Duflot pose ses conditions pour le retour d'EELV au gouvernement

 |   |  309  mots
Soyons sérieux. Vous pouvez me dire comment au-delà des discours, la politique du gouvernement s'est verdie ?, s'est exclamée Cécile Duflot.
"Soyons sérieux. Vous pouvez me dire comment au-delà des discours, la politique du gouvernement s'est verdie ?", s'est exclamée Cécile Duflot. (Crédits : reuters.com)
L'ancienne ministre du Logement estime que le gouvernement doit mettre l'accent sur la "transition énergétique" et utilise mieux l'argent du CICE s'il veut voir Europe Ecologie-Les Verts rejoindre ses rangs.

Pour Cécile Duflot, le gouvernement n'est pas assez vert. L'ex-ministre du Logement (Europe Ecologie-Les Verts) a affirmé dimanche 15 mars lors du "Grand Rendez-vous" iTELE - Europe 1 - Le Monde qu'un retour des écologistes au gouvernement n'était possible qu'en cas de changement de politique.

"Moi je retourne au gouvernement, pas forcément moi, les écologistes iront dans des exécutifs départementaux, municipaux, etc. à partir du moment où la politique menée va dans le bon sens", a-t-elle jugé. Cela veut dire qu'il faut "que la politique globale aille dans le sens de la transition écologique."

Cécile Duflot a demandé entre autres que l'accent soit mis sur une "position européenne sur le climat ambitieuse", la réorientation "des crédits de la Défense concernant la dissuasion", une meilleure utilisation de l'argent du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), etc.

Le gouvernement est loin de s'être "verdi"

Alors que les journalistes lui opposaient un "verdissement" de l'exécutif, Cécile Duflot a répondu :

"Soyons sérieux. Vous pouvez me dire comment au-delà des discours, la politique du gouvernement s'est verdie ? Le nucléaire est l'avenir de la France ? Les crédits pour l'agriculture biologique ont été diminués de 25%, l'argent négocié dans le budget précédent pour l'isolation des bâtiments a été sabré..."

Pour la députée, la politique du gouvernement "ne fonctionne pas à court terme, on voit l'augmentation du chômage, l'aggravation de la pauvreté, et la situation politique qui doit nous interroger profondément avec l'augmentation du soutien au parti de Marine Le Pen. Quand on est dans cette situation politique, on peut décider de changer, ça n'est jamais scandaleux".

D'après un sondage Odoxa paru dans Le Parisien vendredi 13 mars, 92% des membres d'EELV sont pour un retour du parti au gouvernement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2015 à 10:56 :
ils se sont brillamment illustrés à sivens à envoyer des bouteilles d'acide sur le sforces de l'ordre que le smédias ont comme toujours harcelé à la recherche de la faute...ces délinquants ont le droit de tout casser, de voler les agriculteurs en place, de les agresser.... et les forces de l'ordre ont tous les devoirs mais aucun droit... et le sm^mes vont s'étonner ensuite que la FN monte face à ces situations et manipulations inqualifiables. Nos écolos sont non seulement complétement à coté de la plaque et sans aucune notion d'économie et de gestion, mais de dangereux alliés de l'extréme gauche avec ses méthodes...
a écrit le 16/03/2015 à 23:35 :
Au nom de quoi pose t'elle des conditions pour EELV ?
Elle est la première secrétaire, la porte parole du parti ?
a écrit le 16/03/2015 à 14:29 :
On reproche souvent au libéraux leur TINA (There Is No Alternative) les écolos leurs sont assez comparables pensant qu'ils détiennent seuls la vérité. il faudrait qu'ils commencent à comprendre les règles de la démocratie à savoir qu'il y a toujours un autre choix possible!
Jaime de temps en temps citer la phrase:" l'écologie est la forme extrême du conservatisme l'homme ayant la vanité de croire qu'il a le pouvoir d'influencer la Nature"!
a écrit le 16/03/2015 à 11:00 :
Après les départementales, Hollande pourra vérifier combien ils pèsent et mesurer leur réel pouvoir de nuisance.
Réponse de le 16/03/2015 à 14:42 :
Savonne bien la planche !
a écrit le 16/03/2015 à 9:40 :
Les verts politiques se servent à la fois de la politique et de la nécessaire réorientation de l'économie vers un respect de la planète et donc de l'humain pour leur carrière politique.
Le président de la République et son parti en leurs laissant des espaces pour se faire élire notamment à l'Assemblée Nationale en 2012, alors qu'en eux-mêmes ils n'étaient pas très populaires, et qu'ils n'en avaient pas besoin alors pour remporter les élections, leur a finalement laissé croire qu'ils avaient une base électorale solide.
Le parti socialiste arrivé au pouvoir n'en a non seulement pas eu de remerciements mais aucune aide dans son action si ce n'est des chamailleries de positionnement des verts.
Le développement durable est à tout le monde et pour tout le monde, on n'a pas besoin d'une sectorialisation de la politique qui ne sert finalement que ceux qui la portent.
a écrit le 16/03/2015 à 9:35 :
Duflot c'est le produit des failles de notre système électoral maintenant il faut en subir les nuisances.
a écrit le 16/03/2015 à 9:32 :
la soupe est bonne elle a besoin de se renflouer pour acheter une villa ou un bateau. Comment des personnes sensées peuvent voter pour ces bons à rien,
a écrit le 16/03/2015 à 8:57 :
EELV au gouvernement ? Surtout pas ! Duflot a montré son incompétence en plus d'être source de problèmes supplémentaires. Déjà que ... Ceci dit, EELV au gouvernement, cela n'a aucune utilité. Pire, l'écologie était encore moins développée du temps de Duflot. Et puis, EELV ne représentent qu'eux-même, c'est-à-dire un gang de personnes qui agit pour eux-même avant d'agir pour l'écologie. Reste que Duflot est inaudible, pas crédible et tellement pathétique !
Réponse de le 16/03/2015 à 9:11 :
BRAVO!
a écrit le 16/03/2015 à 8:54 :
Une fois de plus les verts font l'étalage de leur pouvoir de nuisance. ce parti ne représente que 3 à 4% de l'électorat mais veut dicter sa loi. le pb c'est que FH (une fois de plus!) est prêt à se coucher pour éviter une candidature écolo en 2017. mais sur le fonds le PS et les français devraient s'interroger sur: quel a été l'apport des écolos à ce gouvernement et quel est le coût pour la collectivité des mesures dites écolo et pour quel résultat?
a écrit le 16/03/2015 à 8:51 :
Elle veut le "dernier" smartphone? Et la communication gratuite!
a écrit le 16/03/2015 à 8:17 :
Elle n'a vraiment aucune pudeur ! Elle cherche à revenir après son bilan désastreux en tant que ministre du logement.
a écrit le 16/03/2015 à 8:14 :
il n'y as que le nom tout ce qu'elle souhaite c'est d'etre au gouvernement mais meme dans ces discours ce n'est pas franc et elle n'est pas convaincu mais elle n'est pas la seul a voir aussi un certain senateur bonjour les ecolos
a écrit le 16/03/2015 à 7:55 :
Depuis qu'elle s'est mise en marge du gouvernement après avoir cassé toute la dynamique du marché du bâtiment, ce qui restera son principal chef d'œuvre, elle n'est plus légitime pour apporter le moindre commentaire.
Heureusement, plus personne ne l'écoute, y compris parmi les verts
a écrit le 16/03/2015 à 7:48 :
duflot au gouverment ? ON EN VEUT PAS
a écrit le 15/03/2015 à 23:09 :
certaines choses m'echappent....comment arrive t elle a etre aussi presente ds les medias avec un electorat reduit au neant...4000 adherents au parti..jamais élue,,,ah si pardon elue grace a un accord avec le ps...des francais majoritairement qui la detestent....alors qu'on aurait tant besoin d'ecologie..elle fait de la basse politique sans fond ds la recherche de place et contribue de fait a detourner les francais de la politiquemais les resultats aux prochaines elections viendront sanctionner son comportement minable
a écrit le 15/03/2015 à 19:43 :
EELV/Les verts, combien de divisions ?

Leur électorat est plus que volatile en plus d’être quasiment existant actuellement.
La situation du pays est grave mais ces politiciens ne pensent qu'à se placer ...
Réponse de le 16/03/2015 à 6:42 :
Je pense que vous vouliez écrire "inexistant" !
a écrit le 15/03/2015 à 19:20 :
comment va son beau frere assassin ( bertrand cantat, pour les c... qui feraient semblant de s'indigner dans la justice) ?
on aime avoir des news des gens qui donnent des lecons de morale
a écrit le 15/03/2015 à 19:11 :
J'adore la photo : Duflot toisant l’assemblée du haut de son ego sur-dimensionné.
a écrit le 15/03/2015 à 16:58 :
Si la situation de la France n’était pas grave on pourrait rire de la farfelue de l’écologie mot qu’elle usurpe car l’écologie Duflot c’est la politique à 2 balles brouillonne qui mélange les draps et les torchons. La clairvoyance écologique est de pouvoir accéder à des postes politiques non pas pour peser de l’intérieur comme certains osent dire sans sourire mais pour les dorures sonnantes de la République bannière bien française. Mme Duflot ne représente rien tout comme son parti plus fantôme que réel qui court après une représentation dont il n’est pas digne. J’aime bien d’’ailleurs cette ouverture!!! vers notre stalinien de service et son équipe de bras cassés du Front de Gauche le jumeau du Front National. Voilà l’alliance d’avenir!!! dans laquelle la France et l’écologie comptent peu à contrario de se vautrer dans les dorures de la République, FdG + Ecolo + FN
a écrit le 15/03/2015 à 16:09 :
Duflop de l'immobilier NON MERCI !!!!!!!!!!!!!
a écrit le 15/03/2015 à 15:36 :
Duflot ne représente rien dans l'électorat , et voilà qu' après avoir saboté le marché du BTP et de l'immobilier , elle pérore comme si l'avenir de la France dépend de ses niaiseries écolos ...! Mais quand les urnes vont arrêté cette guignolade marxo/socialiste insupportable ...?!
a écrit le 15/03/2015 à 15:34 :
Je suis amoureux d'elle...elle est plus belle et charmante que la blonde que je nommerais pas.
a écrit le 15/03/2015 à 15:19 :
Mme Duflot qui était intransigeante sur la non venue des écolos au gouvernement commence à changer son fusil d'épaule sachant que 80% des écolos veulent y revenir. C'est ce que l'on appelle avoir de la conviction.
Réponse de le 15/03/2015 à 19:35 :
Sa veste se retourne bien vite !!!
a écrit le 15/03/2015 à 14:54 :
Tiens la soupe doit être bonne, puisqu'elle veut y revenir, mais à ses conditions. Quant à nous, nous constatons les dégâts (ALUR entre autres). Donc c'est non
Réponse de le 15/03/2015 à 17:22 :
que ne ferait-on pas pour gagner des élections !
au royaume des promesses.........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :