Le business de la sécurité privée atteint des sommets

 |  | 566 mots
Lecture 3 min.
L'installation des caméras de vidéosurveillance a dopé la croissance du marché de la sécurité privée.
L'installation des caméras de vidéosurveillance a dopé la croissance du marché de la sécurité privée. (Crédits : Reuters/Charles Platiau)
Graphique - Le marché de la sécurité privée, en pleine expansion ces derniers mois, devrait encore recruter des milliers de personnes pour assurer la sécurité des lieux publics et des entreprises privées.

Le secteur de la sécurité est en plein boom. Après les attentats de 2015 et 2016, le chiffre d'affaires des sociétés de sécurité s'est accéléré dès la fin de l'année dernière d'après les derniers chiffres publiés par l'Insee. Bien que l'impact économique des attaques au niveau national reste encore difficile à mesurer, la sécurité privée a bien connu un sursaut de son activité. Les auteurs de l'étude indiquent que :

"La succession tragique des attentats de l'année 2015 n'a fait que renforcer cette évolution. Ainsi, ils ont entraîné un recrutement important d'agents de sécurité privée, dans le cadre d'une intensification des contrôles dans les espaces publics, les centres commerciaux ou les salles de spectacles."

Un chiffre d'affaire en pleine croissance depuis 2010

Si l'activité des sociétés de sécurité privée s'est stabilisée au moment de la crise, elle a augmenté de 30% entre 2010 et 2015 pour atteindre 8,3 milliards d'euros. La croissance moyenne annuelle du CA du secteur sur cette période atteint 4,3%.

Pour étudier le secteur économique de la sécurité, l'Insee a décomposé le domaine en trois sous-secteurs :

  •  Les activités de sécurité privée qui regroupent les services de garde et de patrouille, ceux de transports de fonds, et ceux d'agents de sécurité. Ces services représentent 77% du chiffre d'affaires du marché.
  •  Les activités liées au système de sécurité qui concerne les opérateurs de surveillance et télésurveillance des systèmes de sécurité et l'installation et la maintenance des systèmes. Ces activités représentent 19,5 % du CA de la sécurité privée.
  •  Le secteur des activités d'enquête qui concerne entre autres l'activité des détectives représente 3% du chiffre d'affaires.

Un marché porté par l'activité liée aux systèmes de sécurité

La croissance du marché de la sécurité est portée par le dynamisme des activités liées au système de sécurité. Entre 2010 et 2015, le chiffre d'affaires de ce segment aurait augmenté de 45%. L'intensification des demandes pour mettre en place des installations de vidéosurveillance et de portique de sécurité a dopé la croissance des entreprises spécialisées. L'organisation de l'Euro 2016 dans les grandes villes françaises au début de l'été dernier avec la mise en place des fan-zones a également contribué à renforcer le dynamisme entamé au dernier semestre 2015.

Après avoir connu des années plus difficiles, le marché de la sécurité privée devrait encore prospérer pendant encore au moins quelques mois à la suite des évènements de Nice en juillet dernier comme le souligne l'Insee :  "les derniers événements tragiques survenus à l'été 2016 continueront probablement d'alimenter le dynamisme du secteur."

La filière sécurité en quelques chiffres :

- La filière sécurité (publique et privée) représente un volume d'activités de l'ordre de 60 milliards d'euros.

- Un million d'emplois au total.

- Le secteur marchand de la filière sécurité représente 30 milliards de CA et emploie plus de 300.000 personnes.

- plus de 1.000 entreprises sont au centre de l'industrie de la sécurité.

Sources : Direction générale des entreprises, Analyse du marché et des acteurs de la filière industrielle française de sécurité (2013) et Syndicat national des entreprises de sécurité

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/10/2016 à 3:14 :
Vue la baisse d'effectifs de policiers en France, c'est pas étonnant. Il faut que l'état se réveille et augmente un maximum le nombre de policiers, et partout. A quoi ça sert de payer des impots si la sécurité n'est pas suffisante ? On peut dire exactement la meme chose pour le nombre de professeurs et pour la justice, tout se dégrade, et pourtant les taxes et impots prolifèrent.
a écrit le 19/10/2016 à 19:15 :
un million d'emplois c'est beaucoup en effet, c'est le marché de la paranoïa, cela reste inquiétant.

Ça me fait penser à un milliardaire américain qui clamait dans les médias avoir dépensé 25 millions de dollars pour la sécurité de sa fille de 15 ans.

Une bonne nouvelle pour moi fier de ma gestion qui a une fille du même age et qui du coup a économisé 25 millions de dollars.
a écrit le 19/10/2016 à 14:20 :
Vu, le niveau de considération de la police, de l'efficacité de la justice, mieux vaut que chacun se protège de lui même. Ce marché ne peut que croître avec un taux de croissance à 2 chiffres d'ici aux élections.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :