Ménages, sociétés, retraités : baisses d'impôts en série à 8 mois de la présidentielle

Selon le ministre de l'Economie et des Finances, l'impôt sur le revenu va baisser en 2017, tout comme l'impôt sur les sociétés. Les retraités auront également droit à une mesure.
(Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)

Publié le 9 septembre à 9 h 21, mis à jour le 9 septembre à 17 h 19

Les arbitrages ont été rendus : le gouvernement français a décidé vendredi d'une baisse forfaitaire d'un milliard d'euros de l'impôt sur le revenu. Dans un entretien à l'AFP, Michel Sapin, ministre de l'Economie et des Finances, affirme que cette baisse se fera "au bénéfice des classes moyennes".

"Plus de cinq millions de foyers fiscaux" bénéficieront de cette mesure, qui prendra la forme d'une réduction d'impôt de 20% sous condition de revenu, a ajouté le ministre, tout en assurant que l'objectif de réduction du déficit public à 2,7% du produit intérieur brut (PIB) serait tenu malgré ce geste fiscal. Par ailleurs, les retraités, "quels que soient leurs revenus" selon Michel Sapin, auront droit dès l'année prochaine à un crédit d'impôt pour les services à la personne et l'emploi à domicile. Selon les services du ministère, la mesure bénéficiera à 1,3 millions de ménages supplémentaires.

Un geste pour les entreprises

Les entreprises ne sont pas oubliées. Le gouvernement semble soucieux de ne pas abandonner sa politique de l'offre engagée en 2014, qui vise surtout à réduire le coût du travail. En plus de cette baisse, le taux de l'impôt sur les sociétés va être ramené à 28% (contre 33% actuellement) pour les petites et moyennes entreprises. Le taux du CICE sera porté à 7% en 2017, pour des salaires allant jusqu'à 2,5 fois le Smic : selon Bercy, cela représente "un allègement supplémentaire pour les entreprises de 3,3 milliards d'euros".

La CGPME a immédiatement réagi à cette annonce :

" S'il y a lieu de se réjouir de ce qui, pour certains, se traduira effectivement par une petite baisse d'impôts, on peut regretter une mesure simple qui aurait consisté à aligner immédiatement sur la moyenne européenne le taux marginal d'IS à 25% pour toutes les entreprises et tous les bénéfices. En effet, la montée en puissance de la baisse progressive du "taux d'IS ramené à 28% pour toutes les entreprises en 2020" annoncée ce matin, reste très aléatoire et ne peut, à ce stade, et au vu des échéances électorales prochaines, être prise pour argent comptant ", explique la Confédération.

Le Medef n'est pas en reste. Dans un communiqué de presse, le Mouvement "regrette que le gouvernement n'ait pas, dès 2017 et comme prévu dans le pacte de responsabilité, amorcé la baisse du taux d'IS pour toutes les entreprises. Il y a pourtant urgence : la relance de l'économie, tangible, est encore fragile et insuffisante pour relancer massivement la création d'emplois. En outre, cette trajectoire de baisse introduit de nouveaux seuils. Quant à l'abandon de la suppression de la C3S, c'est un renoncement à l'un des engagements du pacte de responsabilité. Faut-il rappeler que la C3S est une taxe absurde, car assise sur le chiffre d'affaires et non sur le bénéfice ?"

Selon, Geoffroy Roux de Bézieux, le vice-président délégué du MEDEF,  " baisser la pression fiscale sur les entreprises est un moyen infaillible de relancer la croissance et l'emploi. Les annonces du gouvernement vont dans le bon sens. Dommage qu'il n'utilise pas tous les leviers fiscaux à sa disposition ".

 (Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 52
à écrit le 11/09/2016 à 11:44
Signaler
Je voterais donc hollande puisque la droite ne propose que la suppression de l'ISF pour es riches !

à écrit le 10/09/2016 à 11:53
Signaler
ça sent les élections.... et il faut bien attirer le "gogo" et offrir des caseaux. C’est comme à la foire!

à écrit le 10/09/2016 à 10:57
Signaler
Plutôt que de rembourser les futur campagne de nos élus (dont la plupart empruntent à des "mamie zinzin" sans jamais les rembourser et dont elles déduisent de leur impôts), il n'aurait pas mieux fait d'arrêter ces remboursements qui sont excessifs et...

à écrit le 10/09/2016 à 10:45
Signaler
Baisse d'impôts en série sauf comme toujours pour les célibataires qui ne font pas partie des pauvre ni des riches...

à écrit le 10/09/2016 à 10:05
Signaler
On nous prend pour des c..s. A 3400 euros/mois à 2, on n'est pas riches, à peu près aisés au mieux. Quand on voit les hausses des impôts locaux, des mutuelles, des assurances, de l'alimentation, des taxes sur gaz, télécom et électricité, de l'entreti...

le 10/09/2016 à 14:54
Signaler
Alors imaginez un célibataire avec moins de 2000€ (ou 2300€ moyenne des salaires mensuels de notre pays publié il y a quelques mois) c’est vrai que ces factures sont divisez par deux, EDF, téléphone, redevance TV... Non... Pourtant l'état le prend po...

à écrit le 10/09/2016 à 0:11
Signaler
C'est hyper fatiguant cette manie à droite comme à gauche de prendre les électeurs pour des enfants : Depuis le début du mandat, une politique a été menée visant à transférer des prélèvements obligatoires des entreprises vers les particuliers, afi...

le 10/09/2016 à 8:20
Signaler
@Tom "Depuis le début du mandat, une politique a été menée visant à transférer des prélèvements obligatoires des entreprises vers les particuliers, afin de soutenir la compétitivité de la France." --> Pas tout à fait exact, au tout début du mandat ...

à écrit le 09/09/2016 à 21:51
Signaler
Escroquerie présidentielle. Hollande, Sapin... Dehors !

à écrit le 09/09/2016 à 18:54
Signaler
Moins de huit mois avant le 2ème Tour, suis en indigestion politique. La campagne 2017, Moi Président Je, il la mène obsessionnellement depuis mi-mai 2012, depuis qu'il a laissé avec dédain, le Couple Sarkozy sortir. Une réformette en tout et pour t...

à écrit le 09/09/2016 à 18:16
Signaler
"Ménages, sociétés, retraités : baisses d'impôts en série à 8 mois de la présidentielle" Tout est dit dans le titre ... Hollande est plus préoccupé de son éventuel réélection que de s'occuper sérieusement de la France. Le même type de délire quand ...

à écrit le 09/09/2016 à 17:23
Signaler
Comme d'habitude aucune réduction d'impôts pour ceux qui payent 95% des impôts de l'état et des nombreuses collectivitées locales ( plus on en crée pour faire des économies plus on paye d'impôts). Quand à l'avantage pour les retraités dont les retrai...

à écrit le 09/09/2016 à 16:20
Signaler
C’est la saison de distribution des cacahuètes !! Apres cinq années de matraquage fiscal, le gouvernement socialiste distribue quelques miettes aux pigeons Français … Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles !!! Vivement 2017 qu’on soit débarra...

à écrit le 09/09/2016 à 14:47
Signaler
Sarkosi 12 milliards d'impôts - Hollande : 35 milliards d'impôts. Et une réduction seulement d'1 milliard d'impôts. Les socialistes pensent acheter les électeurs qu'avec ça!

le 09/09/2016 à 16:01
Signaler
La dernière étude de l'OFCE chiffre en effet à 16,6 milliards d'euros les hausses d'impôts affectées aux ménages en 2012 (dont 12,2 milliards votés sous Sarkozy et 4,4 milliards sous Hollande), puis à 15,8 milliards en 2013. C'est dans ces années qu'...

à écrit le 09/09/2016 à 14:44
Signaler
Le problème en 2012 et reste encore : qui va payer ? Les pauvres non, les familles nombreuses pas possible, les riches trop malins reste alors les célibataires et les familles réduites de la classe moyenne comme pigeons à plumer. Mais c'est encore ...

à écrit le 09/09/2016 à 14:43
Signaler
Très bien, je voterais donc Hollande puisque la droite propose la suppression de l'ISF = 5 milliards rendu aux plus riches ce qui ne me concerne pas !

le 09/09/2016 à 15:19
Signaler
Je ne voterai ni pour Hollande ni pour Sarko. Je m'expatrierais loin, j'irais profiter de mes rentes au Panama ou ailleurs, là où on chouchoute le producteur de richesses au lieu de le saigner comme un poulet et de le détester comme s'il était pestif...

à écrit le 09/09/2016 à 14:31
Signaler
La ficelle électorale est tellement grosse, que ça va être complètement improductif !!! Nous étions au bord du gouffre, et nous venons de faire un grand pas en avant...

à écrit le 09/09/2016 à 14:26
Signaler
Il faudra se débrouiller pour plafonner les bénéfices pour ne pas dépasser 28%, de meme qu'il faut toujours plafonner les seuils d' effectifs à 9 ou 49

le 09/09/2016 à 15:41
Signaler
Ah, madame ne veut pas un regard sur les comptes de sa boite.

à écrit le 09/09/2016 à 14:01
Signaler
Hollande aurait dû faire une hausse "modérée" des impôts avec une baisse drastique des dépenses publiques. Au lieu de ça, on a eu un coup de masse sur nos finances et aucune réforme de structures n'a été engagé par le gouvernement. Le prochain prés...

à écrit le 09/09/2016 à 13:54
Signaler
Attention ce gouvernement fait n importe quoi actuellement ,c est de la com!!et des cadeaux à tous les étages qui seront à régler par le prochain président !!!es ce que c est normal d engager l avenir alors qu ils ne seront plus la ??il y a que les ...

le 09/09/2016 à 15:31
Signaler
"il y a que les vieux qui n ont rien reçu depuis 4 ans !!!! " Et encore ,il y a deux sortes de retraités ,le cadre et le non-cadre.

à écrit le 09/09/2016 à 13:43
Signaler
Pas de calais répression amende 450 pour nourrir mouettes 180 pour feux détritus de jardin le fn au pouvoir grâce à cette région sinistrée chômage migrants et répression

à écrit le 09/09/2016 à 13:25
Signaler
Le budget 2017 on le finançe comment??? Avec un QE..... Impayables ces socialos...

le 09/09/2016 à 15:39
Signaler
On peut rappeler qu'un partie des impôts va au CICE qui représente un coût pour les finances publiques. Ce coût est évalué à 11,3 milliards d'euros en 2013 et à 19 milliards d'euros en 2015.

à écrit le 09/09/2016 à 13:14
Signaler
Pas de chance pour moi, je suis trop riche pour profiter de ce geste commerciale de la part du PS en vue de l'élection présidentielle. Par contre je m'attends à une hausse de 20 € de plus par mois pour mes impôts locaux. Tout ceci pour avoir moins de...

le 09/09/2016 à 15:19
Signaler
Effectivement pas de chance ,moi ça baisse , pas beaucoup 9€/mois ainsi que ma mère de 88 ans environ 30€ /mois qui s'etait remise à payer des impôts sur le revenu ( et donc la taxe TV qui va avec) suite au gel du barême de l'impôt voté en décembre 2...

à écrit le 09/09/2016 à 12:46
Signaler
Ce ne sera qu'un juste retour dans nos poches (enfin pour certains!). Les politiques sont des as en la matière. Avant les élections, ils promettent. Les élections passées, ils expliquent qu'ils ne peuvent pas. Ils sont "obligés" de ponctionner, ils d...

à écrit le 09/09/2016 à 11:59
Signaler
YAKATOUFAIRE? C EST BON POUR L E MORAL ET POUR L ECONOMIE DE REDONNE DU POUVOIR D ACHAT???

à écrit le 09/09/2016 à 11:54
Signaler
Toujours bon à prendre. mais cela ne changera pas le sens de mon vote; il parle beaucoup des retraités. Parait-il que depuis plus de trois ans le montant des retraites est bloqué? Alors se payer des aides?? Bercy a, de plus, pondu une étude comme qu...

à écrit le 09/09/2016 à 11:51
Signaler
Typique ...de la propaganda épaisse de la dernière nomenklatura au pouvoir en UE....Désinformation et contre vérités , expliquées en novlangue socialiste ,saupoudrée d' une bonne dose de sophisme...... ! Larousse : sophisme ,raisonnement qui n'est ...

à écrit le 09/09/2016 à 11:30
Signaler
Peut être ne faudrait il pas oublier que le gouvernement veut créer : - la taxe spéciale d'équipement régionale - nouvelle taxe sur la "malbouffe" - une taxe supplémentaire sur les billets d'avions - Flat tax sur les produits de santé - ... Pe...

le 10/09/2016 à 7:18
Signaler
Le gouvernement a fait beaucoup de geste fiscale ce n'est pas parce-qu'on s'approche des élections c'est le temps de la rétribution si la croissance devient forte les gestes fiscales seront plus importants

à écrit le 09/09/2016 à 10:18
Signaler
ah, ah, ah ! qui sont les imbéciles qui vont croire que ces "cadeaux" n'ont rien à voir avec les élections :-)

le 09/09/2016 à 11:46
Signaler
Mon pauvre Patrickb , des naïf et des imbéciles sont nombreux sur terre . On attire pas les mouches avec du vinaigre .

à écrit le 09/09/2016 à 10:15
Signaler
Pauvres contribuables qui ont vu leurs impôts progresser de 33 milliards d'euros en 5 ans ils ne sont toujours pas concernés par ces mesures. En France si l'on gagne plus de 1800 euros par mois, les socialistes considèrent que c'est une fortune. En ...

le 09/09/2016 à 14:21
Signaler
54% de Citoyens, Pauvres exonérés, et 46% de Riches : pays singulier ! à supprimer l'impot sur " le revenu", I.S.F Bis, et à remplacer par hausse de 20 à 27% de la T.VA, et les 60 milliards collectés Simplement. Jean's à 10euros , 10.58 (TVA 27%). ...

le 09/09/2016 à 14:51
Signaler
Qui va comprendre et quand, qu'il faut Taxer l'Energie qui ne l'est pas, ET TOUT sera réglé.

le 09/09/2016 à 15:23
Signaler
"Il n'y a plus que 47 % de français payant l'IR" Cela donne une idée des salaires que les gens touchent pour ne pas payer d'IR.

à écrit le 09/09/2016 à 9:59
Signaler
tiens bizzarre: on baisse les impots l'année de la présidentielle...arretez de nous prendre pour des idiots!!

le 09/09/2016 à 13:57
Signaler
Globalement les impôts pour les ménages vont augmenter : la baisse de 1 milliard ne compense pas les 1.8 milliard de taxe foncière supplémentaire ( 6% en moyenne pour 30 milliards) . Sans parler de la taxe habitation ou la nouvelle taxe qui compenser...

le 09/09/2016 à 14:34
Signaler
Ce sera transféré sur les impots locaux en explosion depuis 1998. Le Parti Socialiste nous prend pour des demeurés. Et la chaine T.V d'infos, par explosion de la taxe redevance. Une chaine publique " d'infos " créée 7 mois avant le 1er tour

à écrit le 09/09/2016 à 9:53
Signaler
" Elle concernera tous les célibataires, divorcés et veufs ayant un salaire inférieur à 1700 € net par mois, ce seuil étant doublé pour les couples et majoré en fonction des charges de famille. ..." (selon france transactions .com) donc jusqu' à 3...

à écrit le 09/09/2016 à 9:42
Signaler
Encore les mêmes qui vont payer pour les autres. Gagner 6,000€ à deux à Paris, ce n'est pas ce que je considère être la "richesse". Meme 8,000€ par mois. Avec des appartements à 700-800k€ meme avec ces bons salaires les jeunes sans apport de papa ma...

le 09/09/2016 à 12:59
Signaler
J'espère que quand vous écrivez: Taxer l'immobilier à la place......vous enlevez la résidence principale.En effet,même si certains bénéficient d'héritage,la pluspart a travaillé pour pouvoir se payer une maison ou un appartement.Tout ne tombe pas d...

le 09/09/2016 à 13:19
Signaler
@Michel "Il faut arrêter de réfléchir en revenu mais en patrimoine. Un héritier avec 6 appartements est beaucoup plus riche qu'un jeune salarié brillant bac+5 payé 4,000€ par mois mais sans apport de papa maman." Vous soulevez là un problème prof...

le 09/09/2016 à 14:43
Signaler
Bonjour, Je suis tout a fait d'accord, le problème vient bien de la structure des assiettes fiscales (Revenu et patrimoine). On devrait beaucoup plus regarder ce que les gens font de leurs revenus (Déduction forte sur réinvestissement au lieu de prot...

le 09/09/2016 à 14:52
Signaler
@alatar : tres drole quand même de vous lire ." â la mort de son papa.." notre hertier sera quinquagenaire ou sexageneraire donc rien a voir avec les jeunes cadres de plus si notre heritier "herite" de 6 appartements pour une valeur par ex de 250 ...

le 09/09/2016 à 15:09
Signaler
Encore les mêmes qui vont payer pour les autres". Et les autres aimeraient tant payer pour les mêmes , tu devines pourquoi ils ne peuvent pas.

le 09/09/2016 à 16:13
Signaler
@malcomprenant "tres drole quand même de vous lire ." â la mort de son papa.." notre hertier sera quinquagenaire ou sexageneraire donc rien a voir avec les jeunes cadres" Je ne peux que vous rejoindre là-dessus. En France, l'âge moyen d'héritage es...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.