La baisse d'impôts promise par Hollande évaluée à 2 milliards d'euros

 |   |  375  mots
Lors d'un déplacement en Isère le 20 août, François Hollande a créé la surprise en annonçant  une nouvelle baisse d'impôts dont l'ampleur dépendra de la croissance que nous pourrons atteindre en 2016.
Lors d'un déplacement en Isère le 20 août, François Hollande a créé la surprise en annonçant une nouvelle baisse d'impôts dont l'ampleur "dépendra de la croissance que nous pourrons atteindre en 2016". (Crédits : POOL)
Cette baisse d'impôts, promise pour l'année prochaine par François Hollande, sera inscrite dès le projet de budget pour 2016 que Bercy doit présenter fin septembre. Sapin a annoncé qu'elle sera financée par une diminution des dépenses publiques.

Publié le 31/08/2015 à 08:08. Mis à jour le 31/08/2015 à 09:09.

"Ce n'est pas une promesse, c'est un engagement que nous tiendrons !", assurait Manuel Valls, le Premier ministre le 21 août, au sujet de la baisse de la fiscalité. Après les annonces, le gouvernement passe donc à l'arbitrage.

Dans son édition du lundi 31 août, le journal Les Echos avance qu'une réunion se tiendra ce jour à l'Elysée autour du chef de l'Etat, de Manuel Valls et des ministres Michel Sapin (Finances) et Christian Eckert (Budget) pour avancer sur le sujet. François Hollande souhaite aller vite, et annoncer la mesure lors de sa conférence de presse de rentrée le 7 septembre.

L'ampleur et le financement de cette baisse d'impôts promise par le gouvernement reste encore à arbitrer, souligne le quotidien mais selon plusieurs acteurs du dossier cités par Les Echos, l'ordre de grandeur se situe autour de 2 milliards d'euros, ce qui constitue un maximum pour Bercy.

Casse-tête pour le gouvernement

Mercredi 26 août, Michel Sapin, le ministre des Finances avait ainsi assuré que ces diminutions ne seraient pas compensées par des hausses pour d'autres parties de la population, et répété qu'elles seraient financées par la maîtrise de la dépense publique, dont la progression naturelle a été ralentie ces dernières années.

Il avait en outre précisé que l'impôt sur le revenu serait probablement le support choisi pour cette nouvelle baisse d'impôts. Cette dernière sera inscrite dès le projet de budget pour 2016 que Bercy doit présenter fin septembre, en vue d'un vote à l'automne.

"Des moyens pour rendre une partie des efforts aux plus modestes"

Interrogé sur France Info, lundi 31 août,  Michel Sapin a refusé de confirmer le chiffre de deux milliards d'euros de baisses d'impôts. Il a toutefois laissé entendre qu'un geste de cet ampleur était réalisable.

Il a en outre confirmé que les baisses d'impôts pourront être obtenues grâce à des économies réalisées dans les dépenses de l'Etat.

"Il y a des moyens avec les sommes considérables que l'Etat, les collectivités locales, la sécurité sociale dépensent, de trouver deux milliards pour rendre une partie des efforts aux Français les plus modestes."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2015 à 12:07 :
Le plus amusant c'est que suite au blocage des seuils les années d'avant, le nombre de foyer payant l'IR était passé de 46 à 53%. La suppression de la première tranche a fait redescendre cette valeur à 46.5. Donc un peu plus de ménage paye l'IR qu'avant Hollande. Mais comme la première tranche est de 14% au lieu de 5.5%, sans parler de suppressions de niches multiples, dans les faits, l'IR des plus modestes a pris près de 10% ! C'est cela qui arrive par le biais de deux pas en avant suivi d'un pas en arrière ...
a écrit le 02/09/2015 à 1:07 :
Lorsque François Hollande a fait cette stupide annonce, il ne savait pas encore que 40 000 personnes travaillaient au noir à la Chancellerie + 8 000 dans les autres ministères, sans avoir jamais cotisé à la sécurité sociale. Ca va coûter cher !!
http://www.franceinter.fr/depeche-quand-la-chancellerie-emploie-40-000-personnes-au-noir
a écrit le 01/09/2015 à 23:40 :
La croissance de ces dix dernières années a été massivement investie dans les pays en voie de développement, d'ou l'explosion de milliardaires asiatiques. L'argent investi là-bas ne peut donc plus servir à moderniser notre économie nationale. Et les consommateurs ont compris les mécanismes de l'asservissement par la dette...
a écrit le 01/09/2015 à 21:17 :
Que de la poudre aux yeux toutes ces promesses non tenues ! Ces 2 milliards d'impôts promis comme dédommagement des erreurs commises depuis 39 mois ne sera en fait que pour essayer de résister encore 21 mois tout en ne parlant pas des problèmes cruciaux que rencontre la France : chômage, prix du porc, modernisation de l'industrie du pays entre autres ! Perdurer dans la médiocrité n'est pas digne de vrais patriotes mais d'arrivistes sans aucun programme !
a écrit le 01/09/2015 à 20:31 :
T'avais cas pas dépenser des milliarsds dans des guerres diverses et variées
a écrit le 01/09/2015 à 18:31 :
Tout cela n'est que de la poudre aux yeux et manipulation ! A votre avis pourquoi font-ils cela ? Que va t-on réellement gagner ? Comme ça ,on ne parle pas du chômage et de tout le reste !!!
Mr Hollande a menti aux Français .D'ailleurs n'a t-il pas dit que le changement c'est maintenant ! Ou est donc ce changement tant promis ... Nos politiques sont sans mémoire et sans vergogne.Tout est bon pour se faire réélire avec des promesses non tenues parce que souvent ils ne connaissent pas les dossiers ,et de dire que c'est moi qui est le meilleur par rapport au concurrent !!!
Çà suffit !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 01/09/2015 à 15:44 :
DEUX MILLIARDS la baisse des impôts plus les deux milliards que M. HOLLANDE doit à la RUSSIE, plus l'entretient des bateaux russes M. HOLLANDE pète très haute une simple question où va t il trouver tout cet argent HA j'ai oublié plus les guerres de M. HOLLANDE cela commence à chiffrer FRANCAISES FRANCAIS quand vous allez recevoir la note à payer je prévois un nombre élevé de crises cardiaques !!!!t
a écrit le 01/09/2015 à 13:35 :
Comme dis dans un autre commentaire, mes impôts sur le revenu n'ont fait qu'augmenter depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir, alors que de plus en plus de gens n'en paient plus!
Qu'ils baissent un peu les aides cumulées par certains et qui au final encouragent les gens de tous âges à rester au lit plutôt que de se lever pour aller au travail et être encore et toujours taxé. Et ne faisons aucune distinction d'origine ou de couleur de peau : Cela concerne tout le monde.
Et arrêtons de dire qu'il n'y a pas de travail : demander aux recruteurs comme c'est difficile de trouver quelqu'un aujourd'hui,
et dites moi quel est l'avantage, si ce n'est l'estime de soi, d'aller travailler au Smig aujourd'hui en payant la garde des enfants, la cantine, les frais de la voiture et autres ?
Réponse de le 01/09/2015 à 14:43 :
Entièrement d'accord avec toi il faut arrêter l'assistanat mais comme les bénéficiaires votent à gauche alors!!!!!
a écrit le 01/09/2015 à 11:55 :
Mesure très politique ...vite rétablir la 1/2 part pour les veuves que l'ancienne majorité , très familles, avait supprimée. Nos politiques veulent toujours plus. Baisser les impôts est une gageure.
a écrit le 01/09/2015 à 11:21 :
Maintenant la tribune complète le quizz, une baisse de 2 milliards d'impôt promise, c'est de l'ordre de la promesse, après une hausse effective des impôts de 24 milliards sur un budget de 1000 milliards d'euros, mais de qui se fout on de la part des guignols de la république du cirque ? cela fait 0.2 pour cent ! et qui va trinquer car vous connaissez les politiques ils promettent ils mentent et ils s'empiffrent sur le dos des contribuables et pleurnichent en longues jérémiades......en accusant l'Europe ou en se défoulant sur le riche.
a écrit le 01/09/2015 à 10:09 :
Citation de Valls: "Ce n'est pas une promesse, c'est un engagement que nous tiendrons !" Quel aveu ! Donc les promesses ne sont pas destinées à être tenues ? On comprend mieux les promesses électorales de Hollande et de ses complices.
a écrit le 01/09/2015 à 9:24 :
Si les impôts baissent vraiment, alors que l'on a un dėficit abyssal comme la Grêce, cette action ressemble à une politique de " la terre brûlée".
a écrit le 01/09/2015 à 9:22 :
En attendant de constater que cette promesse ne sera pas tenue, Il faut dire que, si mes revenus sont constants depuis l'arrivée de cs menteurs, mes impôts n'ont cessé d'augmenter dans le même temps malgré les promesses récurrentes ne ne pas les augmenter.
a écrit le 01/09/2015 à 9:21 :
comme d'habitude : les promesses n'engagent que ceux qui y croient
a écrit le 01/09/2015 à 9:10 :
Le P.S a très TRES hate de procéder après la digestion de l'explosion des impots locaux ( loi sur la révision des valeurs locatives, en application fin 2017 ) à la confiscation SURPRISE : pour empecher les retraits, de 10% DE TOUTE L'EPARGNE, des 47% des " français " payant tout l'impot sur le revenu de La France. 53% vivant sur le dos des 47%: Ces 53% vont recevoir deux milliards d'eur et seront 54%. Il faut augmenter le nombre d'électeurs de gauche, c'est tout. Ces 10% DE CONFISCATION DE L EPARGNE SONT ACTéS. Le P.S attend seulement le deuxième quinquennat, qu'il aura.
a écrit le 01/09/2015 à 9:09 :
Il apporte des fleurs sur les tombes de ceux qu'il a assassinés ...Le cynisme des socialistes...Digne de la rhétorique des camps de rééducation...
a écrit le 31/08/2015 à 22:02 :
6 milliards sont redistribués aux citoyens et ce n'est pas fini :

2014 : 3 millions de foyers - Coût = 1 milliard
2015 : 9 millions de foyers Coût = 3 milliards
2016 : 4,2 millions de foyers Coût = 2 milliards
a écrit le 31/08/2015 à 20:27 :
Encore un bel effet d'annonce insignifiante. 2MDE, ce n'est jamais que la solde annuelle de 33.000 fonctionnaires soit 5 pour 1000. Y croyez-vous? "la solde n'est pas une variable d'ajustement". L'Etat gardera les fonctionnaires mais fermera leurs services faute d'appro et d'investissement.
a écrit le 31/08/2015 à 18:58 :
les socialistes sont prets pour la valls a deux temps ,fin 21015 premier temps aus regionales enfin en 2017 deuxieme temps et disparition du ps .
a écrit le 31/08/2015 à 18:52 :
Plutôt que de rendre toujours aux plus modestes, pourquoi ne pas rendre surtout aux plus modeste travailleurs? A force de donner seulement aux plus modeste, on arrive à ce demander pourquoi on travaille. Pourquoi devoir s'acheter et entretenir une voiture pour aller travailler alors qu'en restant chez soit on peux se déplacer gratuitement, on a droit aux APL, aux banques alimentaire et qu'on touche un RSA, on nous offre la redevance TV, les allocs nous paye l’énergie... alors qu'en travaillant on a droit à quedal et on se demande même comment faire pour manger e fin de moi...
a écrit le 31/08/2015 à 18:42 :
les bateaux de Poutine nous font perdre milliard ! si on trouve un acheteur argenté , pas l'Egypte en tout cas car là ; la perte sera du double ...
a écrit le 31/08/2015 à 18:10 :
20 petits cents sur le litre de gazole à la pompe et hop on a 2 milliards c'est pas beau la vie ????
a écrit le 31/08/2015 à 17:46 :
Difficile de rendre 2 petits milliards aux Français, mais aucun problème pour gaspiller 65 milliards de subventions par an aux entreprises. Elles passent d'ailleurs plus de temps à monter des dossiers de subvention qu'à faire de l'innovation...
Réponse de le 31/08/2015 à 18:24 :
Dans les 2 cas les promesses de FH sont des mensonges.
Ce n'est la croissance nulle qui financera ces dépenses, mais bien la dette qui est en passe d'être plus importante que le PIB du pays.
Il s'agit donc de cadeaux empoisonnés, dont la France ne se remettra pas.
a écrit le 31/08/2015 à 17:35 :
Il ne reste que 6% de personnes qui veulent le voir candidat en 2017

Il refuse de voir son échec total et toutes ces trahisons qui conduisent les francais a le détester
Personnes ne croisera à cette baisse spectacle qui ne sera que l'écume des hausses passé et à venir
a écrit le 31/08/2015 à 17:22 :
Hollande président est toujours pour moi incompréhensible. Nombreux socialistes et des proches avaient pourtant prévenu ...
Cette homme n'est qu'un fonctionnaire de sous-préfecture et a le charisme d'une huître. Il sait être compatissant dans les grandes cérémonies mais c'est sa seule qualité en tant qu'homme politique. Pauvre France. Il y a encore 40 ans la France était admirée ; elle est aujourd'hui moquée.
a écrit le 31/08/2015 à 17:05 :
Monsieur HOLLANDE : malgré tout le respect que je dois à votre fonction arrêtez de nous prendre pour des demeurés votre baisse d'impôts n'est qu'un vulgaire leurre . EX. l E.D.F. le GAZ et bien d'autres produits augmentent régulièrement, le coût de la vie augmente régulièrement en gros tout augmente SAUF roulements de tambour : les salaires, les retraites et les pensions ! le Parti Socialiste est le parti de la misère, du mensonge et de la dissimulation ! en 2012 nous vous avons fait confiance vous vous êtes bien moqué de rire, je suppose que vous devez encore en rire ALORS PARTEZ
a écrit le 31/08/2015 à 16:23 :
On remplace par quoi ce cadeau fiscal ??? Comme de coutume les promesses n'engagent que les perdreaux de 3 jours.
a écrit le 31/08/2015 à 16:13 :
nous allons prochainement constater la "baisse" sur nos impôts locaux ! par mesure d'économies il faudra diviser par 2 le nombres d'élus dans les collectivités locales et territoriales
quand aux promesses elles n'engagent que ceux qui y croient surtout à la veille des régionnales et un an avant la présidentielle !
Réponse de le 31/08/2015 à 16:46 :
Ne pas confondre l'état "national" et les collectivités locales, comme les mairies, etc. C'est pas les memes personnes ni les memes budgets ni les memes libertés de choix...
Réponse de le 01/09/2015 à 7:22 :
que ce soit pour le local ou le national c'est toujours le même qui paye : le contribuable donc pour moi c'est bien le même budget ; d'autre part l'augmentation des valeurs locatives 2015 c'est bien l'état qui l'a fixée ?
Réponse de le 07/09/2015 à 20:38 :
+1 pour bourdiga
Les collectivités locales sont financées par les dotations de l'état. Or les dotations sont en baisses et les impôts locaux vont augmenter pour compenser totalement ou partiellement ces baisses.
Ce qui donné d'une main à quelques uns sera repris de l'autre mais à tout le monde.
Beau foutage de gueule !
a écrit le 31/08/2015 à 16:02 :
Pour les socialistes, que ce soit pour la courbe du chômage ou pour les impôts, le ralentissement d'une hausse, c'est une baisse !!
Il n'y a pourtant qu'une seule comparaison réaliste : le chiffre d'aujourd'hui par rapport au chiffre de mai 2012 : le reste n'est qu'esbrouffe et rideau de fumée !
a écrit le 31/08/2015 à 15:48 :
Menteur ,Menteur et je pése mes mots !!! je viens d'avoir mes impots ...elle est ou la diminution et je suis à la retraite ..pas de nouveaux revenus et je paye plus cette année ...chercher l'erreur ..ha ! j'ai oublié 2°/° de plus pour le RSA ..c'est ça j'ai compris ....................li ne faut pas travailler c'est mieux on en a plus ..écoeuré .
Réponse de le 31/08/2015 à 16:23 :
non ce n'est pas un menteur puisque vals le dit: "ce n'est pas une promesse".
Et puis tant pis si on crée ou invente de nouvelles taxes, ce ne sont pas des impôts( subtile), ou si les impôts locaux explosent à cause de nouvelles fonctions transférées sur ces dernières permettant ainsi de faire croire à des économies.
Réponse de le 31/08/2015 à 18:15 :
Mieux est de payer des impôts sur une retraite que de rien payer parce que il n''a plus d'argent pour payer les retraites.
a écrit le 31/08/2015 à 15:47 :
ne revait pas brave contribuables ,hollande ne vous rendra pas les 70 milliards qu'il vous pris sur trois ans ,les deux milliards promis vont se transformer en taxes ou suppressions en tout genre ,les socialistes distribuent de l'argent qu'ils non pas et le reprennent ensuite !!
a écrit le 31/08/2015 à 14:07 :
Cela fera plus de trois ans, que cet illusionniste nous fait avaler des anacondas, mais plus les présidentielles approchent et plus " Moi-je " se dépasse dans la démagogie , pour ne pas dire dans l'escroquerie, il n'y a que 15 %des Français qui peuvent croire qu'il va baisser les impôts de deux milliards, alors que notre économie est exsangue, que le chômage explose, ( car il a encore une fois triché sur le calcul des chômeurs ), il ment comme il respire. Mais qu'a t-on fait au ciel pour avoir un président aussi ridicule ?
Réponse de le 31/08/2015 à 14:31 :
Exact ! Et chaque annonce faite par ce malhonnête s'est soldée par un échec. "Aïe, encore raté, domache..." aurait dit Garcimore.
a écrit le 31/08/2015 à 13:39 :
Je suis tout à fait d'accord avec ce qui suit.
"Il y a des moyens avec les sommes considérables que l'Etat, les collectivités locales, la sécurité sociale dépensent, de trouver deux milliards pour rendre une partie des efforts aux Français les plus modestes."
Toutefois, la baisse de l'impôt sur les revenus, s'il cette action est choisie, ne profitera pas aux plus modestes puisque seuls 50% des foyers sont imposables.
A noter qu'on cherche environ E 85 Mlds (déficit 2014) et on veut baisser les impôts. C'est surréaliste.
Cordialement
a écrit le 31/08/2015 à 13:38 :
Baisser les impôts pour l'équivalent de 2 milliards d'euros ? C'est de la pure folie ! La france a une dette 7 fois supérieure à celle de la Grèce et les chiffres sont sans cesse plus mauvais. Seule, la france est totalement incapable de rembourser par elle-même ses dettes colossales et c'est d'ailleurs bien pour cela qu'elle compte sur ce que lui rapporte plantureusement et généreusement la Grèce que l'on a cotnraint à accepter (de force !) des plans d'aide (à la france) afin de renflouer une nouvelle fois les banques françaises mal gérées et en perdition. C'est d'ailleurs exactement pour la même raison que le président français (de droite) de l'époque a magouillé avec l'allemagne et goldman sachs pour que les Grecs qui ne demandaient rien à personne e qui ont été floués sur toute la ligne, entrent de force dans l'eurozone. Sans la générosité forcée de la Grèce, la france coule. C'est aussi simple que ça. En outre, la france est incapable de pourvoir seule a son marché du yravail. Il y a des chômeurs français, certes ? Mais encore faudrait-il que ceux-ci aient le courage et les compétences de travailler. E là, rien n'es gagné ! Sans une politique intensive d'immigration, comme l'allemagne l'a d'ailleurs parfaitement compris, la france sera demain, encore plus qu'aujourd'hui, un chancre économique et industriel. Dans ce contexte précis, seuls les immigrants de toues naionalités, et notamment les hauts techniciens et industriels qui fuient la Syrie et d'autres zones de guerre fomentées par l'Occident, sont la seule chance de la france. Et c'est dans ce contexte catastrophique et dénué de out avenir qu'un présiden français annonce des baisses d'impôts ? Folie ! Au contraire, pour sauver les finances de l'état, il faut supprimer ou diminuer drastiquement toute une série de largesses indécentes (diminution tant dans le montant que dans la durée de toutes les allocations de chômage, suppression totale de oues les allocations familiales, .diminution drasique de tous les remborusemens sécu, ...). Parallèlement, il faut relever les accises sur les carbuirants pour tous les uilisateurs privése professionnels (y compris taxis, transporteurs routiers, agrculeurs, ...), imposer une nouvelle taxe "pollution" sur les terres agricoles qui ne foncionnen pas sur le mode bio qui es la seule voie à suivre pour nourrir toute la populaion mondiale, augmenter les impôts sur les revenus d'au moins 5 à 10 % en mettant surtout l'accent sur les revenus faibles et modérés (jusqu'à 5.000 eurosmois) qui sont les plus nombreux et qui rapporteront donc le plus, insaurer une taxe Internet pour oues les sociétés et personnes privées reliées d'une manière ou d'une autre à Inernet, agmenter les accises d'au moins 15 % sur les alcools et tabacs, augmenter de 10 points la tva sur tous les types de restaurations (restaurants, cantines, fas-foods, ...), diminuer d'au moins 25 % toutes les retraites du privé et du public ainsi que les salaires de toutes les catégories de fonctionnaires, supprimer les conventions collectives pour favoriser la mouvance professionnelle, ... Sans oublier, bien entendu, la chasse à la fraude fiscale qui, sur base des chiffres officiels, est nettement plus élevée en france qu'en Grèce où plus de 75 % de la population est fiscalement prélevée à la source. Ce qu'il faut, c'est faire rentrer l'argent dans les caisses, arrêter les largesses qui pénalisent toute la communauté, faire la chasse aux inniombrabls fraudeurs français et arrêter de vivre en pays-parasite aux crochets des autres, et notamment de la Grèce.
Réponse de le 31/08/2015 à 14:04 :
votre commentaire tient du délire, même s'll est clair que la France vive bien au-dessus de ses moyens
Réponse de le 31/08/2015 à 14:12 :
N'importe quoi, entre vos declarations sur le besoin de la grece et vos idees sur l'immigration
a écrit le 31/08/2015 à 13:18 :
c'et y pas qu'il y aurait des élections en vue ????
Je crains que la classe moyenne soit une nouvelle fois mise à contribution,mais FH s'en fout,car elle ne votera pas pour lui de toute façon.
La France un pays qui n'encourage ni le travail ni la réussite...rien de nouveau....
a écrit le 31/08/2015 à 12:54 :
Les prélèvements obligatoires furent de 876 Milliards d'Euros en 2011 et ont atteint 966 Milliards d'Euros fin 2014. Ils atteindront 971 Milliards d'Euros fin 2015, soit 100 Milliards de plus par an en 4 ans. Fin 2016 ce chiffre aura encore augmenté mais entre temps, le gouvernement va nous expliquer que cela baisse.
a écrit le 31/08/2015 à 12:52 :
Les prélèvements obligatoires furent de 876 Milliards d'Euros en 2011 et ont atteint 966 Milliards d'Euros fin 2014. Ils atteindront 971 Milliards d'Euros fin 2015, soit 100 Milliards de plus par an en 4 ans. Fin 2016 ce chiffre aura encore augmenté mais entre temps, le gouvernement va nous expliquer que cela baisse.
a écrit le 31/08/2015 à 12:44 :
Les prélèvements obligatoires furent de 876 Milliards d'Euros en 2011 et ont atteint 966 Milliards d'Euros fin 2014. Ils atteindront 971 Milliards d'Euros fin 2015, soit 100 Milliards de plus par an en 4 ans. Fin 2016 ce chiffre aura encore augmenté mais entre temps, le gouvernement va nous expliquer que cela baisse.
a écrit le 31/08/2015 à 12:22 :
évidemment tout le monde y croit ...surtout la presse !!! il nous prennent vraiment pour des jambons !!
a écrit le 31/08/2015 à 12:05 :
Après avoir augmenté les impôts de près de 90 milliards, il consent une baisse de 2 milliards!
Oh merci Monsieur le Président, vous êtes trop bon !
a écrit le 31/08/2015 à 11:56 :
Donc ,dans la colonne dépense depuis 3 ans et 3 mois......., 2 milliards a rajouter à la dette d'état de 2130 milliards d'Euros ,(deux mille cent trente milliards...) ainsi que les 2 milliards des bateaux russes et du Contrat Ecomouv' annuler par Ségolène Royal ,le tout à rembourser ....puis l'ardoise d'Anne Lauvergeon Areva (ex-conseillère de Mitterrand) , avec plusieurs milliards perdus ...c'est fou ce que les socialistes produisent comme richesses pour la France ...ah...j'oublier , pour ne pas être ingrat ...les français ont eut droit gratuitement au mariage gay pour tous.......
Réponse de le 31/08/2015 à 15:53 :
vous etes genial merci pour votre commentaire!!!!
a écrit le 31/08/2015 à 11:54 :
erreur de frappe au message envoyé.
Pouvez-vous supprimer le "s" au participe passé "payé"
merci
a écrit le 31/08/2015 à 11:51 :
Nos impôts ont encore augmenté cette année.
Classe moyenne qui devient petit à petit pauvre.
On est obligé d'aider les enfants à qui nous avons
payés des bonnes études. L'un doit payer des
charges et des impôts énormes en travaillant 12 h
par jour. L'autre a un emploi à temps très très partiel.
La vie est très dure pour eux. Et quel avenir ?
Nous sommes déçus de ce gouvernement.
Réponse de le 31/08/2015 à 13:35 :
Pas déçus par ce gouvernement : c'était prévisible !!!!!!!
a écrit le 31/08/2015 à 11:34 :
Parions sur la réintégration de la 1/2 part aux veuves éplorées. Mesure très politique car
c'est la majorité précédente qui avait voté en 2008 la fin progressive de cette demi-part, M. Sarkosy trouvant les retraites trop élevées.
a écrit le 31/08/2015 à 11:31 :
Il distribue aux électeurs des prochaines régionales l'argent de nos enfants... Il devrait être interdit de baisser les impôts tant que le budget est en déficit. Allo maman Merkel, peux-tu lui en coller une ?
a écrit le 31/08/2015 à 11:25 :
2017 se profile à grand pas, notre président dégaine son "arme fatale" : la baisse des impôts pour rendre son quinquénat moins pitoyable ! Ajouter à cela une nouvelle formule de calcul pour le chômage et le tour est joué pour sa représentation ..... Ahahah. Ce gouvernement nous prends vraiment pour des moutons où quoi? Mensonges + promesses + baisses des subventions aux collectivités + gel des salaires + gel des retraites + fermetures entreprises + ventes de capitaux propres + CICE + pacte de responsabilité = + 5million de chômeurs en France (métropole + dom/tom).... Il serait grand temps d'arrêter les dégâts Mr Hollande, la partie de jeu est terminée.!
Réponse de le 31/08/2015 à 12:53 :
Attention Supervisieur "Ce gouvernement nous prend pour des moutons..." c'est bientôt la fête de l'Aïd !!!
a écrit le 31/08/2015 à 11:14 :
Retraité, je ne voterai pas pour lui. Il se fait des illusions tout seul.
a écrit le 31/08/2015 à 11:09 :
J'ai hâte d'être au 7 Septembre, date à laquelle notre Président va nous dire qui paiera moins d'impôts, mais pas pour cette raison, car nous sommes habitués à ses mensonges et à ses promesses non tenues, mais tout simplement parce que je serai à 5 jours de notre départ en vacances. Pas à l'étranger dans une île paradisiaque, mais tout simplement sur le plancher des vaches dans notre bonne France. Et là c'est une promesse que je tiendrai. Le tout sans infos et sans balivernes.
a écrit le 31/08/2015 à 10:58 :
2 milliards ? Mais c'est rien pour un pays de 66 millions d'habitants... Vous savez de combien sont les dettes publiques en france ? 2100 milliards...Faudrait une loi pour interdire les dettes publiques et les emprunts aux banques avec interets ...Wait, c'est impossible, c'est sur ça que repose le capitalisme actuel...
a écrit le 31/08/2015 à 10:56 :
Après les 40 milliards prélevés en 2012, il nous en rend deux!!! C'est pas beau, le socialisme??????
a écrit le 31/08/2015 à 10:50 :
la redistribution,ce n'est pas de l'argent sorti d'un chapeau.la société profite de l'apport des robots dans de nombreuses entreprises.on peut s'attendre dès 2017 a une redistribution de ces gains de productivité ainsi qu'a une réduction du temps de travail
Réponse de le 31/08/2015 à 11:31 :
@élu ps: tu devrais en effet arrêter le manuel, il parait que ça rend sourd et aveugle :-)
Réponse de le 31/08/2015 à 12:01 :
@élu ps
C'est rassurant de constater qu'il y a encore des rêveurs dans ce pays mais c'est très inquiétant qu'ils osent écrire de telles inepties.....!
Réponse de le 31/08/2015 à 13:32 :
Augmentation du budget de la défense de 3.8 milliards, coût de la baisse d'impôts 2 milliards, conclusion: les sondages sont meilleurs en cas de victoire lors d'interventions armées à l'étranger plutôt qu'en cas de baisse des impôts.^^,,, Il est vrai que vive les drônes, robots des airs... déserts, boni, mali??
a écrit le 31/08/2015 à 10:44 :
Par principe le gnou appelé en France le veau par Charles de Gaulle n'a pas de mémoire. On le fait courir en masse dans le sens ou l'on veut, il suffit un peu de l'effrayer. Ensuite on en isole une partie "la classe moyenne", là on la tape d'impôts. Après quelques ruades et beuglements intempestifs la masse se calme puisque de toute façon, elle n'a pas les moyens d'aller ailleurs. Ensuite pour la faire venir à l'auge "urne", on la caresse pour la rassurer et la faire rentrer dans la salle de traite. Et là, comme un tique, on lui suce le sang de son travail juste ce qui faut pour ne pas l'affaiblir. C'est pourquoi nos élus s'appellent "politique" parce que dedans il y a tique !!!
Réponse de le 31/08/2015 à 11:25 :
Excellent! Ça fait du bien de rire...j'en veux encore
a écrit le 31/08/2015 à 10:21 :
Dominique Reynié (candidat régional en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées) révèle que le nouveau poste de "président délégué" au Conseil régional va être créé ! Il fait doublon avec ceux de "président" et "vice-président" et découle d'un accord entre le PS et le PRG. Il va coûter 114 millions d'euros au contribuable !!!

Le "président délégué" n'est rien d'autre qu'un président supplémentaire. Le gouvernement et les majorités socialistes régionales viennent donc de décider la fusion de deux régions pour laisser la place à un seul Conseil régional… dirigé par deux présidents !

Voilà les "économies" que nous proposent les socialistes-PRG !
Alors, vous voulez encore croire aux engagements de ces menteurs ? La réalité est que les baisses des impôts des classes moyennes les moins favorisées seront payées par les autres classes moyennes. C'est ça que la sapinade ne veut pas révéler.

Seuls les groupies croiront béatement aux annonces, mais les autres qui gardent les yeux ouverts ne se laisseront pas berner par le menteur de service.
Réponse de le 31/08/2015 à 10:40 :
Totalement d'accord avec vous. C'est un pur scandale, un de plus hélas ...
Réponse de le 31/08/2015 à 12:08 :
Département Lozère:
25 conseillers généraux jusqu'en mars 2015.
Après mars 2015 : 26 conseillers départementaux.
Economie à prévoir: 1 politiques de plus rémunérer + indemnités.
Cherchez l'erreur.................................
Réponse de le 31/08/2015 à 18:56 :
Si M Reynie le dit.....Cet expert objectif et impartial dont les doctes prédictions économiques n'ont jamais pu être prises en défaut. ..
a écrit le 31/08/2015 à 10:16 :
Dans quelle républqiue bananière vit on ? On achète des électeurs avec de la dette .Que fait l'opposition devant cet évident détournement de démocratie ?
Réponse de le 31/08/2015 à 10:31 :
L'opposition ? Vous voulez parler de Sarko qui a augmenté les dettes publiques de 500 milliards d'euro ?
a écrit le 31/08/2015 à 10:04 :
Pour compenser ce manque à gagner pour l'Etat la solution logique et pleine de bon sens serait d'en finir avec les indemnités non imposables de certains. Tous égaux devant l'impôt !
a écrit le 31/08/2015 à 10:04 :
Pour compenser ce manque à gagner pour l'Etat la solution logique et pleine de bon sens serait d'en finir avec les indemnités non imposables de certains. Tous égaux devant l'impôt !
a écrit le 31/08/2015 à 10:04 :
Pour compenser ce manque à gagner pour l'Etat la solution logique et pleine de bon sens serait d'en finir avec les indemnités non imposables de certains. Tous égaux devant l'impôt !
a écrit le 31/08/2015 à 10:04 :
Pour compenser ce manque à gagner pour l'Etat la solution logique et pleine de bon sens serait d'en finir avec les indemnités non imposables de certains. Tous égaux devant l'impôt !
a écrit le 31/08/2015 à 9:53 :
Je vous en pique 60 et je vous en redonne 2
Quelle gentillesse !!!
a écrit le 31/08/2015 à 9:38 :
On sait ce que valent les engagements de François Hollande il n'y a qu'à voir la fameuse "inversion de la courbe du chômage" et le retour de la croissance promis depuis 2012 mais sans aucun résultats c'est pourquoi les déclarations de Hollande et Valls sont d'un cynisme absolu juste avant les élections comme par hasard...
a écrit le 31/08/2015 à 9:33 :
On attend toujours la baisse des dépenses publiques (pour ceux qui reviennent de la planète Mars, en France, dans le discours politique, baisse des dépenses publiques s'entend par moindre hausse que si l'on n'avait rien fait!)..
a écrit le 31/08/2015 à 9:29 :
J'aimerais savoir combien va rapporter cette nouvelle ponction de 20% faite sans publicite sur les petites retraites des francais residant a l'etranger (Article 197 A) actee en catimini entre Noel et jour de l'an 2014. Peut-etre pour financer cette future hypothetique baisse d'impots ?
a écrit le 31/08/2015 à 9:25 :
...........autant dire une goutte d'eau dans la mer. Pendant ce temps, le train de vie de l'Etat est presque toujours le meme..... trop eleve!
a écrit le 31/08/2015 à 8:58 :
Le jour où les actes précèderont les déclarations, n'est pas pour demain, sauf pour se trouver une excuse!
a écrit le 31/08/2015 à 8:51 :
c'est juste le coût des deux navires mistral russe.
a écrit le 31/08/2015 à 8:50 :
c'est juste le coût des deux navires mistral russe.
a écrit le 31/08/2015 à 8:50 :
il peut faire ce qu'il veut je ne voterai plus jamais pour lui.
a écrit le 31/08/2015 à 8:46 :
Bien sûr que c'est un engagement qu'ils tiendront, parce qu'on arrive en période électorale et qu'ils savent qu'il y a suffisamment de gogos pour mordre à cet hameçon et voter pour eux ! Et une fois le élections passes, boum, on va reprendre cet argent et plus encore !!!
a écrit le 31/08/2015 à 8:34 :
il s'est aussi engage a inverser la courbe, il n'est pas a ca pres
apres tt le monde a compris qu'il va faire un cadeau a son electorat, avec impact nul sur l'economie... au passage son electorat comprend que comme plus personne ne cree de boite il vaut mieux ne pas perdre son poste pour ne pas finir clochard
mais c'est pas grave car 1) il faut bien faire de la demagogie 2) lenine disait deja qu'il fallait plein de pauvres pour pouvoir atteindre le socialisme ( ce qu'on peut comprendre parce que s'il n'y a que des riches, qui va voter pour le socialisme, hein?)
a écrit le 31/08/2015 à 8:24 :
1er cout de l election regionale de Dec.... Les politiques achetent les elections...avec notre argent....fabuleux metier et en plus ils jouissent de l impunité..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :