La réouverture des restaurants le 20 janvier toujours incertaine, selon Castex

 |  | 339 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
"C'est un crève-coeur pour moi de fermer les restaurants mais c'est nécessaire", a insisté le Premier ministre sur Europe 1.

Jean Castex a souligné mardi qu'il ne pouvait pas "garantir" à ce jour que les cafés, bars et restaurants "rouvriront le 20 janvier", en raison des incertitudes pesant sur la circulation du coronavirus.

"Ça va dépendre de la façon dont nous aurons passé la période de fêtes, dont j'ai déjà dit qu'elle pouvait être propice à une circulation accélérée" du virus si nous n'étions pas collectivement responsables", a déclaré le Premier ministre sur Europe 1.

"C'est un crève-coeur pour moi de fermer les restaurants mais c'est nécessaire", a insisté M. Castex, affirmant que prendre ces décisions était "une grande source de difficultés parfois de souffrance".

Concernant le monde de la culture, également durement éprouvé par les restrictions, le Premier ministre a rappelé que les "résultats" sanitaires n'étaient "pas encore au rendez-vous" pour permettre une reprise.

35 millions supplémentaires pour la culture

"L'exception culturelle, ce n'est pas l'exception sanitaire", a résumé le Premier ministre, alors que plusieurs rassemblements sont prévus mardi pour protester contre les fermetures.

Le Premier ministre a par ailleurs confirmé qu'une enveloppe supplémentaire de 35 millions d'euros serait accordée au ministère de la Culture pour lui permettre d'aider le secteur.

Lors de l'instauration du deuxième confinement, fin octobre, le gouvernement avait évoqué une possible réouverture des cinémas, des théâtres et des musées le 15 décembre, mais face à la persistance de la pression épidémique, le Premier ministre a annoncé jeudi dernier qu'ils resteraient fermés jusqu'au 7 janvier au moins, alors que les commerces ont été autorisés à rouvrir le 28 novembre.

"Une clause de revoyure" a été fixée aux acteurs de la culture "le 7 janvier, ils vont y travailler avec la ministre et voir comment, si les conditions épidémiologiques s'améliorent, on pourra à ce moment-là envisager progressivement leur réouverture", a poursuivi M. Castex.

Lire aussi : Déconfinement : "Nous sommes révoltés", le monde de la culture réagit aux annonces de Castex

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2020 à 22:31 :
En revanche de certain sera l'annonce d'une nouvelle vague juste avant l'arrivé du vaccin histoire que les retissent ce le fassent...
a écrit le 15/12/2020 à 18:18 :
Ils ne rouvriront pas en 2022 ,c'est fini les restos.Ce que veut ce gouvernement c'est supprimer tous les établissements physique pour passer exclusivement sur le net pour commander et payer et ceux qui ne pourront pas suivre le "nouveau monde "seront liquider.
a écrit le 15/12/2020 à 13:22 :
Crise Covid, puis crise économique, de crises en crises nous nous dirigeons vers une crise sociale majeure dont les manifestations des Gilets jaunes risquent de ressembler à de joyeuses parties de campagne.
Réponse de le 17/12/2020 à 22:33 :
Vu l'état de notre pays et les choix politique espérons que cela arrive très vite.
a écrit le 15/12/2020 à 11:03 :
Ce sont directement les lieux de vie qui sont agressés par le pouvoir en place actuellement, tandis que l'on nous laisse aller dans les supermarchés avec les zombies terrifiés par contre nous ne pouvons pas aller au spectacle, au café et au restaurant alors que ce sont au pire les mêmes risques.

"C'est un crève-coeur"

Encore faudrait il qu'il en ai un or je ne connais pas un politicien à en posséder, bref il bavarde.

"Le pouvoir rend fou" Louise Michel

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :