"La France ne se résume pas aux Gilets jaunes" (de Rugy)

 |   |  416  mots
(Crédits : Gonzalo Fuentes)
Le ministre de la Transition écologique et solidaire a pointé les "dérives graves" au sein de ce mouvement des "Gilets jaunes", dont des "agressions racistes ou homophobes".

"La France ne se résume pas aux gilets jaunes", a souligné jeudi le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, en pointant des "dérives graves" au sein de ce mouvement, dont des "agressions racistes ou homophobes".

Carburant : "Cela mérite que nous y réfléchissions" (Bayrou)

"Une nouvelle étape d'augmentation des taxes sur les carburants est prévue au mois de janvier : cela mérite que nous y réfléchissions", a estimé mercredi le patron du MoDem et partenaire de la majorité, François Bayrou, dans un entretien au Figaro.

"La trajectoire définie à partir de 2007, sous l'impulsion de Nicolas Hulot, était claire : une augmentation progressive des prix pour conduire à une baisse de la consommation des hydrocarbures. Mais peut-être n'avons-nous pas assez réfléchi au progressivement", fait valoir l'éphémère ministre de la Justice d'Emmanuel Macron, qui propose de "reprendre l'idée d'une modulation des taxes en fonction du coût du baril du pétrole".

Interrogé sur France Télévision sur le risque d'une "rupture avec le pays", contre lequel François Bayrou a mis en garde le gouvernement, de Rugy a répondu :

"De quel pays parle-t-on? (...) La France est diverse, la France ne se résume pas aux Gilets jaunes".

"D'ailleurs, il y a eu des dérives graves dans le mouvement des gilets jaunes ces derniers jours, avec, il faut bien le dire, parfois plutôt des capuches noires que des gilets jaunes", a-t-il ajouté.

"C'est inacceptable"

François de Rugy a aussi évoqué le cas de "gens qui ont forcé d'autres automobilistes à porter des Gilets jaunes" ou qui "ont tenu des propos (et se sont livrés à) des agressions racistes ou homophobes". "C'est inacceptable", a-t-il dit en citant l'exemple du "péage de Virsac en Gironde qui a été saccagé" dans la nuit de lundi à mardi sur l'A10 Bordeaux-Paris.

"Cela n'a plus rien à voir avec une revendication par rapport au prix des carburants", a-t-il estimé.

"Il faut savoir faire preuve de cohérence, de constance dans le temps", a ajouté le ministre au sujet de la fiscalité écologique, point de départ du mouvement des gilets jaunes, qui a abouti à des manifestations et des blocages à travers la France ces derniers jours.

"J'entends des personnes qui disent 'c'est plus difficile pour nous, parce qu'on habite à tel endroit, parce qu'on a tel budget, tel revenu', et c'est pour cela que nous avons pris des mesures d'accompagnement", a-t-il dit.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/11/2018 à 21:20 :
Ben tout le monde en a marre de tout ces changements inutiles et coûteux sans raisons valables, le carburant n'est que la goutte qui fait déborder le vase.
Pas une semaine sans une agression a nos petites habitudes, encore ce matin pour faire mes commissions plus le droit de passer 2 tickets repas :1 seul!
Z'ont même pas pensé que la bouffe on l'achète pour 2 jours ou plus.
Matignon est passé d'une ligne molle et terne en 2 ans à une ligne dictatoriale digne des plus belles républiques bananières :je veux et j'exige et ne rien donner en échange.
On comprend que le carburant doive augmenter: vous proposez quoi en échange?, autoroutes gratuites?, contrôle technique carte grise gratuite?, tva à 10% au garage, permis de conduire gratuit?
Sinon c'est se gaver sur notre dos et ça on ne le veut plus,,,
a écrit le 23/11/2018 à 7:09 :
Suppression du cite fenêtres mais augmentation taxes pétrole mais pas kérosène! Aucune vision ni cohérence sauf pour contraindre le citoyen de base. Gouverner c est prévoir , avec cette équipe non seulement aucune perspective à long terme et incapables d imaginer les répercussions de leur décision sur le français à court terme. On est mal très mal
a écrit le 23/11/2018 à 6:52 :
Quand 70 % des français sont du côté des gilets jaunes, c'est la France, ce n'est pas les misérables moins de 30 % qui ont voté LREM, monsieur De Rugy. C'est LREM qui n'est pas la France. Et si ces conquistadors revenaient aux vraies bases de la souveraineté nationale qui est autant représentative par les élus que populaire par le référendum, on éviterait bien des blocages et des révolutions. Allez donc prendre des leçons de démocratie en Suisse.
Réponse de le 23/11/2018 à 7:33 :
LREM : La Régrétion En Marche, tout est dit. Ce n'est pas de moi mais j'approuve. De plus, quand on est soi disant intelligent comme Jupiter, on ne met surtout pas un écologiste comme celui qui Rugy ou le le Mulot, à ce ministère. Il faut un pragmatique, pas un dogmatique qui envoie la France dans le mur.
a écrit le 23/11/2018 à 6:47 :
Il a raison , il n'y a pas que les gilets jaunes , il y a de trop nombreux élus qui cumulent traitements ,pensions , placements ext......La colère monte à cause des injustices
a écrit le 23/11/2018 à 0:08 :
Les membres du gouvernement font des assimilations, des amalgames, et comme d'habitude font de quelques dérives de violences des généralités...que les médias aux ordres s'empressent de passer en boucle. Noham Schomsky et George Orwell dont de plus en plus d'actualité.
a écrit le 22/11/2018 à 18:44 :
Je fais partie de la classe moyenne supérieure avec trois enfants.
Toujours nous payons mais jamais nous recevons. La taxe d habitation on paye toujours ainsi que la taxe fonciere et l' impôt suf le revenu (+3000 euros par an depuis 2012 !!!!) . C'est pas une insulte aux autres de gagner un peu d'argent. Après tout je viens de la Seine Saint Denis et dois mon revenu à mon travail.
Pour mes trois enfants donc nous recevons la moitié des allocations familiales alors que nous payons pour tout, tous et pour tout le monde : rsa, minimum ceci, aide cela, toujours la redistribution.
Alors quand un diplomé des ressources humaines nous fait la leçon, il faudrait que son parti tranche dans quelle direction il veut aller. Le tout électrique, bien, on prend, et avec quelle électricité ? Il faudra bien qu il y ait de nouveaux EPRs pour fournir le courant.
Et puis ce qui est insupportable c est qu un jour on nous fera payer une nouvelle taxe pour aider une filiere de recyclage des batteries, c'est pas dit' mais tellement évident.

La France ce n'est forcément pas que les gilets jaunes, mais il serait souhaitable que les verts montent des projets réalistes et acceptables financièrement pour tous !!!
Réponse de le 23/11/2018 à 10:49 :
Voilà enfin un commentaire intelligent et tellement repésentatif !!

Pareil, je ne fais que payer + et + de taxes sans voir aucune amélioration nul part (école, santé, routes....)

Ce n'est pas de l'intérêt de l'état que le "tout pétrole" disparaisse car il aurait un manque à gagner de 35/40 Mds.

Les gouvernements successifs n'ont de l'imagination que pour les taxes...
a écrit le 22/11/2018 à 18:08 :
" Le ridicule ne tue pas ", heureusement pour lui.
a écrit le 22/11/2018 à 17:47 :
Oui ,il y a aussi ceux qui retourne leur veste ecolo puis en marche et demain LR en attendant mieux
a écrit le 22/11/2018 à 17:39 :
Comme elle ne se résume pas aux écolo! Encore des propos pour discréditer et décrédibiliser le mouvement. Combien de fois a-t-on entendu cette histoire d'homophobie et ces enfants contraints de dormir dans leur voiture sur l'autoroute. Sans parler de la Réunion qui sur le fonds n'a rien à voir avec le mouvement des gilets jaunes
a écrit le 22/11/2018 à 17:25 :
La France ne se résume pas à la "France d'en-haut".
a écrit le 22/11/2018 à 17:01 :
Moi j'aimerais comprendre (et que l'on m'explique) où vont les 34 milliards de budget du Ministère de M.de Rugy , et en quoi les 40 000 fonctionnaires de son Ministère impactent-ils négativement les émissions de CO2? Tant que ceci n'est pas clair, il n'y a plus consentement à l'impôt et surtout refus de beaucoup (ceux qui ont des difficultés pour payer - les gilets jaunes) pour des impôts plus lourds; payer plus, peut-être, mais pourquoi faire! c'est simple à comprendre!
a écrit le 22/11/2018 à 16:52 :
Quel Mépris impayable, ce Snob ! plus de 80% soutiennent. Il considère d'abord et uniquement les 20%. Que connait-il de La France et de la vie, lui ?
a écrit le 22/11/2018 à 15:12 :
Qu'est-ce que Rugy vient faire dans cette histoire , puisque les taxes dites écologistes sont détournées vers le budget général .
Réponse de le 23/11/2018 à 7:40 :
Mr de Rugy (Institut d'études politiques de Paris, autant dire fainéant) fait partie de tous ces incompétents d'hommes et de femmes politiques qui crachent en l'air en croyant qu'il pleut. La Taxe Carbone n'est qu'un prétexte qui les arrange tous et toutes pour ponctionner les poches des contribuables et Macron est le chef d'orchestre de cette gabegie.
Réponse de le 23/11/2018 à 10:50 :
Bien évidemment que chaque augmentation est une contribution supplémentaire au budget de l'état !!

S'ils voulaient vraiment faire de la transition, ils feraient autre chose que taxer et taxer
a écrit le 22/11/2018 à 13:58 :
Les gilets jaunes sont pourtant bien plus representatifs, pour l'instant, que le parti LREM !
Réponse de le 22/11/2018 à 15:26 :
Le gouvernement en a fait beaucoup pour décrédibiliser les manifs en comparant à tort et à travers les effectifs des gilets jaunes avec la manif pour tous, (800 000 participants revendiques) ou les manifs contre le CPE (1 000 000 participants)...

J’écris, à tort, parce qu'il faut comparer des chiffres comparables, en l’occurrence, ceux de la police.
La manif pour tous a rassemblé 70 000 personnes, le CPE 470 000 personnes selon les pandores.
Le mouvement des gilets jaunes a atteint 290 000 personnes le premier samedi, ce qui est inédit vu l’inexistence de financements et de soutien politique ou syndical.

Curieusement, depuis ce matin le ministère de l'intérieur ne donne plus de chiffres, signe que le mouvement fait mieux que résister. Ce que les organes de presse semblent confirmer.

J'attends avec impatience la grande contre-manif des "en marche"... qu'on les compte à notre tour, puisque Philippe semble en faire une question de légitimité.
a écrit le 22/11/2018 à 13:47 :
MR DERUGY si vous etes un VRAIi ecolo expliquez moins pourquoi les sans dent DE LA SARTHE doivent aller travailler à velo quand les RICHES et les lobbys TRES present à l'Elyseese s permettent d'organiser une polution comme 24 du MANS ;24 h camions 24 tracteurs grand prix moto 24 h moto et toutes ces voitures sur le bugatti etc ,?en plus bien souvent ils viennent avec un avion prive ,,,,,
a écrit le 22/11/2018 à 13:34 :
Classe dirigeante et principaux médias sont gênés pour critiquer les Gilets Jaunes, par l'absence de militants politiques et syndicaux, désignés comme responsables du mouvement. Incidents et dérapages, inévitables par l'ampleur des rassemblements, sont donc comptabilisés et mis en avant, comme le fait D.Rugy, plutôt que le nombre élevé de manifestants, largement sous estimé. D'autres soulignent "des" incidents à caractère raciste,homophobe, antisémite, droite extrême, boulangisme, jacquerie, ect ... marginaux mais très utiles pour déconsidérer le vaste mouvement de fond de la société. En somme, mettre un couvercle en attendant que ça chauffe un plus fort .
a écrit le 22/11/2018 à 13:16 :
La France ne se résume pas à LREM.
a écrit le 22/11/2018 à 13:13 :
" Les Gilets Jaunes " doivent se CONCENTRER SEULEMENT sur deux cibles pour ne pas pénaliser l'Economie : çà ! Macron Taxo-Man s'en charge. Gratuité de toutes les Autoroutes, et Parkings urbains Souterrains et Aériens, Blocage permanent matériel et humain en foule des Centres des Impots. Manifs chaque Samedi devant Préfectures et Sous-Préfectures.
a écrit le 22/11/2018 à 13:01 :
Ecologie ? mensonge prétexte. Etat-Cigale en faillite. Prix du carbur à reformuler : Produit fini, plus TVA 5.5%, plus TIPP modérée mais ! en pourcentage et Total : prix à la pompe. Heureusement que LA POLLUTION EST STOPPEE AUX FRONTIERES. De Rugy le Snob-De La Chochotte, comme son Patron Taxo-Man, ne connait rien de la vraie vie.
Réponse de le 22/11/2018 à 16:45 :
les 60 Milliards/Eur/An de Taxe Carbur, seront dans " l'après moteur thermique " basculées à 100% sur les futures motorisation : camomille, pissenlit, menthe, paquerette….Taxo-Man et de Rugy Le Snob De La Chochotte nous sous estiment.
a écrit le 22/11/2018 à 11:14 :
C'est assez comique les LREM en ce moment. Il sont en train d'essayer de vendre le postulat : l'écologie c'est nous, les taxes c'est Hulot et ils serrent les fesses très fort.

En effet, si Nicolas Hulot vient ce soir expliquer que 80% des taxes carbone vont en fait au budget général pour rembourser l'ISF et la flat taxe et qu'il avait plaidé pour une taxation modulée et non punitive.

Et que, n'ayant pas été entendu, il a quitté le gouvernement, c'est toute la rhétorique de mauvais perdants de LREM qui s'effondre.

J'ai également entendu que castagneur essaie de nous vendre l'idée que les gilets jaunes sont des racistes, des homophobes, des casseurs violents d'extrême droite voire des suppôts du terrorisme islamique (tat qu'on y est..)... Autant dire qu'il se noie dans ses contradictions alors que les blésséset les morts sont des gilets jaunes et des policiers et gendarmes, pas des automobilistes bloqués.

La récupération des victimes par le pouvoir est assez minable. Bien digne d'une petite frappe marseillaise.
a écrit le 22/11/2018 à 10:54 :
oui c'est vrai il y a l'augmentation de la CSG , la fin de l'ISF , le gel des retraites ; sans parler de la réforme des institution qui ne vient pas et la soi-disant baisse ou fin de la taxe d'habitation (pas mon cas)
a écrit le 22/11/2018 à 10:39 :
Cher Monsieur, je vous renvoie au message clair de M. Onfray, prenez-en de la graine ....
https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-message-clair-des-gilets-jaunes-a-bhl?fbclid=IwAR3m29SsQPv2sUWwX6fQeS45bpq5hhlPNhBmGVZGojmNLG7-NsqP5F_nbhw
a écrit le 22/11/2018 à 10:32 :
Que du mépris de la part du gouvernement pour les mesures d'accompagnement.
Parlons de l'augmentation de déduction pour les Gros rouleurs
10% pour les 3 cv et moins voitures sortie dans le années 60 (voitures de collections)
5% pour les 4 cv exemple twingo
C'est vrai que les familles qui ont du mal à boucler leur fin de mois vont être contentes
du cadeau fiscal fait par l'état tous à vos dedeuch pour aller au boulot et parfois en
vacances.Cela s'appelle plutôt du sarcasme de la part de nos dirigeants.
Merci à Macron et sa clique.
a écrit le 22/11/2018 à 9:33 :
le sens commun n existe pas en politique mais bien le cachet de la médiocrité et du mépris. ! un comportement versatile

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :