Quand Macron reproche à Duflot d'"agiter des peurs par des excès et des approximations"

Présent à l'Assemblée pour défendre son texte pour la croissance et l'activité, le ministre de l'Économie a été pris à partie par la députée EELV et ancienne ministre du Logement.
Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, ici en décembre 2014 pendant les questions au gouvernement.
Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, ici en décembre 2014 pendant les questions au gouvernement. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)

Accrochage à l'Assemblée nationale. L'ancienne ministre du Logement Cécile Duflot a dénoncé vendredi 16 janvier un recours excessif aux ordonnances pour modifier le droit de l'environnement et une mainmise de Bercy. Des attaques que n'a pas supportées le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, qui a reproché à la députée EELV de venir "par des excès et des approximations agiter des peurs", peut-être pour "chercher la justification de [sa] posture finale" sur le projet de loi.

Un "affaiblissement du Parlement"

Au lendemain d'une première escarmouche avec Emmanuel Macron qui défend son texte pour la croissance et l'activité, Cécile Duflot avait d'abord évoqué l'avis de l'économiste Jean Pisani-Ferry sur "l'affaiblissement du Parlement par rapport à toutes les démocraties européennes, notamment l'Allemagne et la Grande-Bretagne".

     | Lire Le projet de "Loi Macron" en 10 points

Et la députée d'ajouter :

"Savoir d'où vient la "posture" de ce projet de loi, portée par Bercy depuis des années et objet d'arbitrages défavorables en réunions interministérielles" et le "sous-entendu (...) que "l'environnement, ça commence à bien faire"".

Cela explique, aux yeux de la députée, le fait que le ministre de l'Économie vienne "parler de la réforme du droit de l'environnement", et non la ministre de l'Écologie Ségolène Royal.

"Mensonge et agressivité inutile"

La riposte est également venue du rapporteur général, Richard Ferrand (PS), qui a estimé que "s'il est une chose qui affaiblit la crédibilité du Parlement, c'est le mensonge et l'agressivité inutile".

Quant à l'UMP Jean-Charles Taugourdeau, il a considéré comme "un comble que [Cécile] Duflot donne des leçons de démocratie à la majorité actuelle car [...] me semble-t-il, le PS lui a abandonné 60 circonscriptions, [Europe Écologie Les Vert] en [a] gagné 18".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 17/01/2015 à 18:39
Signaler
Duflot dégage !!!!!!!!! Politiquement nulle à c.........!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 17/01/2015 à 14:57
Signaler
Si un economiste decide de l'environnement alors nous pourront tous acheter des masques à gaz qu'il nous vendra à crédit sur 20 ans avec taux progressif et interets imposables! Et oui macro est a la dolde des lobbies ( ou corrupteurs si vous préférés...

à écrit le 17/01/2015 à 14:06
Signaler
il y en n'a pas un pour relever l'autre !

à écrit le 17/01/2015 à 2:25
Signaler
tout gouvernément a besoin d'une mascrotte, comme un lion d'un renard!

à écrit le 16/01/2015 à 20:24
Signaler
Sur cette photo de l'article, nous avons la doublette des boans à rien mauvais à tout, Macron l'adolescent de 13 ans qui veut nous faire croire qu'il a inventé l'eau tiède pour faire de l'eau chaude, et l'inénarrable Rebsamen dont chaque français se ...

à écrit le 16/01/2015 à 19:51
Signaler
Quelle belle brochette de politiques! Et dire que ces gens décident de notre futur!!!!!!!

le 17/01/2015 à 2:23
Signaler
brochette de politiciens ou de macros?

à écrit le 16/01/2015 à 18:30
Signaler
Duflot cherche les succès d'estime et masque sa redoutable incompétence sous l'agressivité pour éviter que cela ne se voit trop. Elle n'a rien produit de valable comme ministre et secoue son parti par ses excès. En fait elle espère ainsi convaincre H...

à écrit le 16/01/2015 à 17:28
Signaler
Sans être un défendeur de Duflot, Macron l'infantile est certainement l'approximatif brouillon typique de l'ENA, Valls est du même lot de ce que l'ENA a produit de pire (Hollande inclut)

le 16/01/2015 à 20:40
Signaler
dulot et la reine des nuls

à écrit le 16/01/2015 à 16:45
Signaler
Cécile Duflot s'est complètement déconsidérée et a perdu tout crédibilité. elle parle bien, mais de le même façon que Mélenchon. Le talent oratoire sert des idées politiques. Quand les idées n'existent pas, seulement la diatribe, le discours s'effond...

le 16/01/2015 à 17:28
Signaler
Exactement.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.