Emploi : les chômeurs scrutent les réseaux sociaux, les recruteurs beaucoup moins

 |   |  238  mots
45% des diplômés au chômage au moins titulaires d'une licence utilisent les réseaux sociaux pour trouver un emploi.
45% des diplômés au chômage au moins titulaires d'une licence utilisent les réseaux sociaux pour trouver un emploi. (Crédits : Reuters)
Un tiers des chômeurs utilisent les réseaux sociaux pour trouver un emploi. Mais seules 8 % des sociétés de dix personnes et plus intègrent les médias sociaux dans leur stratégie de recrutement.

En 2013, en France, seules 8 % des sociétés de dix personnes ou plus implantées utilisent les médias sociaux (réseaux sociaux, sites web de partage de contenus multimédias...) dans leur processus de recrutement de personnel, révèle une étude de l'Insee publiée mercredi 17 juin. Les entreprises françaises sont moins portées sur ce recrutement que la moyenne en Union européenne (9%). L'Hexagone est particulièrement en retard dans un secteur comme l'industrie, la construction et les transports où seuls 3% des recruteurs vont voir du côté des médias sociaux.

Pis, elles ne sont que 20% à disposer d'un compte sur un média social contre 30% dans le reste de l'Europe.

35% des jeunes chômeurs en recherche sur les réseaux sociaux

Cela n'arrange pas les affaires des personnes en recherche d'emploi. Pourtant, 30% d'entre elles misent sur les réseaux sociaux en communiquant leur profil professionnel, en particulier les jeunes et les plus diplômés. Ainsi, 35% des 20-24 ans tentent leur chance sur Linkedin, Google+ et autres Viadeo. Pour les diplômés au moins titulaires d'une licence,  le taux monte à 45%.

Les chômeurs peuvent toutefois fortement espérer que les sociétés spécialisées en information et communication voient leur profil, puisqu'elles sont 32% à intégrer les médias sociaux dans leur processus de recrutement. Idem du côté des sociétés de plus de 250 personnes, qui sont 24% à y recourir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2015 à 7:01 :
alors pourquoi les "consultants" en emploi de tous poils conseillent aux chômeurs d'y être absolument présent ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :