Code du travail : seul un tiers des Français pense que Macron pourra "réformer efficacement"

 |   |  297  mots
La réforme par ordonnance du droit du travail apparaît comme une mauvaise idée pour 63% des sondés (+11% par rapport à mai 2017).
La réforme par ordonnance du droit du travail apparaît comme une mauvaise idée pour 63% des sondés (+11% par rapport à mai 2017). (Crédits : STOYAN NENOV)
Parmi les sympathisants d'En Marche (EM), Emmanuel Macron convainc très largement (89% des sondés EM lui font confiance pour réformer le code du travail), ce qui n'est le cas ni à droite (41%) ni à gauche (29%) ni au FN (11%), d'après ce sondage Odoxa. Le gouvernement doit présenter son projet de réforme le 31 août.

En chute de popularité, Emmanuel Macron fait également douter les Français quant à sa capacité à réformer le Code travail. Près de deux tiers des Français (63%) ne font ainsi pas confiance au chef de l'État et à son gouvernement pour porter à bout ce vaste chantier, promesse majeure lors de la campagne présidentielle, selon un sondage Odoxa pour RTL publié lundi 28 août.

D'après cette enquête*, seules 37% des personnes interrogées jugent le chef de l'État en mesure de "réformer efficacement" le Code du travail, et seuls 8% disent lui faire "tout à fait" confiance sur cette question. Parmi les sympathisants d'En Marche (EM), Emmanuel Macron convainc très largement (89% des sondés EM lui font confiance pour réformer le code du travail), ce qui n'est le cas ni à droite (41%) ni à gauche (29%) ni au FN (11%).

Un frein à l'embauche pour la moitié des Français

La réforme par ordonnance du droit du travail apparaît comme une mauvaise idée pour 63% des sondés (+11% par rapport à mai 2017). Les Français sont également défavorables à 61% (+8%) au plafonnement des indemnités prud'homales versées aux salariés dont le licenciement est jugé sans cause réelle et sérieuse, une mesure qui figure au programme de la réforme du code du travail.

Quatre personnes interrogées sur cinq (80%) pensent que la réforme du code du travail pourra déboucher sur un mouvement de contestation généralisé à la rentrée. Pour autant, les Français estiment majoritairement (56%) que le code du travail est un frein à l'embauche pour les entreprises.

[Enquête réalisée en ligne les 24 et 25 août 2017 auprès de 1.005 personnes âgées de 18 ans et plus selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.]

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/08/2017 à 14:36 :
A quand la gouvernance sans les sondages, passons à l'action, et commentons les actions. Aucun interet de commenter les commentaires.
a écrit le 29/08/2017 à 12:24 :
Le seul intérêt de cette réforme destructrice du consensus social (existant depuis 1945) , c'est d'obéir aux injonctions de Bruxelles-Berlin , donc suivre une voie ultra-libérale pour enrichir un peu plus la finance . Cela n'a aucun intérêt pour l'économie du pays vassalisé .
a écrit le 29/08/2017 à 11:26 :
Tout dépendra de la volonté des français de dépasser leurs intérêts purement personnels et corporatistes pour promouvoir une France plus juste, plus ouverte, plus performante, plus responsable et plus dynamique.
J'ai du mal à penser qu'ils ne soient que 30% dans cet état d'esprit!!
a écrit le 29/08/2017 à 10:24 :
Sans cash, ce pauvre micron aura bien du mal pour agir. Il se contentera par consequent de petites actions, a son niveau. Les deficits se doivent d'etre stoppes. Bruxelles veille.
a écrit le 29/08/2017 à 8:39 :
Les Français adorent les nouveautés et détestent les réformes. Ou plutôt ils plébiscitent les réformes qui ne les concernent pas.
Réponse de le 29/08/2017 à 10:09 :
mais sans maquillage....un peu de moralité voyons
Réponse de le 29/08/2017 à 10:11 :
mais sans maquillage....un peu de moralité voyons les cadeaux ne doivent pas etre des hamecons
a écrit le 28/08/2017 à 19:20 :
Il vient d'être élu Président démocratiquement, maintenant la France se réveille doucement de son hypnose médiatique. La seconde phase risque les faire pleurer.
a écrit le 28/08/2017 à 17:54 :
Il y a plus urgent en France que la réforme du code du travail.
C'est la réconciliation sociale en France et la réduction de la fracture sociale, depuis 30 ans les fonctionnaires ont eu trop de pouvoir et privlilege, la précarité ne cesse pas d'augmenter, tout le monde doit faire des efforts, la meilleure solution est de mettre tout le monde au même niveau : supprimer le statut fonctionnaire une fois pour toute et faire un CDI pour tous.
Réponse de le 28/08/2017 à 18:36 :
@citoyen ordinaire: 1) comment réconcilier des gens qui n'ont pas les mêmes intérêts ? Notamment, ceux qui ne vivent que pour et par les allocations diverses et variées et ceux qui vont au charbon ? 2) Les fonctionnaires sont utiles. Le problème étant qu'on ne a embauché trop à des fins électoralistes. 3) Une entreprise dont l'activité est saisonnière par exemple ne peut se permettre d'embaucher en CDI. Les solutions simplistes de simplets ne fonctionnent tout simplement pas :-)
a écrit le 28/08/2017 à 17:16 :
Macron n' a aucune marge de manoeuvre entièrement dépendant des GOPE bruxelloises et de l' oligarchie qui l' a fabriqué et installé aux manettes, les français le savent, le sentent ..

Les commandes sont extra territoriales à la France, sauf à devenir Jésus balayant la cour des Miracles Union européenne, il est tout à fait incapable de régler les problème des français et dès lors les nuages vont continuer de s' amonceler ..

https://www.upr.fr/actualite/europe/gope-nos-gouvernements-subordonnes-a-commission-europeenne-preuve
a écrit le 28/08/2017 à 15:16 :
Qu'il avance et fasse des réformes, les Français ? desquels on parle ? les assistés ? Ceux qui n'ont pas voté !!!
a écrit le 28/08/2017 à 14:18 :
Quand on a été élu si petitement, il ne faut pas s'attendre à autre chose. Le pays n'a pas adhéré à son projet, il n'a pas voulu de Mme Le Pen....c'est plus simple.
M. Macron pense avoir obtenu un blanc seing....il se fourvoie depuis le début.....au surplus ses ministres ne sont pas à la hauteur. Tout et le contraire de tout en permanence. Le 1er ministre ne connait pas davantage ses dossiers. Il l'a montré chez Bourdin...il doit certainement s'entraîner un peu trop à la boxe....
a écrit le 28/08/2017 à 13:38 :
bobo macron commence a se faire du souci les femmes de militaires qui manifestent les crs qui se font portes pales les sondages qui plongent tout cela ne sent pas bon et becassine qui magouille de le code du travail pourvu qu'il nous ramene pas un mai 68 sa ne sera pas beau avec l'evolution de la jeunesse et des casseurs!! la France bloquee il a plus qu'a faire sa valise
Réponse de le 28/08/2017 à 19:05 :
La marmite chauffe et l’arrogance de ce président renforce le malaise....
a écrit le 28/08/2017 à 13:38 :
bobo macron commence a se faire du souci les femmes de militaires qui manifestent les crs qui se font portes pales les sondages qui plongent tout cela ne sent pas bon et becassine qui magouille de le code du travail pourvu qu'il nous ramene pas un mai 68 sa ne sera pas beau avec l'evolution de la jeunesse et des casseurs!! la France bloquee il a plus qu'a faire sa valise
a écrit le 28/08/2017 à 13:38 :
bobo macron commence a se faire du souci les femmes de militaires qui manifestent les crs qui se font portes pales les sondages qui plongent tout cela ne sent pas bon et becassine qui magouille de le code du travail pourvu qu'il nous ramene pas un mai 68 sa ne sera pas beau avec l'evolution de la jeunesse et des casseurs!! la France bloquee il a plus qu'a faire sa valise
a écrit le 28/08/2017 à 13:22 :
Macron et son gouvernement fantoche Philippe Edouard-Lemaire vont dramatiquement aggraver le déclin social et économique

largement initié par ChiracRaffarinDeVillepin,

puis lourdement aggravé par SarkozyFillonLemaire

puis très très lourdement aggravé par HollandeVallsMacron

Le pire du pire est bien à venir, en particulier pour les électeurs qui ont voté Macron
Réponse de le 28/08/2017 à 16:44 :
mais non, mais non, il y a encore le rêve trotskiste de Mélenchon !
a écrit le 28/08/2017 à 12:57 :
Macron veut précariser le travail, augmenter les impôts via la CSG pour les retraités , les fonctionnaires et les cadres moyens. En supprimant la TH , il va inciter les collectivités locales à augmenter la taxe foncière et d'autres taxes communales. En revanche, il n'y a toujours pas de réduction de la dépense publique à l'horizon.
a écrit le 28/08/2017 à 11:44 :
Les charges sociales plombent l’État. Tant que cette bille creuse n'aura pas licencié 40% des fonctionnaires, il s’agitera perpétuellement autour du déficit et du RAS LE BOL des Français !
a écrit le 28/08/2017 à 11:14 :
Il ne faut pas oublier que les médias font l'opinion, en faisant croire qu'ils la commentent.
Ils sont nombreux à nourrir et seule une poignée sont de vrais journalistes respectables.
Le reste c'est une entreprise comme une autre, il faut des résultats.
Le président doit exécuter son programme et s'il ne peut pas, il doit s'en aller.
Si les Français préfèrent les Insoumis ou le Front National, on n'y peut rien, c'est la démocratie!
a écrit le 28/08/2017 à 11:12 :
Napoléon III disait à ses députés :" N'ayez pas peur des Français, ils sont plus conservateurs que vous." (cité par Alain Duhamel dans son livre sur les pathologies politiques françaises.
Ce n'est pas Macron qui n'a pas confiance; ce sont les Français qui redoutent d'être tirés de leur léthargie conservatrice.
Réponse de le 28/08/2017 à 17:52 :
@vallat: léthargie conservatrice ? Les Français ont bien fait savoir, en ne votant pas pour les partis traditionnels, qu'ils voulaient du changement. La problématique, c'est qu'à chaque fois les politiciens mentent et les Français sont donc de plus en plus méfiants. La stratégie socialiste, merci Jospin et son bac pour tous, consistant à les rendre plus ignares et donc plus manipulables, n'aide pas non plus à ce que les gens votent de façon réfléchie et constructive :-)
a écrit le 28/08/2017 à 10:41 :
GOPEman n' a pas les manettes dasn cette UE arbitraire et est incapable de régler les problèmes des français qui se sont lassésdes promesses des uns et des autres.

Mais pourquoi donc avoir donné les manettes de la France à une marionnette de cette Ue bruxello américaine sans davantage de recul ni d'analyse ...?
https://www.upr.fr/conferences/qui-gouverne-la-france

J' observe avec ..naïveté les 90 % de nos emplois industriels évaporés depuis notre appartenance à l' Union .. Comment peut-on prétendre faire revenir ces emplois livrés au moins -disant pour installer la géopolitique us à l' est de l' Europe sur le train de tous les chefs d' états qui se sont succédés au pays France ..?

L' exercice requalifié en novlangue bruxelloise ..réforme consistant alors à installer des smic à 200 euros en France pour nous rendre compétitifs avec l' est ...?
a écrit le 28/08/2017 à 10:37 :
De toute façon,il faudra bien qu'ils s'y fassent et ne il faut il pas voir, avant de juger !!!!
Sous la pression des "sondeurs " ayons plutôt peur d'une demi reforme.
a écrit le 28/08/2017 à 10:24 :
pourquoi , tout simplement ses cadeaux sont des hamecons ...tout aide a dégringoler.. retraités paysans artisans étudiants ext
a écrit le 28/08/2017 à 10:23 :
pourquoi , tout simplement ses cadeaux sont des hamecons ...tout aide a dégringoler.. retraités paysans artisans étudiants ext
a écrit le 28/08/2017 à 10:19 :
"Prmi les sympathisants d'En Marche (EM), Emmanuel Macron convainc très largement"

Parmi les actionnaires de chez monsanto, 97% affirment que les produits chimiques sont inoffensifs.

Parmi les gardiens de la paix, 95% affirment qu'ils n'ont pas assez de pouvoir.

Parmi les bergers qui se sont fait bouffer des moutons par des loups, 93% sont contre leur réintroduction et-c...

Comment pouvez vous valider ce genre de statistiques qui devraient être directement jetées à la poubelle svp ?
a écrit le 28/08/2017 à 9:46 :
Vu que Mélenchon se veut le principal opposant cette réforme, comme il s'est toujours trompé sur tout (exemple le Venezuela, "paradis socialiste" ), c'est que cette réforme doit être finalement plutôt bonne pour le pays.
Réponse de le 28/08/2017 à 18:59 :
A la place de reprendre les discours de la presse, faites vous une opinion personnelle le 31 aout 2017
Réponse de le 29/08/2017 à 6:28 :
faites vous une opinion personnelle le 31 aout 2017

Ayant du subir une présidentielle interminable aux multiples rebondissements commentée par toutes les presses françaises ( et mondiales avec peu d'intérêts )...

Pas besoin d'attendre le 31 août 2017 pour me forger une opinion sur Melanchon ...C'est une caricature d'un populiste dans toute sa splendeur avec un ego démesuré . Un ex socialiste qui s'est pris le temps d'une présidentielle pour le sauveur de la France en faisant croire aux petits peuples les pires énormités !

@ Mam - 44 votre opinion sur Melanchon est certainement du aux discours de celui ci ... Et pas aux réalités économiques de notre pays.
a écrit le 28/08/2017 à 9:33 :
M macron a beaucoup perdu en crédibilité depuis le début de son quinquennat et il déçoit par ses cafouillages, son mépris et son arrogance. J'ai voté pour lui car je n'avais pas le choix, mais il n'aura plus ma voix, il semble dans le clan de la droite, il n'est pas un Social démocrate.
a écrit le 28/08/2017 à 9:14 :
Au lieu de simplifier, on va complexifier encore un peu le,code,du travail.....la craie reforme,serait de nettoyer les textes....en,revenant aux fondamentaux......
En lieu et Pla e, on fait des lois qui permettent de,déroger a la loi...pain bénis poir les,avocats en droit,social et encombrement des prud'hommes garantis.....et,couts de gestion du social en expansion......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :