"L'Union européenne doit sortir de sa servitude volontaire vis-à-vis des Etats-Unis" (Matthias Fekl)

 |   |  338  mots
Matthias Fell, secrétaire d'Etat en charge du commerce extérieur, veut que l'UE mette un terme à la naïveté dont elle fait parfois preuve dans ses relations avec les Etats-Unis.
Matthias Fell, secrétaire d'Etat en charge du commerce extérieur, veut que l'UE mette "un terme à la naïveté dont elle fait parfois preuve" dans ses relations avec les Etats-Unis. (Crédits : Reuters)
Face à Trump et sa nouvelle politique protectionniste, la France et l'Union Européenne doivent assumer leur rang, selon le secrétaire d'Etat au commerce extérieur, Matthias Fekl.

Le secrétaire d'État français chargé du Commerce extérieur, Matthias Fekl, a estimé dimanche que l'Union européenne devait sortir de sa "servitude" vis-à-vis des Etats-Unis en matière de mondialisation. L'Europe doit tenir son rang tant les Etats-Unis pourraient s'éloigner du reste du monde dans les prochains mois. "Imaginer qu'un pays possède un avenir en se coupant du reste du monde ne correspond à aucune réalité", a-t-il déclaré dans le Journal du Dimanche (JDD) en référence au nouveau président américain Donald Trump."Face à cela, l'Europe doit en revanche savoir peser sur la mondialisation, et sortir de sa servitude volontaire vis-à-vis des États-Unis", a-t-il ajouté.

"Elle doit mettre un terme à la naïveté dont elle fait parfois preuve et appliquer pleinement le principe de réciprocité dans ses relations économiques", a-t-il poursuivi. Depuis son arrivée au pouvoir, Donald Trump semble vouloir mener une politique protectionniste, voire nationaliste, y compris au détriment de ses principaux partenaires, dont l'UE. Le projet d'accord commercial entre les Etats-Unis et l'Europe, déjà mal en point avant le départ de Barack Obama de la Maison Blanche, est ainsi plus qu'incertain.

Renforcer le rôle de la France et l'UE face au retrait des Etats-Unis

Grand critique de la construction européenne, M. Trump ne cache pas son souhait de négocier en priorité un accord bilatéral avec le Royaume-Uni afin de faire du Brexit un "succès". Le secrétaire d'Etat français chargé du Commerce extérieur souligne que "l'imprévisibilité et l'impulsivité" du nouveau président américain font "peser de grandes incertitudes dans le monde entier".

"Nous allons probablement assister à un retrait des États-Unis des affaires du monde avec, de temps à autre, des interférences ponctuelles répondant à une logique de défense de leurs intérêts nationaux immédiats", pronostique Matthias Fekl. "Face à cela, l'Europe et la France doivent plus que jamais être un facteur de stabilité dans le monde".

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2017 à 20:10 :
Eeet.. c'est à cause de l'arrivée de trump..?? Faudrait peut-être arrêter de nous prendre pour des veaux. Merci. Les us n'ont QUE ce qu'ils méritent, d'une part, mais VOUS, vous semblez SURTOUT avoir PEUR pour VOTRE commerce. C'est penser aux peuples AVANT qu'il aurait fallu faire. Vous serez balayés comme les autres.
a écrit le 06/02/2017 à 14:12 :
la France doit sortir de sa servitude face à l Allemagne de Merkel avant
a écrit le 06/02/2017 à 11:57 :
"Nous allons assister à un retrait des USA des affaires du monde" ? Encore un qui ne comprend rien au monde réel. Pour Trump, l'intérêt principal est de développer le commerce, arrêter les dépenses gigantesques faites pour mener un peu partout des guerres improductives qui font exploser la dette des USA, tout en verrouillant les frontières économiques et politiques pour bloquer le dumping chinois.
Le verrouillage économique a toujours été présent aux USA, en violation des lois de l'OMC, l'Europe en sait quelque chose. Trump ce sera une autre façon de dominer le monde, peut-être plus pacifique mais tout aussi déterminée que les va-t-en-guerre démocrates (une étiquette fort peu adaptée aux personnages comme Clinton).
a écrit le 06/02/2017 à 8:47 :
Les cadavres parlent au cadavre.

Je ne vois pas ce qu'il y a de censurable là dedans, que l'on nous prouve que l'UE et ses dirigeants sont bien vivants svp, mais pour le moment on ne voit rien du tout.
a écrit le 06/02/2017 à 7:58 :
Voilà une chose dont on aurait pas osé parler sous la précédente administration américaine puisque nous appartenions a leur "empire"!
a écrit le 05/02/2017 à 19:42 :
houu le vilain communiste nationaliste.
a écrit le 05/02/2017 à 18:28 :
Les béotiens découvreraient-ils que la vassalisation, c'est un peu comme l'esclavage ???
a écrit le 05/02/2017 à 18:22 :
de quoi il parle
l'ue ne s'en sort pas trop mal, meme si la france n'est pas bien positionnee, effectivement........arrogance et m'enfoutisme obligent...
mais dieu merci grace aux socialistes francais lepen va etre elue, la france va quitter l'europe, et devra negocier avec un poids de 65 millions de personnes et une economie au tas
on reparlera alors d'europe, mais ca sera trop tard
Réponse de le 05/02/2017 à 19:50 :
Mme la fille de M.Le Pen est du même gabarie sur la droite que Les Républicains.
Je dit ça je dit rien... Je dit juste: ils sont racistes!

Alors que ce soit des Lepen ou des Sarko du Fillon, je ne vois pas trop la différence. Les musulmans se font de toutes façon montrés du doigt... Et on les vois nul part: les médias, la politique et en entreprise. Il faut mettre fin a l’apartheid.

Personnellement, l'Euro, l’Europe je m'en fout, rien ne changera pour moi si je doit payer mes patates bio française plus chère (je doute que ce soit le cas) qu'il en soit ainsi.
a écrit le 05/02/2017 à 18:13 :
Mais cela fait 100 ans que nous sommes des pantins : Autant d'aveuglement devant tant d'évidences. Par exemple, depuis 1991, nous aurions pu nous rapprocher des pays de l'Est, sans les balancer dans une Europe qui ne leur convient pas. Oncle sam a décidé que Russia delenda est, comme on disait a Rome...et avec le concours des développés européens comme arpettes serviles !

Ciao.
a écrit le 05/02/2017 à 17:44 :
Les cadavres parlent au cadavre.
a écrit le 05/02/2017 à 17:43 :
Cela fait longtemps que j'attends cela mais aussi de se libérer des la froideur de chaque nation encore trop dans leur nationalisme respectif et de mettre sur pieds cette fédération des nations avec de vraies structures qui lui permettrait de fonctioner à tous les niveaux.
Dommage, il est trop tard pour réduire le nombre des états consernés.
a écrit le 05/02/2017 à 13:27 :
Il y a en effet une belle opportunité pour la France qui a toujours été en concurrence avec les US pour promouvoir dans le monde la liberté et la démocratie. Hélas, Bonaparte n'est plus enseigné à l'école de la République.
a écrit le 05/02/2017 à 13:14 :
J'adhère totalement à ce discours mais il aurait peut-être fallu commencer pour la France par ne pas se mettre à genou devant l'Allemagne, elle-même trop complaisante avec les USA. Il aura fallu attendre que l'Allemagne soit montrée du doigt par Trump pour que l'UE commence à avoir le sens des réalités , que de temps perdu.
Réponse de le 05/02/2017 à 17:49 :
On a la position que l' on mérite. L'Allamagnectravailleuse et pragmatique tire bien son épeingle du jeu. Rien ne nous empêche de faire la même chose exception faite sans doute des faibles qui nous représentent et des assistés qui nous coûtent cher.
Réponse de le 05/02/2017 à 22:41 :
Certes mais mieux vaut tard que jamais, vous en conviendrez, non??? Il est clair qu'il faut retrouver de la voix en Europe et dans le monde, car avec le lourdaud ignare qui est aux manettes outre atlantique, on n'a pas finis d'entendre des bêtises et des blagues de mauvais goûts.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :