L'actuel code du travail serait inadapté pour 63% des Français (sondage)

 |   |  373  mots
Seuls 6% des interrogés jugent le code du travail tout à fait en adéquation avec le monde du travail.
Seuls 6% des interrogés jugent le code du travail "tout à fait" en adéquation avec le monde du travail. (Crédits : Philippe Wojazer)
Et si le texte actuel ne fait pas l'unanimité, les réformes qu'envisagent de faire le gouvernement pour le modifier ne sont pas mieux accueillies.

Alors que le gouvernement entend le modifier par ordonnances, l'actuel code du travail n'a pas la cote chez les Français. Selon un sondage OpinionWay publié mercredi*, seuls 35% des personnes interrogées estiment que le texte est adapté tandis que 6% le jugent "tout à fait" en adéquation avec le monde du travail.

Pour autant, les personnes sondées ne sont pas convaincues non plus par les changements que le gouvernement veut apporter au code du travail via ses ordonnances.

68% des interrogés considèrent que leur patron en profitera pour réduire leurs droits si le futur code du travail laisse davantage de place à la négociation par accord d'entreprise. 64% des salariés ayant participé à l'enquête, pensent eux, que les entreprises "n'embaucheront pas plus facilement si elles peuvent licencier plus facilement" et la même proportion désapprouve le plafonnement des indemnités prud'homales en cas de litige pour licenciement injustifié. Une mesure prévue dans la réforme proposée du code du travail.

> Lire aussi : Réforme du Code du travail : quelles mesures sont proposées par le gouvernement ?

Pour 50% des Français interrogés, rien ne vaut une représentation salariale par...les salariés eux-mêmes

Toujours d'après le sondage, la fonction qu'occupe le code du travail reste considérable pour les salariés interrogés puisque 29% pensent que le texte incarne l'élément le plus important pour assurer la protection des salariés devant les accords de branche (20%), les représentants du personnel (15%) ou les syndicats au sein de l'entreprise (12%).

Les plus à même de représenter l'ensemble des salariés dans l'entreprise restent les salariés eux-mêmes, pour un Français interrogé sur deux, avant même les représentants du personnel (35%) et les délégués syndicaux (14%).

Enfin, pour 80% des sondés, les règles du droit du travail devraient être identiques dans le secteur public et dans le secteur privé.

(avec AFP)

__________

* Sondage OpinionWay publié mercredi et réalisé pour le compte des éditions Tissot. L'enquête a été réalisée en ligne entre le 16 et le 19 août 2017 auprès de 1.014 salariés de 18 ans et plus selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,5 à 3 points.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/08/2017 à 19:36 :
à quand un sondage sur ce que pense les français du code de procédure pénal ou du code des assurances?
La ficelle est un peu grosse.
a écrit le 30/08/2017 à 12:34 :
Il faut en finir avec les allègements de charges et mesurettes à destination de l'employeur sans contrepartie.

Avantage Employeur : Il faudrait supprimer les instances du CE (inutiles et coûteuses) et ce qui va avec (subventions). => allègement des charges et de temps pour l'employeur.
Avantage Etat : Pas de dépenses car allègement pris sur un droit existant.
Avantage Salariés : En contrepartie, il faut faciliter la mobilité hors entreprise (à savoir, départ de la part du salarié facilité - conservation salaire pendant x mois - formation de reconversion). A charge pour l'employeur de faire en sorte que travailler chez lui soit motivant (conditions de travail, salaire, ...).
a écrit le 30/08/2017 à 11:02 :
On voit bien que vous êtes obligés de publier ce genre de propagande indigne d'un journal sérieux comme le votre.

Vous aussi au final vous subissez de plein fouet cette médiocratie...

Courage à vous aussi ça risque de durer encore quelques années.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :