Fifa : Platini bientôt radié à vie ?

 |   |  312  mots
L'avocat de Michel Platini dénonce un pur scandale: Ce bannissement requis est conditionné à la preuve d'une corruption. Mais il y a clairement une démesure de la peine requise.
L'avocat de Michel Platini dénonce un "pur scandale": "Ce bannissement requis est conditionné à la preuve d'une corruption. Mais il y a clairement une démesure de la peine requise." (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
C'est en tout cas ce que réclame la chambre d'instruction du comité d'éthique pour le président de l'UEFA, suite au scandale qui agite le football depuis plusieurs semaines. L'ancien joueur de l'équipe de France aurait reçu 1,8 million d'euros des mains de Joseph Blatter.

Michel Platini banni à vie ? La chambre de jugement de la Fifa doit rendre le verdict final en décembre. La radiation à vie a été requise contre ce dernier par la chambre d'instruction de la justice interne de la Fifa, soit le comité d'éthique de l'organisation, a affirmé mardi 24 novembre à l'AFP Me Thibaud d'Alès, avocat du président de l'UEFA.

"La chambre d'instruction du comité d'éthique de la Fifa a requis le bannissement à vie de Michel Platini, nous l'avons vu dans le dossier qui nous a été transmis. Je regrette que cela soit sorti, car la plus grande confidentialité devait entourer cette procédure", a commenté auprès de l'AFP Me D'Alès, regrettant la fuite de cette information mardi matin sur le site de Libération.

Il est reproché à Platini d'avoir reçu 1,8 million d'euros en 2011 de Joseph Blatter, président démissionnaire de la Fifa, pour un travail de conseiller "pour le foot", achevé en 2002. L'ancien milieu de terrain de l'équipe de France avait admis avoir touché les deux millions de francs suisse, souhaitant néanmoins conserver sa candidature à la présidence de la fédération internationale de football pour le 26 février. Mais celle-ci avait été écartée le temps de sa suspension (jusqu'au 5 janvier).

"Stratégie d'élimination du candidat Platini"

L'avocat de Michel Platini dénonce un "pur scandale". En rendant public cela, "il y a clairement une volonté de nuire. Les masques tombent les uns après les autres à la Fifa, il y a une instrumentalisation du calendrier électoral et une stratégie d'élimination du candidat Platini", a ajouté l'avocat de l'ex-triple Ballon d'Or, membre du cabinet Clifford Chance à Paris. Et d'ajouter :

"Ce bannissement requis est conditionné à la preuve d'une corruption. Mais il y a clairement une démesure de la peine requise. Elle ne repose sur rien dans le dossier."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/11/2015 à 17:16 :
1,8 millions reçus pour un "travail" qui aurait été fait il y a 8 ans ! ça devait un travail de forçat ! à qui veut il faire croire ça ! il faut un grand coup de balai dans les instances dirigeantes du foot ! ça suffit
a écrit le 25/11/2015 à 8:39 :
Quel naif, il se voyait sans doute "en haut de l'affiche".
Pris les doigts dans la confiture, il continue de nier, c'en est a desesperer du genre humain.
Sed lex dura lex. Ne jamais pactiser avec Bismuth, il y a tjrs un retour de manivelle, tot ou tard, ce modele de ventitateur n'est pas au point et ne le sera jamais.
a écrit le 24/11/2015 à 21:33 :
Il s'est bien fait avoir à la fois par Sarko (crypto-agent du Qatar; pas si crypto que ça d'ailleurs) et par Blatter
a écrit le 24/11/2015 à 17:07 :
Magnifique les arbitres vont pouvoir enfin avoir le droit de revoir au ralenti les penaltys non vu sur les coups de pieds de coin . A la demande bien sur du capitaine de l équipe lésée Il était temps !!!! justice et égalité ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :