Emmanuel Macron : demandez le programme (économique) !

Emmanuel Macron est devenu le 8ème président de la Vème République. Voici les grandes mesures de son programme économique.

3 mn

Parallèlement aux coupes budgétaires, Emmanuel Macron veut lancer un grand plan d'investissement public.
Parallèlement aux coupes budgétaires, Emmanuel Macron veut lancer un grand plan d'investissement public. (Crédits : TOBY MELVILLE)

Emmanuel Macron a détaillé, dans une longue interview aux Echos, sa politique économique s'il est élu. Dans les grandes lignes, il annonce à la fois 60 milliards d'euros d'économies sur le quinquennat, tout en promettant 50 milliards d'euros d'investissements publics.

Il fait de la lutte contre le chômage de masse sa priorité et juge possible de le ramener à 7% de la population active à la fin du quinquennat. Il plaide pour une relance économique européenne et plus d'intégration de la zone euro, avec un "vrai budget (...) piloté par un ministre de l'Economie et des Finances".

Mais il estime que la France doit prouver à l'Allemagne, dans les six premiers mois du quinquennat, qu'elle est un "partenaire de confiance" : "Si nous n'avons pas une politique courageuse de réformes sur le plan structurel, les Allemands ne nous suivront pas", explique-t-il.

Quelle trajectoire budgétaire ?

Emmanuel Macron promet de respecter l'engagement européen de limitation du déficit public à 3% du PIB : il vise 2,9% de déficit en 2017. Concernant la croissance, il prévoit 1,4% en 2017 : une prévision optimiste, le consensus des économistes s'établissant autour de 1,2%.

Le candidat d'"En Marche" annonce des économies réparties entre plusieurs postes : l'Etat (25 milliards d'euros), l'assurance-maladie (15 milliards d'euros, avec une progression des dépenses maintenue à 2,3% par an), l'assurance-chômage (10 milliards d'euros), les collectivités locales (10 milliards).

Fonctionnaires : stop ou encore ?

L'ancien ministre de François Hollande juge possible de ne pas renouveler 120.000 postes de fonctionnaires sur le quinquennat, dont 50.000 pour l'Etat et 70.000 dans les collectivités locales. Celles-ci pourront recourir plus largement à des recrutements de droit privé et devront "respecter la durée annuelle légale du temps de travail" (1.607 heures).

Investissement : un plan quinquennal

Parallèlement aux coupes budgétaires, Emmanuel Macron veut lancer un grand plan d'investissement public. Il prévoit de dédier 15 milliards d'euros pour la formation et la qualification des jeunes et des demandeurs d'emploi; la même somme serait allouée pour la transition écologique et énergétique, notamment pour accompagner la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Le reste (20 milliards) sera notamment consacré à la modernisation de l'administration (numérisation), à l'agriculture, à la santé et aux transports locaux.

"Financé par des taux d'intérêts très bas, notre plan d'investissement permettra de réduire nos dépenses avant la fin du quinquennat et de soutenir notre croissance potentielle. C'est cela qui améliorera la soutenabilité de notre dette" affirme le candidat.

Fiscalité : baisses d'impôts en vue

Emmanuel Macron se donne pour objectif de baisser les prélèvements obligatoires de 20 milliards d'euros sur le quinquennat, une promesse répartie "équitablement entre ménages et entreprises" ; cela passera notamment par une réduction d'impôt d'environ 10 milliards d'euros en début de quinquennat pour les classes populaires et moyennes.

Les entreprises ne sont pas oubliées : le CICE sera transformé en allègement pérenne des charges en 2018, avec en plus la suppression des dernières charges patronales au niveau du smic. Le taux de l'impôt sur les sociétés sera ramené à 25% : le gouvernement a déjà prévu de l'amener à 28% d'ici 2020.

(Avec Reuters)

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 125
à écrit le 10/05/2017 à 11:40
Signaler
Après avoir fait augmenter les impôts de 75 milliards sous Holande, le compte n'y est pas !

à écrit le 09/05/2017 à 11:26
Signaler
c'est la raison pour laquelle Fillon avait la meilleur programme dans la réduction de cette fonction publique les Allemands sont plus nombreux que nous et on un tiers de moins de fonctionnaires ils n'en sont pas moins administrés !! oui il fall...

à écrit le 09/05/2017 à 11:07
Signaler
Le Président Macron va faire comme ses précédents successeurs continuait à réformer la société civile et assécher son porte-monnaie mais aucune réforme, programme d'ampleur sur l'état et la fonction publique et territoriale avec 6 millions de fonctio...

le 09/05/2017 à 13:37
Signaler
République bananière: j'espère que lorsque vous serait souffrant vous n'irez pas vous faire soigner dans les hôpitaux publics tout en proférant ces mêmes propos, sinon vous finirez euthanasié...

à écrit le 09/05/2017 à 11:07
Signaler
Le Président Macron va faire comme ses précédents successeurs continuait à réformer la société civile et assécher son porte-monnaie mais aucune réforme, programme d'ampleur sur l'état et la fonction publique et territoriale avec 6 millions de fonctio...

le 09/05/2017 à 11:22
Signaler
je partage votre analyse c'est la raison pour laquelle FILLON avait le meilleur programme économique et ne faisait que rattraper nos voisins dans les dépenses publiques le système juridico-financier l'a achevé Nous en paierons les conséquences

à écrit le 09/05/2017 à 11:05
Signaler
Conseiller économiqe de Hollande les 2 premières années du mandat, il avait fait augmenter les impôts de 75 milliards. Ministre pendant 2 ans, il a vendu une partie d'Alsthom à GE, l'aéroport de Toulouse aux chimois, etc... Il y a toujours des gogos...

à écrit le 09/05/2017 à 10:13
Signaler
"Il plaide pour une relance économique européenne ..." et les autres seront tous d'accord, surtout après les costumes qu'il a taillés sur la Pologne et le Hongrie. Rien sur l'ISF et son changement de "ressource", rien sur la dette qui va sans doute c...

à écrit le 09/05/2017 à 8:18
Signaler
A quoi cela sert-il de nationaliser l'assedic : avoir plus de fonctionnaires, plus de planqués ? CSG sur les retraites. elles sont déjà bloquées depuis 4 ans et ont bénéficié d'une nouvelle taxe de 0.30%, supportable si on rattrape les 10% de pouvoi...

le 09/05/2017 à 8:42
Signaler
la taxe d'habitation supprimée sera bien evidemment remplacée par un autre prélèvement de derrière les fagots , l'état n'étant pas en mesure de compenser le manque pour les collectivités locales , mème en rackettant les retraités ( et surtout pas le...

à écrit le 08/05/2017 à 18:32
Signaler
de l'aproximatif du possible de l'insufisant paradoxalement son programme économique n'est pas son point fort pour ne pas dire que c'est faible

à écrit le 08/05/2017 à 17:41
Signaler
RETRAITES ! : redardez bien comment vous allez vous faire plummer avant d'aller voter aux législatives ! Riches , nantis , grands patrons , banquiers , politiques sont épargnés : il faudra bie quelques pigeons pour cracher au bassinet !

à écrit le 08/05/2017 à 16:07
Signaler
Ce plan est trop dans la continuité de ce qu'a fait Hollande avec les faibles résultats que l'on connaît. Ce Pays avait besoin d'un choc économique et fiscale pour se relancer, et on n'en voit vraiment pas la trace... D'ici 2022, on ne fera que repou...

à écrit le 08/05/2017 à 15:55
Signaler
Aucun respect pour la gauche qui manifeste apres une election democratique. Tous, sont plus ou moins melanchonistes, ce qui prouvent qu'ils ne sont pas des democrates. La democratie se fait dans les urnes, pas dans la rue.

à écrit le 08/05/2017 à 15:52
Signaler
Pas de problème les pseudos démocrates sont déjà dans la rue bien coachés par Messieurs Martinez et Mailly. Pas encore installé et déjà des manifs, surtout ne changeons rien et laissons progresser les extrêmes. Heureusement la déclaration de M. Marti...

le 08/05/2017 à 17:28
Signaler
Pour ce second tour de l'élection présidentielle, les tendances observées sur la sociologie du vote lors du premier tour se sont encore accentuées. Notamment sur le vote par tranche d'âge. Selon les chiffres du sondage OpinionWay réalisés le jour du ...

le 08/05/2017 à 17:43
Signaler
il maitrise tellement qu'il est en chute libre et est sur la voie du groupuscule confidentiel !

à écrit le 08/05/2017 à 13:47
Signaler
Croire que le programme économique de MACRON permettra un sursaut économique qui ramera les équilibres macroéconomiques est une illusion car il n'y a pas de réformes de la sphère publique d'ampleur dans l'état, les collectivités territoriales, les dé...

à écrit le 08/05/2017 à 10:49
Signaler
François Asselineau (UPR) : "Emmanuel Macron est hélas élu pour cinq ans. Il va pouvoir appliquer servilement les Grandes orientations des politiques économiques de la Commission européenne dont j'ai été le seul à alerter les électeurs pendant la ca...

le 08/05/2017 à 17:46
Signaler
une grande partie des français n'ont que ce qu'ils méritent : des representants trés médiocres , tant-pis pour les autres ça s'appelle la démocratie !!! ....... pas un système idéal .......

à écrit le 08/05/2017 à 10:34
Signaler
l'article annonce juste un catalogue d'intentions et non pas un programme . Pas un seul mot sur la hausse de la CSG de 1,7 point qui générera plus de 15 milliards d'euro d'impôt "social" supplémentaire pour les particuliers par année fiscale soit 60...

à écrit le 08/05/2017 à 9:59
Signaler
Hausse de la CSG, dérégulation du marché du travail, baisse des indemnités de chômage avec sa réforme. Pour les baisses d'impôts, on va pouvoir attendre longtemps.

à écrit le 25/02/2017 à 12:39
Signaler
60 milliards de dépenses en moins et 50 milliards d'investissements = - 10 milliards de moins dans l'économie...l'austérité encore et toujours, au détriment des entreprises comme des gens ! mêmes objectifs, mêmes chiffres et mêmes méthodes que M. Hol...

le 08/05/2017 à 17:48
Signaler
.... je ne suis pas sur que vous parliez le mème langage que les veaux ! si tous les mondialistes applaudissent a cette éléction il y a quand mème une raison !

à écrit le 25/02/2017 à 10:56
Signaler
On ne touche pas aux privilèges des serviteurs de l'état : les 35 retraites spécifiques qui coûtent 20 milliards par an soit 30% de l'impôt sur le revenu. Macron n'échappe pas à la règle : on ne touche pas les fonctionnaires mais on tape encore et to...

le 08/05/2017 à 17:51
Signaler
... et les retraités c'est pas du "privé " !!! .. et les politiques , les nantis , les grands patrons , les lobbies on y touche ? Tournez votre lorgnette dans l'autre sens ........

le 08/05/2017 à 17:52
Signaler
.... j'ai oublié les banquiers .... la famille .....

à écrit le 25/02/2017 à 10:43
Signaler
Le dernier coup de Hollande avec les pions noires , le grand roque et tentative d'échec à la dame .

à écrit le 25/02/2017 à 8:23
Signaler
Quel intérêt de perdre 10 Milliards en fermant Fessenheim? dont seul une poignée d'écolos demande la fermeture

à écrit le 25/02/2017 à 8:05
Signaler
Une remarque vous croyez que après 5 ans de Hollande les français vont voter pour un banquier(escroc) malgré la toute puissance sphère médiatique dont bénéfit ce candidat responsable depuis 4 ans du programme de Hollande, vous révez ou bien je devie...

le 08/05/2017 à 17:54
Signaler
la deuxième option était la bonne (;-)))

à écrit le 24/02/2017 à 23:43
Signaler
De la poudre aux yeux tout et son contraire en quelques jours ou est la coherence? Un attrape nigauds rien de plus

à écrit le 24/02/2017 à 20:00
Signaler
droite, quelque part entre Juppé et NKM ! Une véritable expérience des élections en moins et une "certaine virginité" en plus ! La bulle se dégonflera-t-elle avant ou après les élections ? Et si c'était jamais ? Rendez-vous dans quelques mois ...

à écrit le 24/02/2017 à 18:24
Signaler
supprimer la taxe d'habitation est une hérésie!les collectivités locales sont essentielles pour l'investissement public.il faut au contraire augmenter les taxes locales des riches et au moins maintenir celles des plus modestes:l'impot tout le monde ...

le 25/02/2017 à 0:45
Signaler
@élu ps: 3000, c'est trop. Il faudrait en plus que ceux qui touchent cette somme sucent des cailloux le weekend pour produire du sable et tirent des pousse-pousses le soir pour éviter les encombrements dans les villes. On pourrait aussi imaginer qu'i...

le 25/02/2017 à 5:02
Signaler
Patrick,les américains ont plusieurs jobs a la fois,cela leur permet de se payer des extras.il faut sortir de cette doxa marxiste hexagonale basée sur la paresse et la honte de l'argent!

le 25/02/2017 à 13:34
Signaler
@ élu ps: vous croyez qu'avoir plusieurs jobe est sensé pour les vieux, malades, ... VOUS VOUS MOQUEZ DES GENS

le 08/05/2017 à 19:37
Signaler
@élu ps: je m'amusais, mais ta réponse m'amuse encore plus, car voilà qu'un collectiviste dénonce maintenant son propre camp. Comme quoi chez certains, les convictions ne sont que des mouvements de girouette :-)

à écrit le 24/02/2017 à 17:48
Signaler
Qui peut croire en ce que raconte cet âne ? Un jour je dis blanc, le lendemain je dis noir !!!! Pour la fiabilité il repassera le bougre.... Bon je sais il nous aime très fort mais pour moi cela n'est guère suffisant ! Macron ? Une bulle merdia...

le 25/02/2017 à 8:07
Signaler
Affirmatif.

le 09/05/2017 à 10:25
Signaler
"Il plaide pour une relance économique européenne " "oui mais en même temps...je parle le Macron...

à écrit le 24/02/2017 à 16:28
Signaler
Suppression des départements et élection d'un maire de la communauté de commune serait déja une grande avancer , 1 élu pour 100 habitants en France, 1 élu pour 600 habitants en Allemagne, ya de quoi faire des économies, donc 6 000 maires au lieu de 3...

le 24/02/2017 à 17:50
Signaler
N'y songez pas un instant... Il aura besoin de ses mulets si toutefois, et rien n'est moins sûr, il est élu

le 09/05/2017 à 10:35
Signaler
On pourrait supprimer les régions et les conseils régionaux qui sont loin de la base, plutôt que les départements. Dans les communautés de communes, personne n'y retrouve jamais son compte. Par contre, oui, le nombres de députés pourrait être réduit ...

à écrit le 24/02/2017 à 16:27
Signaler
J ai pas ma calculette la,mais 50 m d'investissement plus 20m de baisse d impots il fait 60 m d'economie il ne manque pas 10 milliards la ?

à écrit le 24/02/2017 à 15:06
Signaler
On ne peut pas avoir de programme économique autre que celui pastillé par l' Union européenne via les GOPE mais Macron oublie d' en parler . Marorn pourrait se prononcer pour un retour à la démocratie, mais ..non . On ne peut ...

le 24/02/2017 à 16:14
Signaler
mdr et la Suisse qui a 3 langues ?

le 26/02/2017 à 16:30
Signaler
Bien dit Monsieur! Vous synthétisez parfaitement l'ahuri qui, en s'étant par son intelligence soustrait aux "masses aveuglées", s'est trouvé son propre maitre dont il boit tous les mots. Mais vous buvez de la soupe Monsieur, peut-être même plus que...

à écrit le 24/02/2017 à 14:57
Signaler
La France est l'un des rares pays le plus épargné par les catastrophes naturelles : Climat tempéré, pas de séisme, pas de tornade, pas de sécheresse, pas d'épidémie majeure .... Peut-être le pays le plus avantagé au monde, alors on va s'en sortir, i...

à écrit le 24/02/2017 à 14:22
Signaler
LE FINANCEMENT ? Les economies de fonctionnaires c'est pour les autres COLLECTIVITES LOCALES alors que 1300 agences d'etat ne servent à rien ,comme les sous préfectures ETC les ministere EX Bercy où un fan de MACRON ,mr ARTHUIS ancien minis...

le 24/02/2017 à 16:16
Signaler
mdr les sous préfectures sont des agences locales !

à écrit le 24/02/2017 à 14:13
Signaler
M MACRON montre enfin son vrai visage de Hollandais socialiste. Plus de taxe d'habitation toujours pour les mêmes. Nous sommes déjà plus que 47% à payer des impôts en France. Il est facile de deviner qui va encore payer la note. On vire des familles ...

à écrit le 24/02/2017 à 14:12
Signaler
Si vous avez aperçu François Fillon, merci de nous le signaler. Il aurait disparu depuis environ une semaine....Candidat fictif? Peut être, en tout cas inutile.

à écrit le 24/02/2017 à 14:00
Signaler
"2,9% de déficit en 2017" étonnant de dire cela en février alors que l on sait déjà que on les tiendra pas et qu'il faudra encaisser en plus les conséquences financières de certaines promesses électorales qu il faudra mettre en oeuvre tout de suite ...

à écrit le 24/02/2017 à 13:53
Signaler
J' eusse préféré que Macron le dispendieux qui n' a toujours pas sourcé ses financements s' applique la rigueur à lui-même ou à ses amis des médias... Voyez plutôt ce qu' peut faire avec une économie de moyen. Quelle su...

le 24/02/2017 à 16:18
Signaler
MDR sourcé ses financements ? et les autres candidats ont ils sourcés leurs financements ? LR est en déficit, alors d'ou vient l'argent ?

le 24/02/2017 à 17:52
Signaler
OUI ! Car qui finance sa campagne si ce n'est ses amis marchés financiers et Cie ???

à écrit le 24/02/2017 à 13:50
Signaler
Bonjour, Manquent plusieurs engagements primordiaux pour débloquer notre démocratie : - limitation du nombre de mandats à 2 (députés, sénateurs, président de région, de département, maires de villes de plus de 20000 hab, ...) - Division par 2 d...

le 24/02/2017 à 14:32
Signaler
Minimum!!!!

le 24/02/2017 à 15:36
Signaler
du pur populisme,le pays ne marchera pas mieux.le problème c'est les français eux meme!

le 24/02/2017 à 16:27
Signaler
Pour une fois, c'est notable, élu PS est au premier degré..

le 25/02/2017 à 11:06
Signaler
Bonjour, Je réponds à "élu PS". "Du populisme" de demander à ce que la démocratie reste vigoureuse en se renouvelant ? Sa remarque est vraiment frappante sur l'état d’esprit des élus PS. Et pire "Le problème ce sont les Français" !!! Alors là, c'...

à écrit le 24/02/2017 à 13:35
Signaler
Il y a un peu de tout dans ce programme : De l'investissement public, des économies budgétaires et des baisses d'impôts. Tout le monde devrait donc trouver un motif de satisfaction. Cependant, il faut bien avouer que pour l'instant, ce ne sont que d...

le 24/02/2017 à 16:19
Signaler
baisse des cotisations et baisse des charges pour les entreprises que demandé de plus ? Vive l'entreprise !

à écrit le 24/02/2017 à 13:34
Signaler
Entre progressisme, conservatisme et libéralisme ? Une politique centriste rationnelle et raisonnable, avec des compromis et des évolutions, plus que des révolutions. Une alternative crédible à ceux qui prônent les politiques extrêmes ou illusoire...

le 24/02/2017 à 17:55
Signaler
En tous cas Macron semble conscient que si l'on veut préserver l'union européenne, il faut maintenant améliorer son fonctionnement : cela fait quelques décennies que les bougres nous content fleurette....

à écrit le 24/02/2017 à 13:10
Signaler
C’est l’Union Européenne qui détermine l’avenir de la France et des orientations de son agriculture pour revenir au sujet. En effet, l’article 121 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne stipule que « sur recommandation de la Commission...

le 24/02/2017 à 14:36
Signaler
Frexit et après lui le déluge...il faut retructurer l'Europe, pas en sortir.

le 24/02/2017 à 15:25
Signaler
Et qui siège au Conseil? La France. Rapppelez moi quand etait-ce que la France a été mise en minorité au Conseil sur un sujet tenant à ses finances publiques?....jamais. La France viole constamment les regles qu'elle a elle meme élaboré en matire de ...

le 24/02/2017 à 16:21
Signaler
mdr les déficits et la dette c'est pas Bruxelles mais bien Paris ! L'Allemagne réformé fait bien parti de l'Europe comme la France !

le 24/02/2017 à 17:56
Signaler
Vive le Frexit !

à écrit le 24/02/2017 à 13:04
Signaler
Le rapace c'est la masse salariale de la fonction publique qu'il faut raboter de 25% !

le 24/02/2017 à 13:47
Signaler
Ouais, si c'est pour remplacer les fonctionnaires par de la délégation de service public, je vois pas vraiment l'intérêt. La vraie réforme de la fonction publique, c'est la redéfinition du périmètre de l'action publique et des échelles territoriales ...

le 24/02/2017 à 14:38
Signaler
Bien sûr "Al, vous avez raison. +++++++

à écrit le 24/02/2017 à 12:49
Signaler
Oui, donc, privatisation, ce qui coûte toujours plus cher à la collectivité par la suite. Regardez l'efficacité de l'absence de mutuelles en Alsace, par exemple. Si la privatisation fonctionnait, les us n'auraient pas besoin de créer autant de dette.

le 24/02/2017 à 23:22
Signaler
Je paie une mutuelle... Le taux de remboursement de base est à 90% au lieu de 70%, mais le reste est identique.

à écrit le 24/02/2017 à 12:49
Signaler
Petite récap' des sources : - 23 02 17 Emmanuel Macron : «Mon projet économique» http://www.lesechos.fr/elections/emmanuel-macron/0211826576981-emmanuel-macron-mon-projet-economique-2067359.php C'est très détaillé (et très long...) sur l'économie....

à écrit le 24/02/2017 à 12:33
Signaler
Un programme raisonnable fait pour ne pas deplaire tout en donnat qu'on reforme mais ce sont que des reformette, dont certaines finiront au placard des que les syndicats feront les gros yeux. Le probleme est que notre pays est arriéré et perd des pl...

le 24/02/2017 à 12:58
Signaler
* droit du travail : à l’intérieur d’une loi-cadre générale, liberté sera donnée pour les accords dans les branches professionnelles, qui elles-même devrons aussi donner des libertés aux entreprises (référendum d'entreprise ou accord syndical). Fin...

le 24/02/2017 à 13:08
Signaler
"Un programme raisonnable fait pour ne pas déplaire " Il est quand même ouvertement pro-européen, lucide mais déterminé. Il veut une Europe forte et unie (au besoin avec un noyau dur) ce qui déplaît à beaucoup en France et ailleurs (Poutine et Tru...

le 24/02/2017 à 13:16
Signaler
Quelle analyse originale! On sent que y a de la recherche ... dans la vulgate du MEDEF. Mois j'ai un programme alternatif et révolutionnaire qui tient en une seule et unique mesure et qui permet de remettre tous les comptes publics à l'équilibre: ...

à écrit le 24/02/2017 à 12:06
Signaler
D’une part il n’est pas certain que lorsque la BCE aura stoppé sa politique accommodante, que l’alignement des planètes va se terminer, la France va pouvoir continuer à bénéficier de taux bas, même avec M. Macron au pouvoir. Et rien de permet d’espé...

le 24/02/2017 à 12:31
Signaler
LES Taux amorcent une forte et durable remontée : la dette va nous étrangler. Programme gadget nul et non-avenu.

le 24/02/2017 à 13:29
Signaler
Je crois qu'entre sortie de l'Euro et dumping social, il y a des voies alternatives. Après tout, dans des sociétés privées comme les constructeurs automobiles, personne ne travaille au sic (les plus bas salaires sont au delà de plus de 30%). Les vrai...

à écrit le 24/02/2017 à 12:00
Signaler
voila un vrai programme réaliste..

à écrit le 24/02/2017 à 11:59
Signaler
Avec Mr Macron,les riches,tous les propriétaires de leur appartement ou maison,les couples avec 4000e de revenu par mois,les retraites avec 1200e de retraite par mois,les impôts , les taxes, la csg le festival continuera comme avec moi président!

le 24/02/2017 à 12:36
Signaler
Il veut flamber l'insupportable C.S.G-C.R.D.S pourtant à 15.5%, créer un Loyer Fiscal,

le 24/02/2017 à 14:01
Signaler
Il veut une PRESSION FISCALE LOCALE et sociale ( C.S.G-C.R.D.S) toujours plus Folle, et Loyer pour les propriétaires de " leur " logement

à écrit le 24/02/2017 à 11:59
Signaler
Avec Mr Macron,les riches,tous les propriétaires de leur appartement ou maison,les couples avec 4000e de revenu par mois,les retraites avec 1200e de retraite par mois,les impôts , les taxes, la csg le festival continuera comme avec moi président!

à écrit le 24/02/2017 à 11:49
Signaler
"Emmanuel Macron se donne pour objectif de baisser les prélèvements obligatoires de 20 milliards d'euros sur le quinquennat":Quelle audace!Baisser les prélèvements de 4 milliards par an ça décoiffe!Ceci n'est pas très sérieux.Macron=conseiller économ...

à écrit le 24/02/2017 à 11:42
Signaler
Monsieur Macron veut supprimer la taxe d'habitation pour 80 % des contribuables on se demande qui va payer la différence? En fait, on connaît la réponse , cherchez et vous allez deviner! Il faudra bien compenser, les collectivités locales étant c...

à écrit le 24/02/2017 à 11:34
Signaler
C EST BIEN LA CONTINUITE DE LA POLITIQUE DE HOLLANDE/ CELUI DE BRUXELLES /TOUS LES EXPERTS ONT DIT QUE LES 3%ETAIT INTENABLE/ POURQUOI S ENTETE A OBEIR AUTANT AUX INJONCTIONS DES ALLEMANDS APAUVRIR LES FRANCAIS REDUIRAS LA CONSOMATION. LE SEUL PLAN P...

le 24/02/2017 à 14:00
Signaler
je ne lis jamais vos commentaires car vous écrivez systématiquement en majuscules, c'est pénible. Vous avez un problème de clavier ou bien?

à écrit le 24/02/2017 à 11:28
Signaler
Un candidat qui parle à tous les français, je croyais que nous n'en aurions pas dans cette présidentielle. Entre Fillon le robin des bois des riches qui tape sur les pauvres pour en donner plus aux riches et Hamon et son revenu universel destiné à p...

à écrit le 24/02/2017 à 11:08
Signaler
Mais pourquoi les Français vivent ils encore avec des idées du moyen age sans tenir compte du role de l'énergie dans le développement de l'économie? Il faut répartir les charges sociales sur le travail ET sur l'énergie. Combien de temps faudra t il p...

le 24/02/2017 à 11:33
Signaler
Votre matraquage systématique ne donne pas envie de le comprendre....

le 24/02/2017 à 12:26
Signaler
Mais pourquoi nous matraquez-vous a longueur de fil avec vos chimere inapliquables et nefastes ?

le 24/02/2017 à 16:36
Signaler
Je crois que notre ami GP n'a pas compris que l'énergie n'est pas facteur limitant dans notre économie, pas plus que le travail (à 200 dollars par mois le chinois) ou le capital (vu les taux actuels) d'ailleurs...ne restez pas, GP, sur des idées de p...

à écrit le 24/02/2017 à 11:06
Signaler
Il y a d'autres mesures prévues à moyen-terme, augmentation de la CSG pour les retraités, prélèvement à la source de l'IR (alors que ce n'est vraiment pas aux entreprises de faire ce travail et que la mensualisation marche très bien). Dans un deux...

à écrit le 24/02/2017 à 10:55
Signaler
Hollande bis, dommage !

à écrit le 24/02/2017 à 10:52
Signaler
le thème prioritaire en FRANCE est l insécurité et la délinquance (vols..ext... ) le FN l a bien compris !!

à écrit le 24/02/2017 à 10:52
Signaler
le thème prioritaire en FRANCE est l insécurité et la délinquance (vols..ext... ) le FN l a bien compris !!

à écrit le 24/02/2017 à 10:48
Signaler
..... et bla, et bla, et bla !!!!!

à écrit le 24/02/2017 à 10:48
Signaler
Je ne comprends pas la nécessité d'un gouvernement économique (et d'un budget) de la zone euro. C'est très complexe du point de vue de la gouvernance. Il vaut mieux travailler sur la première hypothèse allemande (Helmut Kohl) qui était la bonne à mon...

le 24/02/2017 à 13:24
Signaler
Je comprends très bien en ce qui me concerne. Comme tout technocrate : - Big is beautiful; - comme tout candidat sponsorisé par "L'Etat profond", le but c'est la fin des nations et l'apparition du gouvernement mondial post-démocratique, - c'est c...

le 24/02/2017 à 13:30
Signaler
Il faut d'abord harmoniser la fiscalité des entreprises, en particulier avec l'Allemagne, puis taxer la consommation d'énergie pour financer les charges sociales, chomage et retraites, et enfin mettre une allocation universelle récupérée sur l'impot ...

le 24/02/2017 à 14:07
Signaler
La crise de l Euro a bien montré l'impérieuse nécessité d'avoir plus de convergences et comme l a montré Mundell depuis des lustres, des transferts sont nécessaires pour une zone monétaire optimale. Indépendance ok, mais la stabilité des prix n'es...

à écrit le 24/02/2017 à 10:34
Signaler
Les masques tombent, au delà d'un beau sourire le banquier dévoile un programme qui n'a rien de neuf et ne propose que du vent !!!!!!!! on fait du neuf avec du vieux !!!! borloo, bayrou, minc, royal etc....... bref ceux qui nous ont conduit au mur !!...

à écrit le 24/02/2017 à 10:31
Signaler
Je parie comme avec Fillon que la réduction du nb de fonctionnaires ne va pas plaire et que les dossiers vont sortir opportunément des placards. Par ailleurs, un décryptage est toujours intéressant : www.polemia.com/lhorrible-campagne-president...

à écrit le 24/02/2017 à 10:22
Signaler
Macron à l'Elysée en 2017: un néant chasse l'autre.

à écrit le 24/02/2017 à 10:21
Signaler
"Il prévoit de dédier 15 milliards d'euros pour la formation" Il me semble que l'on dépense déja 30 milliards au titre de la formation professionnelle et de l’apprentissage en France tous les ans avec les résultats que l'on connait.

le 24/02/2017 à 12:27
Signaler
+1!

à écrit le 24/02/2017 à 10:07
Signaler
Avec le charisme de Bayrou et le programme de Macron tous les deux ils vont faire un grand pas en avant après des années au bord du gouffre.

le 24/02/2017 à 10:24
Signaler
ou alors nous irons encore plus bas, car je ne vois aucune proposition qui amène les gens à travailler !!!!

le 24/02/2017 à 10:39
Signaler
"Le charisme de Bayrou"... C'est une boutade j'espère?

à écrit le 24/02/2017 à 10:03
Signaler
Suite 2. Je précise que les Allemands et les Suédois appliquent cette taxe sur l'énergie et s'en portent très bien.

à écrit le 24/02/2017 à 9:56
Signaler
Suite. Je complète mon commentaire en précisant de respecter l'équité de cette taxe sur l'énergie par une allocation universelle récupérée sur les tranches d'imposition de l'impot sur le revenu. Cette mesure doit être appliquée progressivement jusqu'...

à écrit le 24/02/2017 à 9:53
Signaler
Son programme économique, comme pour les autres, ne sera que celui que la commission de Bruxelles lui imposera, mais, bien-sur, il est de bon ton de ne pas apparaitre comme un simple "homme de paille" aux ordres!

à écrit le 24/02/2017 à 9:51
Signaler
La solution consiste à répartir les charges sociales sur la production (charges sociales des entreprises) et sur la consommation (TVA sociale et taxe sur l'énergie). Cela revient à appliquer la note n°6 du conseil d'analyse économique, et à mettre en...

à écrit le 24/02/2017 à 9:38
Signaler
Que des promesses creuses, et l'inféodation plus forte à Bruxelles.Faudra pas se plaindre si Marine passe

le 24/02/2017 à 10:43
Signaler
Faudra surtout pas se plaindre si c'est Macron qui passe, plus un mot les bobo-gogos!

à écrit le 24/02/2017 à 9:29
Signaler
Que ce soit macron ou fillon c'est l'UE allemande à fond, ne vous demandez pas pourquoi malgré ses casseroles, malgré son programme sans queue ni tête, le pen arrive en tête systématiquement au premier tour hein. Ces euroebenêts sont d'un épuisan...

le 24/02/2017 à 10:39
Signaler
C est sur quand on voit le resultat, il vaut mieux il faut mieux continuer dans la voie francaise de l immobilisme et du declin lent. A moins de la jouer a la grecque avec gabegie a tout les etages puis serrage de ceinture massif pour rembourser... A...

le 24/02/2017 à 10:45
Signaler
Ce qui veut dire?

le 24/02/2017 à 18:00
Signaler
" C est sur quand on voit le resultat, il vaut mieux il faut mieux continuer dans la voie francaise de l immobilisme et du declin lent" Macron ou fillon feront la même politique que hollande qui a fait la même politique que sarkozy donc vous répè...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.