Forte baisse du chômage en septembre (-1,9%) , record depuis 1996

 |   |  336  mots
Rue de Grenelle, on insiste sur le caractère structurel de la baisse, qui concerne toutes les classes d'âge et les catégories B et C de Pôle Emploi (en plus de la catégorie A).
Rue de Grenelle, on insiste sur le "caractère structurel" de la baisse, qui concerne "toutes les classes d'âge" et les catégories B et C de Pôle Emploi (en plus de la catégorie A). (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
Le ministère du Travail se félicite de cette "tendance de fond favorable".

Les chiffres de Pôle Emploi vont-ils redonner le sourire à François Hollande ? En septembre, le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A a baissé de 66.300, soit un recul de 1,9% par rapport au mois précédent. C'est la plus forte baisse depuis 1996 en volume, et depuis novembre 2000 en pourcentage.  Au total, 3,49 millions de personnes sont enregistrées en catégorie A. En tenant compte des catégories B et C, le nombre de demandeurs d'emplois recule de 38.000, à 5,48 millions.

Comme le souligne le communiqué du ministère du Travail, "Il s'agit du 3e trimestre consécutif de baisse, ce qui ne s'était pas observé depuis début 2008." Le ministère remarque qu'au total, "le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a diminué de 90.000" depuis le début de l'année.

"Notre politique économique porte ses fruits"

Rue de Grenelle, on insiste sur le "caractère structurel" de la baisse, qui concerne "toutes les classes d'âge" et les catégories B et C de Pôle Emploi (en plus de la catégorie A). Par ailleurs, si 73.500 personnes sont entrées en formation en septembre, le nombre élevé de sorties de formation fait que la catégorie D reste stable (-500). "La baisse globale du nombre d'inscrits à Pôle emploi au mois de septembre est donc essentiellement liée à l'amélioration du retour à l'emploi" affirme le ministère.

Le gouvernement n'a pas tardé à réagir à cette annonce. Sur Twitter, le Premier ministre Manuel Valls s'est réjoui de cette baisse record, signe selon lui que la politique économique du gouvernement "porte ses fruits".

 L'heure était également à la satisfaction du côté de François Hollande, qui a salué la confirmation d'une "tendance installée depuis le début de l'année". Mais pour le président, "la bataille n'est pas terminée".

 (Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/10/2016 à 21:19 :
Ben le taux de chômage, le nombre de chômeurs, c'est intéressant pour faire pleurer dans les chômières(pardon chaumières), moi ce que je voudrais voir afficher avec la population active, environ 28 millions, comment elle évolue en positif ou pas.
Sinon mettre au taf 5 millions de personnes bien installées dans leur quartier leur vie leurs amis, c'est pas évident, changer de région, d'amis, de métier, trouver un logement une voiture, ne plus voir sa famille pour quelques centaines d'euro en plus, un sacré dilemne.
Perso pour tous ceux que je connais de ma région, val de loire, c'est non!
a écrit le 26/10/2016 à 12:44 :
pour que se soit equitable les mesures de calcul
doit etre le meme qu'en 2012
mais sachant que les personnes au pouvoir ont deja manipule par trois fois
le mode de calcul
et que la France compte plus de 6 millions de sans emploi
je ne vois pas ou peut etre la rejouissance des personnes au pouvoir
si ce n'est qu'il continue de prendre les Français pour des idiots
.
Réponse de le 26/10/2016 à 15:02 :
Il n'y a aucun doute : si le chômage augmente, les chiffres sont vrais. Si le chômage baisse les chiffres sont faux.
Pareil pour le déficit etc. Je pense que certains donnent dans le grotesque.
De la part de partisans d'un parti qui est en quasi-faillite et qui a dû détourner l'argent de l'Assemblée Nationale afin d'éviter cette faillite, et qui a dépassé des comptes de campagne de 23 millions d'euros (pour un seuil à 21 millions), on croit rêver.

Ca promet si ils sont élus après 2017....On sera en faillite en 2022?
a écrit le 26/10/2016 à 12:14 :
La seule bonne nouvelle est aujourd'hui le déplacement dans les communes des migrants. Car cette fois-ci ceux qui n'étaient pas convaincu de voter F.N vont rapidement l'être. Car ceux-ci resterons Ad vitam aeternam. Merveilleuse pub.
a écrit le 26/10/2016 à 10:43 :
Enorme. J'ai acheté le canard enchainé, qui dit dans un article que le plan Hollande de stages massifs sont en fait des formations bidons. Stage crépe, hypnose, acuponcture, yoga...
Vous pensez que je blague, que j'exagére ? Pas du tout.
Sur RMC , un employé de Pole emploi dit qu'on leur mets la pression à des fins politiques pour recaser les chomeurs en formation . Que les statistiques mensuelles sont bidons, il y a des tas de défauts d'actualisation. D'ailleurs le mois dernier ca a flamblé, là ca baisse beaucoup. Comme si l'économie était en plein boom au mois de Septembre.

Bref tout cela est juste...ridicule.
Réponse de le 26/10/2016 à 18:20 :
Je l'ai entendu à la radio ( Europe 1 entre 6 et 7h ) ce matin : les stages que vous énumérez. Il a tout de meme lancé 500000 " formation ", juste pour ses six derniers mois : donc la baisse est " durable "
Réponse de le 26/10/2016 à 18:22 :
Je l'ai entendu à la radio ( Europe 1 entre 6 et 7h ) ce matin : les stages que vous énumérez. Il a tout de meme lancé 500000 " formation ", juste pour ses six derniers mois : donc la baisse est " durable "
a écrit le 26/10/2016 à 8:51 :
Je pense que la première chose à faire est d'arrêter de discuter du thermomètre en optant définitivement pour celui qui sert à nous comparer aux autres pays.
Réponse de le 26/10/2016 à 10:56 :
Le thermomètre efficace est la comparaison entre le cout du travail et le prix de l'énergie; mais les Français ne sont pas capables de comprendre. Tout ça est expliqué dans la note n°6 du CAE à laquelle il conviendrait de se référer. Merci.
Réponse de le 26/10/2016 à 10:58 :
Thermomètres :

Pôle emploi : cet organisme public livre mensuellement les chiffres des demandeurs d'emploi inscrits chez lui en fin de mois.

L'Insee : l'Institut national de la statistique et des études économiques publie tous les trimestres ses chiffres, issus de sondages, et calculés selon la définition du BIT (Bureau international du travail). Ce sont les seules données internationalement reconnues.L'Insee se base sur un sondage trimestriel auprès de 110 000 personnes, une technique qui pourrait aussi expliquer les écarts de ses chiffres avec ceux de Pôle emploi.Ainsi, 16 % des chômeurs recensés par l'Insee ne se déclarent pas inscrits à Pôle emploi.
Réponse de le 26/10/2016 à 18:22 :
Quand je vois votre pseudo je passe.
a écrit le 26/10/2016 à 8:40 :
Le chômage est un levier utile permettant de rémunérer au ras de pâquerettes et de ponctionner un max le contribuable. La population active est plus importante que jamais et aux heures de pointe ça bloque de partout, infrastructures inadaptés pour autant de travailleurs.
Réponse de le 26/10/2016 à 11:09 :
Sans chômage les salariés se trouveraient en position de force pour négocier ,un peu comme dans les années 50/60 , ou un ouvrier quittait le jour même son boulot car la boite d'en face proposait 10 francs de plus .On peut imaginer que les employeurs ne souhaitent plus revoir cela de sitôt .Un chômage important peut faire accepter aussi beaucoup de sacrifice aux actifs restants, la peur de perdre tout est efficace ,menace de délocalisation, sous-traitance suppression de prime, changement d'horaire , mobilité forcée, gel des salaires , changement de convention collective ,suppression de pause, la liste est longue et cela marche en plus d'autant qu'il y a toujours un syndicat signataire qui s'empressera de dire qu'il a sauvé l'entreprise du moins pour un temps.
a écrit le 26/10/2016 à 8:37 :
François tu es le meilleur.
François président
a écrit le 26/10/2016 à 7:48 :
Le gouvernement agit soit par incompétence, ce qui est grave pour nous, soit en utilisant l'incompétence des Français devant la notion de chomage, ce qui est encore plus grave pour l'avenir des Français. Que faut il faire? Qui connaît la solution?
a écrit le 26/10/2016 à 7:44 :
J"ai du personnellement placer plus de 30 formations en moins de 2 mois. Aucun ciblage avec obligation de les liquider. Je n'avais pas eu une seule formation disponible sur les deux premiers trimestres avec toujours le même retour "pas d'argent"
Réponse de le 26/10/2016 à 10:43 :
Le canard enchainé évoque des formations à 1000€ pour apprendre à faire des ...crèpes.
a écrit le 26/10/2016 à 7:18 :
le fait de considérer chaque mois une seule catégorie pour rire!!!septembre ou pleurer août est une cihffre politique qui ne tient pas compte de l'humain. Si nous regardons les chiffres pour septembre toutes catégories confondues les chiffres sont 5,48 millions de chômeurs un recul de 38000 personnes nous sommes à un peu plus de la moitié du chiffre dont se glorifie le politique. La dessus il faut encore faire une analyse entre les radiés, les stages, les jobs CDD sans possibilités d'emprunt etc etc. Prenons ce chiffre qui a permis un mieux pour certains de nos compatriotes et attendons 3 à 4 mois pour voir si cette tendance est pérenne ou juste un feu de bois. Il faut également noter que les perspectives de croissance pour 2017 ne sont pas bonnes. Je comprends le politique qui joue avec indécence sur les chiffres du chômage mais que peut on espérer de nos politiques de droite comme de gauche avoir du respect pour l'humain et de ne pas prendre celui ci pour un chiffre non le politique est immoral.
a écrit le 26/10/2016 à 6:50 :
Il ne s'agit que d'un maquillage: 73500 personnes sont entrées en formation en septembre ! Cela n' a pas créé d'emploi. Donc ce gouvernement ne joue que sur l'illusion
Réponse de le 26/10/2016 à 10:37 :
A noter, que le suivant comme le précédent d'ailleurs fera exactement la même chose.
Réponse de le 26/10/2016 à 11:46 :
pourtant les créations d'emploi dans le secteur privé sont en solde net positif et en hausse depuis plusieurs mois, mais ça aussi c'est du maquillage ?
a écrit le 26/10/2016 à 5:28 :
la France montre qu'avec une politique de la redistribution ,on résiste mieux aux bouleversements de la mondialisation .l'horizon est dégagé,Hollande peut logiquement se représenter face a une droite très divisée.qui peut sérieusement croire que les primaires a droite vont bien se passer?le deuxième septennat de Hollande sera l'occasion de confirmer les jeunes talents du gouvernement:Cosse Placé,Braillard.2017 sera l'année de l'associatif ,du vivre ensemble apaisé,et de la société positive
Réponse de le 26/10/2016 à 9:11 :
Nous n'attendions que vos bonnes paroles et votre optimisme béat, Monsieur le fonctionnaire, pour saluer l'horizon radieux qui s'ouvre devant nous avec des personnes aussi compétentes et d'aussi bonne foi.
Réponse de le 26/10/2016 à 13:41 :
Cher élu PS, je ne partage pas vos valeurs traditionnelles, tambouille, magouille, mythomanie, démagogie, sectarisme, corporatisme. Je ne vois pas l’intérêt général d’avoir Cosse, Placé, Braillard dans un gouvernement. J'y vois un intérêt particulier pour notre pépère pas de bol. Je pense que je vais être censuré par ces propos par La Tribune.

L'année 2017 sera une année de plus de larmes, de cris et du sang pour des millions de citoyens et citoyennes, du serrage de ceinture, de privations, d’incompréhensions, de colères, de déceptions pour une très grande majorité de français et de françaises.

Pour info un quinquennat c’est 5 ans. Vous avez dû trouver le temps long et vous ennuyez pour arriver à 7 ans entre 2012 et 2017. Sinon vous aurez dû dire déjà.
a écrit le 26/10/2016 à 2:08 :
Ils se moquent du monde, ils donnent des rendez-vous en AOUT quand tout le monde est en vacance, et les radient pour 2 mois pour absence de rendez-vous ! Il faut supprimer pole-emploi, c'est une perte de temps et d'argent pour tout le monde. Pour trouver un emploi, les chômeurs savent très bien chercher tous seuls. Les formations ne sont jamais données, sauf suivant critères ?? on ne sait pas... Alors quand est-ce que l'état va supprimer pole-emploi, c'est une grande nécessité. Économie d'argent pour l'état et moins d’impôts pour les Français.
Réponse de le 26/10/2016 à 11:35 :
Ah bon, donc les chômeurs sont en vacances en août selon vous ? On en apprend des choses ici...
Réponse de le 26/10/2016 à 18:18 :
Donc les chômeurs n'ont pas le droit aux vacances comme tout le monde selon vous ? Vous pensez que la recherche d'emploi et la situation pourrie n'est pas suffisamment difficile à supporter ? Ils doivent subir sans aucun répit ni repos la tragédie du chômage ?
Réponse de le 27/10/2016 à 8:43 :
"On en apprend des choses ici... " Vous êtes mal informé et vous ne connaissez pas la loi française. Bien-sur que vous allez apprendre quelque chose : "Les périodes d’absence autorisées sont limitées à 35 jours calendaires par année civile (du 1er janvier au 31 décembre)". " Le chômeur doit signaler à Pôle emploi, dans les 72 heures, toute absence de la résidence habituelle d’une durée supérieure à sept jours. Code du travail (article R. 5411-8)."
Alors arrêtez de colporter le mensonge que les chômeurs n'ont pas de droit aux vacances.
a écrit le 25/10/2016 à 22:40 :
Je confirme c'est une fumisterie, de très nombreux chômeurs se sont vu radiés ou déplacés de catégorie pour donner une illusion de cette baisse.
a écrit le 25/10/2016 à 21:42 :
La grande falsification ! 73 500 chômeurs en formation ! payé par nos impôts ,60 000 emplois de fonctionnaires dans l'éducation nationale ...et en plus le chômage baisse ...! à considérer aussi ... que le mois d'octobre est généralement un mois d'ajustement saisonnier ...! avec les jobs pour satisfaire la demande d'avant les fêtes...!
Réponse de le 25/10/2016 à 22:17 :
Le mieux est encore de faire quelques rappels sur les objectifs Hollandais de début d'année pour la préparation de sa candidature.
http://www.lexpress.fr/emploi/formation/quand-pole-emploi-fait-le-forcing-pour-la-formation-de-500-000-chomeurs_1818294.html
Malgré tout, la situation économique de la France s'améliore et il ne parait pas anormal que le chômage commence enfin à décroitre (quand on est en bas on finit toujours pas remonter). Hollande aura surtout fait depuis 2012 une politique absurde qui a retardé ce reflux qui est constaté dans de nombreux pays d'Europe depuis 2012/2013.
Réponse de le 25/10/2016 à 23:23 :
@Nantes 44, de mon modeste point de vue ..c'est plus grave que cela ..., 26 après la chute du mur de Berlin ..;nous vivons sous la dernière nomenklatura entièrement socialiste en Europe ...(c'est rare) et la phase de collapse est engagée ...dés maintenant la question centrale.. est : > quel sera le montant de l'ardoise ...que les socialistes vont laissé aux français <....?
Réponse de le 26/10/2016 à 10:39 :
@pipolino

" quel sera le montant de l'ardoise ...que les socialistes vont laissé aux français <....? "

Vont-ils battrent les 600 milliards d'euros de la droite ?
a écrit le 25/10/2016 à 21:35 :
Et, bizarrement, le nombre de radiés est au maximum ET nulle information, comme au US, sur le NOMBRE de salariés ET du nombre d'employables. Sinon, désolé, mais nous sommes tous bien au courant de la crise économique mondiale qui a commencé en 2008. Miiince.. C'est le sieur soros qui avait déclaré en 2009 qu'il aurait fallu ne pas sauver les banques : ainsi les peuples seraient restés ébahis et les riches auraient gardé leur pouvoir. Les PLUS riches, bien sûr. Millionnaire, maintenant, c'est plus rien. Juste conte ou marquis. Le milliard ou rien.
a écrit le 25/10/2016 à 21:22 :
demandeurs d, emploi en moins
le passage a la retraite
des emplois precaire un mois ou une semaine
du bidoulliage
aucune confiance
a écrit le 25/10/2016 à 21:22 :
N'est ce pas là les premiers effets du plan 500 000 chômeurs....les mêmes d'ailleurs que l'on retrouvera dans les statistiques dans 7 mois? Mais d'ici là le nouveau locataire de l'Élysée viendra nous dire benoîtement que c'est l'héritage....
a écrit le 25/10/2016 à 20:20 :
Super ! On va enfin pouvoir réélire HOLLANDE au second tour et rire de bon coeur encore 5 années avec CANTELOUP ! Il faut reconnaître qu'avec JUPPE on rigolerait moins, on le sait bien...
a écrit le 25/10/2016 à 20:10 :
Qu'est ce que cela donne si on additionne les cathégories ABC et D?
Réponse de le 25/10/2016 à 21:37 :
Uniquement les catholiques..?? Parce que ça fait pas lourd, heureusement.
a écrit le 25/10/2016 à 20:05 :
les chiffres du chômage oublient les migrants ... une vraie richesse durable !
Réponse de le 25/10/2016 à 22:33 :
Surtout payés au lance-pierre, le nouveau colonialisme.
a écrit le 25/10/2016 à 20:03 :
Voilà une très bonne nouvelle qui va propulser notre président vers de nouvelles aventures présidentielles en 2017. Ou pas, va savoir...
a écrit le 25/10/2016 à 18:39 :
Si on lit le rapport de la DARES du mois de septembre 2016 page 5

http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/demandeurs-d-emploi-inscrits-a-pole-emploi-en-septembre-2016

On trouve Catégorie A+B+C en Septembre 2015
5425.5 Milliers de chômeurs

On trouve Catégorie A+B+C en Septembre 2016
5480.2 Milliers de chômeurs

Soit 1% de hausse si le calcul du ministère est juste. Où est la baisse? Car d'après l'élite de la médiocrité il ne faut pas regarder au mois par mois. Sur un an, ce n'est pas mieux. Regarder pour les hommes et les femmes de plus de 50 ans, ce n'est pas fameux. Il n'y a pas de quoi pavoiser.

Page 6, du même rapport, le taux de croissance du chômage de longues durées de 3 ans et plus, sur un an, est de 4.8 %. Certes les taux de 2 ans et 1 an sont en baisse. Effet de la formation?

En septembre 2013 Catégorie A+B+C: 4843.4 milliers de chômeurs. Je vous laisse faire le calcul. Moi la baisse, je ne la vois pas sur une longue durée.
Réponse de le 25/10/2016 à 19:12 :
...et que dit l'iNSEE ?
Réponse de le 25/10/2016 à 19:20 :
Rappel : le Taux de chômage est par rapport à la population active qui augmente fortement en France par la démographie. Si le nombre de chômeur augmente moins que la population active, le taux baisse...
Réponse de le 26/10/2016 à 13:54 :
Pas mieux

Quand on fait du marketing politique il faut choisir le meilleur paramètre quitte à changer en cours de route.

Moi je ne change pas c'est catégorie A+B+C. Et le début de l'inversion de la courbe du chômage c'est septembre 2013

Le 9 septembre 2012, au 20h de TF1, François Hollande promet d'inverser la courbe du chômage "d'ici un an".

Conclusion c'est un cuisant échec.
a écrit le 25/10/2016 à 18:29 :
cohérent avec ce que disait l'Acoss il y a quelques jours : embauches au plus haut depuis mi-2011.
Réponse de le 25/10/2016 à 19:54 :
Dans l'article ci-dessous, je ne trouve pas 2011.

http://www.acoss.fr/home/observatoire-economique/publications/acoss-stat/acoss-stat-n240.html

A moins que je me trompe d'article.
a écrit le 25/10/2016 à 18:25 :
chiffres magouillés, peu de gens vont y croire
Réponse de le 25/10/2016 à 19:47 :
Eh oui quand ça baisse c'est des chiffres magouillés et quand ça monte c'est la triste vérité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :