Exposition universelle 2025 : où sera le village global ?

 |   |  383  mots
C'est le 12 juillet que l'on connaîtra l'emplacement du Village global du projet français pour l'organisation de l'Exposition universelle 2025 La France est en compétition avec le Japon, la Russie et l'Azerbaïdjan.
C'est le 12 juillet que l'on connaîtra l'emplacement du Village global du projet français pour l'organisation de l'Exposition universelle 2025 La France est en compétition avec le Japon, la Russie et l'Azerbaïdjan. (Crédits : Expofrance)
Quatre sites sont envisagés en Ile-de-France au cas où la France devait être choisie pour accueillir l'exposition universelle en 2025 : Paris-Saclay, le Triangle de Gonesse, le Canal de l'Ourcq et Val d'Europe.

Parallèlement à la compétition pour accueillir les Jeux olympiques et paralympiques d'été en 2024 qui oppose Paris et Los Angeles, la France est à la lutte pour héberger l'exposition universelle en 2025.

Même si ce projet se prépare depuis 2014, c'est en effet officiel depuis le 14 juin, jour de la présentation de la candidature de la France à la communauté internationale, lors l'Assemblée général du Bureau International des Expositions (BIE) qui regroupe 170 pays membres. Sont également en lice le Japon, avec la ville d'Osaka, la Russie, avec Ekaterinenburg et l'Azerbaïdjan, avec Bakou. Il n'y aura pas d'autres candidats. Les inscriptions sont closes depuis le 22 mai.

Quatre candidats en lice

Si le pays tout entier porte ce projet, c'est en Île-de-France que sera implanté le village global au centre du projet tricolore. Lundi, les acteurs du Groupement d'Intérêt Public (Etat, Comité ExpoFrance 2025, Région Ile-de-France, Métropole du Grand Paris et Ville de Paris) de la candidature française se sont réunis pour jauger les candidatures des quatre sites franciliens candidats présentés par les collectivités : Paris-Saclay (Essonne), le Triangle de Gonesse (Val d'Oise), la Plaine de l'Ourcq (Etablissement public territorial Est Ensemble) et les sites Erable et La Motte de la Communauté d'agglomération de Val d'Europe en Seine-et-Marne. Un projet a été abandonné : les sites des Bords de Seine, des Bords de Marne et de Sénia dans le Val-de-Marne.

Et le vainqueur est... ? Il faudra attendre un peu pour le savoir. "Des sujets méritent encore d'être approfondis. La décision finale est reportée au 12 juillet à l'occasion d'une nouvelle réunion du GIP ", ont déclaré à l'issue de cette réunion Jean-Christophe Fromantin, le président du Comité ExpoFrance 2025 et Pascal Lamy, le délégué interministériel pour l'Exposition universelle.

Le vainqueur sera désigné en 2018

Quel sera ensuite l'agenda ? Après une première présentation au Bureau International des Expositions, qui s'est donc déroulée le 14 juin pour la France, les pays candidats ont désormais jusqu'au 28 septembre pour déposer leur dossier de candidature. Une seconde présentation est prévue en novembre lors de la prochaine Assemblée générale du BIE. Le nom du pays hôte sera connu en novembre 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/06/2017 à 15:52 :
L'exposition universelle sur fond de politiques d'austérité à perpétuité je me demande bien ce que cela va donner...

Oh regardez comme nos voitures sont belles et pour le prix de deux on vous en offre trois !

Génial
Réponse de le 27/06/2017 à 16:14 :
Et en plus seule la France propose sa capitale Paris. Encore et toujours ce centralisme parisien, qui tue petit à petit la compétitivité de notre pays.
Réponse de le 29/06/2017 à 9:20 :
La décentralisation et les purges néolibérales ont réduit drastiquement les budgets étatiques qui font que du coup les villes ont plus de pouvoir d'achat que les états.

La meilleure équipe de football du monde ce n'est pas le Brésil ou l'Allemagne, c'est le Real de Madrid.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :