L'Elysée s'est (un peu) serré la ceinture en 2014

 |   |  387  mots
S'agissant de la rémunération des personnels, le montant des dépenses (68,2% du total) a diminué de 1,6% en 2014 par rapport à l'année précédente.
S'agissant de la rémunération des personnels, le montant des dépenses (68,2% du total) a diminué de 1,6% en 2014 par rapport à l'année précédente. (Crédits : Reuters)
Les dépenses de la présidence de la République on diminué de 1,3% par rapport à 2013 et ont atteint les 100 millions d’euros l'année dernière, selon la Cour des comptes. L'institution se satisfait de cette maîtrise des dépenses.

La présidence de la République est parvenue à réduire son budget en 2014, selon le rapport annuel de la Cour des comptes sur la gestion financière de l'Elysée, remis mercredi 15 juillet.

"A l'occasion du contrôle des comptes de 2014, la Cour a pu observer la poursuite des efforts engagés pour ramener les dépenses, comme vous l'avez souhaité, dans la limite d'un montant maximum de 100 millions d'euros", précise le Premier président de la Cour des comptes, l'ancien député socialiste Didier Migaud, dans son rapport adressé à François Hollande.

"De fait les produits retracés dans le compte de résultat se sont établis à 103,23 millions d'euros et les charges calculées à 100,04 millions d'euros, dégageant un résultat positif de 3,19 millions d'euros. Le reversement au Trésor de 1,66 million d'euros a ramené la dotation disponible en 2014 de 101,66 à 100 millions d'euros", précise la Cour, qui contrôlait pour la septième année le budget de l'Elysée.

Économies dans les principaux postes de dépenses

Si la Cour s'est félicitée de la poursuite de la maîtrise des dépenses "notamment pour ce qui concerne les charges courantes et de maintenance, le parc automobile et les déplacements", elle continue à souhaiter l'instauration "d'un cadre juridique approprié pour la gestion budgétaire et comptable" et "le développement de procédures de contrôle interne performantes".

Des économies ont été réalisées sur les principaux postes de dépenses, selon la Cour. En 2014, les charges de la présidence se sont donc établies à 100 millions d'euros, en retrait de 1,3% par rapport à l'exercice précédent. Les produits (103,2 millions d'euros) sont également inférieurs à ceux de 2013 (-1,6%). La diminution des charges concerne tous les postes d'exploitation (achats, charges externes, impôts, salaires), sauf les dotations aux amortissements et provisions, relève la Cour.

Dans le détail, s'agissant de la rémunération des personnels, le montant des dépenses (68,2% du total) a diminué de 1,6% en 2014 par rapport à l'année précédente, énumère la Cour pour qui, cependant, le "recours très excessif, au regard du droit en vigueur, aux heures supplémentaires n'est pas encore réglé".

Les dépenses de fonctionnement et d'investissement du secteur communication ont été de 1,14 million d'euros contre 1,20 million en 2013 (-5%).

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/07/2015 à 9:52 :
Info complètement inintéressante. On sait très bien qu'il est très facile de faire passer des budgets de l'Élysée vers les ministères et vice versa pour donner l'impression d'une baisse. Ce qui compte c'est ce qui se passe au niveau global des finances publics. Le budget de l'Élysée, c'est peanuts !
a écrit le 25/07/2015 à 8:24 :
Incroyablement peu. C'est beaucoup qu'il faut faire, multiplier par 10 par exemple!!!!!!!!!!
a écrit le 20/07/2015 à 23:15 :
Comme personne ne vient le voir les dépenses de réception diminuent !
a écrit le 20/07/2015 à 16:25 :
Cela serait SARKOZY , la presse crierait au miracle : comme elle l'a fait durant 5 ans, pendant que M. BISMUTH accumulait les déficits... Au contraire de l'Allemagne....
a écrit le 17/07/2015 à 15:43 :
L'arbre qui cache la forêt, l'infime détail dans un océan de déficits. Comment la presse peut se montrer aussi complaisante face à un pouvoir aussi dépensier. Effarant.
Réponse de le 26/07/2015 à 11:33 :
Après 3 douzaines d'huitres, un sanglier rôti, cela consiste en effet a ôter la cerise du gâteau, pour pas grossir :-)
a écrit le 15/07/2015 à 21:21 :
Le Figaro indiquait une économie de 900 K€ pour une réduction de 30 salariés. Faut il en déduire que les employés de l'Élysée sont smicard ?
Réponse de le 16/07/2015 à 7:03 :
Bien sûr que non. Quand un politicien se déplace, le coût des motos, voitures et personnels... sont tous à la charge de la gendarmerie, police. Eux n'ont comme coût au mieux que la voiture même du président et encore je n'en suis même pas sûr. Quand à l'avion, il appartient à l'armée de l'air et est piloté par des militaires (hôtesses comprise). La question serait plutôt de savoir à quoi on servit ces millions.de crédits?
Réponse de le 17/07/2015 à 11:10 :
Vous croyez qu'un fonctionnaire est payé combien? La valeur du point est de 55.3556, la grille indiciaire est facilement trouvable sur internet pour le calcul: valeur du point * la position dans la grille indiciaire / 12 = salaire brut. Je vous laisse calculer le salaire du fonctionnaire. Prenez une personne de catégorie B vous verrez vite que jeune il touche pas grand chose et vieux il est au smic.... Alors imaginez la catégorie C. En revanche les patrons de catégorie A; eux rattrapent le retard des deux autres catégories. Et comme par hazard ces eux qu'ils n'arrivent pas à virer...
a écrit le 15/07/2015 à 18:45 :
tout d 'abord bonjour la BRI car votre blogue et lu par les renseignements intérieur le pire c'est que vous le savez.....Non mais ils n ont pas honte car moi le francais moyen je paies de plus en plus d 'impots que ca soit sur le revenu ou locaux et eu ils ce privent de quoi....tiens mr holande ne prend plus le tgv et pourquoi? vous n'avait jamais fais un reportage sur Sarko qui affrète un jet rien que pour ses bagages j en ai etais le témoin sur une base aerienne dans le sud de la France et voila j aimerai faire un tour dans votre redaction pour me dire que l information et libre mais je suppose que je n'aurai pas ce plaisir .....bien a vous
Réponse de le 16/07/2015 à 7:06 :
Et le pire, c'est que ces politiciens font venir des militaires d'un peu partout en France comme délégation. Et pour les remercier, ils ne leur offre même pas un petit déjeuné (un simple café serait bien)...
a écrit le 15/07/2015 à 16:40 :
A comparer malgré tout aux 36000 000€ que coûte la Chancellerie allemande!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :