"Je laisse une situation qui peut être utile à mon successeur", assure Hollande

 |   |  275  mots
Le temps de la récolte arrive, on le voit bien, estime François Hollande.
"Le temps de la récolte arrive, on le voit bien", estime François Hollande. (Crédits : POOL)
Interrogé sur le bilan de son quinquennat, à l'occasion d'une présentation de sa fondation, l'ancien président de la République a estimé que celui-ci commençait à porter ses fruits.

L'ancien président François Hollande, venu vendredi 21 juillet en Arles (Bouches-du-Rhône) pour parler de sa fondation La France s'engage, a estimé auprès de la presse qui l'interrogeait sur son bilan que le "temps de la récolte arriv(ait)".

"Le temps de la récolte arrive, on le voit bien", a déclaré M. Hollande, au cours d'un bref point presse à la mairie d'Arles.

"J'avais encore sous les yeux des statistiques sur les créations d'emplois au cours du premier semestre, je laisse une situation qui, je crois, peut être utile à mon successeur" Emmanuel Macron, a-t-il poursuivi, en se gardant de tout autre commentaire politique.

Hollandera présidera sa fondation en septembre

Interrogé sur sa fondation, dont il prendra la présidence en septembre, M. Hollande a affirmé vouloir "être utile en aidant les autres".

"Depuis que je suis sorti de l'Elysée, j'ai voulu à travers une fondation susciter des vocations pour l'engagement, pour l'initiative, et faire qu'un certain nombre de projets qui peuvent avoir des difficultés à émerger mais qui ont des impacts sociaux, culturels, puissent être soutenus financièrement, humainement", a-t-il souligné.

"Vous me demandez ce que peut faire aussi un ancien président, c'est aussi à l'échelle internationale continuer à porter son expérience, pouvoir, notamment sur les questions dont j'ai eu la charge, je pense au Moyen-Orient, à l'Afrique, pouvoir justement permettre -je pense à l'Irak en ce moment- des solutions qui permettent de rassembler, d'installer une paix durable", a-t-il ajouté.

L'ex-chef de l'Etat prononcera dans la soirée son premier discours public depuis le 14 mai, dans le cadre du sommet des "Napoleons", un réseau d'acteurs de l'innovation.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/07/2017 à 15:15 :
Quand on suit le même maitre dogmatique, qu'est cette zone administrative dénommé UE de Bruxelles, on ne peut douter que cela puisse lui servir au détriment des français!
a écrit le 24/07/2017 à 13:40 :
Baisse des emplois industriels et hausse des emplois marchands, ce n'est pas une situation utile. Cela signifie des délocalisations et une hausse de la consommation de produits importés. En conséquence : une hausse du déficit commercial de la France et donc de notre appauvrissement. M Hollande, maintenant que vous êtes parti, n'hésitez pas à vous faire discret, vous faites parti des présidents responsables du gâchis de l'avenir des prochaines générations et les livres d'histoire se souviendront de vous comme tel.
a écrit le 24/07/2017 à 8:56 :
C'est decidement pathologique chez ce personnage l'autosatisfaction !
a écrit le 24/07/2017 à 7:15 :
il ne se remet même pas en cause c'est effroyable après son quinquennat calamiteux !!!
a écrit le 24/07/2017 à 4:51 :
J'ai cru lire sous l'image d'illustration "le temps de la revolte..." Faut pas rever. De ce type rien n'est bon, le neant.
a écrit le 24/07/2017 à 4:44 :
Quand il veut, le pingouin est invité en Terre Adélie aux frais de la princesse (SR).
a écrit le 24/07/2017 à 1:26 :
Il ferait mieux de se taire M. Hollande, car il n'a eu que des échecs durant son mandat : le nombre des chomeurs a explosé, la crise a augmenté, tout coute plus cher, les extremes ont augmenté...bref, son mandat est le pire pour la France depuis 50 ans au moins.
Réponse de le 24/07/2017 à 6:46 :
Revoyez vos sources svp. L'explosion du chômage c'est 2008-2014.
a écrit le 23/07/2017 à 22:13 :
La subordination de la France à l' Ue et aux Gope voilà le lot de nos amusants résidents qui hésitent à nous le confier, bien aidés en cela par une presse subventionnée par l' UE ...!

J' ai le souvenir du capitaine de pédalo qui venait nous chuchoter que c' était encore plus ..dur que prévu ! La seule vraie question est, un président, un gouvernement français ne sont-ils pas de trop dans le pays ?

https://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon
a écrit le 23/07/2017 à 16:30 :
Je n'ai pas été en situation de me représenter, mon parti est en morceau, j'ai laissé un trou de huit milliards dans le budget 2017, j'ai augmenté le nombre de chômeurs de 30%, j'ai affaibli l'autorité de l'état, j'ai organisé un référendum et je me suis assis sur le résultat du vote, j'ai fait des révélations secret défense à des journalistes, j'ai augmenté la pression fiscale sans améliorer les finances publiques...Mais mon successeur n'a plus qu'à me remercier pour la situation que je lui laisse.
Réponse de le 23/07/2017 à 18:37 :
C'est arrivé à d'autres auparavant et ca arrivera à d'autres. ce n'est pas une démonstration de la nullité de quelqu'un çà souligne seulement que la France est un pays difficile à réformer car beaucoup veulent que çà change mais ils continuent à vivoter, critiquer, passer leurs temps à regarder des émissions débiles au lieu de se bouger comme dans beaucoup de pays et régions qui n'attendent pas tout d'un président. Quel est le bilan de votre vie ? Qu'avez vous apporté au pays à part écrire des critiques peu exactes et peu objectives mais très partisanes sur le Tribune ?
a écrit le 23/07/2017 à 15:47 :
en 5ans malgré ses promesses plus de chomeurs
plus de taxes plus d'impots
et en plus il sabordé son parti
qui peut dire que son travail est acceptable
incapables d'avoir des ministres integres combien ont ete
mis en cause
et puis en dernier les fauts bilans les previsions tronque
oublie volontairement pour le cas ou
il n'y a que les petits journalistes payer par les subvention de l'états
pour trouve grace
a écrit le 23/07/2017 à 15:06 :
De l'importance des apparences : il lui a manqué la stature.
Il faut admettre qu'il a relativement amélioré les choses, avec plus d'humilité par rapport aux périodes des prétentieux, pour certains sans états d’âmes ou sans scrupules.

Par contre il reste un arrière gout de trahison des engagements de Hollande pris lors de la campagne. Malgré sa bonne volonté, il a semblé être victime, ou commentateur de la situation, plus que réel acteur.
Au début, l’objectif était de reconstituer les marges des entreprises, ce qui fut fait. En échange de quoi, dans un premier temps on eut droit à 1 Millions d’emplois, potentiels ou virtuels, puisqu’ils tenaient sur la surface d’un pin’s. Les promesses n’engagent….

Après tout, quoique l'on fasse, avec une croissance inférieure à 2 % le chômage devrait encore progresser vu la nouvelle phase d'automatisation et de révolution numérique.
Sauf si l'on rattrape en quelques années ce que l'Allemagne dans l'industrie et les USA dans le numérique, ont mis des décennies à construire. Sachant que c'est en partie accélérer la destruction d'emplois "anciens".
Il faudra au moins 10 ans et encore, si les semeurs de troubles ne sévissent pas de nouveau. Car n’oublions pas que le président Hollande eut à affronter les fondamentalistes et extrémistes, parfois sans aucun soutien et sous les critiques des « moi je ».
Lui et le Drian ont aussi réalisé les premières ventes d’avions Rafale.
Meilleurs commerciaux que stratèges ?
a écrit le 23/07/2017 à 14:16 :
A tous les pseudos économistes qui critiquent:Sarko avait mis la France a genoux,Hollande a redressé la barre petit a petit.Certes,cela n'a pas été "flashy",mais redoutablement efficace
Réponse de le 23/07/2017 à 15:12 :
Mort de rire. La fac, les prisons, la dette, le chômage, les attentats et la sécurité ? Redoutablement efficace !
Sarko ? Les infirmières bulgares, la crise financière internationale, la Georgie
Réponse de le 23/07/2017 à 17:27 :
Les français le remercient de "l'insincérité" de ses comptes, justifiant une petite partie du tour de vis macronien mais surtout le retard d'équipement de nos militaires, le départ du CEMA et autres impacts sur le moral des troupes au détriment de notre sécurité
Réponse de le 24/07/2017 à 8:24 :
Sarko n'a pas mis la France à genoux c'est la crise des subprimes qui l'a fait .On aurait aimé voir Hollande à la tete du pays avec une croissance négative .....Hollande a tué le PS et il est étonnant qu'un pseudo élu PS puisse encore le defendre ,à moins de se dire PS et n'etre en rien socialiste un peu comme Macron crée par Hollande .Le virage libéral fortement assumé ,la danse du ventre face au Medef qui demandait rien du tout ,la nomination de Valls extreme droite du PS une vrais provocation ,la déchéance de nationnalité ,la loi El Komry ext ....tout ça n'a strictement rien de gauche ce qui montre les limites politiques de l'individu ramené au rang d'enarque anonyme comme bien d'autres .Gouverner est une chose ,mais il y a la maniere .Il n'est pas sur du tout que le PS renaisse de ses cendres,mais le peu qui reste pourra toujours faire le procés politique de Hollande à defaut de faire un inventaire de son bilan ....
Réponse de le 24/07/2017 à 9:17 :
A de sez.
La déchéance de la nationalité n a rien à voir avec les valeurs de gauche s y cramponner est une dérive vicieuse du pragmatisme d ego .
Seuls ceux qui n ont pas conservé en fond de portefeuille leur ancienne nationalité pourraient nous expliquer ou se situe la valeur de la déchéance, car eux seuls savent ce qu elle représente , plus quelques noms inscrits sur les monuments aux morts des communes de France .

Salutations citoyenne .
Réponse de le 24/07/2017 à 10:51 :
@sez

"Sarko n'a pas mis la France à genoux c'est la crise des subprimes qui l'a fait ".

Pas pour tous :

De 2006 à 2010, le Trésor public a remboursé 100 millions d'euros à Liliane Bettencourt au titre du bouclier fiscal. En 2008, le montant des sommes remboursées au titre du bouclier fiscal a été 30 millions d'euros, soit 5 % de son coût total
a écrit le 23/07/2017 à 12:53 :
1.1 millions de chômeurs supplémentaires en cinq ans, c'est une situation qui peut être très utile. Hollande est le spécialiste de ce genre d'affirmation péremptoire totalement en contradiction avec la réalité: Jamais autant de réformes n'auront été engagées, la France va mieux, je laisse le pays en meilleur état que je l'ai trouvé...Sans doute finit il par se persuader lui même mais cela ne dépend plus de la politique à ce niveau...
a écrit le 23/07/2017 à 7:32 :
Plus de chômage, plus de dettes, une pression fiscale démesurée sur une petite partie des foyers fiscaux, voilà un bon bilan utile pour son sucesseur !!!!
a écrit le 23/07/2017 à 7:18 :
quand on voit la prevision du budjet 2017.
il serais temps que les polititiens soit au meme titre que les dirigeants d'entreprise.
il fuat qu'ils soit inculpe de fausse prevision faut en ecriture
et presentation de faut bilan
et qu'il rembourse
a écrit le 23/07/2017 à 0:50 :
y manque pas d'air ! vivement la revolution ! 2017 !
a écrit le 22/07/2017 à 23:35 :
Il faut vraiment être sous la coupe d' une presse subventionnée par l' UE pour lire ça ..
http://www.ojim.fr/presse-ecrite-5-milliards-deuros-de-subventions/
a écrit le 22/07/2017 à 22:28 :
Hollande laisse effectivement une situation meilleure qu'il ne l'avait trouvé et a su passer cette période difficile qui aurait pu être bien pire comme on l'a vu dans plusieurs pays du Sud de l'Europe. Mais c'est tellement facile de chercher un bouc émissaire sans analyser réellement les données et évolution favorables.
Réponse de le 23/07/2017 à 1:12 :
Comme vous dites !
Réponse de le 23/07/2017 à 9:02 :
Ouvrez les mirettes et regardez les chiffres, sans idéologies, avant d'écrire n'importe quoi.... merci!!
Réponse de le 23/07/2017 à 11:45 :
@La Réalité

En effet quel bilan remarquable, surtout au niveau sécuritaire. Encore un extra-terrestre qui vient s'épancher sur les forums divers et variés....
a écrit le 22/07/2017 à 19:13 :
C'est de l'humour la France en meilleure état pour les actionnaires,les riches,ses ennemis de la finance...
a écrit le 22/07/2017 à 17:41 :
Quel toupet. Il aura même entrainé la fin de son propre parti. Dans le film " les tontons flingueurs " cette citation devenue célèbre : " les c...ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît ".
Réponse de le 23/07/2017 à 10:56 :
Il est gros gras et indécent, cestui-là même qui a été la roue de secours de la gauche avant de la détruire .
a écrit le 22/07/2017 à 16:14 :
Oui, 8 millions de pauvres , de sans dents ou de sans rien comme dirait Micron 1ier
a écrit le 22/07/2017 à 15:58 :
il a laisse 3 millions de chomeurs de plus qu'a la fin de sarkozy, decourage tt le monde, mis la france au tas, et ca on ne voit pas bien en quoi ca va aider son successeur
on ne voit pas non plus en quoi les decisions prises sciemment, qui engagent la france financierement, et qui sont retoquees par la justice comme prevu vont aider son successeur
bon, il fait sa petite propagande d'autosatisfaction comme il a fait pendant 5 ans, c'est de bonne grace, et c'est son fils politique qui va faire ramasser la savonette a ceux qui rstent beats...
a écrit le 22/07/2017 à 15:54 :
Toujours aussi pédant. Son successeur est hélas à son image.
a écrit le 22/07/2017 à 15:29 :
C'est le nouveau super menteur !!! En tous cas ce qu'il prétend n'est absolument pas confirmé par la Cour des Comptes, bien au contraire.....
a écrit le 22/07/2017 à 14:49 :
Il a coulé son parti, il a coulé la France, mais cela ne lui suffit pas ! Espérons que son coup de pub pour sa fondation ne réussira pas et qu'il n'embourbera pas encore quelqu'un dans un déclin inéluctable :-)
a écrit le 22/07/2017 à 14:28 :
C'est individu essaye de nous gâcher la vie et surtout nos vacances!
a écrit le 22/07/2017 à 13:59 :
Il faut remonter au Président Paul Deschanel pour assister à autant de médiocrité. Chapeau bas au photographe et sa photo qui résume à elle seule le personnage.
a écrit le 22/07/2017 à 13:59 :
M.HOllande est un bon alibi au gvt précédent et un bon tampon neutre pour la passation du bébé au nouveau gouvernement. Ces 3 derniers gouvernements auront signé la fin du modèle Français, c'est une évolution mais pas pour tous.
a écrit le 22/07/2017 à 13:22 :
Il ne manque pas d'air celui là. Après la dégringolade du PS, la hausse du chômage ou la faillite de la France arriver encore a se gausser de ses bons résultats, je le trouve un brin "Mytho", non !!!
a écrit le 22/07/2017 à 12:32 :
C' est sûr la subordination de l a France à l' Ue et aux Gope ...! La seule vraie question est, un président, un gouvernement français ne sont-ils l pas de trop dans le pays ?

https://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon
Réponse de le 22/07/2017 à 17:05 :
Avant d'évoquer les GOPE quel que soit le contexte - comme tout membre de l'UPR, d'ailleurs - savez-vous de quoi vous parlez ?
Quels sont les approbateurs des directives émises par la Commission Européenne ?
Il serait temps que l'UPR apprenne comment fonctionne la démocratie en Europe.
Cordialement
PS: il me semble que l'UPR a fait 0.92% au 1er tour des Présidentielles. Ce score minable est, bien sur, la faute des médias....
Réponse de le 23/07/2017 à 0:56 :
Hollande a été subordonné aux GOPE comme Macron aujourd' hui, o est entré dans la stade de la soumission aide la domestication et le meilleure que les européïstes viennent utiliser la presse subventionnée, notamment dans cet exemple pour se congratuler!
http://www.ojim.fr/presse-ecrite-5-milliards-deuros-de-subventions/

@Bernardino l' Upr est LE parti qui a compris le fonctionnement des GOPE, de la démocratie et de la presse subventionnée à orientation unilatéralement européïste qui fait les 0,9 % que vous évoquez, ne m' en veuillez pas de ce petit rebond, camarade!
a écrit le 22/07/2017 à 11:37 :
La complaisance envers cette zone administrative qu'est l'UE de Bruxelles dont le but est de tout démolir pour reconstruire suivant les dogmes mercantiles et en éclatant toutes communautés qui n'emploieraient pas "l'argent" comme seul moyen d'échange!
Réponse de le 22/07/2017 à 13:19 :
Sans l'UE la France n'aurait plus une dépense publique monstrueuse, des coûts salariaux trop élevés, une compétitivité faible, une législation sociale paralysante ? Il y a un moment où il faut cesser de chercher ailleurs des boucs émissaires... Il y a quand même un effet un peu néfaste à l'UE et à l'€ : sans eux il y a belle lurette qu'on aurait été obligés d'engager les réformes nécessaires;
Réponse de le 23/07/2017 à 11:13 :
Vous plaisantez?
Donc pour vous , sans UE l'état français verrais ces dépenses diminuées ...

Vous oubliez certainement le poids de nos fonctionnaires ?
C'est l'UE qui nous oblige à en avoir autant , donc on pourra les diminuer je suppose ...

J'oubliais les emprunts de notre dette a rembourser ( 1 er budget de l'état )...
Sans l'UE on n'est plus obligé de remboursez n'est ce pas ?

Certainement que sans l'UE nous arrêtons les charges liées aux besoins de survie de nos pauvres ...Tout le monde sait que c'est l'UE qui nous force à le faire .

Réfléchissez avant d'écrire des inepties !
Réponse de le 24/07/2017 à 9:21 :
@@Bruno_bd : ben non, justement, j'avais mis un "?". Sans l'UE les problèmes structuraux français persisteraient, par contre sans le bouclier de l'€ on serait bien obligés de les affronter.
a écrit le 22/07/2017 à 11:19 :
Une ardoise de 8 milliards... pas de quoi pavoiser !!!
a écrit le 22/07/2017 à 11:16 :
Quand je disais toujours que ce n'était pas un bisounours.
Ah cet incorrigible besoin de communiquer : après pépère de la nation, Manu en Chef des Armées et Brigitte à la chasse aux méchants paparazzi : décidément en France, on navigue à vue, mais au moins qu'Est-ce qu'on rigole !
a écrit le 22/07/2017 à 11:01 :
Incroyable!! le cadavre bouge encore
a écrit le 22/07/2017 à 10:48 :
Allez faire un tour en Corée du Nord, en Syrie, au Congo ou meme en Pologne et vous aurez des raisons d'être répugné.
Hier j'entendais dans un resto un gars de droite insulter de tous les noms macron comme s'il était le pire dictateur de l'humanité.
Il faut garder un peu la raison...
Réponse de le 22/07/2017 à 12:34 :
Quand on s' est fait élire avec la presque totalité de la presse subventionnée par l' UE aux mains et qui a formaté l' opinion, la question est sans doute légitime ..
Réponse de le 22/07/2017 à 16:08 :
Macron n'est pas un dictateur quoi que ! Ce n'est qu'un fat élu par les médias, les banquiers, les grands patrons, dont il est l'image il n'y a qu'à voir la liste de ses soutiens. C'est un petit freluquet tout dans la com. Quand on est élu avec moins de 50 %, ce qui module un peu ses 66%, on devrait être beaucoup plus modeste.
D'autre part, je me fous de le Corée du Nord, du Congo et de la Syrie, voire de la Pologne. Je n'envisage pas d'aller y passer mes vacances.
Réponse de le 22/07/2017 à 16:40 :
@Hola: une dictature n'apparait pas du jour au lendemain, elle se construit, que ce soit Napoléon, Hitler ou Staline. Le fait est que Macron n'a pas été élu démocratiquement dans la mesure où, comme le disait Thomas Paine, un gouvernement ne peut être légitime que s'il est représentatif du peuple. Avec 20% des inscrits au 1er tour et moins de 50% de votants au 2e tour, on est loin du compte. Il faudrait que les votes blancs ou non exprimés soient comptabilisés, car il veulent dire que les gens concernés n'ont pas reconnu leur candidat et ont refusé de choisir entre la peste et le choléra :-)
Réponse de le 22/07/2017 à 21:32 :
C'est bien ce que je dis : mettre sur le même plan Hilter, Staline et l'élection de Macron... on nage en plein délire.
Réponse de le 23/07/2017 à 15:25 :
Il est plus facile de fantasmer et d'accuser (la presse, les banques etc.) que de regarder les choses objectivement :
1 : la presse a parlé de l'affaire business france
2 : Si Fillon n'avait pas mis le bras dans le peau de confiture, le candidat de droite (particulièrement Juppé) aurait été élu.
3 : Si Hamont et Mélenchon s'étaient allié, la gauche avait de grosses chances aussi.
4 : Macron ou un autre personne n'aurait représenté plus de 20 % des Français.

Evidemment il faut être vigilant pour préserver la démocratie mais ce n'est pas en délirant sur Jupiter ou avec des comparaisons ridicules avec Hitler et Staline qu'on le fait...
a écrit le 22/07/2017 à 10:38 :
Franchement il ne doute pas d'être ridicule cet EX de l'Elysée : tellement heureux de lui-même qu'il n'a même pas fait acte de candidature; tellement satisfait de son bilan qu'il se vante de laisser des "fruits de sa croissance" à son successeur: Oui 8 milliards de trou supplémentaires dans les caisses déjà pleines à raz bord des déficits cumulés sous sa présidence et pourtant il y avait le fameux alignement des planètes à son profit et non la crise sévère qu'a connue SARKOZY entre 2008 et 2012. Il est encore plus pitoyable lorsqu'il parle que durant son silence depuis Mai dernier.
a écrit le 22/07/2017 à 10:28 :
Celui là, il est il ne manque pas de culot. Aprés avoir payer des rançons et distribués tous les jours des subventions, des aides etc de plusieurs millions d'euros plombant le budget de la France à des patrons arboriculteurs, marins pêcheurs, agriculteurs, céréaliers, etc. Qui ont des patrimoines énormes, il se permet encore de ramener sa science! Il me répugne !
Réponse de le 22/07/2017 à 11:13 :
C'est en effet assez consternant de voir qu'il soit encore capable de prendre la parole et de faire la une des médias. Il laisse la France dans un état désastreux au niveau des finances publiques et de l'emploi. La seule reprise observée est absolument sans corrélation avec sa présidence mais effectivement "le ridicule ne tue pas".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :