Gilets jaunes : la tension monte d'un cran à Paris

 |   |  372  mots
(Crédits : Stephane Mahe)
Après une matinée relativement calme, des heurts ont éclaté samedi à différents endroits de Paris lors de la quatrième grande journée de mobilisation des "gilets jaunes. Plus de 700 personnes ont été interpellées à Paris.

Article mis à jour à 17h44

Après une matinée relativement calme, des heurts ont éclaté samedi à différents endroits de Paris lors de la quatrième grande journée de mobilisation des "gilets jaunes", placée sous très haute sécurité. Le Drugstore de Publicis de l'avenue a été attaqué par des casseurs, plusieurs voitures ont été incendiées, des vitrines ont été brisées...Mais, les forces de l'ordre, beaucoup plus mobiles et réactives que la semaine dernière, sont parvenues jusqu'ici à éviter que la situation ne dégénère comme ce fut le cas la semaine dernière.

89.000 membres des forces de l'ordre

89.000 membres des forces de l'ordre sont mobilisés, dont 8.000 à Paris appuyés par 14 "VBRG", véhicules blindés à roue de la gendarmerie. Les manifestants sont un peu moins nombreux que la semaine dernière à la même heure: 31.000 en France (contre 36.000 le 1er décembre), dont 8.000 à Paris, selon le secrétaire d'Etat à l'Intérieur Laurent Nuñez.

Plus de 700 personnes interpellées

Prenant les devants, les autorités ont renforcé les contrôles en amont: plus de 700 personnes ont été interpellées à Paris. Près de 500 gardes à vue ont été comptabilisées.

"Nous sommes à la mi-journée, nous restons très prudents, pour l'instant il n'y a pas d'incident grave", a souligné à ce moment-là Laurent Nuñez sur France 2.

Le Premier ministre Edouard Philippe a évoqué un dispositif de sécurité "exceptionnel", et remercié tous ceux "qui ont appelé au calme". Plusieurs figures de cette contestation née sur les réseaux sociaux avaient notamment ces derniers jours appelé à défiler pacifiquement. Plus de trois semaines après le lancement de ce mouvement pour le pouvoir d'achat né de la contestation de l'augmentation de la taxe sur les carburants, de nombreux "gilets jaunes" venaient pour la première fois manifester à Paris.

Les grands magasins parisiens resteront fermés toute la journée, du jamais vu pour un samedi précédant les fêtes. La tour Eiffel, le Louvre resteront également porte closes, tout comme de nombreux commerces et restaurants et 36 stations de métro.

Plusieurs pays européens ont conseillé la prudence à leurs ressortissants, voire d'éviter Paris ce week-end comme la Belgique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2018 à 20:19 :
Il serait intéressant de savoir s'ils bénéficient gracieusement de la part de l' Etat de certaines allocations ces Gilets Jaunes qui prétendent être si à plaindre que cela ?
a écrit le 08/12/2018 à 20:15 :
Ils se prennent pour le nombril du monde ces gilets jaunes.
Nos Médias Aussi Sont Grotesques a les Surmédiatiser.
On a le sentiment à les écouter ou a les entendre, que c'est la seule information qui soit disponible actuellement dans le Monde.
a écrit le 08/12/2018 à 18:49 :
Les Gilets Jaunes ne doivent pas se faire récupérer par des "européistes" sinon rien ne changera! Pensez a la Grèce et a l'Italie!
a écrit le 08/12/2018 à 18:41 :
Ils ont l'air Joyeux Ces Manifestants. pas du tout dépressifs...
Soi-disant le 15 du mois leur compte en banque est déjà dans le rouge c'est risible vous savez.
a écrit le 08/12/2018 à 18:39 :
quel est le train de vie idéal qui pourrait satisfaire ces gilets jaunes ?
Moi je n'ai pas besoin d'avoir un iPhone dans la poche pour être heureux...
a écrit le 08/12/2018 à 18:28 :
la misère j'ai du mal à la trouver moi.
C''est des véhicules récents genre SUV que j'ai vu l'autre jour dans le Var Utilisés par les Manifestants vetus de gilets jaunes.
si la France ne vous plait plus, partez on ne va pas vous retenir vous savez.
Dans certains Pays Etrangers le coût de la vie est moins cher qu'en France.
a écrit le 08/12/2018 à 18:23 :
J'ai entendu Phillipe s'autocongratuler lourdement.
Rappelons seulement que dans cette manif qui est en train de dégénérer lentement mais surement, il y a 8900 policiers et 180 000 greandes pour 8000 manifestants (dont la plupart pacifique). On pourrait ésperer mieux comme résultat.

En plus, c'est intenable sur la durée pour le gouvernement, il n'y a aucune troupe de réserve pour le cinquième acte qui ne manquera pas d'arriver.

Anecdote?

Julien Coupat a été arrêté ce matin par dix policiers de la DGSI dans cinq voitures à la sortie, à la sortie d'une boulangerie en possession d'un petit pain au chocolat.

Les policiers ont trouvé dans le véhicule de son ami quil'accompagnait un gilet jaune et un masque de chantier...Assez logiquement, il a été aussitôt arrêté pour "participation à un groupe formé en vue de commettre des violences et dégradations"

Les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, mais l'affaire de Tarnac est l'emblème de l’entêtement politico judiciaire jusqu'à la déraison. Si la Police n'a pas un dossier en béton, c'est tout un service de casseroles qui va suivre Castagneur pendant toute la procédure et produire un martyr.
a écrit le 08/12/2018 à 18:23 :
Un peuple «dur et léger»- dixit Voltaire- les Français sont résilients, mais dont la colère est difficile à éteindre une fois qu'elle a éclaté. «Il y a trois peuples de cette nature dans le monde, qu'on appelle les peuples régicides, l'Angleterre avec Charles Ier, la Russie avec la famille du Tsar Nicolas II et bien sûr la France avec Louis XVI» développe Raufer..
L' Angleterre a gagné via le Brexit la première manche pour recouvrer sa liberté, le référendum a été refusé à la France, dommage ...
https://www.upr.fr/actualite/communique-de-presse-macron-ayant-declare-bbc-frexit-majoritaire-parmi-electeurs-francais-lupr-lui-demande-de-cesser-initiatives-europeennes-illegitimes-de-respect/
La balle est dans le camp des députés et sénateurs censés représenter le peuple...
a écrit le 08/12/2018 à 16:48 :
La vraie raison est là, le ras le bol et l' exaspération qu' ont apporté misère et paupérisation. Pourquoi ?
Notre appartenance à l'Union européenne nous prive de notre liberté et de notre indépendance nécessaires à la démocratie. Elle interdit au peuple français de décider de ses propres politiques, voilà l' origine du problème et ce que l' ensemble des partis alter-européistes déguisés, LREM, LR, NDA, RN, FI, Modem et consorts ne parviennent plus à vous cacher !
https://www.facebook.com/AntoineGobletUPR/videos/vb.1912202055730023/2090358217669901/?type=2&theater
Il reste à s'opposer à l' UE parce que l'agressivité n'est pas la solution..
Réponse de le 08/12/2018 à 19:52 :
La misère et la paupérisation ???? On reste un pays riche et plutôt que d'aller perpétuellement chercher des boucs émissaires, il faudrait peut être rechercher en nous même les raisons de notre déclin. L'Europe fournit un cadre mais comment expliquer que certains s'en sortent mieux que nous avec ce même cadre ???
Réponse de le 09/12/2018 à 18:54 :
@joe41, c'est bien le problème, l'UE fournit un cadre. Comment concevoir que ce cadre peut convenir à tous ? Tous les pays n'ont pas nos services publics et je ne vois pas pourquoi nous devrions changer de société pour entrer dans le cadre. Il y a 27 pays dans l'UE avec 27 histoires et 27 cultures différentes. Votre UE soviétique est condamnée, ce n'est qu'une question de temps !
a écrit le 08/12/2018 à 16:41 :
tout cela aurait pu être évité vu le nombre de politiques, de conseillers, de secrétaires d'Etat de gens éclairés qui encadrent tout ce petit monde bien payé ! tout ce grabuge aurait pu être évité rien n'est donc remonté au niveau de l'Etat de la situation présente et future des français ? Les gilets jaunes ne sont pas responsables des vitrines et des drames physiques cela aurait du et être évité. A l'heure du numérique, ont est obligés de pourparler, d'envoyer des émissaires comment au temps du far-west, d'envoyer des signaux de fumée pour alerter le pouvoir, à quoi sert donc cette intelligentia en place. Il serait sage de pardonner dans quelque temps aux gilets jaunes et faire preuve de clémence car tout cela aurait du être évité !
a écrit le 08/12/2018 à 16:36 :
tout cela aurait pu être évité vu le nombre de politiques, de conseillers, de secrétaires d'Etat de gens éclairés qui encadrent tout ce petit monde bien payé ! tout ce grabuge aurait pu être évité rien n'est donc remonté au niveau de l'Etat de la situation présente et future des français ? Les gilets jaunes ne sont pas responsables des vitrines et des drames physiques cela aurait du et être évité. A l'heure du numérique, ont est obligés de pourparler, d'envoyer des émissaires comment au temps du far-west, d'envoyer des signaux de fumée pour alerter le pouvoir, à quoi sert cette donc cette intelligentia en place.
Réponse de le 08/12/2018 à 19:54 :
A l'heure du numérique et ayant un accès à internet, vous avez participé à la consultation citoyenne sur la réforme des retraites ?
Seuls un peu plus de 42 000 Français ont donné leur avis... sur 30 millions d'actifs...
https://participez.reforme-retraite.gouv.fr/
a écrit le 08/12/2018 à 15:49 :
Gerard COLLOMB est le seul qui avait vue la situation il l'avait dit ce sera les français face à face et le petit chef à la téte de l’état n'as rien compris ,et s'il ne change pas de cap j'ai peur pour ma France on a l'impression qu'il joue à la game boy avec les policiers qui en on marre,il y y a eu des carences la semaine dernière de Castaner
Réponse de le 08/12/2018 à 19:56 :
Pardon @papiencolère, mais la constat de Colomb n'a rien à voir avec les GJ. Il parlait de ceux qui exigent des repas sans porc et des piscines non mixtes...à coté, les JG sont des enfants de cœur !!
a écrit le 08/12/2018 à 15:39 :
Pétition Foulards Rouges : ils demandent le rétablissement de l'ordre public et des libertés individuelles :

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-d%C3%A9fendons-la-r%C3%A9publique-et-exigeons-le-retour-de-l-%C3%A9tat-de-droit
Réponse de le 08/12/2018 à 19:48 :
Ils viennent de l'obtenir. Il me semble qu'aujourd'hui, les casseurs ont été maintenus loin des magasins et monuments, à Paris, avec un assez grand succès.
Il ne faut pas oublier qu'une spécificité de la France, c'est son maintien de l'ordre lors des manifestations avec le but de préserver au maximum la vie des manifestants, ce que certains pays qui pensaient que notre Gouvernement n'était pas capable de faire régner l'ordre sur son sol, n'ont pas pris en compte. C'est vrai, cela demande plus de moyens en hommes et en matériels mais c'est ce que veulent les Français éviter les bains de sang qui ont tant émaillé notre Histoire.
Non seulement, l'ordre public a été rétabli mais l'Etat a montré que nos impôts ne sont pas jetés par la fenêtre puisque nos services d'ordre ont des moyens matériels et humains opérationnels, capables de neutraliser les casseurs fermement mais en préservant leur vie.
a écrit le 08/12/2018 à 15:16 :
Il y a un moyen simple de calmer la contestation:
-Le voleur de la présidentielle démissionne.
-Avant de partir il lance un référendum pour légaliser le référendum d'initiative populaire sur la base d'une pétition recueillant 500 000 signatures.
-Aucune loi ou aucun traité ne peuvent être approuvé sans référendum.
-Fusion de l'assemblé et du sénat pour créer une seule chambre suppression d'un représentant sur deux.
-Division par deux de toutes les indemnité accordée à une fonction élective au delà de 3000€/mois.
-Interdiction des décrets d'application. Une loi doit être votée complété et appliquée au moment de son vote.
Réponse de le 08/12/2018 à 20:01 :
@Rémi, en supposant que vos propositions soient sérieuses.....pour que "Aucune loi ou aucun traité ne peuvent être approuvé sans référendum", il va d'abord falloir sortir de l'UE. Car aujourd'hui 80% de nos lois nous sont dictées par Bruxelles. Ces pauvres GJ me font pitié. C'est à Bruxelles qu'il faut aller manifester. Macron ne peut pas grand-chose pour eux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :