000 aux Etats-Unis, en raison de l'impact de l'épidémie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2021 à 11:29 :
Tandis que nos investisseurs européens chouinent, râlent, pleurent, quémandent eux ben ils agissent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :