La fermeture des petits commerces favorise trop Amazon, il faut taxer les GAFA, dit Olivier Faure (PS)

 |  | 419 mots
Lecture 2 min.
Nous avons une période qui est très angoissante pour les Françaises et les Français, on n'est pas obligé d'y rajouter l'incompétence et l'impréparation permanente de ce gouvernement, a déclaré lundi sur France 2 Olivier Faure, premier secrétaire du PS (ici en photo sur les bancs de l'Assemblée en avril 2020).
"Nous avons une période qui est très angoissante pour les Françaises et les Français, on n'est pas obligé d'y rajouter l'incompétence et l'impréparation permanente de ce gouvernement", a déclaré lundi sur France 2 Olivier Faure, premier secrétaire du PS (ici en photo sur les bancs de l'Assemblée en avril 2020). (Crédits : Reuters)
Laisser fermés les petits commerces et bloquer l'accès aux rayons de produits non-essentiels dans les grandes surfaces, c'est ouvrir un boulevard aux Gafa et notamment à l'empereur du e-commerce, Amazon, selon le premier secrétaire du Parti socialiste qui fustigeait hier sur France 2 "l'impréparation" du gouvernement qui prend des mesures "incohérentes".

Le premier secrétaire du PS Olivier Faure a dénoncé lundi "l'incohérence" de la décision du Premier ministre Jean Castex de laisser fermés les petits commerces mais de bloquer l'accès aux rayons de produits non-essentiels des grandes surfaces, au seul profit d'Amazon.

"On a des petits commerçants concurrencés par la grande distribution et donc on dit: 'bon ok, pas de concurrence, donc on supprime tout pour tout le monde', et au bout du compte, on fait aubaine à Amazon, qui va pouvoir être la seule enseigne à continuer à vendre en cette période de confinement", a critiqué le patron du PS sur France 2.

"C'est insupportable parce que ce n'est absolument pas cohérent et personne ne peut le saisir", a-t-il ajouté.

"Incompétence" et "impréparation permanente"

Selon lui, "nous avons une période qui est très angoissante pour les Françaises et les Français, on n'est pas obligé d'y rajouter l'incompétence et l'impréparation permanente de ce gouvernement".

"Le Premier ministre est très embarrassé parce qu'il découvre les sujets les uns après les autres", a-t-il accusé.

"Le livre est un bien essentiel"

M. Faure s'est aussi interrogé sur la définition des produits essentiels en prenant l'exemple des vêtements pour les enfants et des livres. Il a d'ailleurs réclamé la réouverture des librairies car le "livre est un bien essentiel, qui fait partie des oeuvres de l'esprit", surtout en cette période où on défend la liberté d'expression.

Pour lui, le gouvernement devrait laisser au préfet la possibilité d'ouvrir des petits commerces car "il y a des tas d'endroits, des villages, des petites villes, où le commerce de proximité est le seul qui soit disponible".

Olivier Faure va plus loin, il propose de taxer les Gafa spécifiquement pour cette période qui leur profite largement:

Il faut instaurer "une taxe exceptionnelle sur les GAFA qui permette d'aller abonder un fonds de solidarité en faveur de ceux qui sont obligés de fermer aujourd'hui".

Interrogé sur les maires qui désobéissent et prennent des arrêtés pour ouvrir les commerces, le patron du PS a répondu:

"Je ne les inciterai pas à le faire, mais je comprends le geste, ils veulent créer le débat et pousser le gouvernement à prendre les bonnes décisions". Il ajoutait : "Ça n'est pas la bonne solution mais enfin parfois on est amené quand on est maire à alerter par le canal qui est celui-là."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/11/2020 à 9:01 :
Et on taxe toujours plus les outils de production et donc le travail tandis que des milliers de milliards d'euros disparaissent chaque année dans les paradis fiscaux.
a écrit le 04/11/2020 à 8:47 :
que les francais ( une partie ) soient un peu moins stupide et égoiste.... et reportent leurs achats et mieux que la majorité des francais boycottent ces sites de ventes américains
Réponse de le 04/11/2020 à 8:59 :
@ "que les francais ( une partie ) soient un peu moins stupide et égoiste"

Ben vu ton commentaire c'est mal barré... a moins bien évidemment que tu ne sois pas français ! Ce qui nous laisserait un espoir quand même...

"La notion de libre arbitre a été inventée par la classe dirigeante" Nietzsche
a écrit le 03/11/2020 à 19:06 :
Donc, on parle d'olivier Faure, patron du groupuscule PS, duquel est issu Macron, figure de la droite ultralibérale.
a écrit le 03/11/2020 à 18:32 :
L'état aurai très bien pu interdire les livraisons à domicile. Mais il va faire une pierre deux coup : percevoir plus de taxes et détruire le tissu des commerces indépendant.
a écrit le 03/11/2020 à 14:42 :
Taxer toujours taxer et pourquoi Amazone n’est pas une entreprise Française ? posez vous la question.
a écrit le 03/11/2020 à 14:11 :
C'est sûr que... la TVA va pas entrer dans les caisses! C'est le capitalisme de connivence au summum!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :