La consommation progresse, la dette recule

L'Insee joue les Pères Noël ! En novembre, la consommation des ménages a progressé de 0,4%. La dette publique de la France a reculé à 97,6% du PIB au troisième trimestre, contre 98,4% à la fin juin.
Fabien Piliu

3 mn

A l'Insee, les habits de Noël sont de sortis !
A l'Insee, les habits de Noël sont de sortis ! (Crédits : reuters.com)

Ce n'est pas encore Noël, ni la trêve des confiseurs et encore moins le moment d'adresser ses vœux pour la nouvelle année et pourtant, l'Insee nous apporte déjà quelques présents.

Sans surprise, ce ne sont ni des chocolats, ni des jouets mais quelques statistiques encourageantes que l'Insee a dans sa hotte. En novembre, la consommation des ménages en biens, qui reste le principal moteur de la croissance, a augmenté de 0,4% par rapport à octobre. Cette progression s'explique par l'augmentation de 1,4% des dépenses en énergie, la moyenne des températures ayant été au-dessous des normales saisonnières, et de 0,9% des achats en biens durables : ceux-ci ont progressé pour le quatrième mois consécutif.

" En particulier, les achats d'automobiles neuves et de motos rebondissent nettement ", précise l'Insee qui note par ailleurs un repli de 0,9% des achats en biens d'équipement du logement, lié notamment à une chute des achats de téléviseurs, après un premier semestre jugé très dynamique.

Rappelons que ce ne sont que des statistiques moyennes, qui ne reflètent qu'une partie de la réalité. En clair, tous les ménages n'ont pas augmenté davantage au troisième trimestre. Compte tenu des incertitudes liées notamment à l'absence de reprise franche du marché du travail, les Français épargnent de plus en plus. Le taux d'épargne a gagné 0,2 point entre 2015 et 2016 pour s'élever à 14,7% du revenu brut.

La dette publique a reculé au troisième trimestre

Autre " bonne nouvelle " annoncée par l'Insee, la dette publique a reculé au troisième trimestre. Fin septembre, elle atteignait 2.160,4 milliards d'euros, soit 10,3 milliards de moins qu'au deuxième trimestre.

Rapportée à la richesse nationale, cette dette de l'ensemble des administrations publiques, mesurée selon les critères de Maastricht, atteint 97,6% du Produit intérieur brut (PIB), contre 98,4% à la fin du deuxième trimestre. Toutefois, en dépit de ce repli, ce ratio de la dette est toujours supérieur à l'objectif affiché par le gouvernement français pour l'ensemble de 2016. Celui-ci est fixé à 96,1% du PIB, comme l'an dernier, et se stabiliserait en 2017 à 96% selon le ministère des Finances.

Reprise ou pas reprise ?

Ces statistiques témoignent-elles d'un véritable réchauffement de la conjoncture ? C'est difficile à dire car il n'y a pas de tendance claire. Dans sa récente note de conjoncture, l'Insee a révisé à la baisse sa prévision de croissance pour cette année pour la fixer à 1,2%, soit 0,2 point de moins que celle du gouvernement.

Mais l'emploi se ressaisit, comme en témoignent les derniers chiffres de l'intérim. Au cours des onze premiers mois de l'année, l'emploi dans ce secteur a fait un bond de 6,3%. Nombreux sont les experts qui voient en l'intérim un indicateur avancé du marché du travail. De fait, le nombre de demandeurs d'emplois peut-il reculer alors que le taux de chômage de la population active s'élevait à 9,7% et à 10% si l'on prend en compte l'outre-mer au troisième trimestre ?

Dans cette même note de conjoncture, l'Insee a précisé que le taux de chômage, après un coup d'arrêt au troisième trimestre 2016, devrait reprendre sa " légère " décrue jusqu'à la mi-2017, pour atteindre 9,5% de la population active en métropole et 9,8% avec l'outre-mer, contre 9,7% et et 10% au troisième trimestre. C'est peut-être l'essentiel.

Fabien Piliu

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 32
à écrit le 25/12/2016 à 23:24
Signaler
Le Ministre de l'intérieur, nous a-t-il demandé de nous Amuser ! pour occulter la création du nouveau TERRIBLE !!!! RAVAGEUR, DECOURAGEANT " L.F.S " par le Service du 1er Ministre : " France Stratégie ". Et occulter l'énième !!!! hausse massive de l...

à écrit le 25/12/2016 à 22:44
Signaler
Nous n'acheterons pas de de maison pour nous et nos trois jeunes enfants ( nous ne voulons pas de neuve, mais une 15-20ans qui a fait ses preuves) tant qu'ils ne renonceront pas au L.F.S au terme des 20 ans de sacrifices d'emprunt ( lire ci-dessous e...

à écrit le 25/12/2016 à 18:48
Signaler
A cause des matraquages fiscaux présent et à venir, impots C.S.G-C.R.D.S, et taxes, nationaux et locaux, nous avons réduit du quart notre modeste budget 24-25/12. Depuis 10 ans Emprunteurs IMMOBILIER, " propriétaires " occupants de notre logement, tr...

à écrit le 25/12/2016 à 15:52
Signaler
" NOUVEAUTE " " MODERNISATION !!!! " France Stratégie ( service du 1er Ministre qui élabore Le " L.F.S " ( Loyer Fiscal de Solidarité ) des " propriétaires " occupant de " leur " logement, travaille sur le " Prélèvement à la Source " par l'employe...

à écrit le 25/12/2016 à 15:45
Signaler
" NOUVEAUTE " " MODERNISATION !!!! " France Stratégie ( service du 1er Ministre qui élabore Le " L.F.S " ( Loyer Fiscal de Solidarité ) des " propriétaires " occupant de " leur " logement, travaille sur le " Prélèvement à la Source " par l'employe...

à écrit le 24/12/2016 à 21:05
Signaler
Gisement, de Recettes, Très important et juste et solidaire :En doublant les cotisations sociales au R.S.I,

à écrit le 24/12/2016 à 16:23
Signaler
POUR MOI LES DETTES DES PAYS MEME SOLVABLE NE SE RENBOURSERONS JAMAIS ? PAR CONTRE LES INTEREES PEUVENT AUGMENTER ET LES PAYS LES PLUS RICHE S EN SORTIRON MIEUX?TANT QUE LES EMERGENTS FERONS NOS PRODUCTIONS NOUS VIVRONS SUR L ENPRUNT ET A CREDIT CE...

à écrit le 24/12/2016 à 13:00
Signaler
La hausse des taux par la FED risque de changer considérablement la situation d'endettement de notre pays. Les réformes se feront d'une manière ou d'une autre (contraintes par les marchés ou l'UE). Un tranchage à la hache dans les dépenses publiques ...

à écrit le 23/12/2016 à 18:36
Signaler
Lorsque je vois ces habits sur la photo, je pense aux psy débordés par de plus en plus de personnes parfaitement saines souffrant de Noelophobie pour de vraies raisons diverses.

à écrit le 23/12/2016 à 17:43
Signaler
Rooooo!Expliquez moi comment la dette recule avec un déficit de 3% du budget.

le 24/12/2016 à 10:53
Signaler
Peut-être parce que le PIB croit... De fait, la croissance de la dette est inférieure à celle du PIB.

le 24/12/2016 à 11:56
Signaler
La Dette augmente, et VITE en VALEUR : déficits, bien sùr, s'ajoutant bien chaque année à la dette. Le % de dette est une illusion. Consultez les sites Eco de quelques journaux. Vous verrez, à la droite des rédactionnels, deux compteurs qui montent s...

le 24/12/2016 à 12:10
Signaler
Divisez la dette par les 67 millions de français, Bébés inclus ( vous verrez la Dette par habitant) chaque ! Bébé qui vient en ce moment au monde, reçoit à son tout premier cri, son immédiat cadeau de naissance : sa part de dette.

à écrit le 23/12/2016 à 16:42
Signaler
des mensognes touhours des mensonges des inventions de croissance

à écrit le 23/12/2016 à 15:39
Signaler
Non la dette ne recule pas! Si vous regardez l'évolution de la dette sur une année, il y a une saisonnalité due au recouvrement des différents impôts. La dette augmente en début d'année et baisse ensuite sur les deux derniers trimestres. Par contr...

le 25/12/2016 à 4:03
Signaler
C'est exact et la courbe Insee du poids de la dette montre également une progression générale constante depuis 2010. C'est dommage que la tribune ne l'ait pas publiée.

à écrit le 23/12/2016 à 14:09
Signaler
La FED américaine, qui contrôle les taux d’intérêts du monde entier, va faire augmenter les taux à 1% puis 2% puis 3% etc ... donc les dettes publiques vont exploser dans tous les pays du monde. (sauf quelques chanceux). Et donc les impôts vont augme...

le 23/12/2016 à 18:27
Signaler
Et inéluctable, krach obligataire et explosion de la bulle sans précédent des marchés actions, sauf or, et récession.

à écrit le 23/12/2016 à 13:53
Signaler
HOLLANDE est le fossoyeur de la France libre . Après avoir bouffe du curé pendant des années il protège les musulmans et épuise notre défense dans des aventures folles comme au sahel et en Afriqué subsaharienne . Il se débine d'un second mendat comm...

le 23/12/2016 à 16:34
Signaler
La Solidarité Républicaine Fiscale et Sociale, progresse, Donc la France Libre.

à écrit le 23/12/2016 à 12:40
Signaler
La france vat mieux le president devrait annoncer sa candidature légitime avant mars 2017.

le 24/12/2016 à 7:13
Signaler
Il ne faut pas avoir honte ... Si il passe le second tour ( chose que je doute ) on est sur d'avoir une femme présidente des français a savoir Marine. Si vraiment vous le voulez alors continué a proclamer moi président victorieux de 2017 . Vous ne ...

à écrit le 23/12/2016 à 12:09
Signaler
La dette va Exploser : déficits s'ajoutant à la dette. Les taux d'intérets vont passer à moyen terme de 0.80 à 2% voir 4%. L'avenir est épouvantable. Les 45% de riches citoyens payant la totalité des 70 milliards d'euros d'impot sur le revenu, moins ...

le 23/12/2016 à 14:07
Signaler
La Dette Publique 2 300 Milliards d'euros, 100% de toute la richesse produite par tous ( les politiques considèrent LEURS, les deniers de chacuns ) les SEULS ! intérets qui vont devenir insoutenable, avec la hausse des Taux. Une récession systémique ...

à écrit le 23/12/2016 à 12:00
Signaler
La dette recule. Les francais gobent. Comme disait le general, etc.... En final ce sont eux qui vont casquer, pas les combinards aux gouvernes.

le 23/12/2016 à 15:03
Signaler
Bilan Irréprochable. Les plus riches vont assurer la juste Solidarité. Trois grandes avancées à court terme. Prélèvement à la fabuleuse Source Jaillissante, Loyer Fiscal des Proprios Occupants, et décidé hier, Fiscalisation à 45%, et de plus CSGiati...

le 23/12/2016 à 16:10
Signaler
Il est envisagé que le L.F.S : Loyer Fiscal de Solidarité, comporte une part importante de C.S.G-C.R.D.S : celà permettra d'en exonérer intégralement ! les travailleurs, et induira une Très forte et Légitime augmentation du Pouvoir d'achat des humb...

le 24/12/2016 à 7:06
Signaler
Et ce n'est pas élu PS avec ses taxes et impôts supplémentaires qui va nous contredire . Élu PS c'est pas les pauvres et les riches qui payent mais la classe moyenne que le partie socialiste veut tuer , et quand cette classe n'existera plus les pauv...

le 24/12/2016 à 11:20
Signaler
non,le ps ne veut pas détruire les classes moyennes.nombreux dans le ps sont issus de ces classes moyennes.mon revenu est inférieur a 8000 euros par mois,je ne fais pas spécialement parti des "nantis"

le 24/12/2016 à 19:37
Signaler
8000€ par mois ...96000 € par an ! Vous ne faites pas partie de la classe moyenne mais celle des nantis. Pour faire partie de la classe moyenne c'est 1,5 a 2,5 le smic ce qui est loin de votre cas , le pire je suis sur qu'avec mes 2 fois le smic je p...

le 25/12/2016 à 4:23
Signaler
@elups: Bilan équivalent à celui de la fin de la mandature Sarko. Toutes les nouvelles taxes énumérées + toutes celles subies de depuis 4 ans démontrent une fuite en avant, sans fin prévue. Quant à la solidarité je ne vois pas ce qu'elle vient faire...

le 25/12/2016 à 12:57
Signaler
Si (exemple) votre Employeur vous rémunère net 2136 eur Net de vos cotisations ( Net qui va baisser avec l'I.R, pompé, à la jaillissante Source) il doit reverser à URSSAF : Maladie, caisses d'Aloc, retraite " de base ", à l'Assur ASSEDIC, aux Retr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.