Île-de-France  : Pécresse veut relancer le tourisme

La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse va lancer un plan de six mesures pour redresser le tourisme dans la région capitale.

3 mn

Les attentats du 13 novembre ont durement affecté l'activité du tourisme en Île-de-France.
Les attentats du 13 novembre ont durement affecté l'activité du tourisme en Île-de-France. (Crédits : Reuters)

Des étudiants chargés d'informer les visiteurs étrangers, un titre unique d'accès aux transports et aux sites touristiques ou encore des commissariats mobiles, la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a annoncé dans le Journal du dimanche (JDD), ses six mesures pour redresser le tourisme. Entre janvier et août 2016, « c'est un million de touristes et un milliard de recettes en moins », après les attentats et les intempéries du début d'année, explique Valérie Pécresse (Les Républicains), qui propose « un grand plan de redressement du secteur » du tourisme. Elle veut mettre en place des « volontaires du tourisme », des étudiants parlant anglais qui « seront déployés sur les principaux sites touristiques » et « chargés d'informer les touristes étrangers », explique-t-elle.

200 étudiants recrutés pour les fêtes de fin d'année

Deux cents d'entre eux seront recrutés pour les fêtes de fin d'année 2016, « rémunérés sur la base légale de l'indemnité de stage, soit environ 250 euros net pour 15 jours (du 17 au 31 décembre) », ajoute-t-elle. Elle en prévoit 1.000 pour l'été 2017. Valérie Pécresse propose également un « CityPass », « titre unique d'accès aux transports et aux sites touristiques » pour « simplifier la vie des touristes », qu'elle souhaite opérationnel en septembre 2018. En matière de sécurité, la présidente de la région capitale va signer une convention avec le ministère de l'intérieur, pour « déployer des commissariats mobiles sur les principaux sites touristiques à partir de janvier 2017 », financés par la Région « à hauteur de 1 million d'euros ».

23 millions pour le tourisme en 2017

Pour éviter le terme « anxiogène » d'état d'urgence, elle propose aussi de mettre en place plutôt un « état de haute sécurité » permanent autour de règles concertées. « Cela rassurera davantage », dit-elle, précisant avoir fait cette proposition « à tous les candidats à la primaire de la droite ». Elle va également lancer, en juin 2017 un site unique, « Welcome to Paris Region » pour permettre aux touristes « de préparer leur séjour » et « d'acheter des prestations touristiques ». Elle souhaite également améliorer la pratique des langues étrangères chez les professionnels du tourisme, en finançant notamment « des formations professionnelles et des sessions de e-learning ».

Et, pour améliorer l'image de la France, elle « appelle la Ville de Paris et les départements franciliens à unir leurs efforts à ceux de la Région pour lancer une campagne de promotion unique et inédite par son ampleur ». Au total, Valérie Pécresse a indiqué que « la Région consacrera plus de 23 millions d'euros au secteur du tourisme dans le budget 2017 ».

(Avec AFP)

3 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 01/11/2016 à 11:08
Signaler
La fourbe a de grandes idées "périphériques" sans jamais rien toucher à la misère, au communautarisme de son territoire ( augmentation du rer , islamiste en goguette, loyers très chers, etc etc) Quant à la bourgeoisie , elle est gâtée avec un touris...

à écrit le 31/10/2016 à 20:22
Signaler
Très bonnes mesures pour les touristes.cela est nécessaire après les attentats et aussi et surtout encore des grèves. Mais Mme Pécresse n'oubliez pas votre promesse de faire des réductions pour les seniors dans les transports.Nous sommes moins consi...

le 01/11/2016 à 8:41
Signaler
Si vous payez des impôts, c'est que vous avez des bons revenus, donc vous pouvez payer vos transports...

le 01/11/2016 à 10:17
Signaler
Il y a 14 millions de retraités en France. Et il y a 30 millions de travailleurs en France et ils ne vont pas laisser les retraités faire la loi. Arrêtez de vous croire tout puissants.

à écrit le 31/10/2016 à 17:26
Signaler
Quel est le site sur lequel ces places sont proposées? cela se fera-t-il par le bouche à oreille entre familles bien placées ? Actuellement dans de nombreux salons, les jeunes qui y travaillent à vendre certains produits (livres, BD, jeux vidéo...) s...

à écrit le 31/10/2016 à 16:47
Signaler
Bof, elle nous fait bien rigoler, faire la chasse aux loueurs privés d'appartements ou de maisons gràce à des sociétés comme airbnb et espérer des touristes car chez-nous si la location privée est chouette, en dessous de 4* l'hôtel c'est cher et pas ...

à écrit le 31/10/2016 à 16:18
Signaler
C'est étonnant le mépris de la droite pour le travail.... L'idée de Mme Pécresse, c'est de faire travailler des gens, sans les payer ou en les payant le moins possible. Si il y a un besoin d'accompagnement des touristes, il faut que Mme Pécresse crée...

le 01/11/2016 à 18:42
Signaler
Ah!parce que le socialo a fait mieux peut être?

à écrit le 31/10/2016 à 15:58
Signaler
A la télévision on ne voit que des tentes dans Paris.

à écrit le 31/10/2016 à 13:45
Signaler
Encore à coté de la plaque... si il est indispensable de mettre en place un titre touristique, il faut que ce soit un passe à la carte sur la durée du séjour, complété par des entrées dans les parcs et musées à la carte également. Le tout vendu da...

à écrit le 31/10/2016 à 13:33
Signaler
Encore à coté de la plaque... si il est indispensable de mettre en place un titre touristique, il faut que ce soit un passe à la carte sur la durée du séjour, complété par des entrées dans les parcs et musées à la carte également. Le tout vendu da...

à écrit le 31/10/2016 à 9:07
Signaler
"rémunérés sur la base légale de l'indemnité de stage, soit environ 250 euros net pour 15 jours" ET madame Pécresse elle gagne combien tous les 15 jours elle svp ?

à écrit le 30/10/2016 à 18:18
Signaler
si vous croyez que les gens ont envie d'aller a paris se faire egorger ou mitrailler...... trump a dit ' la france n'est plus la france'.......... il a raison paris 2016, c'est pas ce que les touristes aiment regarder depuis 1 siecle que ceux qui ...

à écrit le 30/10/2016 à 18:11
Signaler
Prévoir d'améliorer la propreté et débarrasser les murs des tags serait bien utile aussi.

à écrit le 30/10/2016 à 17:27
Signaler
L'Extrème gauche Hildalgo et sa haine de toute entreprise, comme son collègue de travail Filoche. Son indifférence et mépris pour les touristes agressés, va tout gacher.

à écrit le 30/10/2016 à 16:15
Signaler
1)"améliorer la pratique des langues étrangères chez les professionnels du tourisme" ?? On aurait pu penser que lesdits professionnels embauchaient des gens parlant au moins une langue étrangère compte tenu a) du chômage important et b) de la diversi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.