Lutte contre le terrorisme, chômage... Ce que François Hollande va dire dans ses voeux

 |   |  675  mots
François Hollande devrait confirmer son intention de pouvoir déchoir de la nationalité française les binationaux nés en France coupables d'actes terroristes
François Hollande devrait confirmer son intention de pouvoir déchoir de la nationalité française les binationaux nés en France coupables d'actes terroristes (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Lutte contre le chômage et contre le terrorisme sont les deux principales préoccupations des Français pour 2016. C'est justement sur ces deux thèmes que François Hollande devrait axer ses vœux aux Français.

Les années passent et se ressemblent. Pour 2016, le chômage reste la première préoccupation des Français si l'on en croit le sondage Odoxa réalisé pour Le Parisien, France Info et la société d'évènementiel MCI. Parmi une dizaine de souhaits proposés pour 2016, 56% des personnes interrogées répondent « faire baisser le chômage ». De toute façon, depuis 2007 et la hausse quasi ininterrompue du nombre des demandeurs d'emploi, la lutte contre le chômage arrive quasiment toujours en têtes des soucis des Français dans les enquêtes d'opinion. Mais, fait significatif, pour 63% des Français interrogés, "le record des chiffres du chômage en octobre" - ce mois-là, le nombre des demandeurs d'emploi avait bondi de... 42.000 en catégorie « A »- constitue « LE » fait économique le plus marquant de l'année.

La lutte contre le terrorisme deuxième préoccupation après le chômage

La particularité de cette année réside dans la deuxième préoccupation des Français (50%) : "lutter efficacement contre le terrorisme, l'insécurité et la délinquance". Si la lutte contre la délinquance arrive très souvent dans le trio de tête des préoccupations (avec le pouvoir d'achat), en revanche, la crainte du terrorisme est un nouvel élément très prégnant, dû au contexte, après les attentats de janvier et novembre qui ont ensanglantés la France. Il y a un an la lutte contre le terrorisme n'arrivait « qu'en » quatrième position dans les préoccupations des Français.

C'est pour cette raison que le Président de la République, dans ses vœux aux Français, ce jour à 20 heures, va beaucoup insister sur cette question. Quitte à rogner ses convictions, François Hollande ne lâchera pas sur son idée de déchéance de la nationalité pour les binationaux nés en France coupables d'actes graves, malgré les nombreuses protestations qui se sont élevées à gauche. Il sait pouvoir s'appuyer sur une opinion publique très majoritairement favorable à cette mesure... plus symbolique que réellement efficace.

Déchéance de la nationalité et lutte contre Daech au menu des vœux présidentiels

Soucieux de répondre aux attentes des Français en matière de sécurité, le Président de la République devrait aussi répéter son intention de continuer la guerre contre l'Etat Islamique en 2016. Bref, il va se poser en « protecteur de la nation », faute de résultats encore tangibles sur le terrain économique et social.

Cependant, François Hollande sait qu'il ne peut pas faire l'impasse dans ses vœux sur la question du chômage. Aussi, il rappellera qu'un plan est actuellement en préparation pour « booster » les dispositifs d'apprentissage et de formation professionnelle, notamment à l'intention des chômeurs. Plan qui devrait être dévoilé courant janvier et dont François Hollande dessinera davantage les contours lors de ses vœux « au forces vives » (organisations patronales et syndicales) le 14 janvier.

Par ailleurs, « faire diminuer la pauvreté et la précarité (35%) constitue le troisième fait prioritaire des Français pour 2016, ce qui rejoint en partie la question du chômage et du « mal emploi » avec la multiplication des CDD de très courte durée. « La baisse des impôts et des taxes » (30%) arrive en quatrième position des souhaits des Français. Sur ce sujet, le Président de la République aura beau jeu de rappeler qu'il s'est engagé depuis un an à ce que les impôts n'augmentent plus jusqu'à la fin du quinquennat. Les impôts, certes, mais pas les cotisations sociales qui ne dépendent pas toutes de la volonté de l'Etat...
Enfin, on notera que, toujours selon le sondage Odoxa qu'«améliorer la protection de l'environnement » est l'un des souhaits qui recueillent le moins de suffrages des Français (16%). François Hollande aura sur ce point du mal à convaincre ses concitoyens de l'importance du succès de la COP 21, dont il est pourtant si fier...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2015 à 19:44 :
Il peut bien dire ce qu'il veut, sa parole étant discréditée, on ne le croira plus. Il a gravement échoué, entièrement par sa faute, car il avait toutes les cartes en main au départ, pour réussir, majorité à l'assemblée et au Sénat pendant deux ans, majorité des régions, des départements ,des communes, il a tout saboté, essentiellement par incompétence et égoïsme.. Aujourd'hui, confronté aux conséquences d'une immigration incontrôlée, à un terrorisme virulent, à un chômage massif, à une économie cassée, à une dette de 2100 milliards d'euros, il voudrait faire croire qu'il peut encore agir, alors qu'il n'a pas été capable depuis plus de trois ans, de faire autre chose que d'augmenter le nombre de fonctionnaires qui vivent sur la productivité des autres.. Ce n'est pas sérieux. Dehors en 2017, et à n'importe quel prix.
a écrit le 31/12/2015 à 19:35 :
Parlera-t-il de la mort sociale que son gouvernement, son parti , le peuple de gauche organisent ..(Chômage, précarité , exclusion, pauvreté...)
a écrit le 31/12/2015 à 19:25 :
Le soucis avec Hollande c'est que ca parole ne vaut pas un rouble il a tellement menti trahi !!!
Allez un bon champagne se sera bien mieux que de regarder ces paroles de vent
a écrit le 31/12/2015 à 19:18 :
@ BONSOIR : ce soir.... pas la peine de prendre un laxatif ! Bonne année quand même !
a écrit le 31/12/2015 à 18:35 :
Chez Mitterand on avait de la classe, chez chirac de la conviction, avec sarkozy j'ai laché n'y croyant plus, alors Hollande....
a écrit le 31/12/2015 à 17:33 :
la bonne nouvelle c'est que ses voeux , tt le monde s'en fout, et personne ne va l'ecouter!!!!!
a écrit le 31/12/2015 à 16:51 :
L'idéal serait qu'il annonce son départ anticipé en expliquant que compte tenu de sa
majorité , il ne peut pas réformer le pays. Que Hollande explique aux français que ses
députés veulent la peau des classes moyennes , qu'ils ne supportent pas la réussite.
PS qui bloque tout, réforme du code du travail , de la fiscalité (sauf si on l'augmente encore)
blocage sur le temps de travail , sur les retraites etc... PS qui veut toujours plus de fonctionnaires et de taxes. Mais Hollande va t-il le dire ou ce qui est vraisemblable , continuer à faire de la politique politicienne en espérant que l'économie reparte grâce a des facteurs qu'ils ne contrôle pas , euro, taux , pétrole.
a écrit le 31/12/2015 à 16:21 :
En mélangeant les "causes" et les "conséquences" dans de belles phrases, il saura encore nous endormir et gagner du temps pour ses maîtres!
a écrit le 31/12/2015 à 15:56 :
Pour les vœux de 2016, je le verrais bien ajouter une anaphore
- Moi Président, je..............encore 17 mois !!!
Réponse de le 31/12/2015 à 19:20 :
@ MIKE BONSOIR ; Encore 17 mois ..... hélas trois fois hélas ....... ayant purgé le reste de ma vie en enfer depuis 2012..... j'espère monter tout droit au paradis !!!!!
a écrit le 31/12/2015 à 15:34 :
Aucun intérêt à écouter ce personnage.
a écrit le 31/12/2015 à 15:22 :
Ce que François Hollande va dire dans ses voeux

Hollande va raconter des histoires ... lamentables blas blas mensonges

puis suivront les mêmes blas blas mensonges des membres du gouvernaillement Valls

et les mêmes blas blas mensonges des membres des UMP LR UDI PS Modem
Réponse de le 31/12/2015 à 16:08 :
Vous avez fait un oubli, involontaire je n'en doute pas un seul instant...Donc je rajouterai un autre illusionniste et bonimenteur...le FN

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :