Former 500.000 chômeurs coûtera 1 milliard

Il s'agit d'une promesse du président de la République lors de ses voeux pour 2016. Les sommes aujourd'hui dépensées pour la formation professionnelle (environ 36 milliards d'euros par an) ne sont pas assez orientées vers les demandeurs d'emploi, selon le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement
Les régions, qui ont notamment pour mission la formation professionnelle, seront également mises à contribution, l'Etat finançant le reste, a ajouté Jean-Marie Le Guen.
Les régions, qui ont notamment pour mission la formation professionnelle, seront également mises à contribution, l'Etat finançant le reste, a ajouté Jean-Marie Le Guen. (Crédits : reuters.com)

La formation de 500.000 chômeurs promise par François Hollande dans ses vœux coûtera "vraisemblablement" environ 1 milliard d'euros, a déclaré lundi 4 janvier le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, confirmant une information des Échos.

"C'est de cet ordre-là, vraisemblablement", a-t-il dit sur I-Télé. Selon lui, cela n'impliquera pas une hausse d'impôts.

Réorienter des sommes déjà dédiées à la formation professionnelle

Les sommes aujourd'hui dépensées pour la formation professionnelle (environ 36 milliards d'euros par an) ne sont pas assez orientées vers les demandeurs d'emploi, a-t-il fait valoir. "Donc nous allons travailler à réorienter ces sommes." Les régions, qui ont notamment pour mission la formation professionnelle, seront également mises à contribution, l'Etat finançant le reste, a ajouté Jean-Marie Le Guen.

"En mutualisant les moyens de l'Etat, des régions, de la formation professionnelle, on doit pouvoir dégager des moyens sans que ceci ne vienne déséquilibrer les finances publiques."

La CFDT demande des "commissaires à la formation" en région

Dans une interview accordée à L'Opinion, le secrétaire général de la CFDT juge effectivement nécessaire un effort supplémentaire de formation des chômeurs pour les aider à acquérir de nouvelles compétences, notamment dans le numérique.

Mais "attention, il n'est pas question de faire de l'occupationnel pour les chômeurs", ajoute Laurent Berger, qui plaide pour la création de "commissaires à la formation" dans les régions afin de piloter celle des demandeurs d'emploi.

(avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 05/01/2016 à 16:16
Signaler
Au même titre que les campagnes de "formation" précédentes, cela n'amène rien si les entreprises n'embauchent pas. Et pour embaucher, li faut des clients et des commandes. De toute façon, c'est juste pour sortir 500.000 personnes de la catégorie A et...

à écrit le 05/01/2016 à 16:16
Signaler
Au même titre que les campagnes de "formation" précédentes, cela n'amène rien si les entreprises n'embauchent pas. Et pour embaucher, li faut des clients et des commandes. De toute façon, c'est juste pour sortir 500.000 personnes de la catégorie A et...

à écrit le 05/01/2016 à 9:53
Signaler
On les forme à quoi? A planter des endives? Si personne n'en consomme derrière, ca ne sert à rien. Ce qui manque, ce ne sont pas des gens formés, avec 3, millions de chômeurs, ce n'est pas ca qui manque. Ce qui manque, ce sont les emplois.

à écrit le 04/01/2016 à 17:46
Signaler
vite 2017 approche!

à écrit le 04/01/2016 à 17:21
Signaler
Que d'efforts pour faire "baisser" le nombre de chomeurs officiellement inscrits. ( puisqu'en formation )

à écrit le 04/01/2016 à 15:47
Signaler
Imaginons que nous dégagions ce milliard d'euros chaque année. Le problème intrisèque de Pôle emploi va toujours se poser: les agents ne sont pas formés eux-mêmes, n'ont pas le temps rencontrer les employeurs de la région et ne sont pas assez nombreu...

à écrit le 04/01/2016 à 15:17
Signaler
Des commissaires à la formation ? Les dirigeants des Pole Emploi locaux seraient-ils incompetents ou nos syndicalistes voudraient-ils créer une couche supplémentaire de fonctionnaires ? Plutôt qu'une aide généralisée, qui certes occupe les bancs des ...

à écrit le 04/01/2016 à 15:17
Signaler
Des commissaires à la formation ? Les dirigeants des Pole Emploi locaux seraient-ils incompetents ou nos syndicalistes voudraient-ils créer une couche supplémentaire de fonctionnaires ? Plutôt qu'une aide généralisée, qui certes occupe les bancs des ...

à écrit le 04/01/2016 à 15:15
Signaler
dans la grande masse des chômeurs , il y a les jeunes sortis du système éducatif sans diplôme et qui sont illettrés pour 20% et les seniors ,chômeurs de longue durée parce que sans diplôme , eux aussi , donc incapables de suivre une formation La prio...

à écrit le 04/01/2016 à 14:25
Signaler
Ce que l'on ne pouvait pas faire il y un an, peut être fait juste avant les élections, c'est super!!

à écrit le 04/01/2016 à 12:39
Signaler
Si Paris vaut bien une messe (Henri IV) l'Elysée vaut bien un milliard, surtout si c'est l'argent des autres, directement ou via les impôts locaux. Hollande se prend pour Lénine : d'abord ruiner l'économie, puis faire marche-arrière (un peu) et se va...

le 04/01/2016 à 13:38
Signaler
"surtout si c'est l'argent des autres, directement ou via les impôts locaux". Pourquoi, tu crois que cela date d'aujourd'hui ? Les chiffres publiés par la DARES révèlent que 31,5 milliards d’euros ont été dépensés au titre de la formation profes...

à écrit le 04/01/2016 à 11:22
Signaler
Donc 2 Euros par chômeur ....pour les former. Pourquoi on ne l'a pas fait plus tôt à ce prix là? Que faisait donc Sarkosy pendant 5 ans ? Euhhhh.... Y a pas un bogge là?

le 04/01/2016 à 13:53
Signaler
@ ET: Non, c'est 2000 euros par chômeur. Visiblement certains ont besoin de repasser de nouveau par l'école élémentaire.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.