Jean-Yves Le Drian passe de la Défense aux Affaires étrangères

Du treillis kaki aux ors du Quai d'Orsay, Jean-Yves Le Drian fait le grand saut. Le nouveau ministre des Affaires étrangères va mener, grandeur nature, la diplomatie économique de la France. Au pas de charge.
Michel Cabirol

5 mn

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense sous Hollande, passe aux Affaires étrangères avec Macron.
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense sous Hollande, passe aux Affaires étrangères avec Macron. (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)

Jean-Yves Le Drian a finalement replongé. Il fait donc partie du premier gouvernement d'Edouard Philippe en dépit des réticences de sa femme, qui souhaitait pourtant qu'il se repose après cinq ans très éprouvants à l'Hôtel de Brienne. Mais il n'est plus ministre de la Défense mais de l'Europe et des Affaires étrangères où il pourra continuer à surveiller et aider les ventes d'armes françaises. En outre, le Quai d'Orsay siège à la commission interministérielle pour l'étude des exportations de matériels de guerre (CIEEMG), qui valide ou pas les demandes d'exportations des industriels français. Il y avait d'ailleurs un match entre Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius, quand il était ministre des Affaires étrangères, pour vendre des équipements militaires. Le Quai d'Orsay est l'un des dossiers clés d'Emmanuel Macron.

Equipe de France

Jean-Yves Le Drian arrive au Quai d'Orsay avec son aura de ministre de la Défense, qui a tout réussi ou presque. Il connait la plupart des grands dirigeants de la planète avec qui, pour certains, il a eu un bon feeling comme avec le prince héritier des Émirats Arabes Unis, Mohammed ben Zayed Al Nahyane ou le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi ainsi que certains chefs d'États africains. Bien sûr, il va élargir son spectre dans le cadre de la diplomatie économique initié par Laurent Fabius à toute l'industrie française (énergie, luxe, numérique, agroalimentaire...) et au monde entier. Il va donc pouvoir expérimenter sa méthode de l'équipe de France qui lui a tant réussi à l'Hôtel de Brienne, où il a fait exploser les ventes d'armes. De la défense au Quai d'Orsay, une sorte de continuité pour Jean-Yves Le Drian.

A la tête du ministère de la Défense, Jean-Yves Le Drian a aussi su nouer des liens forts avec les dirigeants africains avec lesquels ils coopèrent dans la lutte contre les groupes djihadistes dans le Sahel. En 2014, lors du forum sur la sécurité et la paix de Dakar, il est ainsi surnommé "ministrissimo" par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, signe de l'oreille et de la confiance que lui accordent de nombreux dirigeants africains. Ce qui constituera de toute évidence un atout au Quai d'Orsay.

Une mini-surprise

Jean-Yves Le Drian est le premier poids-lourd de la gauche à avoir rejoint Emmanuel Macron. Il avait officialisé son soutien en mars au candidat d'En Marche! et s'était dit à cette occasion à la disposition d'Emmanuel Macron si ce dernier avait besoin de son "expérience" et de ses "connaissances". C'est le cas. "Je suis fier d'avoir servi le pays. Mon moteur n'est pas le pouvoir mais bien le fait d'être utile et le respect de mes convictions", confiait-il la semaine dernière au Journal du Dimanche. Son arrivée au Quai d'Orsay constitue une mini-surprise tant le ministre de la Défense était pressenti pour conserver son maroquin.

Ces derniers mois, l'équipe d'Emmanuel Macron, dont le programme défense a été concocté avec l'aide des conseillers de Jean-Yves Le Drian, notamment Christophe Salomon (industrie), Jean-Claude Mallet (conseiller spécial) et Cédric Lewandowski (directeur de cabinet), ne faisait pas mystère de son désir de le maintenir à son poste. "Il y a un cas très particulier avec Jean-Yves Le Drian, on est sur une fonction régalienne extrêmement sensible car la France est en guerre à l'international et l'élément de continuité se considère", avait déclaré Emmanuel Macron en mars.

Artisan du rapprochement avec l'Allemagne en matière de coopération militaire, Jean-Yves Le Drian est passé par des hauts et des bas avec l'Europe de la Défense. Elle a obtenu quelques succès d'estime. Pour autant, l'Allemagne semble intéressée par le F-35 de Lockheed Martin tandis que la Belgique fait tout pour dissuader les concurrents du F-35. Il ne faut surtout pas que la France trahisse ses intérêts économiques et industriels au profit d'une Europe illusoire. Ce qui peut profiter à certains pays comme on a pu le voir avec la création d'EADS, aujourd'hui devenu Airbus. La nomination de Jean-Yves Le Drian à la tête d'un ministère de l'Europe apparaît comme un signal clair de la volonté d'Emmanuel Macron de faire de la relance de l'Europe une des priorités de son quinquennat.

Recomposition politique

A 69 ans, Jean-Yves Le Drian symbolise la recomposition politique qu'Emmanuel Macron appelle de ses vœux. Courtisé en 2007 par Nicolas Sarkozy, Jean-Yves Le Drian a su ces dernières années s'attirer la sympathie des parlementaires de tous bords confondus. "C'est un homme qui créé autour de lui un réseau favorable, une sympathie naturelle et s'il y a eu les succès qu'on connaît à l'export de l'équipe France c'est en partie dû à ces qualités humaines", estime Jacques Gautier, ancien vice-président Les Républicains de la commission Défense au Sénat.

Jean-Yves Le Drian devrait arriver au Quai d'Orsay avec une partie de sa garde rapprochée qui l'accompagnait à l'Hôtel de Brienne. Il y avait d'ailleurs plusieurs de ses conseillers lors de la passation de pouvoir entre Jean-Marc Ayrault et lui-même. Dont son conseiller spécial, Jean-Claude Mallet, son conseiller diplomatique, Luis Vassy, son conseiller pour les affaires européennes Jay Dharmadhikari et sa conseillère politique et parlementaire, Christine Mounau-Guy. Le chef du cabinet civil Jean-Christophe Le Minh, le chef adjoint du cabinet civil, Laurent Naves ainsi que sa conseillère pour la communication et les relations avec la presse, Véronique Le Goff assistaient également à cette cérémonie.

Michel Cabirol

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 18/05/2017 à 10:44
Signaler
On arrête pas d'entendre que Mr Le Drian doit démissionner de son mandat local pour pouvoir rester ministre. Son changement de ministère associer à cette demande ont elles pour objectif de faire démissionner un ministre doué? Car Mr Le Drian est bon ...

à écrit le 18/05/2017 à 2:41
Signaler
Après avoir vendu des armes aux qataris, saoudiens, égyptiens (mais avec de l'argent saoudien) voila notre héros qui va vendre le réseau diplomatique français à ses amis qui sont de grands démocrates... Quand est ce qu'un journaliste va enfin s’inté...

le 18/05/2017 à 10:50
Signaler
L'état français finance des programmes auprès d'entreprise privé travaillant dans la défense (de tous les pays). Quand notre état paye pour créer un nouveau matériel ils le payent très cher pour le développer, l'entretenir et l'améliorer. L'état ne g...

à écrit le 17/05/2017 à 18:30
Signaler
C'est pas possible ! Macron qui veut être exemplaire embauche le cumulard Le Drian . Pour un homme qui ne voulait pas de ralliement avec l'ancienne équipe c'est réussit !! Il

le 18/05/2017 à 3:55
Signaler
Je suis breton et pas de gauche, et pourtant je trouve Le Drian remarquable. Il n'est pas sectaire comme certain et surtout reconnu pour faire de l'excellent travail. Donc autant le garder si le travail est bien fait.

le 18/05/2017 à 8:02
Signaler
@Yann: il n'est pas sectaire parce qu'il est de gauche, n'est-ce pas ! Cela dit, Letribun, parle des cumuls qui devaient être interdits, car Le Drian n'est pas le seul à cumuler dans ce nouveau gouvernement. Il semblerait donc que ce soit "business a...

à écrit le 17/05/2017 à 16:26
Signaler
" l'Allemagne semble intéressée par le F-35 de Lockheed Martin ". Et pourtant les Allemands ont été échaudés avec les avions Américains (...et les Canadiens!) particulièrement avec le F104 Starfighter. La défense européenne, ce n'est pas à l'ordre d...

le 18/05/2017 à 3:47
Signaler
Le F104 c'est dans les années 50, je pense que les américains ont fait des progrès technique depuis.

le 18/05/2017 à 10:56
Signaler
Pourquoi parlez vous de ce sujet dans celui ci? Je ne vois pas le rapport entre la mutation de ministère de Mr Le Drian et les avions Allemand...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.