La Tour Eiffel reste en grève

Le monument le plus célèbre de Paris restera fermé aux touristes ce samedi, à la suite d'un mouvement syndical lancé mardi.

1 mn

La Tour Eiffel se sentira encore bien seule ce weekend.
La Tour Eiffel se sentira encore bien seule ce weekend. (Crédits : Flickr/Weldon Kennedy. CC License by.)

La dame de fer gardera ses grilles fermées... Les touristes et franciliens qui souhaitaient profiter du weekend pour visiter la Tour Eiffel et contempler la vue depuis le deuxième étage devront patienter. En effet, la grève à la tour Eiffel, commencée mardi suite à un mouvement social lancé par la CGT et FO, a été reconduite ce samedi 17 décembre, selon les informations confirmées à l'AFP par les syndicats et la direction.

"La poursuite de la grève a été votée à l'unanimité" samedi matin, a indiqué un délégué CGT, Stéphane Dieu, confirmant que des "négociations (étaient) en cours". La fermeture de  la tour Eiffel samedi a été confirmée du côté de la Société d'exploitation de la tour Eiffel (SETE), qui note cependant "beaucoup d'avancées" lors des discussions. Une nouvelle assemblée générale devrait se tenir samedi en fin de journée, avant une éventuelle réouverture dimanche 18 décembre.

Les grévistes n'ont pas de revendications salariales, mais dénoncent notamment "l'infécondité du dialogue social avec (leur) direction et l'absence délibérée de transparence sur les décisions stratégiques" à venir. Le monument, qui reçoit environ six millions de visiteurs par an, accueille habituellement quelque 6.000 visiteurs par jour à cette période de l'année, plutôt calme pour ce qui est du tourisme.

(avec AFP)

1 mn