La dette française va "sans doute" dépasser le seuil de 115% du PIB fin 2020 (Darmanin)

 |   |  331  mots
(Crédits : POOL New)
La dette française va "sans doute" dépasser le seuil de 115% du produit intérieur brut en fin d'année, conséquence des mesures de soutien à l'économie face à la crise sanitaire, a déclaré dimanche Gérald Darmanin, alors que les 115% sont prévus par le dernier budget rectificatif en date.

La dette française va "sans doute" dépasser le seuil de 115% du produit intérieur brut en fin d'année, conséquence des mesures de soutien à l'économie face à la crise sanitaire, a déclaré dimanche Gérald Darmanin.

"Ce sera plus que les 115% très certainement", a déclaré le ministre de l'Action et des Comptes publics dans l'émission Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

Le ministre s'est toutefois refusé à donner une estimation plus précise: "ce sont des choses trop importantes pour pouvoir faire des commentaires avec le doigt mouillé", a-t-il dit, alors que les 115% sont prévus par le dernier budget rectificatif en date.

"La dette, c'est à la fois les dépenses que l'on fait, et on en fait beaucoup, et les recettes qu'on n'a pas. Dans cette crise il y a une sorte d'effet ciseau, vous dépensez plus et vous avez moins de recettes fiscales parce qu'il y a moins d'activité", a-t-il encore expliqué.

"Ce qui est certain, c'est que nous avons choisi l'endettement, qui est préoccupant, contre la faillite qui aurait été désastreuse", a ajouté Gérald Darmanin.

Pas de hausse d'impôts

Interrogé sur les solutions envisagées par le gouvernement pour rembourser cette dette, le ministre a exclu toute hausse d'impôts : "ce n'est pas le choix du gouvernement" car "on découragerait les entreprises, les salariés à consommer, à investir", a-t-il dit.

Autre possibilité, réduire drastiquement les dépenses, mais "on voit bien que, s'il faut faire attention à l'argent public, réduire drastiquement les dépenses au moment où il faut faire un plan hôpital et revaloriser les infirmier, les infirmières, au moment où il faut soutenir l'économie, ce ne serait pas raisonnable", a-t-il poursuivi.

"Soit on choisit la troisième voie, qu'a choisie le président de la République depuis trois ans, il fait confiance aux acteurs économique et la croissance crée la richesse qui permet de rembourser cette dette", a-t-il fait valoir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/05/2020 à 9:47 :
Le risque est que les fourmis prudentes et prévoyantes (petits épargnants) paient pour les cigales dépensières et inconséquentes. Le principal aussi est de veiller à ce que les jeunes ne soient pas les plus impactés.
a écrit le 25/05/2020 à 8:55 :
Un particulier devant les difficultés dépense moins, fait des économies et ainsi espère pouvoir gérer l'avenir, en gardant des cartouches pour les utiliser à meilleur escient. Un état, français de surcroît, dépense plus, n'importe comment, de façon désordonnée par rapport à son discours (en quoi les dépenses supplémentaires vont-elles dans le sens d'une reconstruction de notre économie: Renault, Air France, ..?), refuse de voir ses dysfonctionnements et lourdeurs administratives, et essaie de trouver des justifications à ses gabegies: certains d'entre nous ne suivront pas ces comportements suicidaires! M. Darmanin, M.Lemaire ont perdu tout crédit envers ceux qui savent encore faire des additions! Faites enfin les réformes promises sans faiblir et cessez de prendre les français pour des enfants irresponsables.. et dans le même temps, en recherchant via un "dialogue social" tourné vers des personnes qui ne nous représentent pas un palliatif de nos incompréhensions.
a écrit le 25/05/2020 à 7:59 :
Avec le pib de 2019 cela va dépasser les 115%
MAIS
avec le PIB de 2020, cela va avoisiner les 130-140% et si la crise se prolonge sur 2021-2022....alors enchaînement catastrophe puis disparition euro et UE.

Et les sciences-po-Ena diront que c'était imprévisible.
a écrit le 25/05/2020 à 6:53 :
Ce gouvernement prône la défense de l'économie. Moi je dirai la défense du capitalisme!
a écrit le 25/05/2020 à 3:19 :
Darmanin, petites epaules en comparaison d'un Colbert.
Ce pays a tjrs vecu au dessus de ses moyens sur le dos des manants.
A l'ena on ne pense pas autrement. Taxes, impots et j'en oublie.
a écrit le 25/05/2020 à 1:20 :
DESINVOLTES avec notre sueur,
70% 80% 90% 100% ils s'en foutaient, 115% puis 150% ils s'en moquent tout autant.

319 Milliards d'eur empruntés en 2019, pour !!!!! faire face à de la dette à rembourser.

Le bébé refilé aux bébés.
Réponse de le 25/05/2020 à 7:54 :
Tout ça en taux négatifs:plus de ressources pour l'état
Réponse de le 25/05/2020 à 21:15 :
Que préconisez-vous alors Anne-Sophie? On laisse les entreprises fermer, mais au moins on sera moins endettés. Vos commentaires d'économistes de comptoir, on s'en tape.
a écrit le 25/05/2020 à 0:39 :
La seule solution, virer des fonctionnaires et arrêter l'assistant des fainéants et des bons à rien!
Réponse de le 25/05/2020 à 4:30 :
@cjesus24.
Vu le refus des etats du nord a participer pour financer les 500 milliards, il va devenir perilleux pour cette bande de pieds nickeles de continuer pareilles gabegies.
Seules alternative, a l'ancienne la levee d'impots.
Bcp de francais vont souffrir et pour longtemps.
a écrit le 25/05/2020 à 0:12 :
Remarquons que cette augmentation de la dette correspond à une avance de revenus qui sera remboursée par la reprise de l'activité. Le hic est toujours ce satané déficit budgétaire du tiers des recettes en période de vaches grasses; vient-il du trop peu d'impôt et donc de recettes? A voir la faiblesse de notre concurrence, attestée par notre déficit commercial, le problème vient de l'insuffisante rentabilité de nos entreprises; depuis cinquante ans, nos gouvernements les ont rendues responsables des licenciements liés à la nécessaire adaptation au coût de l'énergie. L'actuelle crise est du fait des gouvernements et non des entreprises; l'Histoire montrera certainement que l'affolement était largement surfait et que, de toute façon, les gouvernements, qui ont la responsabilité de ce luxe qu'est la santé, ont fait preuve d'une criminelle carence en ce domaine. Ils ont montré leur sottise, dans le passé, en affaiblissant les entreprises sous prétexte d'avancées sociales chèrement payées. Si seulement ils laissaient le marché s'équilibrer naturellement dans le travail, entre employeurs et salariés, dans le commerce, entre Offre et Demande.
a écrit le 24/05/2020 à 21:49 :
Selon mr Darmanain, " dans cette crise il y a une sorte d'effet ciseau, vous dépensez plus et vous avez moins de recettes fiscales parce qu'il y a moins d'activité", a-t-il encore expliqué" ...

si mr Darmanain n'a pas d'idée pour trouver des recettes fiscales, les Françaises et les Français ont des idées de simple bon sens :

l'énorme crise sanitaire, économique sociale est la conséquence du covid-19 en provenance la chine ...

Deux catégories de populations ont amené ce virus chez nous :

1) les touristes allés et venus de chine, ils sont dans les listes des agences de voyage et des transporteurs aériens ...
*** ils devraient être appelés à indemniser les dégâts pour une part non négligeable

2) les cadres et les salariés envoyés par les importateurs massifs de produits chinois, ces importateurs massifs ont réalisé durant 20 ans des profits plus que massifs, plutôt gigantesques ... énormes ...

*** en conséquence, pour éponger le désastre budgétaire, il convient d'appliquer la règle - polueurs/payeurs versus empoisonneurs/payeurs

c'est à dire que l'Etat n'a qu'à taxer très lourdement ces profits antérieurs (souvent logés dans les paradis fiscaux) de ces importateurs cupides massifs, et saisir leurs biens et leurs actifs de leurs sociétés et aussi personnels jusqu'à éponger toutes les conséquences du covid-19

le simple bon sens suffit pour régler la qustion économique et sociale.
a écrit le 24/05/2020 à 19:49 :
La pression sera sur la BCE. Si celle-ci devait suivre les recommandations de la cour constitutionnelle allemande, la France va souffrir et pas qu'un peu.
Réponse de le 25/05/2020 à 9:51 :
Il ne manquerait plus que la cour suprême italienne ou espagnole donne son avis et demande à la BCE d'en faire plus! Les cours nationales sont incompétentes pour ce prononcer sur l'action de la BCE. Seule la Cour de Justice de l'UE peut juger ce type d'affaire. Or celle -ci a rappelé: 1. Que le mandat de la BCE était la maitrise de l'inflation et la poursuite des objectifs de l'UE (emploi et croissance).
2. Que la BCE était indépendante du politique et pouvait prendre toutes les mesures pour parvenir à cet objectif
a écrit le 24/05/2020 à 19:17 :
les visionnaires mettent l'economie a l'arret et decouvrent ce que ca donne, mais plus tard.....
il a oublie de dire ' ah ben on va faire de la dette avec des prets de la bce que la bce va annuler vu que les allemands sont d'accord de payer pour nous'
a écrit le 24/05/2020 à 17:33 :
Comment faire comprendre la situation économique du pays, quand vous sondez les français , ils pensent plus actuellement ã leurs prochaines vacances et leurs loisirs alors que leur emploi est au minimum en danger .
Et on ne peut pas dire que les médias font le job.
Quand on eu plus de 8 semaines de confinement, on est en droit de penser d’abord à produire en mettant une partie de ses vacances entre parenthèses
Réponse de le 24/05/2020 à 18:39 :
Mais comment produire si on est au chômage ou en faillite ?
a écrit le 24/05/2020 à 17:08 :
C'est pas grave, la dette on ne la rembourse jamais
Réponse de le 24/05/2020 à 20:06 :
....mais seulement les intérêts ,50 milliards d'euros.
Une paille,en effet!
Réponse de le 24/05/2020 à 20:35 :
Ce qui est certain, c'est que nous payons 45 Milliards d'Euros d'intérêt tous les ans. Et mettons un cierge à la bonne mère pour que les taux restent bas pour très longtemps pour nous éviter l'enfer. N'oublions pas que structurellement nous augmentons la dette de 100 Milliards en moyenne tous les ans indépendamment de la dette Covid. Alors quand j'entend partout dire qu'il faut dépenser plus, c'est à ne plus rien comprendre de la logique de ce pays qui se dit cartésien.
Réponse de le 25/05/2020 à 2:31 :
@Zorglub.
La France Vient d'etre degradee.
Quand les investisseurs realiseront qu'il deviendra complique d'etre Paye, que ce soit en interest, ou a terme en capital, il sera impossible de payer les retraites, les fonctionnaires, le regalien....
Reste optimiste en gardant la tete Dan's le sable.
a écrit le 24/05/2020 à 16:54 :
Les paradis fiscaux débordent.
a écrit le 24/05/2020 à 16:40 :
A dette figée, si le PIB baisse (confinement 2 mois), ça fait croître le % relatif. A vouloir tout comparer...
Si la dette croit de 10% et le PIB baisse de 10, effet démultiplicateur qui fera les gros titres.
a écrit le 24/05/2020 à 16:31 :
Propos annonciateur de rigueur dont les cibles seront les bénéficiaires des diverses prestations sociales.
Chômeurs, retraités, etc...à vos mouchoirs.
a écrit le 24/05/2020 à 16:22 :
116% c'est déjà acté et c'est lui qui est en charge des comptes publics, il est au minimum co-responsable, le chéri de ses dames.

A sa place j'aurai démissionné de la vie politique en me couvrant la tête de cendres. Et dire qu'en plus de cumuler les fonctions (dont une au moins est fictive), il est en campagne pour prendre la place du premier ministre !!!

On croit réver. Ce gouvernement est l'incarnation du pire de l'ancien monde.
Réponse de le 24/05/2020 à 20:47 :
Pointer les boucs émissaires , c'est facile. Les vrais coupables c'est nous tous. Car ceux qui se plaignent et qui quémandent tout le temps, c'est bien nous collectivement. Ceux qui forcent les politiques à nous brosser dans le sens du poil en faisant des demandes que l'économie ne peut satisfaire, c'est toujours nous.Alors nous n'avons que la médiocrité que nous méritons. Comment sinon expliquer que depuis 40 ans nous creusons inlassablement le trou abyssal de la dette tous gouvernements (gauche et droite) confondus.
a écrit le 24/05/2020 à 15:38 :
Petit joueur le Gége, l'ameco, base de données de la grosse commission nous promet deja 116.5% Et 2.4 millions d'equivalents temps plein en moins, je doute de la remontée qu'ils annoncent pour 2021...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :